Un jour à Gand : Château des Comtes & églises médiévales – Road trip en Belgique 3/5

Sur le chemin vers Anvers, nous décidons de consacrer une demi-journée à Gand. Nous n’y dormons pas car je n’ai pas pu trouver d’hôtels économiques pour nous trois (ma copine M., son fils de 5 ans et moi voyageons ensemble). Cette demi-journée nous a vraiment donné envie d’y retourner une autre fois, sous le soleil si possible 🙂

Note : ce post fait partie d’une série d’articles de blog sur notre road trip en Belgique. Je vous invite à lire les articles précédents : 1ère partie, 2ème partie ici

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Train Bruges – Gand

Les trains partent régulièrement de la gare de Bruges jusqu’à Gand. Il y a plusieurs gares à Gand, assez éloignées les unes des autres, je vous conseille de descendre à Gand-Dampoort, qui est plus près de la ville. N’ayant pas réservé d’hôtel à Gand, nous devons mettre nos bagages aux consignes. Surprise : le paiement ne se fait qu’en pièces (sur Internet, on a lu « paiement par carte accepté »). Nous arrivons à échanger de la monnaie au guichet de la gare. Pour 5,5€, on a droit à une caisse immense pour laisser nos deux petites valises pendant 24h. Gardez bien le ticket car il permet d’ouvrir la consigne plus tard.

Bon, heureusement qu’on a laissé nos valises car il pleut des cordes, ça n’aurait pas été marrant de traîner nos valises sous ce temps. On aurait pu marcher depuis la gare jusqu’au centre-ville, mais préférons marcher le moins possible sous la pluie. Nous prenons donc un bus depuis la gare (3€ le trajet, paiement au chauffeur) jusqu’au centre-ville. M. est un peu agacée car dans cette partie du pays, on ne nous parle qu’en flamand. Dans sa région, M. a aussi appris le flamand mais de manière beaucoup plus bâclée que les belges du Nord. Eux sont véritablement bilingues, mais ils en attendent de la même chose de tout le monde. Ainsi, même s’ils comprennent très bien le français, ils ne nous répondent qu’en flamand.

Cathédrale Saint-Bavon

A cause de la météo, nous n’y sommes pas allés mais c’est le symbole de la ville. Les touristes y courent pour admirer L’Adoration de l’Agneau Mystique, chef-d’œuvre des frères Van Eyck.

Église Saint-Nicolas

Nous allons nous contenter d’une église plus près du centre-ville : Église Saint-Nicolas de Gand. Il s’agit d’une église catholique romaine avec statues du XVIIIe, tableaux baroques et confessionnaux de plusieurs époques. L’intérieur est plutôt simple comparé à d’autres églises que nous allons voir au cours de notre voyage, mais on se sent particulièrement bien ici, il y a une belle énergie sur ce lieu.

Mercado post plaza

Il commence à pleuvoir beaucoup trop et nous décidons de nous poser chez Le Pain Quotidien, niché dans ce joli bâtiment, transformé en galeries, magasins trendy et restaurants. Le Pain Quotidien dispose d’un espace super confortable, avec des canapés, fauteuils, bancs… il aurait été tout à fait possible de venir travailler ici. Fort heureusement, les serveuses parlent français (et anglais), ils ont des offres de brunch super intéressantes. Pour ma part, j’ai opté pour un max de légumes et de verdures, ça fait du bien ! Comptez 20€/personne environ.

Ravis de cette jolie découverte, nous longeons le canal pour nous rendre au château. Le petit garçon M., 5 ans, est tout excité de visiter un château. Depuis qu’il a visité la citadelle de Némur, tout ce qui ressemble à une forteresse ou un château l’intéresse.

Châ­teau des Comtes

S’il ne pleuvait pas, on aurait pu faire le tour en bateau qui contourne la forteresse (8€/personne). Mais le bateau est tellement fermé et protégé qu’on risque de ne rien voir.

L’accès au château est payant (12€/personne, gratuit pour les enfants de moins de 13 ans) mais cela vaut le coup. L’audio guide est gratuit et les numéros sont clairement indiqués et servent de guide d’itinéraire. Il s’agit du seul château fort médiéval en Flandre dont le système de défense est encore à peu près intact.

Ce donjon entouré d’un rempart en moellons pourvu de 24 tours a été construit pour se protéger des attaques de Vikings. On peut se promener sur les remparts (mais en faisant très attention car il y a peu de protections).

Si les mobiliers sont absents, le château dispose d’une petite collection d’instruments de torture. A la fin du 18ème siècle, le château a été revendu aux particuliers et est devenu une fabrique de coton, avant d’être abandonné. Grâce à l’Exposition universelle de 1913 à Gand, le château a retrouvé sa splendeur et acquis une renommée mondiale – avec sa collection d’instruments de torture.

Nous longeons de nouveau le canal tout en observant de superbes façades des bâtiments transformés en restaurants ou hôtels. Des bateaux sont amarrés ici depuis le 11e siècle

Pont Saint-Michel

La traversée du Pont Saint-Michel va vous prendre beaucoup de temps – pas parce qu’il est long, mais parce que les opportunités de prendre de beaux clichés se présentent toutes les 5 secondes. Depuis le pont, le panorama, le paysage qu’il offre est unique : entre l’église Saint-Nicolas, le beffroi, au loin le château des comtes, les jolies façades… on ne sait plus où se donner la tête.

A cause de la pluie et de la fatigue, nous nous dépêchons de prendre le train pour Anvers et nous poser dans notre airbnb à Anvers.
Nous reprenons le bus pour 3€ jusqu’à la gare et récupérons nos bagages. Si vous ne savez pas quel bus prendre, regardez Google Maps tout simplement, les trajets et horaires de bus sont corrects.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Train Bruges – Gand : 6,7€
  • Bateau : 8€/personne
  • Accès au château : 12€/personne, gratuit pour les moins de 13 ans
  • Consignes de bagages : 5,5€ pour 24h (paiement en pièces uniquement)
  • Bus : 3€/trajet/personne, gratuit pour les enfants
  • Déjeuner : 20€/personne
Actualités : le Vietnam et le coronavirus : Mesures drastiques & la Quarantaine
Un Jour à Bruges / Brugge : canaux, rues pavées & bâtiments médiévaux - Road trip en Belgique 2/5
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.