Visite de deux anciennes villes minières : Tlalpujahua et El Oro (Mexique) : Carnet de voyage #2

Dans le carnet de voyage précédent, nous étions à Sierra Chincua pour voir des papillons monarques. Nous avons ensuite pris un camion pour nous rendre à Tlalpujahua, un pueblo magico d’à côté. C’est une ancienne ville minière, connue aussi pour son artisanat : des boules en verre soufflé en font la ville où c’est Noël toute l’année.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Atelier : Fabrica De Esferas Fimave

Malgré l’arrivée tardive, nous arrivons à temps pour visiter un atelier de production de boules en verre soufflé – avec démo en direct. Les outils sont simplistes, il n’y a aucune protection (des yeux ou des mains) mais la dextérité de l’artisan est indéniable. Il nous a fait des choses simples : des boules de Noël, une rose, un verre…

Tout est en verre mais c’est tellement fin et tellement bien fait qu’on aurait cru qu’elles étaient en plastique. Ça ne coûte pas cher en plus. La ville ne vend que ça, il y en a de toutes les couleurs, toutes les tailles. Ce que je préfère, ce sont des grains de raisin en verre, c’est super bien fait et bien coloré.

Tlalpujahua

Par rapport à Angangueo visité ce matin, Tlalpujahua a l’air beaucoup beaucoup plus touristique. On a vraiment du mal à comprendre comment il peut manquer de transport public en saison haute entre ces deux villes… certes, elles appartiennent à deux états différents, mais c’est tellement peu commun pour le Mexique de manquer de transports en commun à ce point là. La ville de Tlalpujahua est beaucoup plus animée et on sent qu’elle vit bien du tourisme, contrairement à Angangueo. Si nous dormons ici au lieu d’Angangueo, c’est parce que tous les hôtels (trois pour être précis) sont complets à Angangueo.

Nous avons droit à un appartement privé immense avec 3 chambres à coucher, qui donne sur l’église : Santuario de Nuestra Señora del Carmen. Il y a même un accès à une terrasse, permettant d’observer l’église à notre guise, ainsi que les montagnes au loin. Ce n’est vraiment pas cher en plus, cela nous revient à 10€/personne/nuit : je vous donne le nom : Casa Rincon Colonial (lien Booking)

Cependant, comme tous les petits villages mexicains, le soir est assez calme. Il y a peu de restaurants ouverts (uniquement les restaurants pour touristes).

Jour 2

Le lendemain (dimanche), il y a un marché très sympa à côté de l’église. Nous y allons pour petit-déjeuner et observer les locaux.

Nous découvrons avec amusement une machine à tortillas. Les mexicains en consomment tellement que ça aurait été laborieux de faire tout ça à la main.

Museo de la Mina las Dos Estrellas

Ayant appris la leçon de la veille, nous privatisons un taxi pour nous accompagner jusqu’à l’ancienne mine Dos Estrellas. Comme nous ne captons pas le téléphone là-bas, le taxi nous attendra et nous amènera jusqu’à El Oro, le troisième pueblo magico du coin. Tout cela pour 200MXN (nous sommes 4). Le chauffeur de taxi a l’air d’être au courant de tout car il nous indique qu’il va nous attendre 1h20… ce qui correspond à la durée de la visite.

Cette visite est vraiment un des points forts de votre mini road-trip. C. et P. (la grande cousine de JB + son amie) sont aussi contentes de cette visite que d’avoir vu des milliers de papillons monarques, c’est dire.

La visite se fait uniquement avec un guide, et c’est tant mieux car il y a énormément d’informations intéressantes. Il y a des guides anglophones mais nous avons une guide hispanophone avec nous aujourd’hui. Ce n’est pas un problème puisque C. est bilingue et a pu nous traduire les explications (merci !). La visite débute avec la visite de +/- 100m de la mine, où nous devons porter chacun un casque. En réalité, la mine est beaucoup plus longue que ça et va jusqu’à El Oro, la ville d’à côté !!!

Le site est vraiment immense et il y a un faux air de la Suisse, c’est vraiment un endroit incroyable ! Tout est rénové mais avec goût, l’endroit reste figé dans le temps et on a l’impression que les mineurs sont en train de prendre leur pause et vont revenir 5 minutes plus tard.

Avant, on pouvait y extraire de l’argent et de l’or. Beaucoup d’argent et beaucoup d’or. Les conditions n’étaient cependant pas au top : les mineurs devaient « louer » du matos, et une partie de leur salaire était prélevé pour payer la location de ce matériel indispensable pour travailler. En cas d’accident, leurs enfants devaient obligatoirement travailler à leur place pour rembourser la dette. Les salaires n’étaient pas très élevés, les congés quasi existants et les conditions de travail très très dures. Rien à voir avec les mines de sel en Pologne par ex. Pour empêcher les vols, les mineurs y allaient quasiment en sous-vêtements et étaient pesés avant et après le travail. Il y avait de petits « ascenseurs » pour faire descendre les mineurs. Si je ne me trompe pas, c’est la 1ère mine à être équipée d’électricité. Les pierres provenant des mines étaient jetés dans la rivière, polluant l’eau et tuant des animaux… Le nombre de mineurs était tel que chaque semaine, il fallait 2 jours pour payer tout le monde. Pendant le seul jour de congé de la semaine, les mineurs ne se reposaient pas, ils passaient leur temps à aller chercher leur salaire. Heureusement tout ça a cessé quand le coût d’exploitation de la mine devenait trop élevé par rapport aux métaux extraits.

A l’époque, il y avait énormément d’argent et d’or et on pouvait voir, à travers la taille des fours ici, la quantité de métaux extraits de ces mines… on parle de kg et de kg. D’ailleurs, nous avons pu voir des répliques de lingots et les moules permettant de les produire. Ce ne sont pas des petits lingots de 3g mais de plusieurs kg, c’est aussi gros qu’un moule à gâteaux !!!

Ce qui nous séduit particulièrement dans cette visite, ce sont les anciens bâtiments, les traces des anciens outils… comme ces roues énormes en métal, recyclées en décoration… on voit de vieilles machines par ci par là… c’est vraiment super super beau !

La visite se termine avec cette fresque résumant tout ce que nous avons vu et entendu aujourd’hui. Comme le musée est géré par une association, les guides ne sont payés que via des pourboires. Nous laissons 50MXN chacun et recevons même un reçu représentant une « action » de la compagnie minière ahahah.

El Oro

Comme prévu, le taxi nous attend devant le musée et vous amène chez El Oro, une deuxième ville minière juste à côté. C’est le 3ème pueblo magico que nous visitons lors de ce mini road trip. Il n’était pas prévu dans le programme des agences, c’est un stop spécial « agence Anh » ahahhaah 😀

La ville a des faux airs d’une ville européenne, mais elle garde encore son côté mexicain notamment au marché central, où nous avons pu déjeuner pour pas trop cher (100MXN/personne). P. en profite pour faire le plein de fruits et d’épices car elle nous dit que ça aurait coûté le double à Mexico City.

Toutes les visites ici (sauf la mine d’El Oro) coûtent 5MXN/personne. Nous avons pu nous rendre au théâtre (petit mais mignon), visiter l’hôtel de ville (juste pour sa terrasse)…

Le restaurant le plus couru de la ville c’est ce wagon de train transformé en restaurant. Malheureusement l’intérieur est plutôt décevant. Au lieu de garder les sièges d’origine, ils ont tout enlevé et mis des tables modernes et peu confortables.

Il y a une mine à El Oro même, mais celle de Dos Estrellas, que nous avons visitée ce matin, semble être mieux notée. Si jamais vous préférez visite la mine à El Oro, j’ai noté le prix de l’entrée : 70MXN/personne.

Il y a un bus partant toutes les heures pour Mexico City depuis le Terminal de bus. Nous y achetons un ticket pour 294MXN/personne. Et en 2h30 seulement, nous sommes arrivés à CDMX. Il nous faudra 120MXN supplémentaires pour atteindre notre Airbnb en taxi (taxi prépayé, on achète un ticket et le donne au chauffeur). Et c’est la fin de notre mini road trip. Merci à C. et P. pour ces jolis moments passés ensemble.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Hôtel : Casa Rincon Colonial (lien Booking) comptez 20€ à 40€/nuit selon le nombre de personnes (l’appartement est entièrement privé)
  • Déjeuner : 100MXN/personne
  • Taxi privatisé : centre-ville de Tlalpujahua de Rayón – Mine Dos Estrellas – El Oro : 200MXN pour 4 personnes, avec attente de 1h20 à la mine
  • Pourboire pour le guide de la mine : 50MXN/personne
  • Bus El Oro – Mexico City : 294MXN/personne
  • Visites payantes à El Oro : 10MXN/personne
  • Taxi terminal de bus Poniente – notre Airbnb : 120MXN/taxi

Note :

  1. Si vous voulez zapper la mine Dos Estrellas, vous pouvez faire Tlalpujahua – El Oro pour 50MXN en taxi, ou 10MXN en bus (départ régulier, toutes les 20 minutes environ).
  2. Depuis Tlalpujahua, pour visiter les réserves de papillons monarques, il faudra absolument un taxi.
  3. Le bus Mexico City – Angangueo ne passe pas par Tlalpujahua

Itinéraire recommandé : Papillons monarques + 3 pueblos magicos en 2 jours

En gros, nous avons effectué le programme suivant et avons dépensé environ 1900MXN/personne Tout Inclus, c’est très économique vs. ce que nous avaient annoncé les agences (2950MXN/personne = 146€ pour 2 jours, nourriture exclue) !!!

  • Jour 1 : Bus depuis CDMX jusqu’à Angangueo. Taxi jusqu’à Sierra Chincua. Visite de la réserve des papillons monarques en cheval + déjeuner à Sierra Chincua. Taxi jusqu’à Tlalpujahua. Visite d’un atelier de boules de verre soufflé à Tlalpujahua. Nuit à Tlalpujahua chez Casa Rincon Colonial (lien Booking) (cf. les dépenses détaillées du 1er jour ici)
  • Jour 2 : Visite du marché de Tlalpujahua. Taxi jusqu’au musée / ancienne mine Dos Estrellas. Taxi jusqu’à El Oro. Visite de la ville et du marché. Bus retour à CDMX.
Articles similaires
Pyramides du Soleil et de la Lune à Teotihuacán (Mexique)
On a visité une Réserve du Papillon Monarque au Mexique - Sierra Chincua #1
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.