Actualités : le Vietnam et le coronavirus : Mesures drastiques & la Quarantaine

Mise à jour : 16/03/2020

Pour donner un peu d’infos sur le Vietnam, puisque je suis vietnamienne et lis les articles en vietnamien. Sur les forums français, on me parle de « mesures drastiques » au Vietnam en ce moment – sans en connaître la raison. Donc je vais vous apporter plus d’informations car vous ne les trouverez pas forcément en français.

Le 2 mars 2020, alors que le pays n’enregistrait plus de nouveaux cas, une vietnamienne porteuse du virus est rentrée au Vietnam (cas n°17) – après avoir sillonné l’Italie, la France et l’Angleterre (source en fr). Après avoir tenté de cacher son itinéraire et en tentant de se cacher chez elle, elle a dû être hospitalisée le 6 mars. Dans ce même vol, 11 autres passagers ont été testés positifs. Ils ont voyagé partout au Vietnam, ont contaminé d’autres personnes (vendeuses, guides) donc les zones où ils ont mis les pieds ont été mises en quarantaine. Les monuments visités par les touristes malades ou potentiellement malades ont été fermés pour être nettoyés.

Donc si vous êtes mis en quarantaine, ce n’est pas forcément parce que vous êtes français – c’est de la malchance

Récemment, il y a un autre avion venant des Etats-Unis, où une femme a été testée positive au coronavirus. On ne sait pas si elle l’a eu aux Etats-Unis ou lors de son escale. Les passagers de ce vol seront, idem, recherchés, testés et mis en quarantaine – ainsi que leurs hôtels. Certaines personnes en contact avec cette femme sont avérés porteurs du coronavirus également. Le 12 mars : dans un avion provenant de Londres, il y a un passager vietnamien présentant des symptômes du coronavirus. Tout l’avion a été mis en quarantaine. Le 14 mars, un autre passager allemand provenant de France est testé positif au coronavirus. Désormais, tous les passagers des vols venant de l’Europe sont mis en quarantaine dès l’arrivée à l’aéroport.

Ainsi, de 16 cas (100% guéris), nous sommes passés à 57 cas de coronavirus en deux semaines (source en vietnamien)

Avec ces 4 avions et des personnes rentrant des zones à risque, on parle de : 28 979 personnes en quarantaine

  • dont 440 à l’hôpital
  • 11 557 dans les zones de quarantaine (principalement appartenant à l’armée)
  • 16 982 chez eux (ou à l’hôtel)

Le Vietnam prend des mesures drastiques car :

  1. le Vietnam est juste à côté de la Chine. Le Vietnam a été un des premiers pays à n’autoriser AUCUN VOL depuis la Chine, pas seulement Wuhan mais depuis n’importe quelle ville chinoise, même les personnes en transit. Je le sais car mon propre vol a été annulé, d’où ma présence en Europe en ce moment. Les vietnamiens sont peut-être plus disciplinés que les européens face au coronavirus car nous avons suivi les actualités beaucoup plus tôt que les européens. Les vidéos très alarmantes venant de la Chine (une personne qui s’effondre dans la rue, les corps qui s’entassent dans les camions, un chinois qui alerte sur l’épuisement des médecins et le manque d’infrastructures à Wuhan) ont circulé depuis Janvier, rendant les vietnamiens très alertes quant à la progression de l’épidémie.
  2. le pays manque d’infrastructures. Si le nombre de malades croît de manière exponentielle comme l’on peut voir en Chine et en Italie, il n’y aura pas assez de lits dans les hôpitaux et pas assez de médecins. De toute façon, quelle que soit l’efficacité du système de santé, au-delà d’une masse critique, on ne peut pas ajouter plus de ressources au système (médecins, infirmiers, lits disponibles, respirateurs artificiels…). L’idée est de contenir la propagation pour aplatir la courbe du nombre de nouveaux cas qui arrivent dans le système de santé pour minimiser l’impact et les morts inutiles (celles que l’on pourrait soigner en temps normal).
  3. de plus, souvent 3 générations vivent sous le même toit. Même si les jeunes ont plus de chance de s’en sortir, les grands-parents sont à risque et personne ne veut contaminer sa propre famille ou, pire, être responsable de la mort d’un être cher.

Les vietnamiens le comprennent et tous suivent les directives du gouvernement à savoir rester à la maison (les enfants ne vont plus à l’école depuis presque 2 mois) et accepter d’être en quarantaine si besoin. Il y a même des chansons et chorégraphies qui montrent comment se laver les mains ahahhaha

Lors de la période de quarantaine, le gouvernement fournit de la nourriture aux quartiers concernés.
Ceux qui sont en quarantaine à l’hôpital ou dans les quartiers militaires (personnes à haut risque) n’ont même pas à cuisiner eux-mêmes : 3 repas servis au lit par jour dans une chambre avec vue & Internet 😀

Tout cas positif (et vietnamien) est soigné gratuitement par le gouvernement. Les étrangers devront payer les frais de soins en cas de test positif.

Certains vietnamiens dévalisent les supermarchés, ce qui est absolument ridicule, notamment dans un pays qui vit d’agriculture !! Même mon oncle, qui a Bac+10, a 100kg de riz et 50kg de charbon chez lui…. !! Je ne suis franchement pas d’accord avec ces comportements et le gouvernement le dénonce également, mais vous savez, en temps de crise… les stressés de la vie seront encore plus stressés.

Que peuvent faire les touristes ?

En gros, ce que vous pouvez faire :

  • quitter le Vietnam (recommandé) : rentrez en France. A l’aéroport et dans l’avion, portez des gants et portez un masque
  • reporter votre voyage au Vietnam (recommandé) : Air France vous propose actuellement de reporter vos vols jusqu’à fin mai (source). Vietnam Airlines réduit significativement les vols depuis/vers l’Europe, si votre vol est annulé vous serez entièrement remboursé (source)
  • si vous voulez rester au Vietnam, il est conseillé de vous rendre au Sud, où il y a moins de cas et moins de zones en quarantaine : Can Tho, Cà Mau etc
  • évitez Binh Thuan, Phan Thiet, Sai Gon et le Nord : Ninh Binh, Ha Long, Vinh Phuc, entre autres. Phong Nha, Dong Hoi, Hoi An et Da Nang sont à éviter aussi. La liste s’allonge chaque jour, je ne pourrai pas l’updater à temps
  • évitez d’aller sur les îles car si l’île est en quarantaine, personne ne vous laissera en sortir même avec beaucoup d’argent
  • Portez des masques et si vous n’en trouvez pas, achetez un masque en tissu que vous pouvez laver tous les jours. Je sais que ce n’est pas la solution mais au moins vous serez mieux perçu par la population locale. Les vietnamiens ne comprennent pas pourquoi les touristes n’en portent pas. Pour eux, porter les masques, c’est protéger la communauté. Alors qu’en France porter un masque = « je suis malade »
  • Depuis le 15/03, le port des masques est obligatoire dans les lieux publics.
  • Si vous avez des symptômes ou avez des doutes, parlez-en à votre hôtel, une équipe viendra à l’hôtel vous tester gratuitement et prendre votre température
  • Si vous êtes dans une zone en quarantaine, vous ne mourrez pas de faim non plus.
    • A Hanoi, toute la rue Truc Bach étant en quarantaine, l’arrondissement Ba Dinh fournit à chacun : 3 œufs, 200g de viande ou de poisson, 2 types de légumes par jour et 10kg de riz et une bouteille d’huile (source en vietnamien) la nourriture n’est plus distribuée, seulement l’argent est donné par la ville

Les vietnamiens font tellement confiance au gouvernement que même une vietnamienne habitant à Londres (cas n°32, qui était à Milan et en contact avec le cas n°17 à Londres), dont l’hôpital londonien a refusé de tester et de soigner (car fiévreuse mais pas mourante), a payé un avion privé pour rentrer et se faire soigner au Vietnam (source).

Les vietnamiens ne comprennent pas les mesures prises par les gouvernements européens. Et le cas n°32 (devoir rentrer au Vietnam car elle ne pouvait pas se faire soigner à Londres) alimente la rumeur comme quoi toute l’Europe sera comme l’Italie d’ici quelques jours. Une fake new circule sur Facebook, disant que l’Europe souhaite qu’un maximum de personnes soit contaminé afin de générer des anticorps dans la population (immunité de groupe). Cette fake new a été démentie depuis (source en vietnamien) mais confirmée par les journalistes français. Voir les touristes se promener dans la rue sans masques ne fait que renforcer cette croyance, d’où une certaine méfiance et/ou mépris dont vous avez peut-être été victime (sorry).

Depuis 2 jours, le cas de l’Italie est cité comme l’exemple à ne pas suivre (quand la situation déborde, avoir à faire, comme en temps de guerre, « le triage des patients, ceux – les plus faibles – que l’on sacrifie faute de respirateurs artificiels suffisants », source en anglais, source en français), renforçant l’idée comme quoi la prévention est plus importante que la guérison.

Nhân viên y tế Bình Thuận lấy mẫu máu xét nghiệm những người tiếp xúc với 4 ca nhiễm nCoV tại Phan Thiết, tối 11/3. Ảnh: Việt Quốc.

Pour vous expliquer la confiance qu’ont les vietnamiens dans la capacité du gouvernement à gérer cette crise, je vais juste vous donner 3 faits :

  • le Vietnam a réussi à produire un kit de test rapide pour le coronavirus – toute personne à risque ou suspectée a droit à ce test. Ce kit permet au Vietnam de ne plus dépendre uniquement des kits donnés par WHO (source) et de détecter & isoler plus rapidement les malades.
  • le Vietnam est le premiers pays à avoir arrêté l’épidémie du SARS en 2003 (source). Le médecin vietnamien ayant mis en place le protocole de soin contre SARS est toujours au Vietnam (source en vietnamien) et participe actuellement aux recherches contre le coronavirus.
  • tous les tests et quarantaines sont pris en charge par le gouvernement, ce qui incite toute personne malade à se signaler, se faire soigner et limiter la contamination (source en vietnamien, source n°2 en vietnamien). Les soins en cas de test positif pour les vietnamiens sont gratuits et pris en charge par le gouvernement. Les soins pour les étrangers sont devenus payants depuis quelques jours.

Après avoir observé l’efficacité et l’aide du gouvernement lors des précédentes périodes de quarantaine (à Vinh Phuc ou la quarantaine des vietnamiens rapatriés de Wuhan, du Japon ou de la Corée du Sud grâce au gouvernement), les gens n’ont plus peur d’être en quarantaine et ont totalement confiance. Certains se mettent volontairement en quarantaine après leur voyage en Europe ou dans les zones à risque alors qu’ils n’ont pas de symptômes.

Sur certains groupes Facebook (d’expats ou de voyageurs), certains expriment leurs doutes quant aux statistiques données par le gouvernement (car ça n’augmentait pas pendant 2 semaines). Du côté vietnamien, certains ont exprimé leurs doutes également, mais depuis le cas n°17 – qui a essayé délibérément de cacher les symptômes, en consultant un médecin privé, et en se cachant à la maison pendant plusieurs jours – on a vu qu’il était impossible de cacher quoi que ce soit (sauf les cas où il n’y avait pas de symptômes ou non-identifiés comme ayant été en contact avec un malade).

Je ne dis pas qui a raison, qui a tort… je vous traduis et résume ce qui se dit sur les journaux vietnamiens et sur Facebook pour que vous ayez plus d’infos. SVP pas de jugements.
Je vous mettrai des liens (sources) en anglais ou en français dès que je les trouverai.


La Quarantaine

J’ai reçu quelques questions concernant les frais de quarantaine de 14 jours :

  • si vous faites partie des groupes à risque : contact direct avec un malade (F1), il est probable que vous soyez transféré dans un hôpital ou au quartier militaire. Tout sera pris en charge par la ville, ou l’armée, 3 repas par jour pendant 14 jours.
  • si vous avez été indirectement en contact avec les malades (F2, F3) : il est possible qu’on vous demande d’être en quarantaine chez vous, ou à votre hôtel. C’est la ville qui vous prendra en charge. Ce montant varie selon la ville. Par exemple, Ha Noi donnera 100 000VND/personne/jour et Da Nang 57 000VND/personne/jour (200 000VND pour les étrangers). Cela se traduit soit via les ingrédients frais (mais non cuisinés) livrés tous les 2 jours, soit des bentos, soit de l’argent liquide (la nourriture n’est plus distribuée, car trop de monde est en quarantaine) … Cette somme n’est pas énorme mais suffisante pour nourrir les vietnamiens. Un directeur d’hôtel à Hue a sacrifié son hôtel 5 étoiles pour accueillir les étrangers en quarantaine. Ho Chi Minh City a reçu les directives pour nourrir gratuitement ceux qui sont à l’hôpital Cu Chi. Ils aimeraient pouvoir le faire pour les personnes en quarantaine (chez eux ou à l’hôtel) – qui ne sont sûrement pas atteintes du coronavirus – mais ils sont toujours en attente de validation. S’ils ont la validation, ils feront parvenir cette somme aux personnes concernées plus tard (source en vietnamien).

Selon l’Ambassade de France au Vietnam :

Si vous faites l’objet d’une mesure de mise en quarantaine ou de mise à l’isolement, vous êtes invité à :
• Signalez-vous auprès de l’Ambassade de France en envoyant un mail à l’adresse [email protected] ;
• Suivez scrupuleusement les instructions des autorités vietnamiennes.

Si un cas positif au Covid-19 a été identifié sur votre vol ou dans votre hôtel, vous devez :
• Cesser tout déplacement afin d’éviter de propager le virus ;
• Vous signaler auprès de l’Ambassade de France en envoyant un mail à l’adresse [email protected] ;
• Suivre scrupuleusement les instructions de la compagnie aérienne et des autorités vietnamiennes.


Le Vietnam est encore un pays pauvre et ayant particulièrement souffert économiquement du coronavirus, si personne ne vous livre le repas devant la porte pour une raison xyz, et que vous avez les moyens financiers de payer vos repas, faites-le, cela nous permettra de garder de l’argent pour d’autres vietnamiens.

Vous pouvez vous faire livrer des repas via GrabFood, Now Food Delivery… Certains consulats et ambassades ont commencé à participer financièrement pour prendre en charge des frais liés à leurs citoyens. Beaucoup de vietnamiens en quarantaine proposent également de payer leurs propres repas. Merci à eux car le chemin est encore long.

Aux dernières nouvelles (14/03) : les tests & quarantaines sont toujours pris en charge par le gouvernement pour toutes les nationalités.

J’espère que vous reviendrez au Vietnam et que nous aurons l’occasion de vous accueillir dans de meilleures conditions
Merci pour votre compréhension.

Vietnam ferme ses frontières aux européens

Update 14/03 : à partir du 15/03, Vietnam n’accueillit plus de touristes venant de Schengen ou du Royaume-Uni ou qui ont été dans cette zone ces 14 derniers jours. Les « visas on arrival » sont suspendus pour toutes les nationalités. JB, en tant que conjoint de vietnamienne, avait un visa de 5 ans mais même celui-ci a été annulé du jour au lendemain.

Update 16/03 : Seuls quelques avions assurent le rapatriement des vietnamiens qui souhaitent rentrer depuis l’Europe (même moi je ne suis pas autorisée à prendre cet avion car j’ai la double nationalité). Avant de monter dans l’avion, on leur prend la température et distribue les masques (à porter pendant tout le vol – seuls les aliments secs sont fournis dans l’avion), tout l’équipage est en combinaison de protection. A l’arrivée au Vietnam, leur température est prise de nouveau. Les tests rapides sont effectués pour l’ensemble des passagers. Selon la gravité de la situation de chacun, ils sont mis en quarantaine dans les lieux différents : testé positif, testé négatif avec des symptômes, testé négatif sans symptômes… et ils n’atterrissent pas aux aéroports habituels mais aux aéroports de banlieue et transférés directement aux lieux de quarantaine. Les bagages sont désinfectés avant d’être rendus aux passagers

Le Ministère de la Santé vietnamien, informe que des vols intérieurs et internationaux au Vietnam ont accueilli des personnes contaminées par le Covid-19. Les autorités vietnamiennes recherchent donc tous les passagers ayant emprunté ces vols afin de les tester au virus Covid-19 dans un souci de prévention et pour éviter toute propagation du virus au Vietnam.

Si vous avez été à bord des vols suivants :
 TG 564, Thai Airways, de Bangkok à Hanoï le 15 mars 2020
 SQ 176, Singapore Airlines, ayant atterri à l’aéroport international de Noi Bai (Hanoï) le 15 mars 2020
 VJ 826, Vietjet Air, de Malaisie à l’aéroport international de Noi Bai (Hanoï) le 4 mars 2020
 TK162,Turkey Airlines, d’Istanbul à Ho Chi Minh Ville le 8 mars 2020
 QH 1521, Bamboo Airways, de Ho Chi Minh Ville à Phu Quoc le 9 mars 2020
 QH 1524, Bamboo Airways, de Phuc Quoc à Ho Chi Minh Ville le 13 mars 2020
 SU 290, Aeroflot, de Moscow à Hanoï le 12 mars 2020
 QR 970, Qatar Airways, de Doha à Ho Chi Minh Ville le 10 mars 2020

✈ Flight EK364 of Emirates Airlines from Dubai to Ho Chi Minh City on March 15,2020;
✈ Flight SU290 of Aeroflot from Moscow to Hanoi on March 15, 2020;
✈ Flight TG560 of Thai Airways from Bangkok to Hanoi on March 15, 2020;
✈ Flight BI 381 of Royal Brunei Airlines from Brunei to Ho Chi Minh City on March 17,2020;
✈ Flight EK392 of Emirates Airlines from Dubai to Ho Chi Minh City on March 19,2020;
✈ Flight NH831 of All Nippon Airways (ANA) from Japan to Ho Chi Minh City on March 19,2020;
✈ Flight JL751 of Japan Airlines from Tokyo to Hanoi on March 20,2020;
Flight EK 392 of Emirates Airlines from Dubai to Ho Chi Minh city on March 15, 2020;
Flight VJ642 of Vietjet Air from Ho Chi Minh city to Da Nang on March 12, 2020;
Flight TK 162 of Turkish Airlines from Istanbul to Ho Chi Minh city on March 10, 2020;

Merci de contacter dans les plus brefs délais l’ambassade de France au Vietnam :
• En envoyant un mail à l’ambassade à l’adresse suivante : [email protected]
Ou
• En appelant le numéro de l’ambassade : 024 39 44 57 00
(je vous indique ici comment acheter une carte SIM vietnamienne)


Nouveau ! Une application est sortie au Vietnam pour déclarer l’état de votre santé. A chaque fois que vous rencontrez quelqu’un, ouvrez l’app pour que l’autre personne scanne votre QR Code. Ainsi, si jamais une des personnes que vous avez rencontrée est testée positive au Coronavirus, vous serez au courant rapidement. L’application s’appelle NCOVI et existe en vietnamien et en anglais. Téléchargez-la ici : https://apps.apple.com/vn/app/ncovi/id1501934178

Anvers : la Ville des Diamants & Musée de l'imprimerie - Road trip en Belgique 4/5
Un jour à Gand : Château des Comtes & églises médiévales - Road trip en Belgique 3/5
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    13 commentaires
    • Répondre Marguerite

      26 mars 2020, 21 h 22 min

      Je suis agacée par les critiques des autorités vietnamiennes.. Revenue du Vietnam le 8 mars. Informée le 9 que nous étions en contact 3 jours plus tôt avec une personne contaminée sur une jonque de la baie d’Halong. Cette même passagère testée positive à la fièvre a pu monter avec nous à bord sans attendre les résultats du test au coronavirus.
      L’article, bien écrit et détaillé, ne reflète cependant pas la réalité. L’hygiène douteuse et la pauvreté des grandes villes, dans le nord (ethnies), le fait que la majorité des vietnamiens porte depuis longtemps un masque pour échapper à la pollution majeure des mêmes grandes villes, et enfin que la liberté de la presse est cadenassée par l’état, on peut s’interroger sur le pourcentage réel des contaminations et des décès et être ulcérés par leur jugement à l’encontre des occidentaux.

      • Répondre Anh

        26 mars 2020, 21 h 50 min

        Bonjour,
        J’espère que vous n’avez pas contracté le virus lors de votre croisière – et que vous avez pris les mesures nécessaires pour vous confiner dès votre retour.

        Avant le 6 mars, le gouvernement ne se méfiait pas encore des risques de contamination venant de l’Europe – puisque les cas précédents provenaient de l’Asie : Chine, Japon, Corée du Sud. Ainsi, les mesures n’étaient pas encore drastiques. Le cas n°17, revenue le 2 mars, s’est cachée chez elle et a été découverte – très malade – seulement le 6 mars au soir.

        Pour les masques, effectivement ils étaient largement utilisés partout en Asie – mais seulement lors des déplacements en journée.
        Depuis l’épidémie, les gens ont commencé à porter les masques aussi à l’intérieur – notamment ceux travaillant à l’accueil ou à la vente.
        Depuis une semaine, le port des masques est rendu obligatoire pour tout le monde – vietnamien comme étranger.

        Nous sommes en temps de guerre et j’espère que vous comprenez que les mesures mises en place le 6 mars sont différentes des mesures mises en place le 26 mars.

        On se demande le pourcentage réel des contaminations pour TOUS LES PAYS qui ne proposent pas de tests gratuits et illimités pour TOUS leurs citoyens. Contrairement à la France, l’Italie ou l’Espagne qui ne peuvent plus admettre tous les malades à l’hôpital, ma tante spécialisée des maladies pulmonaires dans un grand hôpital à Hanoi ne voit pas encore les scènes d’horreur qu’on voit actuellement en Europe – donc au niveau des cas sévères et ou graves, je ne pense pas que nous soyons au même niveau que la France (croisons les doigts)

        J’espère que vous aurez l’occasion de revenir au Vietnam après la crise et expérimenter une toute autre ambiance.

        Bon confinement,
        Anh

    • Répondre NVN

      16 mars 2020, 9 h 30 min

      chị ơi , chị có bản gốc của bài vào ngày 12/3 không ạ , cho em xin với . hình như bài này được cập nhật ạ , em phải chép bài hôm 12/3 mà giờ đổi nhiều quá , chị cho em xin bài hôm 12/3 được ko . Merci

    • Répondre FROMENT

      12 mars 2020, 10 h 39 min

      Personne ne me paie ma nourriture… L’eau c’est pareil ce n’est pas gratuit.. Je suis en quarantaine depuis 3 jours. Entre ce que dit le gouvernement et la réalité il y a un véritable faussée.
      Sinon merci beaucoup pour cet article complet qui permet d’en savoir beaucouo plus mais qui malheureusement ne reflète pas la réalité du terrain…

      • Répondre Anh

        12 mars 2020, 10 h 41 min

        Bonjour,
        Dans quelle ville êtes-vous ? Hanoi soutient les touristes en quarantaine à la hauteur de 100 000vnd par jour. Demandez à votre hôtel et exigez cette somme
        Je peux aussi demander à quelqu’un d’appeler votre hôtel pour avoir plus d’infos.
        Bon courage !
        Anh

    • Répondre Virginie

      12 mars 2020, 7 h 02 min

      Merci pour cet article très précis, et très explicatif.
      Comme je suis d’accord au niveau des masques …
      Je vous souhaite de beaux voyages

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.