Tout ce qu’il y a dans mon Sac à Dos (de femme) pour le Tour du Monde – 26L + 10L – 7/8kg

On me demande souvent ce que je mets dans mon sac pour avoir seulement entre 7 et 8kg de bagages. Après 6 mois de voyage et des températures extrêmes (de 2 degrés en Nouvelle-Zélande à 42 degrés au Qatar), j’ai enfin le sac idéal avec exactement ce qu’il faut, je stabilise entre 7,3kg (quand je porte les chaussures de trail sur moi) et 8kg (quand je porte les sandales et laisse les chaussures de trail dans le sac).

Pour le contenu du sac homme de JB, c’est ici.

Note : mon sac à dos de tous les jours peut être rangé dans mon sac principal à n’importe quel moment. C’est particulièrement pratique quand il y a des risques de vol (en Inde ou en Amérique du Sud) où le fait d’avoir trop de sacs peut attirer l’attention.

Note 2 : Tout ce qui peut être utilisé à 2 : shampooing, savon, trousse de pharmacie, …c’est JB qui porte (eh oui il est 2 fois plus grand que moi). Mon sac ne contient que mes affaires personnelles.

Note 3 : Je chausse du 36 et mes vêtements oscillent entre XS et S, ça a son importance dans le volume et le poids de mes affaires.

Je vous ai mis quelques photos (avec ma main dessus pour vous donner une échelle). Voici la liste des affaires à amener en tour du monde pour les femmes :

Partie 1 : Les sacs & pochettes de rangement

Avis: Sac à dos Osprey Mira AG 26 pour femmes – idéal pour le Tour du monde

  • Mon sac de tous les jours : Osprey Ultralight Stuff Pack Backpack Poppy Orange, 10L avec rangement pour une bouteille d’eau (je le porte sur le ventre sur la photo). Il peut être rangé dans le sac à dos quand j’en ai besoin. Plié, il n’est pas plus volumineux qu’une pomme.

Passons aux pochettes de rangement maintenant :

  • Pochette de compression Granite Gear 11L (taille S) : Pour tous les vêtements d’été. J’ai plus de vêtements d’été que de vêtements d’hiver, forcément, ça n’entre pas dans un Eagle Creek. Comme j’ai peu d’espace, j’ai opté pour un sac de compression, une des meilleures décisions du voyage (en orange sur la photo)
  • Eagle Creek Pack-It Quarter Cube : Pour la lingerie & les chaussettes (le noir sur la photo)
  • Eagle Creek Pack-It Half Cube : Pour tous les vêtements d’hiver (hors la polaire) – le bleu sur la photo
  • Pochette à compression en plastique : Super astuce que m’a partagé une voyageuse. Ce sac sert à stocker du linge sale. Comme il peut être mis sous vide et compressé à la main, on peut le mélanger avec le linge propre, économiser de l’espace et ne pas salir les vêtements propres (en bas à droite sur la photo)

Passons ensuite aux trousses de rangement :

  • Trousse de toilettes transparente un peu rigide MUJI : pour le bagage en soute
  • Trousse de toilette semi-transparente en tissu : pour les produits que je prends avec moi tous les jours

Partie 2 : Vêtements

Note : sur la photo, la moitié des mes vêtements d’été sont au sale, donc la pochette orange doit normalement être 50% plus volumineux

Cliquez sur les photos pour zoomer

1. Vêtements d’été

Je privilégie les vêtements couvrants car j’ai compris que plus on se couvre, moins on se brûle la peau et moins on attire les moustiques. De plus, je déteste les marques de bronzage laissées par les vêtements. Je préfère bronzer en maillots de bain.

Vous pouvez voir que j’amène pas mal de vêtements en coton, matière très agréable pour les pays chauds. Beaucoup de voyageurs détestent le coton car ça ne sèche pas vite. Cependant, dans une bonne partie des pays, je ne fais pas la lessive et ne sèche pas mes vêtements dans la salle de bain de l’hôtel. En général on me fait la lessive pour trois fois rien. Ensuite, dans les pays chauds, le coton sèche super vite. Quand je sais que je vais faire de la randonnée, je mets de la laine mérinos (eh oui ça se porte même en été, et je ne puerai pas comme ça).

Evitez les vêtements blancs qui se salissent vite, préférez les couleurs, les motifs (pas de Bouddha sur les tee-shirts SVP c’est super mal vu en Thaïlande) ou les rayures. Mais évitez aussi le noir qui absorbe la chaleur.

  1. Un pantalon de randonnée d’été convertible en short : super important, car il peut être utilisé à la fois pour l’été et l’hiver et il a des poches zippées. Acheté chez Decathlon. Je le porte sur la photo tout en haut de la page.
  2. Un pantalon long et ample en coton : acheté en Inde, il est vraiment agréable à porter. On peut le remplacer par un pantalon type alibaba en vente partout en Asie. Peut être utilisé comme pyjama. Choisissez-en un avec poches.
  3. Une robe longue avec manches 3/4 en coton : achetée en Inde également. Il est hyper important d’en avoir une comme ça pour voyager dans les pays où on ne peut rien dévoiler : ni jambes ni bras ni épaules. Pour visiter les temples, c’est le vêtement idéal pour se couvrir sans mourir de chaud.
  4. Une jupe longue en coton : idéal pour les pays chauds, on n’a pas chaud et on ne se brûle pas non plus. Je l’utilise comme robe de plage également. En effet, je la remonte jusqu’à la poitrine et ça se transforme en robe de plage. Pour celles ne portent pas de jupe, remplacez-la par un deuxième pantalon convertible.
  5. Un short (optionnel) : pour la plage et l’Asie du Sud-Est où l’on n’a pas besoin de couvrir ses jambes
  6. Un haut technique manches courtes (en laine mérinos) pour les randonnées (ou les jours où vous ne pouvez pas prendre de douche). Ça peut être utilisé comme pyjama ou couche de base pour l’hiver
  7. Un tee-shirt manches courtes en coton : Double emploi : Parfait pour les pays chauds car on se brûle facilement les épaules sous le soleil d’Asie; ou pour l’Inde où l’on ne peut pas sortir avec un tee-shirt sans manches. On peut également l’utiliser comme pyjama. Au lieu d’acheter du coton, vous pouvez opter pour un 2ème haut technique manches courtes en laine mérinos.
  8. Un chemisier manches 3/4 en coton ou en laine mérinos : Idem, pour se protéger du soleil, aller dans les temples, visiter les pays musulmans. Il peut être porté aussi en hiver.
  9. Une jolie robe (optionnelle) : J’aime bien la porter quand je squatte les hôtels 5 étoiles. En étant à peu près bien habillée, on peut entrer dans n’importe quel hôtel 5 étoiles pour visiter.
  10. 2 maillots de bain : un maillot de bain 1 pièce (pour la natation, la plongée, baignade avec les requins), un maillot de bain 2 pièces (bronzage)
  11. Une serviette microfibre
  12. Lingerie : Tout en coton, couleur chair ou noir (plus simple à combiner avec les différents vêtements) – je recommande la marque Uniqlo
    1. 3 soutiens-gorges
    2. 7 slips
  13. Une longue écharpe circulaire qui me sert aussi de robe de plage (ou pyjama) (optionnel)
  14. Un vrai pyjama avec un pantalon long pour éviter les piqûres de moustiques (optionnel car d’autres vêtements peuvent déjà être utilisés comme pyjamas)

2. Vêtements d’automne/hiver

Si vous avez déjà fait de la randonnée, vous savez que le secret c’est d’avoir plusieurs couches de vêtements, et non avoir un seul vêtement chaud et lourd pour vous sauver du froid. Le même principe s’applique pour les vêtements de tour du monde : il vaut mieux avoir plusieurs couches de vêtements, comme ça vous aurez de quoi porter à la fois pour l’automne et l’hive.

  1. Un haut MC en mérinos (déjà cité en haut)
  2. Un chemisier manches 3/4 en coton ou en laine mérinos (déjà cité en haut)
  3. Une polaire zippée UNIQLO
  4. Un coupe-vent imperméable DECATHLON (c’est celui que je porte sur la photo tout en haut) – depuis, je l’ai remplacé par l’excellent Pocketable Parka d’Uniqlo, encore plus léger et vraiment imperméable
  5. Une doudoune ultra légère : UNIQLO Ultra Light Down dont j’ai parlé longuement ici
  6. Le même pantalon de randonnée d’été cité là-haut (et la jupe longue citée là-haut), à porter avec :
    1. Un collant noir : Ce même collant noir peut être utilisé avec la jolie robe d’été pour les soirées bien fraîches; On peut aussi le porter avec le short d’été quand il fait un peu frais.
    2. Un legging Heattech d’Uniqlo : pour les soirées bien fraîches (en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud, en Patagonie). Ce legging peut aussi être utilisé comme pyjama quand il fait froid
  7. 2 paires de chaussettes de randonnée : une haute, une courte (n’achetez pas de chaussettes normales, il vous faut vraiment des chaussettes de randonnée plus confortables et qui puent moins) 😀
  8. Un bonnet en laine (optionnel) : à acheter seulement quand on en a besoin, pas la peine de trimballer avec pendant plusieurs mois.
  9. Une écharpe avec poche zippée invisible pour cacher de l’argent et le passport (idéal pour la Bolivie ou le Pérou où c’est un peu craignos et en plus il fait toujours un peu frais). Je l’ai faite moi-même, le tutoriel est disponible ici

Partie 3 : Chaussures

  1. Sandales de sport TEVA : pour les pays chauds et les randonnées faciles. Les miennes peuvent quand même être portées avec des jupes/robes
  2. Chaussures de trail MERREL Gore-Tex : pour les randonnées difficiles et pour les pays froids. Je mets dedans des semelles en cuir anti-transpirantes de chez Minelli.
  3. Tongs : à utiliser surtout dans les chambres d’hôtel et/ou à la plage

Les chaussures sont rangées dans la grande pochette de devant du sac Osprey. Je les mets toujours dans un sac plastique pour ne pas salir l’intérieur de mon sac à dos.

Partie 4 : Trousse de toilette

Je prends toujours beaucoup trop de choses et je teste des cosmétiques locaux dans chacun des pays, mais j’ai enfin trouvé ma trousse de toilette idéale. Attention, il y a quand même pas mal de produits car quand on voyage, la peau est constamment agressée par le soleil, la poussière, le changement permanent d’environnement (eau, météo, nourriture). Il faut la chouchouter au maximum. On dirait que la trousse de toilette est énorme, mais si vous achetez de petits pots Muji et vous transvasez les produits dans ces petits pots, on peut même la porter en bagage à main.

Préférez les marques internationales pour vous réapprovisionner vos produits plus facilement à l’étranger (The Body Shop, Clarins, L’Oréal…)

En haut : Ma trousse de toilette idéale. Si si, tout va entrer dans cette trousse, il y a même de la place pour quelques achats pendant le voyage
En bas : Ma trousse que j’amène tous les jours avec moi, dans mon sac à dos quotidien

  1. Nettoyage de la peau :
    1. Un petit pot de baume démaquillant à base d’huile pour enlever toute la poussière et la crème solaire
    2. Un gel nettoyant au pH faible
  2. Hydratation de la peau :
    1. Sérum hydratant à l’acide hyaluronique (pour les pays chauds où l’on ne peut vraiment pas hydrater sa peau autrement)
    2. Gel Aloe vera : pour hydrater, apaiser les brûlures ou les piqûres – à remplacer par une crème hydratante quand on va dans les pays froids
    3. Huile rosehip de Paï ou Huile de Tamanu de Tahiti : pour hydrater, apaiser la peau, améliorer le teint. A utiliser avec le gel aloe vera la nuit comme crème de nuit, quel que soit le pays.
  3. Protection de la peau :
    1. Une crème solaire indice 50+, à appliquer tous les jours. Je peux vous dire que quand j’oublie d’en mettre, ma peau se venge en faisant apparaître quelques taches brunes que je mets des semaines à me débarrasser :’(
    2. Une crème anti-insectes
  4. En cas d’imperfections :
    1. Duo+ de La Roche Posay (pour les boutons)
    2. Cicalfate (pour les brûlures et les boutons)
  5. Autres :
    1. Un rouge à lèvres, pour être chic en 2 secondes
    2. Crème épilatoire (à acheter quand on en a besoin)
    3. Une pince à épiler
    4. Un coupe-ongles (+ une lime qui est toujours dans mon kit de survie)
    5. Un gant de gommage (optionnel)
    6. Du sucre : Un petit sachet suffit pour faire un gommage toutes les 2 semaines. A prendre dans un café ou au petit-déj de l’hôtel
  6. Autres indispensables (mais c’est JB qui porte) :
    1. Une brosse à dent – la mienne est électrique et fonctionne avec une pile, le kiff
    2. Dentifrice
    3. Mini-shampooing et mini-savon
    4. Déodorant : Dove Original (la version qui ressemble à un champignon) c’est le meilleur déodorant au monde, très important quand on voyage dans les pays chauds
    5. La trousse de secours / pharmacie
    6. Couteau suisse

Dans mon sac à dos quotidien/bagage à main, je mets toujours, dans une pochette en tissu (cf. la photo au-dessus)

  1. De la crème solaire
  2. De la crème anti-insectes
  3. Un rouge à lèvres (optionnel)
  4. Des lingettes nettoyantes (optionnel)

Optionnel

  1. Un miroir
  2. Une miniature de parfum
  3. Une mini-brosse nettoyante pour la peau (10€ chez Sephora, le truc violet sur la photo ci-dessous) – très appréciable quand on voyage dans les pays pollués
  4. Du fil dentaire

Partie 5 : Pour plus de sécurité

  • Mon kit de survie, qui est toujours dans mon sac à dos quotidien
  • Pochette Eagle Creek à porter en permanence autour du cou : elle contient le passeport, la carte de crédit. il y a une autre version, plus petite, à accrocher au soutien-gorge, mais je ne la trouve pas très pratique, notamment dans les pays chauds

  • Mousquetons refermables : j’adore ces mousquetons qu’on peut fermer très facilement via un système ingénieux. J’utilise pour toutes les fermetures zippées de mes sacs : dans le cas du sac principal, c’est pour que les fermetures ne s’ouvrent pas toutes seules; et dans le cas du sac à dos quotidien, pour qu’aucun voleur ne puisse l’ouvrir facilement.

 

  • Un cadenas à code pour vélo : que j’utilise pour fermer avec un seul cadenas toutes les fermetures zippées de mon sac. Grâce au fil très long du cadenas, je peux même l’accrocher à un lit ou une table. C’est la solution que nous choisissons quand l’hôtel n’a pas de coffre-fort ou locker. Toutes les affaires précieuses sont mises dans mon sac à dos, attaché au lit. Comme mon sac est déjà fermé avec le cadenas, je n’ai plus besoin de cadenas à code supplémentaire pour le locker.

  • Une couverture de survie
  • Une écharpe avec poche zippée secrète pour cacher de l’argent et le passeport (j’en ai déjà parlé en haut)
  • Pour les filles qui voyagent seules et qui doivent dormir seule à l’hôtel, achetez ce cale-porte avec alarme. Mais le mieux c’est de dormir dans une auberge (en dortoir) ou un hôtel équipé d’un entrebâilleur de porte.

Partie 6 : Pour plus de confort

  1. Kit transport : oreiller gonflable, déhoussable, avec une petite poche pour ranger un masque pour les yeux et les boule quies. La partie gonfable peut être sortie de sa housse pour en faire une bouée à la plage (hihihi)
  2. Un chargeur portatif pour téléphone (il fait aussi lampe torche)
  3. Un ventilateur portable, à brancher au téléphone ou au chargeur (optionnel)
  4. Un éventail en plastique (oui oui je sais, c’est redondant, mais je mets toutes les chances de mon côté pour ne pas avoir chaud)
  5. Lunettes de soleil
  6. Lunettes de natation (optionnel) : j’aime beaucoup nager
  7. Un bob, couvrant bien la nuque
  8. Un parapluie (indispensable !!!) : je ne compte plus le nombre de fois que je l’ai utilisé – au Japon, j’ai pu mettre la main sur un modèle à 70g seulement (de marque WPC)
  9. Un poncho (indispensable !) : à acheter en Asie, préférez la version light (aussi épaisse qu’un sac plastique). C’est super pratique pour visiter les cascades en bateau et pour des randonnées sous la pluie
  10. Un gros sac plastique : pour donner du linge sale à l’hôtel
  11. Toujours un peu de PQ sur soi
  12. Serviettes hygiéniques : je sais je sais, c’est con de les amener de France mais je vous jure que les serviettes hygiéniques asiatiques sont super épaisses et peu absorbantes. Et je cache de l’argent entre 2 serviettes hygiéniques, personne n’aura l’idée de fouiller dedans. Les fans des tampons pourront économiser encore plus de place.
  13. Pilules de contraception pendant 12 mois : j’ai demandé à mon gynéco la version permettant d’avoir le moins de règles possible, comme ça je peux profiter au max de la plage

Partie 7 : High-tech

  • Un iPhone 5 qui prend des photos pas super pro mais qui fait le job
    • avec des applications indispensables comme Kindle (où je télécharge mes guides de voyage), Dropbox, Drive, Spotify, Facebook, Instagram, Société Générale (je checke mon compte assidûment), MosaLingua (pour apprendre l’espagnol)
    • les photos sont ensuite transférées sur l’ordi de JB (qu’il porte, lui). C’est aussi JB qui prend en photo tous les tampons de passeport et qui synchronise toutes ses photos sur Evernote. En cas de perte de passeport, on aura au moins tous nos scans de passeports & photos des tampons d’entrée.
  • Le chargeur d’iPhone 5
  • Les écouteurs

Voilà, j’espère que cette liste vous a aidée dans vos préparatifs.
Si je peux me permettre de vous donner trois conseils, je dirais qu’il faut :

  1. Limiter les achats, notamment les vêtements. En général, vous avez déjà la plupart des affaires que j’ai listées ici.
  2. Penser au poids avant tout. Entre 2 objets (ou 2 vêtements), il y en a toujours un plus fashion/beau que l’autre; mais il faut prendre le plus léger avec vous. Quand on fait un tour du monde, on oublie très vite qu’on est habillé comme un sac. Cependant on sent bien le poids de nos sacs sur nous, tous les jours. En effet, les priorités changent, vraiment.
  3. A part les objets très spécifiques (sacs à dos, vêtements en laine mérinos, couteau suisse), tout se trouve à l’étranger pour un prix ridiculement bas, il vaut mieux partir avec peu de choses et compléter au fur et à mesure. Dans le cas contraire, vous pouvez tout simplement donner vos objets (en les laissant dans la chambre d’hôtel avec un petit mot, ou dans un sac plastique sur le trottoir avec un petit mot)
Je vis avec 77 objets : Contenu de mon Sac à Dos Tour du Monde (pour Homme)
Mai Chau (Vietnam) : une alternative à Sapa
Anh

Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

All author posts
Write a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.