Cité de Carcassonne, Son et Lumière & Restaurant de Truffes – Road Trip Voiture en France #17

Je vous préviens : Carcassonne c’est un des highlights de notre road trip en France. Sérieusement, je me suis demandé : pourquoi personne ne m’en a parlé ?

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Note : cet article de blog fait partie du « Road Trip en France » réalisé en Août 2020. Pour lire les parties précédentes, cliquez ici : #1, #2, #3, #4, #5, #6, #7, #8, #9, #10, #11, #12, #13, #14, #15 et #16

Partie 1 : Carnet de voyage

Probablement parce que personne n’y est allé non plus. C’est tellement loin.

Je viens de regarder : en train, Paris-Carcassonne, ça prend 5h29, avec un changement à Narbonne. J’ai le mal de train à partir de 3h30 de trajet (vomito blablabla…) alors que je peux passer 19h dans un bus sans aucun problème. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle on descend aussi peu dans le Sud voir la grand-mère de JB car les 5h30 de trajet me sont juste insupportable. Vous aussi, vous avez le mal de train ?

Heureusement, avec ce road trip, on descend dans le Sud doucement, et en voiture.

La cité de Carcassonne est assez petite, on fait le tour en 1h grand maximum. Il y a peu d’hôtels à l’intérieur de la cité, mais JB a voulu me faire plaisir en en réservant un au sein même de l’enceinte. Nous avons réservé l’hôtel (lien Booking) au moment où personne ne voyageait en France (on était à peine sortis du déconfinement), c’est pour ça qu’on a eu un assez bon prix. La plupart des touristes logent à l’extérieur des remparts, ou s’ils ont une voiture, carrément à la ‘nouvelle’ ville de Carcassonne, très animée aussi.

Par contre, pour le parking ouhlalal, ça a l’air complexe ! Les cités médiévales n’acceptent pas de voiture à l’intérieur des remparts (sauf pour la poignée de résidents). A l’extérieur, les voitures défilent, et tentent désespérément de trouver une place au parking. Après avoir tourné en rond pendant un long moment, on comprend ENFIN que notre hôtel possède un parking gratuit privé (mais sans gardien) à l’extérieur de la ville (10mn à pied), quasi vide. Il faut juste sonner pour que quelqu’un nous ouvre la barrière. Ouf.

Après le stress du parking, on a enfin le temps et la tête pour admirer la beauté de cette cité.

Les remparts sont très épais et hauts. Une fois à l’intérieur, il y a encore d’autres remparts, faisant le tour de la cité… Un double rempart !! Wow ! Le château, à l’intérieur, a lui aussi des douves.

Triple protection ! Pourquoi les châteaux dans « le Seigneur des Anneaux » ne se sont pas inspirés de Carcassonne ?

Dès l’entrée, on voit une réplique de la statue de Dame Carcas, un personnage légendaire. Selon la légende, la cité a pu résister, grâce à elle, au siège de Charlemagne pendant 6 ans. Je vous épargne les détails concernant ses ruses et stratégèmes. Au bout de 6 ans, voyant les troupes de Charlemagne quitter la cité, elle a fait sonner toutes les cloches de la cité, et Charlemagne se serait alors écrié « Carcas sonne » => Carcassonne ! Ah ha !

J’avoue que j’ai déjà lu des légendes un peu plus logiques que ça, mais celle-ci est quand même chou.

Les rues sont étroite et en pente. Ça me rappelle trop le Mont Saint-Michel. Il y a des boutiques, restaurants, glaciers tous les mètres, c’est hyper animé. Malheureusement il y a un peu trop de touristes, impossible de se distancier correctement (d’où le masque obligatoire à l’intérieur des remparts). Pour vous prendre des photos à peu près acceptables, je me suis réveillée tôt le lendemain, avant l’arrivée des touristes.

Nous déjeunons d’abord. On est au pays des canards donc les gésiers de canard, le foie gras… occupent une bonne place des menus des restaurants. Je n’ai pas de restaurants à vous recommander car ça a l’air quand même très industriel, à l’intérieur de la cité.

Château du Comtal

En début d’après-midi, nous visitons enfin le château et ses remparts (parcours C). On peut choisir des parcours menant aux remparts uniquement (parcours A ou B) mais j’ai pensé qu’il était intéressant de visiter aussi l’intérieur du château avec un guide. Vous pouvez acheter les tickets à l’avance pour éviter la queue ici

Notre guide est passionné par son travail, ça se voit. Et elle nous explique en détails l’évolution du château, pourquoi on voit encore une trace des anciens toits par ci, pourquoi les murs ne sont pas faits avec les mêmes pierres par là. S’en suit une longue explication sur les méthodes de siège. On est de nouveau très loin du Seigneur des anneaux, de Game of Thrones, the Borgias ou autres. La technique la plus efficace consiste à creuser en-dessous d’un mur faible, pour qu’il s’écroule tout seul. Mais la stratégie globale consiste souvent à bloquer toutes les entrées et sorties et attendre qu’ils crèvent de soif / faim à l’intérieur de la cité.

Par contre, les stratégies de défense sont assez nombreuses. La cité de Carcassonne a toujours résisté aux attaques, c’est seulement le manque de nourriture qui a poussé à la capitulation, mais sinon, les constructions sont là pour durer. On retrouve les meurtrières, un endroit pour jeter de grosses pierres sur la tête des ennemis, les machines de jet… Carcassonne se trouvait à l’ancienne frontière franco-espagnole. Il y a d’autres châteaux et cités de ce type dans le coin.

Si j’ai bien compris, il n’y a plus que 20 (!!) habitants qui vivent encore à l’intérieur de la cité, ce sont des warriors car malgré leur âge, ils ont aussi résisté au Covid. Les bâtiments sont tous transformés en restaurants, boutiques, bars, hôtels…

La visite de l’intérieur du château est OK mais sans plus. L’intérieur est presque vide.

Je préfère les remparts avec la superbe vue sur les environs, le théâtre et la Basilique Saint-Nazaire. C’est haut mais très sécurisé avec des barrières partout.
Ces remparts sont extraordinaires, j’en ai déjà visité d’autres, mais ceux-ci sont impressionnants, tellement hauts et voir qu’il y a encore des remparts extérieurs protégeant la cité, puis les vignes, les montagnes…ce vent ! je ne sais pas trop où me donner la tête, c’est overwhelming.

Les rosaces de la Basilique Saint-Nazaire valent aussi le coup d’œil.

Sur ce, on fait le check-in à l’hôtel. L’extérieur de mon hôtel (lien Booking) est un peu moche. Mais voici la vue depuis ma fenêtre ! hihihi attention, les chambres standard sont dans une annexe de l’hôtel, il faut opter pour les chambres supérieures pour avoir une vue intéressante.

Barrière Truffes l’Atelier

Ce restaurant a été fortement conseillé par mon amie L. Il y a peu de tables donc pensez à réserver. Il est à l’extérieur des remparts, mais à 8mn de marche seulement.

Tous les plats (sauf 2) contiennent des truffes et la carte change très souvent. Les truffes vendues ici sont toutes fraîches. En ce moment, on ne peut goûter que les truffes d’été. Le restaurant est fermé 2 mois/an car la truffe de printemps n’existe pas. Le propriétaire (et son fils) sont des passionnés (de truffe et de vin). Quand JB opte pour un vin blanc doux (juste un verre), il nous ramène quand même 4 bouteilles pour qu’il goûte ! Et il connaît par cœur les vins, un tel vient du producteur situé sur telle route, l’autre est issu de tel producteur, telle année. Il est même au courant des vendanges dans la région cette année lol.

A la base, il est consultant en truffes càd qu’il aide les restaurants à trouver des fournisseurs le truffes les plus fraîches et de meilleure qualité possible. Car, on ne produit pas vraiment la truffe, on en trouve – à l’aide d’un chien. Il me dit qu’on peut tenter de « produire » les truffes càd créer un environnement favorable aux truffes, mais il faut attendre 5 ans minimum, parfois plus si on n’a pas toutes les conditions réunies.

En tout cas, on peut être sûr qu’on a la meilleure source de truffes fraîches du coin. Les truffes d’été coûtent moins chères que les truffes d’hiver, donc ne faites pas confiance à n’importe qui quand vous les achetez (certains vendent des truffes d’été au prix de la truffe d’hiver). D’ailleurs, beaucoup de truffes proviennent d’Italie. Une truffe noire (d’hiver) en plein été, ça doit vous alerter sur sa fraîcheur.

Nous avons opté pour plusieurs petites assiettes, façon tapas. Et on est hallucinés de voir la quantité de truffes sur chaque plat ! On n’a encore jamais mangé autant de truffes de notre vie ! Je pense que nous avons eu l’équivalent d’une truffe entière par personne

Je ne peux pas dire que j’aime trop les truffes, il y a quand même une saveur particulière. Mais je ne déteste pas non plus. C’est comme le caviar de je-ne-sais-quel-poisson, ce n’est pas désagréable, mais ce n’est pas wow non plus. En tout cas, je suis ravie de l’expérience, en me disant que si même ce restaurant n’arrive pas à me faire basculer dans le camp des « amoureuses de la truffe », je ne sais pas qui d’autres pourrait me faire changer d’avis 😀

Spectacle de Son & Lumière

Le spectacle de son & lumière est malheureusement très décevant. Ça correspond au parcours B, mais avec des lumières en plus. Ils ne font même pas l’effort d’habiller le château de lumière, comme à Reims par exemple. Ce sont juste des projections trop artistiques pour le commun des mortels. Bon, je suis quand même contente car on a visité une partie des remparts qu’on n’a pas vus avec le parcours C, mais pour le prix (14€), je trouve le spectacle très moyen, sans compter des toutes petites salles où nous sommes vraiment trop nombreux, avec une chaleur insupportable.

Canal du Midi

Pas très loin de la gare, on peut prendre des bateaux sur le Canal du midi. Je cite : « Œuvre de Pierre-Paul Riquet réalisée au XVIIème siècle pour relier l’Atlantique à la Méditerranée, le canal du Midi autrefois utilisé pour le transport de marchandises et de personnes […] Depuis 1996, le canal du Midi est inscrit sur la liste du patrimoine de l’humanité par l’Unesco.
Ecluses, ponts, aqueducs, ponts-canaux qui parcourent les 240 km de voie d’eau, témoignent à la fois d’une prouesse technique mais aussi d’une œuvre d’art. »

Il y a plusieurs excursions, qui partent assez tôt, mais nous avons choisi de les zapper. On ne peut pas tout visiter non plus hein.

La suite de notre aventure, c’est par ici

Partie 2 : Conseils pratiques

Liens utiles

Budget

  • Château Comtal :
    • Visite : entre 9,5€ et 17€/personne selon le parcours choisi
    • Son & Lumière : 14€ (non recommandé)
  • Restaurant :
    • à l’intérieur des remparts : comptez 17€ en moyenne/personne
    • Barrières Truffes l’Atelier : 62€ pour deux
  • Logement : Best Western Le Donjon, 100€ la chambre supérieur (lien Booking), parking privé gratuit à l’extérieur de la cité. Si vous voulez avoir une place dans un parking avec gardien, comptez 20€/séjour.
  • PI, voici les tarifs du parking public :
Comment envoyer un courrier depuis La Poste du Vatican ?
Holafly : une carte SIM pour vos voyages à l'étranger (+ code promo)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.