3 Semaines en Colombie : Itinéraire, Budget, Conseils Pratiques

Aujourd’hui, je vous propose cet itinéraire de 3 semaines, inspirées de nos road trips en Colombie (nous sommes restés 2 mois mais en travaillant en parallèle).

Avec cet itinéraire, vous allez explorer la forêt amazonienne, visiter les plus beaux villages coloniaux, faire une jolie promenade à la montagne, et vous dorer la pilule sur une île caribéenne. Vacances très chargées mais reposantes aussi.

Résumé

  • La Colombie est un des pays pour lesquels nous avons eu un gros coup de cœur. Les paysages sont très variés, on peut passer de la mer à la haute montagne en une heure (d’avion). Les prix sont très abordables, les colombiens, peu habitués à voir les touristes, sont extrêmement gentils et contents de nous voir.
  • La sécurité en Colombie est plutôt bonne, pour les touristes, comparée au reste de l’Amérique du Sud dans les villes touristiques.
  • Une attention particulière doit être portée aux affaires personnelles (pas de bijoux ostentatoires, pas de téléphones ou caméras sans surveillance)
  • Les distances sont importantes en Colombie, il faut faire des choix, il est impossible de visiter tous les sites d’intérêt de la Colombie en moins de 6 semaines
  • Les 4h indiquées sur Google Maps peuvent se transformer en 6h à cause de nombreux travaux, les montagnes, et les routes à 2 voies seulement
  • Comme les avions sont peu chers, nous vous recommandons de limiter un maximum les déplacements en bus (en prenant l’avion), quitte à voyager léger, ou en laissant vos bagages à la réception de votre hôtel à Bogotá (ou dans les terminaux de bus : 5700COP/24h)
  • L’espagnol colombien est très compréhensible. La Colombie peut être une bonne destination pour apprendre l’espagnol (pendant un tour du monde)
  • Le paiement par carte bancaire est généralisé dans les supermarchés, aux restaurants… Pour retirer, il faut choisir la bonne banque sinon vous risquez de payer jusqu’à 2% de frais (+ frais de votre banque française)

Itinéraire recommandé

Cliquez sur les liens pour accéder aux carnets de voyage (ou guides pratiques) correspondants

Jour 1 : Arrivée à Bogota vers 19h30. Repos & acclimatation à l’altitude
Jour 2 : Visite du musée de l’or, la place de Bolivar, Monserrate, du musée de Botero. Nuit à Bogota
Jour 3 : Vol vers Pereira. Bus vers Salento, un petit village très coloré dans la zone du café. Visite d’une ferme à café aux alentours de Salento. Visite de Salento. Nuit à Salento
Jour 4 : Visite de la Vallée de Cocora, où poussent les incroyables palmiers à cire, fierté de la Colombie. Nuit à Salento.
Jour 5 : Bus à 8h pour Medellín (le trajet dure 8h mais les paysages sont somptueux, asseyez-vous à droite). Nuit à Medellín.
Jour 6 : Visite du centre-ville de Medellín, la ville jadis la plus dangereuse au monde, qui s’est transformée depuis. Parque Arvi (le metrocable qui y mène vous donne une vue époustouflante sur la ville)
Jour 7 : Visite de la Comuna 13 à Medellin, transformée par les graffiti & le marché local de fruits et légumes Minorista (ou remplacer le marché local par la visite très touristique Escobar Tour)
Jour 8 : Bus vers Guatapé, un petit village coloré trop tranquille. Visite de la Piedra del Penol pour la vue incroyable et de Guatapé. Retour en bus et Nuit à Medellín
Jour 9 : Vol vers l’île caribéenne San Andrés, un petit paradis sur terre. Au programme : Nage avec les raies, snorkeling, bronzage.
Jour 12 : Vol vers Carthagène des Indes, une très belle ville coloniale (dans le Top 15 des visites indispensables de toute l’Amérique du Sud selon Lonely Planet). Nuit à Carthagène des Indes.
Jour 13 : Visite de Carthagène des Indes.
Jour 14 : 2 jours de trek en Amazonie + 2 jours de transport au total (avion matinal jusqu’à Leticia). Vol vers Bogotá et Nuit à Bogotá le 17ème jour.
Jour 18 : Visite des environs de Bogotá : Laguna de Guatavita (à l’origine de légende d’El Dorado, le lac aurait été rempli d’or) puis Visite de la cathédrale de sel à Zipaquirá (à zapper si vous avez déjà visité la même chose en Pologne). Nuit à Bogotá.
Jour 19 : Visite du marché de fleurs à Bogotá et du musée de l’émeraude. Dernières emplettes : Achat d’une émeraude colombienne. Retour en France. Jour 20 : Arrivée en France.

Photos

Commentaires sur l’itinéraire

  • Ce programme est très différent de celui proposé par les guides de voyage, car nous limitons un maximum les longs trajets en bus et les remplaçons par l’avion. L’avion en Colombie ne coûte pas très cher et permet de gagner entre 7 ou 8h de trajet à chaque fois. Il y a un seul long trajet en bus (entre Salento et Medellín) car nous considérons que le trajet en avion (revenir à Pereira en bus) est plus casse-tête que le bus.
  • Comme vous pouvez voir sur le plan, l’itinéraire est en forme de boucle, vous pouvez commencer par Medellín, ou Bogotá. Vous pouvez aussi visiter l’Amazonie au début, ou à la fin de votre séjour en Colombie, au choix. Pour nous, la visite de l’Amazonie colombienne est incontournable
  • Nous avons complètement zappé le Parque Nacional Natural Tayrona. Même si ce n’est pas pareil, nous avons remplacé les plages de Tayrona par les plages paradisiaques de l’île caribéenne San Andrés. Nous avons tenu à mettre San Andrés dans le programme car c’est rare, une île caribéenne aussi peu chère (à la fois pour le transport et le coût de vie sur place)
  • On m’a conseillé d’aller à Cano Cristales, mais vu la distance, et le coût (comptez au moins 330€/personne), j’ai préféré dépenser mes sous en Amazonie. Si cela vous intéresse, vous pouvez consulter le guide pratique des bloggeurs Virtual Trip par ici

Budget estimé

3860€ pour deux personnes = 1930€ par personne TOUT inclus (avion, transport, hôtel, nourriture…). Hors shopping

HORS AVION (Paris/Bogota A/R) : comptez 2460€ pour deux personnes, soit 1230€ par personne

cf. le budget détaillé à la fin de l’article

Billet de retour / Billet de sortie

Attention, il vous faut obligatoirement un billet de retour ou un billet de sortie du territoire. Nous avons dû le montrer avant de monter dans l’avion vers la Colombie. L’immigration colombienne n’a pas demandé ce billet, mais la compagnie à Miami l’a exigé.

Nous avons loué un billet via bestonward et ça s’est bien passé.

Vaccin avant de venir en Colombie

Demandez conseils à votre médecin. Il vous demandera sûrement de faire le vaccin pour :

  • l’hépatite B
  • la fièvre jaune si vous allez en Amazonie

La sécurité en Colombie

La sécurité en Colombie est plutôt bonne pour les touristes, comparée au reste de l’Amérique du Sud dans les villes touristiques. Les policiers, militaires sont très présents, avec des chiens renifleurs anti-explosifs et anti-drogues partout.

Une attention particulière doit être portée aux affaires personnelles (pas de bijoux ostentatoires, pas de téléphones ou caméras sans surveillance). Les colombiens ne portent quasiment pas de bijoux. Observez les locaux et ne sortez vos téléphones que quand les autres locaux le font. JB s’est fait voler son téléphone portable à l’entrée du métro à Medellín, mais c’était sans aucune violence, juste un pickpocket avec un complice très doué.

Il y a encore des gangs donc limitez quand même les sorties tard la nuit, dans les favelas. Cependant, nous sommes très très loin de l’image d’un pays ultra dangereux et catastrophique que renvoie la série Narcos.

Quand vous prenez les bus longue distance, on vous donne normalement un ticket numéroté pour votre bagage. Si ce n’est pas fait, regardez le coffre à chaque fois que le bus s’arrête. Pour les bus locaux où il n’y a pas de coffre, gardez vos bagages sur vos genoux.

Carte SIM/Wifi en Colombie

Les cartes SIM étant peu chères (12€ pour 1,5Go, valable un mois), je vous conseille d’en acheter (cf. notre article dédié). Les Wifi gratuits sont disponibles partout en ville mais généralement très lents, et c’est surtout quand vous en savez besoin que vous ne les captez pas 🙂

D’un bâtiment à l’autre, le Wifi peut être haut débit ou d’une lenteur. Si vous avez besoin d’une bonne connexion Internet, demandez à votre hôtel ou votre hôte Airbnb de faire un speedtest.

Que faut-il amener en Colombie ?

  • Pour San Andrés : Tout ceci peut-être acheté sur place : maillots de bain, matériel de snorkeling, crème solaire, chapeau, lunettes de soleil…
  • Pour Bogotá : la ville se trouve à plus de 2500m et le chauffage est quasiment absent, il est recommandé de venir avec des vêtements chauds
  • Pour les autres villes : tenue d’été OK
  • Pour l’Amazonie : cf. notre article dédié
  • Pour pouvoir couvrir un maximum de températures différentes sans vous surcharger de bagages, nous vous recommandons de partir avec seulement des tee-shirts en laine mérinos (2 manches courtes, 2 manches longues) + 1 pantalon technique, 1 short technique + 1 gilet + 1 raincoat premier prix + 1 sac waterproof pour protéger vos affaires de la pluie.
  • Vous pouvez faire laver vos vêtements pour pas cher du tout (4000COP le kg), ne venez pas avec trop de vêtements.

Laissez vos bijoux ostentatoires et vos appareils réflexes à la maison. Venez avec un strict minimum (beaucoup viennent tout simplement avec un GoPro)

Le Transport en Colombie

En Colombie, les distances sont importantes, mais il y a quand même des bus confortables, longue distance qui relient les destinations touristiques, malgré une route plutôt étroite (2 voies seulement) et de nombreux travaux. Les bus ne sont pas aussi confortables qu’en Argentine mais c’est très acceptable comparé à la Bolivie par exemple. En Colombie, on peut arrêter n’importe quel bus (même longue distance) en hélant, et descendre où l’on veut.

Dans les petites villes, il y a des jeeps qui partent dès que c’est full pour des trajets entre 30mn et 1h30. Ces jeeps servent aussi de « taxi ». Les tarifs sont peu chers, 4000COP, 6000COP… selon la destination. Idem, on peut arrêter n’importe quel jeep en hélant.

Dans les grandes villes, les bus publics sont nombreux et recensés par Google Maps. Certains acceptent le paiement en cash directement au chauffeur, d’autres nécessitent une carte pré-payée (vous pouvez toujours vous arranger avec les locaux pour qu’ils badgent leur carte pour vous, et vous leur payez en espèce). A Medellín, il y a même le métro.

Les taxis mettent systématiquement le compteur, ce qui limite les disputes et les arnaques. Pas besoin de négocier le prix de la course. N’hésitez pas à arrondir (13 200COP à 14 000COP) par exemple. Mais si vous n’êtes pas à l’aise, vous pouvez prendre Uber ou Cabify, un service équivalent.

Attention à Bogota, le compteur indique les « unités » et il y a un tableau de correspondant. S’y ajoutent les frais supplémentaires (prise en charge de de nuit, le dimanche et jours fériés, ou depuis un terminal / depuis l’aéroport…) – donc il vaut mieux demander à la fin de la course combien ça coûte.

Les billets d’avion au sein de la Colombie sont peu chers (comptez 19€ à 45€ max l’aller, sans bagage en soute), donc si vous voyagez léger, il vaut mieux payer 19€ pour faire Medellín-Bogotá en avion plutôt que de prendre un bus de 11h. En Octobre, il y a souvent des orages en fin de journée à Medellín et Bogotá, si possible, pour éviter le retard, optez pour un avion qui décolle le matin.

  • La compagnie LATAM, la plus chère, ne sert pas toujours à manger dans l’avion. Voyagez toujours avec un peu de snack et une bouteille d’eau.
  • VivaAir : low cost et très stricte au niveau bagages, ils ont même mesuré la taille et pesé notre minuscule sac en cabine. L’avion part toujours à l’heure.
  • Easyfly : low cost. A souvent du retard voire annule les vols.
  • Avianca : La plus ancienne compagnie aérienne en activité sur le continent américain. Pas donné mais bon service. L’avion part toujours à l’heure. Démarche consciencieuse. Par exemple, le papa de JB devait prendre l’avion à Medellín pour Londres en passant par Bogotá. Son avion pour Bogotá avait 2h de retard (à cause de l’orage à Bogotá, l’avion n’a pas pu revenir à Medellín à temps). Même si le retard n’était pas de leur faute, les employés l’ont mis automatiquement sur un autre avion pour qu’il ne rate pas sa correspondance.

C’est en avion que nous nous sommes allés à Bogota, Salento (via Pereira) et San Andrés. Si vous avez une place près du hublot, alors là, c’est le graal. Quelle que soit votre destination, la vue est toujours incroyable en Colombie.

On nous a déconseillé de louer une voiture à l’Antioquia car il y a des routes fermées à certains moments de la journée et il n’y a pas de panneau de déviation. Si vous aimez les surprises et l’aventure, pourquoi pas. Ceci dit, au niveau de Cartagena, on nous a dit que les routes étaient superbes, rapides et qu’il n’y avait pas de fermetures surprise.

Retrait en Colombie

Avant de venir, je vous recommande de demander gratuitement une carte de paiement internationale (parrainage par ici) car vous allez beaucoup l’utiliser.

Avec nos cartes internationales (sans payer les frais aux banques françaises), le retrait nous coûte entre 1,8% et 2,5% du montant retiré (à condition de retirer un maximum, dans les 700 000COP à 800 000COP) dans la plupart des banques.

  • chez Servibanca : retrait de 780 000COP, 14500COP de frais (1,8%)
  • chez Banco Popular : retrait de 600 000COP, 13200COP de frais (2,2%)
  • à l’aéroport de Medellín : retrait de 580 000COP, 14520COP de frais (2,5%)

Attention n’acceptez JAMAIS la conversion en euros proposée par les distributeurs (plus d’infos ici)

Nous avons quand même trouvé une banque sans frais : Davivienda, où nous avons pu retirer avec la carte internationale N26 (ou Revolut) jusqu’à 2 millions de pesos à la fois, sans aucun frais.

Malheureusement, cette banque n’est pas compatible avec ma carte Boursorama Ultim. La Ultim est peu acceptée aux distributeurs en Colombie (je me suis renseignée auprès d’autre voyageurs), je dirais seulement 1 banque sur 5 l’accepte. Mais pour les paiements, aucun problème.

Paiement en Colombie

La carte bancaire est acceptée partout, dans les supermarchés, aux restaurants, au terminal de bus… Pour le paiement, on nous demande souvent « ahorros o corriente? », répondez « ahorros » (ça se prononce un peu comme « euros » héhé). Et précisez tout de suite que c’est « debito« . Au moment du paiement, le TPE colombien va demander les 4 derniers chiffres de votre carte, donc ne flippez pas si le serveur regarde un peu trop attentivement les chiffres de votre carte bancaire.

Dans la plupart des restaurants, ils vont vous demander si vous souhaitiez que le servicio soit incluido, en gros, si vous acceptez de payer les 10% de pourboire. Il est d’usage d’accepter si le service a été satisfaisant. Si vous dites non, un responsable viendra probablement vous demander pourquoi le service vous a déplu. Si personne ne parle de servicio, vous n’êtes pas obligé de laisser un pourboire (ou alors le serveur, voyant que vous êtes un touriste, l’a intégré d’office, vous verrez propina sur la facture).

L’hébergement

Les auberges sont très propres, très belles et bien situées. La plupart propose des petit-déjeuners très consistants, permettant de se profiter de fruits locaux. Si vous voulez économiser, n’hésitez pas. Les chambres privées dans les auberges ne coûtent pas chères, si vous êtes deux, ça vous reviendra presque au même prix d’opter pour une chambre privée que de payer 2 lits en dortoir.

Cependant, les hôtels sont peu chers et les chambres très grandes par rapport au prix, donc si votre budget le permet, n’hésitez pas.

Nos hôtels préférés

hôtel Regina
  • à Bogotá : Hôtel Regina (lien Booking) – 33€ la nuit petit déjeuner (buffet) inclus, nous plaît beaucoup, la décoration est top, l’emplacement est idéal, en plein cœur de la candelaria, le centre historique de la ville
  • à Medellín : nous conseillons vivement le quartier El Poblado, mais plus spécifiquement Manila, très sécurisé, très propre, très calme, avec plein de bons restaurants, d’auberges de jeunesse et d’écoles d’apprentissage d’espagnol. Quelques adresses à Manila :
    • Noah Boutique Hostels (lien Booking) : 9€/personne dans un dortoir de 4
    • ADN Algo de Nosostros (lien Booking) : 26€ la chambre double privée et salle de bain privée
  • à Salento : je vous recommande vivement l’auberge El Zorzal (lien Booking), tout près du terminal de bus, à 3mn du centre-ville à pied, avec une vue imprenable sur les montagnes, très calme, eau chaude, hamacs dans le jardin, petit-déjeuner consistant. L’auberge a des chambres privées et des dortoirs. Si vous optez pour une chambre privée, demandez la chambre à l’étage, avec vue sur les montagnes (21€). Elle a un petit balcon en plus.

Que manger en Colombie ?

De la truite grillée (trucha asada), les chaussons salés (empanadas), du jus de citron (limonada natural), du chicharron (porc frit avec la peau, miam), beaucoup de fruits (faites un tour au marché ou au supermarché pour tester tous les fruits dont vous ne connaissez pas l’existence), du bandeja paisa (plat typique de l’Antioquia), leur pain de maïs sans goût… le mot d’ordre est : goûtez tout ! essayez tout !

Ce ne sera pas toujours fantastique (ils aiment un peu trop la friture) mais vous allez découvrir de nouvelles saveurs. L’eau en Colombie est potable, ce qui limite beaucoup le risque d’intoxication alimentaire, même avec la street food.

Vous pouvez opter pour un menu del dia dans un bui bui des mercados pour 4500COP (il y en a toujours à midi même si ce n’est pas marqué : soupe + plat + boisson) ou à la carte : entre 25 000 à 30 000COP dans un resto pour touristes.

Si vous n’aimez pas les bui bui mais voulez économiser de l’argent quand même, les hypermarchés comme Exito ou Carulla ont un service de traiteur (avec possibilité de manger sur place). Vous pouvez déjeuner pour 15 000COP maximum.

Si vous avez vraiment la flemme de sortir de votre hôtel, les services comme Uber Eats (code de parrainage : eats-rlz9u) ou Rappi (code de parrainage : e3w14998653) livrent à domicile – ou à votre hôtel (comptez 1 à 1,2€ de frais de livraison).

Nos guides pratiques et carnets de voyage

Pour plus d’informations pratiques et photos, consultez tous nos articles sur la Colombie ici

Budget détaillé

3860€ pour deux personnes = 1930€ par personne TOUT inclus (avion, transport, hôtel, nourriture…). Hors shopping

HORS AVION (Paris/Bogota A/R) : comptez 2460€ pour deux personnes, soit 1230€ par personne

En Octobre 2019 : 1€ = 3 783,56COP

  • Transport : 1020€/personne
    • Avion A/R Paris – Bogota : environ 700€
    • Bogota => Pereira en avion : à partir de 30€
    • Bus Aéroport Pereira => Terminal de Pereira en transport public : 2100COP
    • Terminal de Pereira => Salento en bus : 8000COP
    • Salento => Ferme de café en jeep : 6000COP A/R
    • Salento => Vallée de Cocora en jeep : 8000COP A/R
    • Salento => Medellin en bus : 54 000COP
    • Métro à Medellin : environ 20 000COP/personne pour tous vos déplacements
    • Medellin => Guatapé en bus : 30 000COP A/R
    • Piedra del Penol à Guatapé en tuk tuk : 4000COP
    • Medellin => San Andrés en avion : à partir de 38€
    • Location de scooter à San andrés : 200 000COP pour 72h
    • San Andrés => Carthagène des Indes en avion : à partir de 35€
    • Carthagène des Indes => Leticia en avion : à partir de 70€
    • Leticia => Bogota en avion : à partir de 50€
    • Bogota => Laguna de Guatavita en bus : 30 000COP A/R
    • Taxis divers (jusqu’à l’aéroport et au centre-ville) : 211 000COP jusqu’à 4 personnes
      • Centre-ville => aéroport de Bogota en taxi : 27 000COP
      • Aéroport de Bogota => centre-ville en taxi (de nuit) : 35 000COP
      • Aéroport de Medellin => centre-ville en transport public : 12 500COP
      • Aéroport de Medellin => centre-ville en taxi : 75 000COP
      • Centre-ville => aéroport de Medellin en taxi : 60 000COP
      • Centre-ville => aéroport de Medellin en transport public : 12 500COP (plus d’infos sur l’aéroport à Medellin ici)
  • Visites : 293€ par personne
    • Musée de l’or à Bogota : 4000COP
    • Monserrate : 21 000COP A/R en téléphérique
    • Musée de Botero à Bogota : gratuit
    • Musée de l’émeraude à Bogota : gratuit
    • Vallée de Cocora : frais pour traverser les fermes : entre 4000COP et 11 000COP/personne
    • La piedra del Penol : 18 000COP
    • Escobar Tour à Medellin : 80 000COP
    • Frais de visite de l’île San Andrés : 125 000COP
    • 2 jours de visite en Amazonie : 800 000COP
    • Frais de visite de Leticia : 35 000COP
    • Frais de visite de Puerto Narino : 10 000COP
    • Laguna de Guatavita : 18000COP
  • Nourriture : 655 500COP/personne en moyenne soit 171€
    • Street food : 4500COP/repas/personne
    • Restaurant chic ou pour touriste : 20 000 à 30 000COP/repas/personne
  • Hébergement : 445€/personne si vous partagez une chambre double
    • à la campagne : entre 15€ à 20€/nuit/chambre double
    • à Bogotá ou Medellín : entre 25€ et 30€/nuit/chambre double
    • à San andrés : 40€/nuit/chambre double
Visite de l'Amazonie Colombienne Carnet 1/4 : Leticia (Colombie) & Tabatinga (Brésil)
Trajet Medellín - Bogotá (Colombie) en bus avec Flota Magdalena : 11h de route, Tarifs, Avis
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.