Verdun, sur les traces de la 1ère Guerre Mondiale – Road Trip Voiture en France #4

Après la dégustation du champagne à Epernay, nous reprenons la route pour Verdun. N’étant pas très sûr de ce que nous voulons y visiter, nous y allons sans aucune réservation, à part l’hôtel, en mode « advienne que pourra ».

Note : ce carnet de voyage fait partie de notre série d’articles de blog « 4 semaines de Road Trip en France ». Vous pouvez lire les parties précédentes ici : 1ère partie, 2ème partie, 3ème partie.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Jour 3 (Suite)

Tranchées de Chattancourt

Etant vietnamienne, je me sens un peu moins concernée par la 1ère guerre mondiale que JB. Mes connaissances concernant la 1ère guerre mondiale se limitent aux cours d’histoire assez boring à l’école. J’ai plus appris en regardant l’excellent « Un long dimanche de fiançailles » de Jean-Pierre Jeunet et en lisant la triologie « Le Siècle » de Ken Follett. Le film de Jeunet, extrêmement visuel, réussissait à montrer les conditions de vie pitoyables et la psychologie des soldats dans les tranchées.

Donc c’est avec beaucoup d’appréhension que j’ai choisi de visiter des tranchées reconstituées de Chattancourt.

Le site est reconstruit sur l’emplacement exact d’une vraie tranchée qui a existé et qui faisait 2km de long. Seuls 100 mètres ont été reconstruits par des passionnés, à l’aide de photographies, documents… et c’est super bien fait ! On n’est pas non plus en mode Disneyland, mais on n’est pas ensevelis dans la boue non plus, avec des rats qui courent partout. Non, c’est réaliste, mais pas trop 😀

L’entrée ne coûte que 4,5 euros. Une visite guidée débute régulièrement. Si vous êtes très pressé, je pense que la visite de ces tranchées suffit, plus besoin d’aller au mémorial par la suite, car les informations essentielles sont déjà données pendant cette visite.

Après, on peut visiter les tranchées seuls, en prenant le temps de lire les textes mis ici et là (ces textes sont traduits en plus). Le souci du détail est saisissant : du lit avec des grillages jusqu’aux lampes récupérées on ne sait où.

Ossuaire de Douaumont

L’ossuaire de Douaumont est un site de recueillement qui marque. D’abord visuellement avec 16 000 tombes de soldats français (Identifiés) morts à Verdun. Le site est immense, et devant chaque tombe il y a un rosier fleuri. Au milieu se trouve un énorme drapeau français.

Mais sous le monument (accès payant), reposent encore 130 000 soldats non identifiés, recueillis sur les terres de champ de bataille après l’Armistice.

C’est ici même que la fameuse photo a été prise pour la rencontre entre Mitterand et le chancelier Kohl en 1984, symbole de la réconciliation entre les deux pays. En 2016, pour le Centenaire de la bataille, y ont eu lieu la rencontre entre François Hollande et Angela Merkel.

Pour visiter le monument, l’accès est payant (6,5 euros) mais nous choisissons de visiter uniquement le cimetière (dont l’accès est gratuit). Il y a une partie musulmane aussi.

Juste à côté se trouve le village abandonné de Fleury-devant-Douaumont. Tout le village a été rasé et jamais reconstruit, mais ça me fait trop mal au coeur de visiter un tel village. Nous nous rendons plutôt au Mémorial de Verdun (en suivant la flèche « champ de bataille de Verdun », vous arriverez au Mémorial également).

Mémorial de Verdun

C’est un musée très complet, très bien fait, qui explique extrêmement bien ce qui s’est passé pendant la 1ère guerre mondiale. Je pense même qu’il faut y aller en premier pour comprendre, avant de visiter les sites aux alentours (tranchées, citadelle, fort etc.).

Il y a un film qui explique très bien en 5 minutes l’effet de domino qui a provoqué une guerre mondiale à partir d’un assassinat dont même l’auteur n’avait pas conscience des conséquences de son acte. Suite à quoi 65 millions de personnes seront mobilisés dans le monde. Cependant, je trouve que certains récits sont un peu biaisés. De toute façon, la vérité appartient toujours aux vainqueurs…

Les allemands avaient des technologies ultra avancées dès le début : leur casque était étudié par les médecins et ce modèle (légèrement amélioré) est encore utilisé aujourd’hui. Tandis que les soldats français, avec leur pantalon rouge et leur casque plutôt décoratif, se faisaient repérer à des kilomètres. Leurs manteaux ne suffisaient pas pour les protéger des pneumonies et autres maladies, et les tranchées ont été construites à l’arrache pour tenir quelques semaines car personne ne pensait que ça allait durer aussi longtemps vs. les tranchées allemandes en béton, faites pour durer.

Verdun a été choisi par les allemands comme un symbole. Ils voulaient que la France concentre tous ses efforts vers un seul lieu, pour que la chute de ce lieu décourage tout le pays et amène à l’armistice. Ainsi, malgré une situation bloquante, les deux pays ont continué pendant des années à gagner puis perdre quelques mètres de tranchées et Verdun est devenu un symbole. Des millions d’obus sont tombés pendant 300 jours. Même aujourd’hui, les agriculteurs du coin trouvent régulièrement des grenades et obus non explosés.

D’ailleurs, Verdun est si connu, même internationalement que ce lieu a été considéré aussi comme un lieu de bataille important dans un film de science fiction de Tom Cruise Edge of Tomorrow. Si Verdun était important à cause de sa situation à la frontière entre la France et l’Allemagne à l’époque, une sorte de ville fortifiée protégeant l’Est de la France, il n’y avait aucune, mais absolument AUCUNE raison pour que Verdun soit si important dans la lutte contre des aliens dans le film de Tom Cruise ahahah. Tout ça pour vous dire que, dans la tête des américains, une guerre en France, ça se passe forcément soit à Verdun, soit dans la Somme.

Bref. Le mémorial explique très bien chaque aspect de la vie à Verdun : des soldats venant chercher leur équipement à la citadelle, jusqu’au fort de Douaumont pris par surprise par les allemands, en passant par comment ça se passe aussi du côté des allemands, comment ils produisent tout au front, tandis que les soldes français se relaient & font venir des équipements depuis l’arrière du pays.

Nous dînons chez Romeo & Giuletta, un restaurant italien délicieux, avant de nous reposer à l’hôtel Saint-Paul, au centre-ville (lien Booking). La canicule nous fatigue beaucoup, mais nous sommes contents d’avoir pu visiter autant de choses en si peu de temps.

Jour 4

Citadelle Souterraine de Verdun

Nous avons rendez-vous pour une visite de la Citadelle Souterraine de Verdun. C’est ici que les soldats venaient chercher leur équipement avant d’aller au front. C’est aussi le quartier général des officiers.

La Citadelle fait partie des grandes constructions réalisées par Vauban au XVIIe siècle. La perte de l’Alsace Moselle en 1871 place Verdun en première ligne et la ville doit être davantage défendue et fortifiée, avec 19 forts autour de Verdun, et 4km de galeries sous la citadelle pour accueillir les soldats et matériels en cas de conflit.

Les réservations sont souvent complètes donc pensez à téléphone un ou deux jours avant votre visite pour réserver. La visite coûte 9 euros par personne et dure 30 minutes environ. Nous choisissons la 1ère visite de la journée à 9h06. Il fait 7 degrés à l’intérieur quel que soit le temps dehors donc n’oubliez pas de venir avec des vêtements chauds. Et faites attention au choc thermique en sortant !

Malgré les avis très positifs sur Internet, on ne comprend toujours pas pourquoi c’est si bien noté. Nous sommes sur un wagon qui se déplace et nous voyons des scénettes en 3D, en nous replongeant dans l’ambiance de l’époque. On ne voit pas vraiment l’intérieur de la citadelle car tout est super sombre, il y a quelques reconstitutions avec des mannequins, mais les informations sont peu nombreuses. Les pauvres touristes allemands devant nous doivent se débrouiller pour écouter la traduction en allemand tandis que les enceintes super fortes envoient du texte en français. Je crois qu’ils n’ont pas très bien compris le contenu (de toute façon, il n’y a pas grand chose à retenir non plus). A la fin, on finit le parcours à pied et on nous explique le choix du soldat inconnu (parmi les 8 soldats inconnus), celui qui est enterré actuellement sous l’arc de Triomphe. Ce choix a été réservé au seul survivant d’un régiment. Il a choisi le 6ème soldat pour des raisons que j’ai oubliées (sorry).

Tranchées & L’ouvrage de la Falouse

C’est en voyant une affiche à l’hôtel que nous sommes au courant de l’existence de ce lieu. Il a été racheté et rénové par des passionnés organisés en association. C’est un lieu se trouvant à l’arrière du champ de bataille, qui n’a jamais été détruit. Les poilus y passaient un peu de temps avant d’être envoyés vers le front. Le lieu a été rénové avec beaucoup d’amour, à l’aide de récup, de modèles en cire… même les bruitages et sons ont été ajoutés pour donner plus de réalisme. Ils ont même ajouté de faux rats, et tenu à avoir les lits en cage – pour souligner les conditions très dures de l’époque.

On pouvait y voir deux structures servant de canons. Le lieu est vraiment très difficilement détectable. Par contre, l’intérieur est constamment à 13 degrés, venez avec un gilet !

Les tranchées à l’extérieur ne sont pas aussi bien faites que celles de Chattancourt. L’accès ne coûte que 5,5 euros, je vous conseille vivement de visiter les deux tranchées pour avoir une idée précise de la vie au front et à l’arrière.

Pour conclure, si vous visitez Verdun, nous vous recommandons de commencer par le Mémorial de Verdun, puis l’Ossuaire de Douaumont (avec la visite, ou pas, du village abandonné), puis les deux Tranchées. Toutes ces visites peuvent s’effectuer en une longue journée.

La suite de notre Road Trip en France, c’est par ici

Partie 2 : Conseils pratiques

Liens utiles

Budget

  • Hôtel Saint-Paul, au centre-ville (lien Booking), 50euros la chambre double, c’est très simple mais propre
  • Restaurant : comptez 20 euros par personne
  • Visites :
    • Tranchées de Chattancourt : 4 euros (CB à partir de 10 euros)
    • L’ouvrage de la Falouse : 5,5 euros (en espèces uniquement)
    • Mémorial de Verdun : 12 euros
    • Ossuaire de Douaumont (si vous visitez l’intérieur : 6,5 euros)
    • Citadelle Souterraine de Verdun : 9 euros
    • Il y a un pass qui couvre 5 lieux à Verdun pour 28 euros (Pass Champ de Bataille) incluant : le mémorial de Verdun, le Fort de Douaumont, l’Ossuaire de Douaumont, la Citadelle Souterraine de Verdun et le Fort de Vaux. Vous pouvez l’acheter directement sur les 5 sites en question.
Château du Haut Koenigsbourg, en passant par Nancy : Road Trip Voiture en France #5
Cathédrale de Reims et le Spectacle de Son & Lumière : Road Trip Voiture en France #3
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.