Rocamadour, Foie Gras & le Train de Quercy – Road Trip Voiture en France #19

Nous sommes dans la Vallée de la Dordogne, qu’on ne connaissait pas du tout. La planification de l’itinéraire dans le coin a été très difficile car tout est trop joli et mérite notre attention. Nous passerons deux nuits près de Terrassons Lavilledieu, afin de rayonner aux alentours. En voyant les panneaux indiquant Rocamadour, JB me suggère d’y aller le lendemain. Il y a été plus petit et c’est très beau, m’affirme-t-il.

Note : cet article de blog fait partie du « Road Trip en France » réalisé en Août 2020. Pour lire les parties précédentes, cliquez ici : #1, #2, #3, #4, #5, #6, #7, #8, #9, #10, #11, #12, #13, #14, #15, #16, #17 et #18

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Rocamadour

source image : www.vallee-dordogne.com

Ce n’est pas la visite la plus « peace and love » dans le coin car tout le monde a aussi la bonne idée de venir ici. C’est un des « plus beaux villages de France » dans le coin (mais il y en a tellement), mais Rocamadour est le plus connu pour son emplacement exceptionnel, dominé par un château au flanc de la falaise. C’est un joli étape du chemin de la Compostelle, la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint-Amadour sont classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et la chapelle miraculeuse abrite une Vierge Noire. Nous avons vu beaucoup de fidèles monter ses 216 marches à pied, en chantant.

Voici la vue sur Rocamadour, depuis le parking privé d’un restaurant (on l’a squatté 10 secondes le temps de prendre une photo).

Nous faisons l’erreur, comme tout le monde, d’indiquer Rocamadour sur google maps, ce qui nous oblige à nous garer soit au parking P5 (payant), soit en bas de la vallée au bord de la petite route (gratuit). On a compris plus tard qu’il valait mieux se garer au P2, Parking du château, payant (il y a beaucoup de places car les gens ne connaissent pas), puis descendre doucement vers le village. Pour remonter, vous pouvez prendre deux ascenseurs tout simplement (4,2€). Maintenant, vous savez !

Bon, après avoir galéré à trouver une place et failli avoir un accident en sortant d’un petit tunnel non éclairé et au milieu d’un virage (les gens sont fous !), nous sommes contents de ne pas rayer la voiture cette fois-ci (un autre village avec des routes et virages étroits nous a coûté 300€ en rayures). Il y a de nombreux escaliers pour nous ramener jusqu’au village (ne suivez donc pas Google Maps qui ne recensent pas ces escaliers).

Le village est NOIR DE MONDE. Les restaurants affichent quasiment tous le même menu : canard, foie gras, fromage de chèvre Rocamadour. Les boutiques de souvenirs regorgent de souvenirs sont très animés également. On dirait que le Covid n’a jamais existé par ici.

D’ici, la vue est déjà très satisfaisante. Les environs sont très verts, normal, c’est le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy.

Nous nous dépêchons de trouver l’ascenseur nous amenant jusqu’en haut (261 marches pour monter, quand l’ascenseur existe, il faut pas abuser non plus, je vous ai dit que j’étais une handicapée du sport). Il y a 2 ascenseurs à prendre (plutôt un ascenseur, un funiculaire) pour 4,2€ l’aller. On ne prend que l’aller du coup.

Nous apercevons le château parmi les arbres, on dirait un château de conte de fée !

Des escaliers très étroits nous permettent de faire le tour du château (on ne peut pas visiter l’intérieur qui est occupé par des moines). J’ai un peu le vertige, mais tout me semble très solide 😀

Nous avons une vue panoramique sur le village d’en bas…

….les environs, le parc…

On peut même surveiller notre voiture, garée dans la vallée 😀 hihihi

Nous suivons un chemin en zig zag pour descendre jusqu’au sanctuaire, pour admirer la Vierge Noire dans une petite chapelle appelée chappelle miraculeuse. Les miracles doivent être encore d’actualité car j’ai vu des plaques de remerciement partout partout.

Nous hésitons à déjeuner au village, mais effarés par l’affluence, nous préférons manger sur le pouce… si possible avec du foie gras de la région.

La Ferme de Virginie (Gaec la Mejoul)

C’est alors que nous nous rendons à la Ferme de Virginie, productrice de foie gras de canard depuis plusieurs générations. C’est son mari qui nous reçoit, et il est tellement gentil, à nous expliquer le process de fabrication, comment nourrir les canards, comment et quand les gaver… qu’il oublie de nous faire l’article pour vendre sa marchandise.

Mais son discours pas du tout orienté marketing nous donne encore plus envie d’acheter ses produits.

Auparavant, les gens savaient encore faire leur propre foie gras, ils vendaient les canards entiers, avec le foie gras mis en évidence, sans aucune transformation. Maintenant, les gens ne savent même plus cuisiner du canard, donc ils ont commencé à proposé des plats préparés – en boîte de conserve, et évidemment du foie gras fait maison. Leur foie gras de canard entier est magnifique, on voit parfaitement bien la forme du foie, et il nous affirme que les restes, pas jolis jolis, sont jetés, au lieu d’être recyclés en « bloc de foie gras ».

Les canards sont nourris et gavés avec du maïs. Nos agriculteurs plantent aussi le maïs pour nourrir les canards. Désormais ils produisent uniquement la quantité nécessaire au gavage. Auparavant ils produisaient plus pour vendre l’excédent maïs mais avec les tarifs actuels, ce n’est plus rentable. A la place ils ont planté des noyers. Rebelote, le prix des noix brutes a baissé, ce n’est plus intéressant. Donc ils proposent des noix transformées : au caramel et au chocolat, en partenariat avec un pâtissier, et c’est trop trop bon !

Bon, la partie gavage n’est pas la plus marrante. Les canards mangent normalement, puis quelques mois avant la période de gavage, l’open bar disparaît, ils sont affamés, ainsi, quand ils se jettent sur la nourriture, leurs gorges s’ouvrent petit à petit et lors du gavage, ils n’auront pas mal (on parle de quelques mois de préparation pour quelques jours de gavage).

Leurs canards sont tués à la ferme, et non à l’abattoir car ils sont tués plus tardivement que les canards d’autres agriculteurs. Et ils ne tuent que les canards dont le foie est suffisamment gras, chose que l’abattoir ne peut pas se permettre, on doit prendre rendez-vous à l’avance et le canard sera tué quoi qu’il arrive. Ainsi, avec seulement 3 personnes travaillant à la ferme, ils ne peuvent pas augmenter davantage leur production (on parle de 2000 canards environ). Ils ont tellement de succès qu’ils ne font que de la vente directe (aux gens comme nous qui nous déplaçons à la ferme) ou sur les marchés. Ils n’ont même pas assez de produits pour distribuer aux supermarchés ni aux épiceries de luxe.

J’ai testé aussi leur « cou de canard farci », qui contient 15% de foie gras (le reste c’est de la viande de canard) et c’est trop trop bon !
Pour le foie gras de canard entier, c’est tellement bon qu’on a du mal à croire que toute cette onctuosité, ce goût si caractéristique vient juste du foie !
JB qui est contre le foie gras en été (il considère que c’est un met à réserver pour les fêtes de fin d’année), doit aussi changer d’avis.

Les bocaux en verre se conservent comme des boîtes de conserve standard. D’ailleurs, on a pu en amener avec nous (en soute à bagage d’avion) à Rome sans aucun problème.

Je vous recommande vivement de passer les voir, car autrement, il n’y a aucune autre manière d’acheter leur foie gras si vous n’êtes pas dans la région. Rien que pour ça, je veux passer ma retraite dans le coin ! C’est un des seuls endroits où je peux manger du foie gras toute l’année 😀

Note : on ne peut pas visiter l’espace où se trouvent les canards car depuis la grippe aviaire, les mesures sont beaucoup plus strictes.

Chemin de Fer Touristique du Haut Quercy

En fait, le programme de la journée (à la base), était de prendre un véritable train à vapeur pour sa promenade dans le parc du Haut Quercy. Mais nous avons tellement traîné à Rocamadour et bavardé avec l’agriculteur, qu’on est arrivés seulement à 14h30 pour le départ de 15h. Forcément, avec un nombre de touristes incroyable, nous ratons à quelques secondes près les dernières places pour 15h car on a mis trop de temps à trouver une place de parking (il suffisait pourtant d’aller au P2).

On nous propose le prochain train à 17h, mais la chaleur me démotive. Je préfère regarder le train partir tout simplement, on aura d’autres occasions.

Nous regardons le train de loin mais la fumée est tellement forte qu’on sent l’odeur à 50 mètres. Dans les commentaires sur Google Maps, certains affirment avoir suffoqué quand le train est passé dans un tunnel, et la fumée enveloppait le train (les wagons sont ouverts).

Ce train est proposé par une association, des passionnés et amoureux des trains à vapeur. Si ça vous intéresse, venez 45 minutes minimum avant le départ. Le tarif en 2020 est de 11€/adulte.

Terrasson-Lavilledieu

Ce village n’est pas primé, ni mentionné dans les guides, mais je trouve que son office de tourisme a vraiment bien travaillé, bravo ! Dès qu’on traverse le village, il y a des panneaux d’indication partout et des drapeaux bien placés ici et là, pour qu’on se demande si on est en train de traverser un village touristique important.

Nous dînons au restaurant Les Agapes. Sans surprise, on opte pour du canard. C’est délicieux même si les portions sont un chouia petites à mon goût (même pour moi, vous vous rendez compte !)

Restaurant Les Agapes

Le centre-ville est très pittoresque, il y a des places de parking gratuites un peu partout (c’est important) et plein de points de vue.

Nous avons de la chance de voir le coucher de soleil, avec vue sur une gabarre, amarrée juste à côté d’un pont ancien. C’est trop joli ! Le départ en gabarre ici doit être tranquille, très peu de touristes choisissent de longer la Dordogne depuis cet endroit, car ça ne passe pas devant les châteaux connus.

A visiter ici : Les Jardins de l’Imaginaire (vous verrez des panneaux partout pour promouvoir ces jardins), que nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’explorer.

Nous rentrons chez nos hôtes. La chambre est petite mais très bien agencée et les hôtes super gentils. JB aime beaucoup la piscine au fond du jardin.

La suite de notre aventure, c’est par ici

Partie 2 : Conseils pratiques

Liens utiles

Budget

  • Notre Airbnb : 66€ la nuit, petit-déjeuner inclus
  • Foie gras : comptez entre 16€ et 23€
  • Restaurant : 25€/personne environ
  • Chemin de Fer Touristique du Haut Quercy : 11€/personne
[Périgord Noir] Sarlat-la-Canéda, les Gabarres à La Roque-Gageac - Road Trip Voiture en France #20
Le Gouffre de Padirac & Promenade en Barque - Road Trip en Voiture en France #18
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.