Road trip au Mexique #7 : Ruines de Palenque, Cascades Misol-Ha et Agua Azul

Quitte à visiter Calakmul, autant pousser le trajet jusqu’à Palenque. Nous ne sommes plus à 300km près. C’est ainsi qu’on s’est retrouvés dans le seul bus de la journée à 3h30 du matin, partant de Xpujil pour Palenque.

Note : cet article fait partie de la série 17 jours de roadtrip au Mexique. Accédez aux articles précédents : partie 1, partie 2, partie 3, partie 4, partie 5 , partie 6

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Jour 11 (29 Décembre)

Xpujil – Palenque en bus

Le petit village de Xpujil est tellement mal desservi que tous les bus passent à des heures pas possibles. A 3h30 du matin, il y a tout le village au terminal ADO. Les bus défilent et c’est le chaos. Il n’y a aucune annonce, personne ne sait quel bus est en train d’arriver, pour quelle destination. Après avoir harcelé toutes les personnes croisées portant un logo ADO, nous repérons enfin notre chauffeur qui dit que le bus arrive. C’est seulement à 4h qu’il arrive enfin à se garer devant le terminal. Notre bus n’est pas un bus ADO mais AVU je crois, qui s’arrête partout. Normalement ça ne nous prend ‘ »que » 5h30 pour faire ce trajet, mais avec le brouillard épais et le départ en retard, nous avons mis 6h30. Heureusement avec 2 stops WC (prévoyez des pièces de 5 et 1 pesos, certaines machines automatiques devant les WC n’acceptent que l’appoint).

Note : si jamais vous ratez le seul bus DIRECT de la journée pour Palenque, ne pleurez pas. Prenez le premier bus partant pour Escarcega. Depuis Escarcega, il y aura de nombreux bus pour Palenque cf. les horaires ici (à la fin de cet article)

La ville de Palenque

Palenque fait partie des 100++ pueblos magicos au Mexique. C’est l’équivalent des « plus beaux villages » en France. De notre roadtrip, c’est le pueblo magico le moins impressionnant. La rue principale est très sympa et animée, par contre les maisons ne sont pas si belles que ça, beaucoup moins impressionnante que Valladolid, Tulum et Bacalar, d’autres pueblos magicos visités pendant le roadtrip.

Après le transport très long et éprouvant (+ le réveil matinal), nous ne voulons que nous reposer et surtout faire la lessive. Nous avons tenu 10 jours avec 2 sets de vêtements techniques (laine mérinos, sans odeur) et un petit lavage à la main, mais il est temps de faire un lavage un peu plus sérieux.. Nous trouvons une lavandaria automatique (EcoClean). C’est plutôt rare, la plupart du temps, les lavandarias s’occupent de tout eux-mêmes (pour vraiment pas cher, 15MXN/kg, moins d’1€ !!) mais nous sommes le 29 Décembre et à cause de l’afflux des touristes, les lavandarias sont occupées et on doit laver notre linge nous-mêmes. Ce qui étrangement coûte plus cher mdr : 40MXN/machine + 40MXN/séchage de 20 minutes + 10MXN pour la lessive. Mais au moins, on sera tout propre pour le nouvel an.

Notre hôtel se trouve dans le quartier Cañada, à une minute du terminal ADO : Hôtel Casa Hadassa La Cañada 30€ (lien Booking). Le jardin ressemble à une mini forêt. Il y a un chat typé maine coon trop trop mignon, et une cuisine mise à disposition des clients. Je recommande vivement. Nous sommes en plus chanceux et pouvons prendre possession de notre chambre dès notre arrivée à 10h et n’avons pas à attendre 14 ou 15h pour prendre une douche réparatrice.

Les restaurants touristiques près de notre hôtel sont assez chers, mais je suis vraiment trop contente de pouvoir manger un steak avec de la vraie moutarde à l’ancienne (chez Restaurante Maya Cañada).

Nous faisons le tour des agences. Les touristes rencontrés à Calakmul nous ont dit que le tour Ruines Palenque – Cascades Misol-Ha et Agua Azul ne coûtait que 385MXN – mais que d’autres agences pourraient faire payer 500MXN. Connaissant le bon prix, il est très facile pour nous de trouver l’agence la moins chère, au centre-ville, mais ils ont aussi une autre antenne proposant les mêmes tarifs juste à côté du terminal ADO (en sortant du terminal, ils sont sur la gauche), il s’agit de Tulum Transportadora Turistica, voici leur site web. Ils ne proposent pas de tours guidés mais des shuttles dans la zone du Chiapas et jusqu’au Guatemala si besoin.

Au début, je voulais :

  • visiter les ruines de Palenque le 1er jour et éventuellement les cascades Roberto Barrios (180MXN transport uniquement ou 315MXN incluant les frais d’entrée)
  • aller aux cascades Misol-Ha et Agua Azul le 2ème jour (180MXN transport uniquement ou 275MXN incluant les frais d’entrée)

Note : l’agence ne prend pas de commission sur les tickets d’entrée. Opter pour les tarifs avec tickets d’entrée inclus revient au même que de payer uniquement le transport, puis payer les tickets d’entrée par soi-même. En payant les tickets d’entrée d’avance, on gagne du temps car c’est le chauffeur qui règle les frais d’entrée, au lieu d’obliger tout le monde à trouver exactement 36 pesos. En tout, pour le tour Ruines + Cascades, si vous souhaitez payer vous-même les tickets, il faut sortir le portefeuille 6 fois, car il y a des frais pour entrer dans la réserve (ou payer pour la route empruntée) + ticket d’accès

En voyant les tarifs, je m’aperçois :

  1. qu’en optant pour un jour uniquement avec les cascades Misol-Ha et Agua Azul, je ne passerai pas plus de temps aux cascades – car ils ne partent qu’à midi.
  2. que visiter les Ruines + Misol-Ha et Agua Azul (la 1ère offre sur la photo) ou Misol-Ha et Agua Azul, sans les ruines – coûtent la même chose : 180MXN (transport uniquement). Donc pourquoi m’embêter à payer des frais de transport en plus pour les Ruines de Palenque et le visiter un autre jour ?
  3. Les cascades Roberto Barrios ne valent le coup que si l’eau est super bleue (en saison sèche : càd vers avril/mai), pourquoi payer en plus et passer plus de temps dans les transports pour une eau très moyenne – dans laquelle je ne vais pas me baigner (il fait un peu frais)

Ainsi, l’option Ruines + Misol-Ha et Agua Azul me semble la plus adaptée. Nous payons 385MXN (incluant les frais d’entrée) par personne et le van vient nous chercher le lendemain à 8h. On fait un tour chercher d’autres touristes (cela prendra 20 minutes), puis nous partons visiter les ruines de Palenque.

Jour 12 (30 Décembre)

Le chauffeur s’arrête devant le Musée juste pour nous indiquer que le lieu de RDV après la visite se trouve ici. Mais il nous dépose 2km plus loin au Parking principal et nous avons 3h30 sur place. C’est bien, comme ça on peut traverser les ruines sans avoir à faire demi-tour. Attention, l’explication ne se fait qu’en espagnol donc si vous ne comprenez pas, demandez aux touristes de traduire pour vous. Frais d’accès (déjà inclus dans le prix) : 36MXN + 75MXN. On a repéré ma caméra sport et m’a allégé de 45MXN supplémentaire (seules les caméras & go pro doivent payer en plus, je ne sais pas pourquoi).

Ruines de Palenque

plan Maps.me

Note : les photos n’ont pas les mêmes couleurs car certaines sont prises avec une caméra sport et d’autres avec un smartphone Huawei. Désolée

Après la visite des ruines de Calakmul, je pensais qu’aucune ruine ne pouvait arriver à la cheville de celle-ci, jusqu’à ce que je franchisse l’entrée du site archéologique de Palenque. L’effet « Angkor » est encore plus présent ici, il y a même des pelouses sur les ruines, c’est super super beau.

En jaune, vous pouvez voir les sites qu’on peut visiter. Et en blanc, les sites identifiés mais enfouis dans la jungle. En gros seulement 5% sont accessibles de nos jours !! A l’entrée vous pouvez engager un guide officiel parlant anglais, français ou italien. Le tarif affiché est de 85 USD pour un groupe de 1 à 8 personne. 110 USD pour 9 à 14 personnes et 130 USD pour 15 à 25 personnes. C’est cher mais apparemment négociable puisqu’un guide nous aborde spontanément en proposant des tarifs plus bas.

Malgré les cars de touristes, le site est finalement suffisamment grand pour qu’on ne se marche pas dessus. Je regarde les touristes entrer sous ce toit en feuilles et les suis.

Il s’agit en fait d’une tombe, avec le toit en forme triangulaire rappelant l’architecture à Angkor et chez les 1ères pyramides en Egypte, à Saqqarah. Il s’agirait de la tombe de la Reine Rouge, en référence à la couleur de son sarcophage – probablement la mère de K’inich Janaab’ Pakal I puisqu’elle est enterrée juste à côté du temple dédié à celui-ci. C’est vraiment extraordinaire car nous n’avons pas pu accéder à l’intérieur des structures dans les autres sites archéologiques.

Juste à côté se trouve le Temple des Inscriptions, la star de ce lieu, conçu par K’inich Janaab’ Pakal I comme son propre monument funéraire et achevé par son fils K’inich Kan Bahlam II. On ne peut pas monter dessus, il est très bien conservé et surtout surtout, à l’intérieur, ils ont trouvé un magnifique sarcophage, qu’on peut voir dans le musée à côté. N’ayant pas de guide avec nous, on écoute par ci par là les explications d’autres guides. Et contrairement aux ruines où les guides racontent à peu près la même chose, ici les explications sont beaucoup plus riches car le site lui-même est plus spécial que les autres.

Car le palais d’à côté, un complexe administratif ou de bâtiments à vocation cérémonielle est absolument magnifique, avec des couloirs dans tous les sens, et des sculptures très bien conservées.

S’y ajoute la vue sur les montagnes au loin, les arbres, la source d’eau qui entoure le palais… ce lieu est vraiment exceptionnel, j’aime beaucoup !

Bon, le site est très grand mais pour savoir où aller, il suffit de regarder où sont les marchands de souvenirs… et suivre le chemin 😀

Nous visitons d’autres structures sur lesquelles nous pouvons monter. Il y a plusieurs paliers pour se reposer, ce n’est pas très sportif.
La vue est cependant moins belle qu’à Calakmul ou à Ek Balam.

Nous suivons ensuite le panneau « cascadas » et enfonçons dans la jungle. C’est très dense, certaines ruines sont complètement couvertes.

Nous arrivons enfin au niveau des cascades et pouvons l’admirer d’en haut, d’en face et d’en bas. Il y a un petit pont suspendu absolument magnifique. C’est ici qu’un serpent a croisé la route de JB. Heureusement que je ne l’ai pas vu sinon j’aurais eu trop peur.

Nous restons un bon moment ici à observer la couleur bleue de l’eau… avant de suivre le chemin, en direction du musée.

Les sculptures sont majoritairement faites en stuuc donc s’abîment énormément avec le temps. Beaucoup ont été prélevés et conservés au musée – à l’entrée principale des ruines. Le musée est inclus dans le prix et mérite une visite, ne le ratez pas !

Ils avaient un système d’écriture – réservé aux élites – à base d’hiéroglyphes aussi. C’est extrêmement joli.

D’ailleurs, le calendrier de 365 jours possède aussi des caractères spéciaux et les vendeurs de souvenir seront ravis de vous vendre les hiéroglyphes représentant votre date de naissance, à coller sur le frigo.

La partie la plus impressionnante de ce musée, c’est ce sarcophage trouvé au temple des inscriptions. Nous avons vu des sarcophages en Egypte et celui-ci n’a rien à leur envier. Grâce à l’écriture sur le sarcophage, ils ont pu en savoir plus sur les dates de naissance et de décès du défunt et l’analyse attentive des figures sur le mur et le sarcophage sur les rituels d’accompagnement des défunts vers l’au-delà.

Cascade de Misol-Ha

Nous reprenons le van (c’est un autre van qui vient nous chercher) et après avoir compté le nombre de touristes, le chauffeur nous amène à la cascade de Misol-Ha en une heure. Nous avons seulement droit à 30 minutes sur place, insuffisant pour se baigner, nous avons à la peine le temps de prendre le petit chemin menant derrière la cascade. L’eau fouette, c’est très fun mais le chemin est un peu glissant, faites attention ! Cela nous rappelle trop une cascade équivalente en Islande qui est plus puissante (et plus glaciale).

Nous profitons des stands de maïs et de pizza (20MXN à 30MXN). Ici, ils mangent du maïs cuit à l’eau – avec du fromage, et des tas de trucs, ça s’appelle elote ou épis de maïs mais on peut demander « nature », sans rien.

Frais d’entrée (inclus dans le tarif du tour) : 10MXN + 20MXN

L’avantage, quand on arrive à la fin de la saison de pluie, c’est que la cascade Misol-Ha est pleine d’eau… mais l’inconvénient c’est que la cascade Agua Azul ne sera pas azul (bleue) comme son nom l’indique

Cascade Agua Azul

Frais d’entrée : 15MXN + 50MXN

Bon, on le savait, à cette époque de l’année (Décembre), l’eau n’est pas bleue comme les photos de rêve vendues dans les boutiques de souvenir, mais elle est quand même propre et transparente. La couleur azul est due aux rochers calcaires traversés par cette eau. Mais avec la pluie ces derniers mois, l’eau contient moins de calcaire et est seulement verte. Cette cascade me rappelle beaucoup Kuang Si près de Luang Prabang, car nous avons aussi plusieurs niveaux de cascades et l’eau au Laos est très bleue aussi. Malheureusement, nous arrivons à Agua Azul l’après-midi, on est à contre-jour et l’effet wow est moindre, surtout que l’eau est « seulement » verte.

Les vestiaires coûtent 5MXN, il n’y a pas de locker. On peut se baigner un peu partout. Plus on monte, plus c’est tranquille. Il y a de petits restaurants partout, vendant des empanadas qui font envie à JB mais qui sont décevantes, du maïs et des fruits pré-découpés. Donc montez jusqu’à ce que vous voyiez une énorme zone, tranquille comme un lac.

Seul JB s’est baigné dans une piscine naturelle, malgré l’eau glaciale. Le courant est assez fort, il y a des cordes pour s’accrocher et ne pas finir en bas de la cascade.

Nous rentrons dans la nuit noire à Palenque. Au final, à part Misol-Ha, on a eu suffisamment de temps pour visiter les sites qui nous intéressent. La journée a été très chargée et nous n’avons plus beaucoup de forces pour réveillonner. De toute façon, il commence à pleuvoir des cordes. Au lieu d’attendre minuit et fêter le nouvel an (2020), on s’endort déjà à 22h ahahah

Jour 13 (1er janvier)

Si les agences sont toujours actives le jour de l’an, la ville de Palenque est vide le 1er jour de l’an. Nous pouvons quand même faire des courses au supermarché et cuisiner. Nous avons beaucoup hésité à faire la visite en une journée des ruines de Yaxchilan mais la fatigue culumée depuis 13 jours de roadtrip nous pousse à nous reposer aujourd’hui, au lieu de courir partout. Demain, un long trajet en bus nous attend encore….

To be continued… Notre dernier article du road trip par ici

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Bus Xpujil – Palenque : 357MXN
  • Lavandaria automatique : 130MXN pour 4,5kg
  • Excursion Ruines Palenque, Agua Azul & Misol-Ha : 385 MXN comprenant le transport et les entrées (dont 180MXN pour le transport).
  • Hôtel à Palenque : Hôtel Casa Hadassa La Cañada 30€ (lien Booking)

Conseils

  • Avant de visiter les ruines de Palenque, téléchargez le plan Maps.me en offline car les indications sur place ne sont pas nombreuses. Vous risquez de tourner en rond en suivant les panneaux
  • Le Terminal ADO dispose des consignes où vous pouvez laisser vos affaires
  • Vous pouvez combiner vos visites depuis Palenque avec votre déplacement vers le Guatemala ou vers San Cristobal. Voici les tarifs constatés en Décembre 2019

Où se trouve l’agence de transport ?

Nous sommes partis avec l’agence Tulum Transportadora Turistica, voici leur site web. Ils ne proposent pas de tours guidés mais des transports dans la zone du Chiapas et jusqu’au Guatemala si besoin. Vous pouvez les trouver en sortant du terminal ADO, sur la gauche. Vous pouvez aussi les contacter sur Whatsapp si besoin : +5219161201877

Note : je ne touche aucune commission, je ne les connais pas, c’est juste un bon plan que je partage avec vous

Comment aller aux ruines de Palenque en colectivo

Il y a des colectivos partant régulièrement pour les ruines de Palenque (20MXN l’aller) d’ici (coordonnées Google Maps). Pour le retour à Palenque, ils partent de l’entrée principale (près du temple des inscriptions) et s’arrête aussi à l’entrée secondaire juste en face du musée.

Cascades Agua Azul & Misol-Ha : comment y aller

Avec une agence de transport

Comme la nôtre, c’est la solution la plus sûre et rapide (180MXN le transport avec ou sans la visite des ruines + tickets d’entrée). Cependant, les horaires de visite (après-midi) font que vous serez à contre-jour et même avec l’eau bleue, les photos seront moins jolies que si vous y alliez le matin.

En voiture de location

Nous avons hésité à prendre un colectivo jusqu’ici ou louer une voiture pour une journée – mais sur cette route (Palenque vers les cascades), il y a plusieurs passages où une femme tire une corde en tissu pour bloquer la route. Si une « victime » s’arrête, elle sera entourée par une dizaine d’enfants et il va falloir acheter des bonbons ou donner un petit truc à chacun des enfants. Les locaux ont l’habitude et quand ils voient cette corde, ils ralentissent juste un petit peu et voyant que les chauffeurs ne s’arrêtent pas, la femme en question va laisser tomber la corde. Nous sommes le 30 Décembre et sur le chemin, on a vu deux « barrages » comme ça. En temps normal, il y en a plus. Donc j’ai préféré ne pas conduire avec une voiture de location. La zone du Chiapas est encore contrôlée par les mafieux. Cette femme et les enfants sont des gens du village, misérables mais insistants. Ils ne sont probablement pas de la mafia mais les touristes préfèrent vraiment donner (environ 10MXN par enfant) car ils ont trop peur d’avoir une voiture de location rayée.

En colectivo

Quant aux colectivos, ils ne s’arrêtent pas à l’embranchement des routes menant jusqu’aux cascades et il faut finir soit en taxi soit à pied. Ce n’est pas si économique que ça vs. les agences de transport.

Et il faut partir dans ce sens : Palenque – Agua Azul – Misol-Ha – Palenque car si vous vous faites déposer d’abord à Misol-Ha, il sera très difficile d’arrêter un colectivo en direction de Agua Azul (en général ils sont déjà full en partant de Palenque). Alors que si vous vous faites déposer d’abord à Agua Azul, le sens Agua Azul – Misol-Ha et Misol-Ha – Palenque est plus facile : beaucoup de colectivos qui vont dans ce sens ont encore de la place libre. Partez tôt le matin pour avoir la bonne lumière et pour pouvoir rentrer à Palenque quand il fait encore jour.

Mais si vous tenez absolument à venir à Agua Azul & Misol-Ha en colectivo (notamment pour prendre de belles photos et fuir la foule), voici les indications :

  • une fois arrivé à l’embranchement avec la route menant jusqu’aux cascades Agua Azul, descendez et prenez un taxi colectivo (25MXN/personne) ou marchez 4km. Vous aurez 2 frais d’entrée à payer (15MXN + 50MXN)
  • pour le retour, prenez un taxi colectivo dans l’autre sens jusqu’à l’embranchement (25MXN)
  • traversez la route et hélez un colectivo et descendez à Misol-Ha (30MXN). Vous aurez 2 frais d’entrée à payer (10MXN + 20MXN)
  • marchez jusqu’aux cascades de Misol-Ha (1,3km)
  • revenez sur la grande route et hélez un colectivo pour rentrer à Palenque (30MXN)

Total : 160MXN pour le transport/personne + entrées.
L’option transport via l’agence ne coûte que 20MXN plus cher par personne et inclut la visite des ruines de Palenque. A vous de voir.

Horaires du Colectivo & du Bus seconde classe de Uxmal à Mérida (Mexique)
Comment aller en Bus / Shuttle à Calakmul depuis Xpujil, Campeche, Palenque ou Bacalar (Mexique)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.