Le Marais Poitevin, surnommé « La Venise Verte » – Road Trip Voiture en France #24

Après la Petite Venise à Colmar et la Venise du Périgord à Brantôme, nous voilà à la « Venise Verte » au Marais Poitevin

Note : cet article de blog fait partie du « Road Trip en France » réalisé en Août 2020. Pour lire les parties précédentes, cliquez ici : #1, #2, #3, #4, #5, #6, #7, #8, #9, #10, #11, #12, #13, #14, #15, #16, #17, #18, #19, #20, #21, #22 et #23

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Le Marais Poitevin est composé de trois ensembles : le marais maritime, le marais desséché, le marais mouillé.

C’est le marais mouillé (la Venise verte) qu’on visite aujourd’hui. Ces zones sont aménagées, pour assécher les marais au sol fertile, et contrôler les variations liées aux précipitations.

Avant, les lentilles d’eau couvraient la zone, donnant un tapis vert permanent sur l’eau, d’où son nom « Venise Verte ». Maintenant, les lentilles d’eau ne sont plus là, preuve que l’eau est moins polluée.

Pour visiter le Marais mouillé, nous avons opté pour une balade en barque près de Coulon avec guide (Embarcadère Cardinaud). Mais les locaux nous disent qu’un départ depuis l’embarcadere de la Venise verte aurait peut-être été plus tranquille.

Tous les parisiens semblent se donner RDV ici, car sur les 10 touristes de la barque, 100% viennent de la région parisienne ahahah, y compris le guide qui vient travailler ici chaque été.

Désolée mais cet article va être court car je n’ai rien retenu des explications du guide. On a surtout passé un bon moment, tranquille, et au frais.

Les paysages se ressemblent beaucoup, ce qui nous a beaucoup amusés, c’était de voir les autres touristes ayant opté pour une barque individuelle (sans guide), galérer et essayer de faire la course avec nous. A un moment, ils essaient de pagayer super vite pour nous dépasser en criant victoire, puis ils sont vite fatigués et se laissent dépasser.

Quand on les dépasse, ils boudent… et se font engueuler par leurs femmes qui leur reprochent d’avoir pris une barque au lieu d’opter pour une barque avec guide… On voit d’autres situations trop marrantes, comme un monsieur qui s’occupe de sa manucure tandis que sa femme et sa fille pagaient en haletant derrière… ou alors d’autres touristes qui se trouvent à contre-sens de toutes les autres barques, sans se demander, à aucun moment, s’ils ne sont pas en train de se perdre, jusqu’aux touristes qui n’arrivent pas à avancer et nous demandent si le guide peut les prendre sur notre bateau.

Le people watching est tout aussi divertissant que la nature.

Ici, il n’y a pas de courant, et les barques sont assez dures à manœuvrer. Ce n’est pas comme le canoë en Dordogne ou en Ardèche. Je vous recommande vivement d’opter pour une barque avec guide pour ne pas vous fatiguer. Les guides utilisent plutôt un énorme bâton pour l’enfoncer dans la vase et faire avancer la barque, chose dont les touristes ne sont pas équipés. De plus, il y a très peu d’indications, il y a un risque de se perdre.

A un moment, on voit une dizaine de vaches, tranquilles, sur un terrain super vert et super vaste. Elles sont acheminées ici par barque (car la zone est inaccessible aux voitures), et y restent quelques mois, le temps de s’engouffrer d’herbes fraîches et bio. Le guide nous dit qu’il faut vraiment être là pour les voir : elles sont toutes folles de joie, en mode « open bar ».

Bref, on a passé plus de temps à rigoler et respirer de l’oxygène pure, que d’apprendre de nouvelles choses.

après cette maison aux volets bleus, il faut tourner à gauche mais la plupart des gens zappent cette maison et tournent plus loin => ils se perdent
près du centre-ville, réservé aux piétons, de Coulon

On pensait avoir suffisamment rigolé pour toute la journée, que nenni.

Nous dînons dans un restaurant cambodgien Restaurant Angkor & Angkor à La Creche (lien Google Maps), tenu par Sothy (cambodgienne) et son mari (français). Nous mangeons sur place et discutons avec les restaurateurs. Ils sont drôles, mais tellement drôles. J’ai rigolé toute la soirée.

C’est trop dur de vous raconter des blagues ici car sorti du contexte et de la répartie de Sothy, ça n’a aucun sens. Mais nous avons passé un excellent moment.
Le restaurant de Sothy se trouve juste à côté de notre logement, la Villa Camille (lien Booking). Je recommande les deux adresses.

La suite de notre voyage, c’est par ici

Partie 2 : Conseils pratiques

Liens utiles

Budget

  • Logement : la Villa Camille, 68€/nuit, petit-déjeuner inclus (lien Booking)
  • Barque au Marais Poitevin : comptez entre 17€ et 19€/personne pour une balade guidée de 1h30. Nous sommes partis avec Embarcadère Cardinaud, un peu en retrait et un peu plus tranquille
  • Restaurant Angkor & Angkor : 15€/personne environ
4 semaines de Road Trip en France - Itinéraire en Voiture
Restaurant étoilé Michelin La Ribaudière, Moulin à Blé & le Chai de Hennessy - Road Trip Voiture en France #23
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.