[Guide Pratique] 4,5 jours 3 nuits en Amazonie Colombienne avec Amazonas Jungle Tours : Avis, Budget & Activités

Nous profitons de notre séjour en Colombie pour nous rendre en Amazonie. L’Amazonie colombienne est moins connue que l’Amazonie brésilienne ou péruvienne, mais elle occupe quand même 1/3 du territoire colombien, et le gouvernement colombien semble faire beaucoup plus que ses voisins pour la préserver.

Voici un petit guide pratique pour vous aider à explorer cette partie, comme nous 😀

Pourquoi l’Amazonie colombienne ?

Premièrement pour une raison pratique : nous sommes déjà en Colombie.
L’Amazonie colombienne a aussi l’avantage d’être humide et chaude toute l’année, ce qui est fort agréable.

L’Amazonie colombienne est bien préservée car elle est trop loin de tout, même si le gouvernement voulait exploiter les ressources, le coût du transport (27 jours en bateau ou 2h en avion depuis Bogota, aucun moyen d’y accéder par la route) décourage énormément. Les indigènes n’ont pas l’air de se plaindre. Cependant, les jungles sont un petit peu différentes dans chaque pays. Nous n’avons exploré que la partie colombienne (et une toute toute petite partie) donc nous ne pourrons pas comparer avec les parties brésiliennes ou péruviennes.

En tout cas, le programme que nous avons choisi en Colombie est particulièrement adapté aux débutants comme nous, qui aimons avoir un minimum de confort, sans vouloir non plus être dans un hôtel 5 étoiles.

Comment se rendre en Amazonie colombienne ?

Si vous venez de la Colombie, la porte d’entrée pour la jungle, c’est Leticia, une ville en bordure de l’Amazone, jouxtant le Brésil (la ville de Tabatinga) et faisant face à l’île péruvienne Santa Rosa. Comme vous pouvez voir sur la carte ci-dessus, Leticia se trouve au cœur de l’Amazonie et fait partie des 3 hubs importants dans la zone pour les treks en Amazonie (avec Iquitos au Pérou, et Manaos au Brésil).

Que voir à Leticia ?

Cette ville frontalière est malheureusement sans grand intérêt, à part quelques petites activités pour tuer le temps avant de partir en expédition :

  • le Parque Santander : qui est envahi par des centaines d’oiseaux en permanence, mais tout particulièrement au coucher du soleil où on en voit par milliers (ça ne sent pas super bon)
  • le musée d’Ethnographie : accès gratuit, avec quelques objets des indigènes et explications en anglais. La collection est minuscule mais c’est climatisé avec du wifi gratuit, les gens viennent surtout pour ça
  • le restaurant Tierras Amazónicas : une bonne introduction aux poissons du coin

Où dormir à Leticia ?

Nous sommes restés dormir une nuit à Leticia (hostal La Esperanza, avec clim, lien Booking, rien d’exceptionnel) car notre tour guidé de 3 jours 3 nuits ne débute que le lendemain à 7h, mais si vous voyagez en indépendant, une nuit dans cette ville ne semble pas du tout indispensable.

Photo de cet établissement dans la galerie

Si vous préférez profiter encore plus de votre nuit à Leticia, vous pouvez opter pour Omshanty Jungle Lodge (lien Booking), une cabane dans la forêt, mais accessible en bus (bus km11, il passe toutes les 20 minutes). Il y a un resto sur place, évitez d’y aller en week-end à cause du bar/discothèque d’à côté.

Depuis/vers Leticia

  • Colombie : Leticia est une ville très isolée, on ne peut pas s’y rendre en voiture. La seule ville colombienne connectée à Leticia c’est Bogota : 2h en avion (50€ l’aller) ou 27 jours en bateau. Eh oui !
  • Brésil :
    • Tabatinga est à 1km de Leticia, on peut s’y rendre en taxi moto (2000COP), ou tuk tuk (4000COP) ou en taxi (8000COP). La ville est plus commerciale et plus animée que Leticia, et même les colombiens viennent ici pour faire les courses car c’est moins cher qu’en Colombie. Tabatinga est très isolée aussi, on ne peut pas s’y rendre en voiture depuis une autre ville brésilienne.
    • Manaos : est à 3 jours de bateau de Leticia. Il faut s’y rendre en petit bateau de croisière (confort minimum). Mais il y a un aéroport à Tabatinga pour rejoindre Manaos
  • Pérou :
    • Iquitos : à 13h de bateau de Leticia (220 soles). Le bateau arrive/part de Santa Rosa, l’île en face de Leticia. Même s’il y a un aéroport à Iquitos, il n’y a pas de vol direct entre Leticia et Iquitos.
    • Santa Rosa : est l’île péruvienne juste en face de Tabatinga et Leticia. On peut s’y rendre en bateau depuis le port de Leticia pour 3000COP

Transport à Leticia

Vous pouvez prendre un moto taxi (2000COP), ou un tuk tuk (4000COP) ou un taxi. Les tarifs du taxi sont indiqués sur la photo ci-dessous. Enregistrez-la pour zoomer.

Tour guidé & Visites

Voici le programme de nos visites. Comme nous visitons en Octobre (saison sèche où il pleut le moins et l’Amazone est à un niveau plus bas), notre programme correspond au programme du Low Water Season.

En gras : les frais non couvert par notre agence

  • Jour 1 : Vol Bogota – Leticia (place près du hublot recommandé) L’agence vient nous chercher à l’aéroport, nous réglons les frais, récupérons les bottes et l’imperméable inclus dans le prix du tour. L’agence nous dépose à notre hôtel. Visite du musée, du parc Santander, du centre-ville, déjeuner et dîner. Nuit à l’hôtel. Cf notre carnet de voyage
  • Jour 2 : L’agence nous amène au port. Trajet de 2h en bateau vers Puerto Nariño. Matin : dépôt de nos affaires à l’hôtel. Visite de la jungle. Déjeuner. Repos 1h. Après-midi : admirer les dauphins roses. Baignade à la plage au milieu de l’Amazone. Repos 1h. Début de soirée : explorer la jungle à la recherche d’insectes. Dîner. Nuit à Puerto Nariño. Cf. notre carnet de voyage
  • Jour 3 : Matin : bateau jusqu’à un autre village. Visite de la jungle avec un guérisseur/chaman du village. Déjeuner. Repos 1h. Après-midi : balade en bateau : visite du lac Tarapoto, pêche aux piranhas, observation nocturne des caïmans (crocodiles). Dîner. Nuit à Puerto Nariño (ou chez l’habitant si l’eau est assez haute – ce qui n’était pas le cas pour nous en Octobre). Cf. notre carnet de voyage
  • Jour 4 : Matin : bateau jusqu’au village péruvienne Santo Antonio de Cacao se trouvant sur une île. Visite de la jungle péruvienne. Déjeuner au Pérou. Repos 1h. Cf. notre carnet de voyage
    • Normalement le tour s’arrête ici, mais nous avons payé un supplément de 100 000COP/personne pour rester ici jusqu’au lendemain 7h : Après-midi : mirador à Puerto Nariño, visite d’un hôtel avec plein d’animaux (singes, aras, chiens, chats…). Baignade à la plage au milieu de l’Amazone. Dîner. Nuit à Puerto Nariño
  • Jour 5 : Bateau vers Leticia. Retour à l’agence pour rendre les bottes et l’imperméable. Petit tour en taxi jusqu’à Tabatinga au Brésil (cadeau de l’agence). L’agence nous dépose à l’aéroport. Retour en avion à Bogota.
Las 3 fronteras

Quel équipement pour l’Amazonie ?

Avec notre programme, nous pouvons marcher toute la matinée, puis nous changer à l’auberge (et faire la lessive) entre midi et deux. Les vêtements sèchent en une demi-journée et nous avons des vêtements propres (et secs) à chaque fois.

Il y a des magasins Decathlon en Colombie, vous pouvez éventuellement vous équiper à Bogota, avant de venir. La marque Totto semble être très appréciée par les locaux également.

  • Un ensemble propre pour venir jusqu’à Leticia + partir de Leticia
  • Pour l’Amazonie même :
    • beaucoup de cash : le distributeur ne fonctionne pas toujours à Leticia. Et aucun distributeur n’est disponible à Puerto Narino.
    • un petit sac waterproof pour la balade en journée (pour porter de l’eau et protéger la caméra + le téléphone)
    • de la batterie externe (vous allez prendre beaucoup de photos)
    • kit de survie (cf. mon kit ici)
    • au moins 2 tee-shirts manches longues respirantes (j’ai opté pour de la laine mérinos), 3 est idéal. Si vous n’avez pas de hauts techniques, optez simplement pour 3 chemises à manches longues en coton
    • au moins 2 pantalons techniques respirants, mais 3 est idéal
    • au moins 2 paires de chaussettes : une pour les bottes, une pour les chaussures de marche normales
    • des chaussures de marche confortables
    • un maillot de bain
    • les bottes (ça se loue facilement sur place pour 5000$/journée, l’agence nous les a prêtées) – pour ne pas glisser dans les bottes, j’ai acheté des semelles spéciales bottes pour 2€ la paire
    • un imperméable ciré bien couvrant car il pleut énormément et très fort (l’agence nous l’a prêté mais si vous ne partez pas avec une agence, achetez-en un)
    • de la crème solaire, des lunettes de soleil, un chapeau (si possible couvrant la nuque)
    • de l’anti-moustique (peut être acheté sur place)

Budget

  • Vol A/R Bogota => Leticia : 100€/personne
  • Nuit à Leticia : 74 000COP (soit 19€ la chambre double climatisée, lien Booking)
  • Frais de conservation à Leticia : 35 000COP/personne
  • Frais de conservation à Puerto Narino : 10 000COP/personne
  • Déjeuner à Leticia : 30 000COP/personne (7,8€)
  • Dîner à Leticia : 8 000COP/personne (2€, barbecue dans la rue)
  • Tour 3 jours 3 nuits : 1 150 000COP/personne soit 300€/personne, pension complète, assurances incluses
    • Note : ceux qui ne restent que 2 nuits ne paient que 1 050 000COP/personne, dans ce cas, ils reviennent à Leticia le 4ème jour vers 17h30
  • Pourboire (optionnel) pour les guides : 25€/personne

Total : 455€ par personne tout inclus pour 4,5 jours, et 3 nuits – dont 3 jours complets à Puerto Narino, au cœur de l’Amazonie

Coordonnées de l’agence

Notre agence s’appelle Amazonas Jungle Tours, n°1 sur Tripadvisor. L’agence est gérée d’une main de maître par Sergio et propose des tours all inclusive depuis Leticia (sauf l’avion).

Il est joignable par WhatsApp si vous avez des questions (numéros sur leur site). Vous pouvez réserver les tours en remplissant un simple formulaire ici : http://amazonasjungletours.com/reservation

Le paiement se fait soit en cash, soit par carte bancaire (+3% de frais). Dans la mesure du possible, venez avec du cash (retrait gratuit chez Davivienda dans les grandes villes colombiennes jusqu’à 2 millions de pesos à la fois, on en a parlé ici). Cela vous évitera les 3% de frais et éventuellement quelques frayeurs : le réseau mobile est tellement mauvais que les paiements par carte peuvent avoir du mal à passer. Et les distributeurs sur place ont des plafonds de retrait assez bas.

Les tours sont disponibles en anglais ou en espagnol.
Si vous demandez un tour en anglais :

  • soit vous avez un guide bilingue, dans ce cas, un seul guide vous accompagne
  • soit vous avez un guide hispanique, et dans ce cas, un traducteur (un bénévole venant ici via un Workaway) vous accompagne uniquement pour traduire ce que raconte le guide. Vous serez donc accompagné du guide local (qui ne parle qu’espagnol) et d’un traducteur. Le traducteur est peut-être allemand, américain, colombien… ou français. Mais personne ne peut vous garantir un traducteur français – donc assurez-vous d’avoir un bon niveau en anglais car il y a du vocabulaire (plantes, animaux…). Nous avons été accompagnés par Nader (guide local indigène) et Nadia (une bénévole allemande qui nous sert de traductrice).

Mon avis sur l’agence

Les + :

  • Service irréprochable et professionnel. De A à Z, toujours à l’heure, chaque minute passée avec eux est un plaisir.
  • Programme dense mais avec des repos d’1h par ci par là, nous permettant de nous changer et récupérer un peu entre deux visites. C’est très appréciable car l’humidité est éprouvante.
  • Les guides locaux choisis avec soin, nous avions Nader, qui a passé toute son enfance dans un village indigène à 10 jours de bateau de Leticia. Il connaît la jungle par cœur et nous a beaucoup impressionnés.
  • Nous sommes accompagnés de l’arrivée jusqu’au départ, il y a très peu de moments où nous devons nous débrouiller, c’est vraiment reposant et m’offre une petite parenthèse bien agréable (pour une fois, je n’ai rien à planifier)
  • Niveau de difficulté : faible, vraiment top pour les débutants, souhaitant s’enfoncer dans la jungle mais pas non plus être couverts de boue sans douche pendant une semaine.
  • De petites attentions de la part de l’agence alors qu’on n’a rien demandé ou alors que ce n’était pas marqué dans le programme : par exemple le petit taxi qui nous a amenés gratos au Brésil faire un tour, en attendant de nous amener vers l’aéroport.
  • Un prix très correct, vu que tout est all inclusive. Si nous avions fait toutes ces activités en indépendant (en payant un guide et un bateau par ci par là), pas sûrs qu’on aurait pu payer beaucoup moins cher.
  • Les groupes sont petits (entre 4 et 6 personnes) et comme on est en saison basse, nous avons eu un tour privé pour nous deux (+ un guide local + une traductrice), c’est royal !

Les – :

  • le fait d’avoir un traducteur – les explications prennent 2 fois plus de temps (d’abord en espagnol puis en anglais). Cependant, c’est dur d’avoir un indigène qui connaît parfaitement la forêt et qui parle parfaitement bien anglais, le tourisme se développe à peine, donc c’est un point tout à fait compréhensible
  • le traducteur n’est pas colombien mais un voyageur international recruté via Workaway – c’est le seul reproche que reçoit régulièrement cette agence, car on a l’impression qu’un emploi permanent aurait pu être créé pour un autre colombien anglophone. Mais d’un autre côté, ces jeunes seront les meilleurs ambassadeurs pour la protection de l’Amazonie – et ils sont très bien traités par l’agence.
  • la base choisie : Puerto Nariño est peut-être trop confortable et trop moderne pour ceux qui cherchent une expérience un peu plus roots, plus sale (on peut se doucher 2 fois par jour avec notre programme)
  • l’hôtel choisi par l’agence à Puerto Nariño : Paraiso Ayahurasca est géré par une dame fort désagréable qui râle pour les micro-détails et parle mal aux touristes. L’hôtel en lui même est très bien par ailleurs.

Pour les voyageurs indépendants qui parlent bien espagnol

Une alternative serait de passer votre séjour dans un chalet très confortable au milieu de la jungle chez une famille de l’ethnie Ticuna. Pour cela, réservez l’auberge Naineku Lodge (lien Booking, 13€). Attention contrairement à ce qui est marqué, l’auberge ne se trouve pas du tout à Puerto Narino.

La famille va cuisiner pour vous et vous amener visiter la jungle et le fleuve en bateau (frais supplémentaires).

Prenez le bateau Leticia – Puerto Narino (25 000COP/personne) mais en demandant d’être déposé à Bocana Amacayacu (dès l’achat du ticket). Voici les horaires du bateau : 7h; 9h; 12h et 14h. Achetez les tickets au port au moins 30 minutes à l’avance. Pour le retour, il faut absolument réserver car le bateau est souvent full.

Le monsieur de l’auberge viendra vous chercher (confirmez l’horaire du bateau avec lui au téléphone cf. comment acheter une carte sim colombienne ici).


L’autre alternative consiste à prendre le bateau jusqu’à Puerto Narino tout simplement, puis faire le tour des agences, qui proposent des tours de demi-journée à 30$/personne environ (en bateau ou dans la jungle). Mais le programme sera moins dense que nous (nous avions 3 grosses activités par jour).

Pour les voyageurs indépendants ne parlant *pas* espagnol

Je sais que certains blogs recommandent Alto del Aguila – Cabañas del Friar (lien Booking), à 15mn de marche de Puerto Narino mais personnellement, je trouve que ce n’est pas adapté pour les peureux 😀 (cf. mon avis détaillé ici) Les singes sur place sont mignons mais ça peut peser d’être en permanence sur ses gardes (ils aiment sauter sur les touristes, essaient d’entrer à l’intérieur pour fouiller partout). S’y ajoutent deux aras qui s’amusent à voler en frôlant le visage des visiteurs. De plus, sur le chemin entre le village et le chalet, de nombreux chiens sauvages deviennent territoriaux le soir…

Image may contain: sky, outdoor and nature

Donc, Lonely Planet recommande Casa Gregorio : casagregorio@outlook.com, ou Whatsapp (+57)3102798147, très bien notée sur Tripadvisor, pour une immersion totale dans un village Ticuna. Selon le nombre de guests, le prix est entre 180 000COP et 280 000COP/personne/nuit, pension complète avec visites (frais supplémentaire pour le service d’un traducteur)

Idem, pour y aller, prenez le bateau Leticia – Puerto Narino (25 000COP/personne) mais en demandant d’être déposé à Bocana Amacayacu (dès l’achat du ticket). Voici les horaires du bateau : 7h; 9h; 12h et 14h. Achetez les tickets au port au moins 30 minutes à l’avance. Pour le retour, il faut absolument réserver car le bateau est souvent full.

Autres conseils

  • L’intérêt du tour dépend aussi beaucoup des questions que vous posez aux guides, soyez curieux et posez plein de questions.
  • Laissez toujours le guide passer devant vous
  • Ne touchez à rien sans accord explicite du guide
  • Regardez bien où vous mettez les pieds

J’espère que ce guide vous a été utile. N’hésitez pas à consulter nos articles sur la Colombie et notre guide pratique : 3 semaines inoubliables en Colombie pour voir comment intégrer l’Amazonie dans votre programme.

Bogotá (Colombie) : Marché des fleurs & le Musée de l'Emeraude
Visite de l’Amazonie Colombienne Carnet 4/4 : Dauphins gris, Forêt Primaire Péruvienne San Antonio de Cacao, Mirador et Cabanas del Friar
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.