50 Choses à Savoir Avant d’Aller en Egypte – Guide de Voyage, Budget & Adresses

Nous venons de passer 12 jours incroyables en Egypte. Nous avons noté un certain nombre de choses à savoir pour faciliter votre futur voyage en Egypte, que vous ayez envie de faire comme nous (càd opter pour un voyage de luxe 100% personnalisé), ou en sac à dos/roots, ou en tour organisé.

Avant de partir

1. Il ne faut pas avoir peur de l’insécurité

à condition de limiter vos déplacements dans les zones touristiques (et conseillées par le Ministère des Affaires étrangères). C’est un pays qui a perdu beaucoup de touristes depuis la révolution du Printemps arabe en 2011 et ils essaient de rebooster le tourisme. La sécurité est renforcée, tout le monde a conscience de l’importance de faire revenir les touristes et font tout pour ne pas créer de « bad buzz ». Il y a plusieurs trajets qui se font avec des convois militaires pour assurer un maximum la sécurité, la police est présente partout. Il y a des check-points partout. Plus d’infos sur ce point ici

Les zones touristiques en Egypte ne sont pas déconseillées aux touristes

2. Un voyage sans tour organisé, ça se prépare

Si vous prévoyez un voyage en Egypte en mode backpack (lisez notre programme & budget conseillés ici), n’espérez pas arriver sur place les mains dans la poche et découvrir sur place ce qu’il y a à faire. On n’est pas en Thaïlande, il faut se renseigner un minimum. Les croisières ne partent pas tous les jours, vous risquez de devoir attendre 3 jours avant le départ d’un bateau. Partir avec un guide de voyage à jour, combiné aux éléments récents piochés sur les forums est idéal. D’ailleurs, l’Egypte a une très bonne connexion 4G si vous souhaitez vérifier quelques infos sur place. Ne croyez pas tout ce qu’on vous dit, vérifiez les infos (par ex. si quelqu’un vous dit qu’il est impossible de visiter les pyramides sans les dromadaires, eh ben il vous ment).

Je vous explique ici comment j’ai planifié mon voyage

3. On ne peut pas faire de grands trajets en voiture sans le déclarer

A cause des check-points partout, on ne peut pas sortir d’une ville en voiture sans permission préalable. Donc, si vous voulez aller à Abou Simbel depuis Assouan par exemple, il faut réserver au moins un jour à l’avance pour que votre chauffeur/votre agence ait le temps de déclarer le voyage et obtenir la permission. Mais si vous vous déplacez en avion, pas besoin de permission.
Ainsi, avant de venir, préparez plein de copies de passeport pour donner à votre agence/chauffeur la veille du départ.

4. On peut obtenir le visa sur place

25$ ou 25€, à payer en devise étrangère. Dès votre arrivée à l’aéroport, et avant l’immigration, repérez le guichet des banques. Allez-y pour acheter un timbre fiscal comme celui-ci à coller sur votre passeport, avant de passer l’immigration.

Si vous partez avec les tours organisés, ils vous feront payer plus cher pour obtenir un visa. Et même si vous en avez déjà obtenu un avant de venir, ils facturent quand même 30€ supplémentaires. Lisez bien les astérisques sur votre contrat.

5. En tant que femme, il vaut mieux se couvrir un peu

Par respect aux coutumes locales (presque toutes les égyptiennes sont voilées), et aussi pour éviter les coups de soleil, les piqûres de moustiques le soir, venez avec des vêtements amples, couvrants et opaques. Ici, les égyptiens ne se touchent pas (0 bise SVP), donc surtout si vous voyagez seule, faites attention à ne pas donner de « feu vert » malgré vous. Évitez de traîner seule tard le soir, porter des mini-jupes, débardeurs, vous asseoir toute seule au café. Par contre, si vous allez à la Mer Rouge, vous pouvez être en bikini sur la plage de votre hôtel sans aucun problème.

Voici le style de vêtements que je porte pour visiter les temples.

6. Même s’il ne fait pas trop chaud en hiver, le soleil tape fort toute l’année

7. Noël n’est pas la période idéale pour visiter l’Egypte

Il fait vraiment froid le soir. Les périodes idéales pour visiter l’Egypte : Février/Mars et Octobre/Novembre, pas trop chaud/froid, pas de tempête de sable.

8. A mettre dans votre valise : 

  • De la crème solaire SPF50++ en grande quantité
  • Un grand chapeau (j’aime particulièrement celui qui est anti-UV et qui couvre la nuque chez Decathlon)
  • Des lunettes de soleil
  • Un châle pour vous protéger du soleil, de la poussière, du froid (le soir)
  • Une polaire pour le soir (notamment sur le Nil)
  • Quelques sachets de smecta (en espérant que vous n’en aurez pas besoin)
  • De la crème très hydratante (on est presque dans le désert, la peau sera maltraitée)
  • Un peu d’euros (surtout si vous avez des excusions ou hôtels à payer sur place – certains prix peuvent être affichés et payables en euros ou dollars); sinon prévenez votre banque que vous partez en Egypte et retirez les sous sur place. On peut retirer environ 2000LE (l’équivalent de 100 €) à la fois.

9. Tout le monde comprend l’arabe égyptien, mais pas l’inverse

Si vous comptez apprendre l’arabe, ça peut être un apprentissage « rentable » puisque vous pouvez vous exprimer et vous faire comprendre dans plein de pays arabes… car l’Egypte c’est le Hollywood des pays arabes. Mais vous n’allez rien comprendre aux réponses. L’arabe égyptien est différent de l’arabe moderne, donc faites attention aux cours d’arabe que vous pouvez trouver sur Internet. Apprenez à dire « non merci » (la choukra) car vous allez le répéter à longueur de la journée aux rabatteurs. Ensuite, téléchargez le dictionnaire arabe en offline sur votre téléphone. Et demandez une carte de visite à votre hôtel pour pouvoir montrer l’adresse en arabe au chauffeur de taxi lorsque vous souhaitez rentrer.

10. L’Egypte coûte chère

Le coût de la vie est très bas, mais ils se font plaisir avec les touristes sur les tickets d’entrée, entre 5€ et 50€. 10€ en moyenne, je vous laisse calculer ! il y a tellement de temples, tombeaux, sites et musées à voir que ça représente un petit budget. Les croisières sur les bateaux ne sont pas donnés. L’essence coûte chère partout dans le monde, et quand au moins une dizaine de personnes sont à votre service sur le bateau.. eh ben ça fait grimper la note.

Il est cependant possible de partir en indépendant, selon notre estimation de budget de voyage pour l’Egypte (2018) :

TOUT INCLUS (avion, frais sur place, pourboire, visa etc.)

Le programme idéal : je recommande vivement de terminer par le Caire car ça n’a RIEN à voir avec le reste – le programme jour par jour et les budgets en mode sac à dos ici, en mode luxe ici

  • arrivée à Louxor et visite des alentours de Louxor. Si vous avez du temps passez un jour de plus à Dendéra et Abydos
  • croisière sur le Nil jusqu’à Assouan (ou en voiture si vous n’avez pas beaucoup de sous/temps)
  • aller-retour jusqu’à Abou Simbel depuis Assouan (en voiture ou en avion). On vous conseille vivement de passer une nuit à Abou Simbel et visiter le site au lever du soleil.
  • vol pour le Caire et on termine en beauté avec la visite du musée du Caire et des pyramides. Si vous avez y du temps, passez un après-midi à Saqqarah

Excursions, Croisières et Tours

11. Pour les tours organisés, il faut lire les petites *

Les tours all-inclusive ne manquent pas pour l’Egypte. Mais lisez bien la liste des excursions incluses et des visites proposées en option. Il n’est pas rare, si vous n’optez pas pour les visites optionnelles, de ne rien faire pendant une ou deux journées car ces jours-là ont été réservés exprès pour les visites optionnelles. Il est important de tout lister et tout comparer. Comme ce que j’ai fait avec ce fichier Excel (n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous voulez recevoir mon Excel pré-rempli). La version Web est disponible et en ligne ici

12. On peut facilement réserver un tour guidé d’un jour (privé ou en groupe)

Il est conseillé de visiter le pays accompagné d’un guide. D’une part, la présence d’un guide local va vous aider à être moins importuné par de nombreux rabatteurs. Mais en plus, les guides vont vous donner un éclairage très intéressant, et plus complet que les guides papier. L’importance c’est de choisir une bonne agence qui va vous envoyer un bon guide et un chauffeur sympa. Ainsi, vous pouvez opter pour des visites privées, sans avoir recours aux tours all-inclusive en groupes, et choisir votre propre hôtel, réserver votre propre avion…

Si vous avez besoin d’un guide exceptionnel (francophone égyptologue), contactez Bassem avec qui nous avons passé 6 jours à bord d’une dahabiya
bassemguide @ yahoo . com Il est basé à Louxor mais si vous le souhaitez, il peut organiser tout votre voyage de A à Z (avec chauffeur, avion) si besoin. Ses tarifs sont excellents.

13. Les excursions des hôtels sont plus chères

Les hôtels ont rarement leur propre bureau d’excursions. Ne passez pas par eux pour réserver une excursion, le prix sera plus cher car ils ajoutent leur commission au prix pratiqué par les agences de voyage. Réservez plutôt en ligne, ou adressez-vous à une des nombreuses agences de la ville, ou contactez Bassem (coordonnées juste au dessus) en qui nous avons entièrement confiance. Il vous faut un vrai guide, et si possible, égyptologue. Beaucoup de « faux guides » racontent n’importe quoi aux touristes. De plus, beaucoup de guides expérimentés ont changés de métier suite à la chute du tourisme post-révolution, ils ont été remplacé par des guides juniors à l’expérience et aux compétences très aléatoires.

14. Il y a 5 types de bateaux de croisières

  1. Felouques (felucca en anglais) : anciens bateaux de transport à voile, qui voyagent plutôt dans le sens Assouan – Edfou*. Le confort est spartiate car il n’y a pas de chambre, vous dormez sur le pont avec d’autres voyageurs, accostez sur la rive pour les pauses toilette (ambiance camping) et vous vous lavez dans le Nil (il n’y a pas de crocodile rassurez-vous). C’est l’option la moins chère. On m’a parlé d’une felouque plus luxueuse : www.nilebreeze.com mais je ne l’ai pas testée personnellement. Les Gréements du Nil en proposent également. Prix : entre les 350€ et 500€/personne. La cuisine proposée est égyptienne, faite maison.
  2. Bateaux de croisière modernes (200 passagers), plus rapide, plus confortable mais plus « club med ». Ces bateaux vont s’amarrer pendant 2 jours à Louxor, sans bouger, pour que vous puissiez visiter les temples et la vallée des Rois. Attention, beaucoup d’excursions ne sont pas incluses dans le prix de base. Prix : entre 300€ et 450€/personne + 250€ d’excursions supplémentaires (minimum). La cuisine proposée est internationale.
  3. Dahabiya : des bateaux à voile traditionnels rénovés (10 à 20 passagers). Nous avons voyagé sur un bateau comme celui-ci (cf. notre carnet de voyage) avec Les Gréements du Nil (que je recommande). Prix : entre 750€ et 1200€/personne. La cuisine proposée est égyptienne, faite maison par un chef cuistot.
  4. Sandal : c’est un ancien bateau à voile, utilisé pour transporter les matériaux (6 à 8 passagers). Il est plus petit que le dahabiya tout en offrant un confort similaire. Mais qui dit plus petit dit plus cher. Les Gréements du Nil en proposent également. Prix : 750€ à 1000€/personne ou plus. La cuisine proposée est égyptienne, faite maison.
  5. Les bateaux à vapeur. C’est aussi l’option la plus chère. En mode « Meurtre sur le Nil ». Prix : dans les 2000$/personne. La cuisine proposée est mi-égyptienne, mi-internationale.

* les gros bateaux partent généralement de Louxor, mais les petits bateaux comme dahabiya et felouques ne vont pas jusqu’à Louxor, ils vont s’amarrer à Esna (dahabiya, sandal) ou Edfou (felouque). Cependant, toutes les compagnies de croisières partant/s’arrêtant à Esna vous proposeront gratuitement le trajet en voiture entre votre hôtel à Louxor et Esna.

15. On peut encore prendre des bateaux à vapeur

enfin… qui utilisent quand même du gazole hein mais le look est sympa : Le bateau historique Steam Ship Sudan (qui va maintenant jusqu’à Dendéra). On peut aussi citer le bateau M/S Eugenie (qui voyage sur le lac Nasser).

16. Il n’y a pas de croisière le Caire -> Abu Simbel

Depuis le Caire, il y a très peu de croisière vers Louxor, mais on peut vous proposer une petite sortie de quelques heures en felouque (déconseillée car c’est moins beau qu’à Louxor). A cause du barrage à Assouan, il n’est pas possible de faire le trajet Louxor – Abou Simbel sur un seul bateau, il va falloir descendre et changer de bateau à Assouan.
C’est pour ça que la plupart des croisières que vous trouverez font Louxor – Assouan et vice-versa. Les rares croisières qui vont à Abou Simbel vous proposent un autre bateau qui navigue sur le lac Nasser, incluant la visite d’Abou Simbel. En prenant ce bateau, vous pouvez dormir plus, alors que ceux qui prennent le bus depuis Assouan partent souvent à 4h du matin et ne reste que 2h sur place.

17. On peut visiter la même chose que les bateaux de croisière en voiture.

Contrairement aux idées reçues, les sites visités par les bateaux de croisière sur le Nil sont accessibles en voiture. Cependant, certains stops desservis par les *voiliers* sont difficilement accessibles en voiture.

Donc si vous avez un petit budget, visitez les temples en voiture (faites Louxor – Assouan en un jour avec deux stops à Edfou et Kom Ombo) et pour naviguer tranquillement sur le Nil, optez pour une balade d’une heure en felouque à Assouan (15€/personne).

18. Lac Nasser

Les visites effectuées par les croisières sur le lac Nasser ne sont possibles qu’en bateau (sauf Abou Simbel qui est accessible en voiture/avion).

19. Les dabahbiya et sandals ont un remorqueur de secours

Quand on fait Louxor – Assouan, on remonte le Nil. Dans l’autre sens, on descend le Nil. Les bateaux dahabiya peuvent remonter le Nil grâce aux voiles, mais s’il n’y a pas de vent, ils peuvent naviguer avec un remorqueur. Ça permet d’avoir moins de bruit (que d’avoir un moteur intégré).

20. Les dahabiya n’ont pas tous les mêmes « valeurs »

Attention, une dahabiya avec un moteur à bord n’est pas une dahabiya traditionnelle (les dahabiya étant plus chers, certains ont trouvé la combine et créent des dahabiyas « modernes », où les voiles sont ouvertes uniquement pour prendre des photos). La mention « no engine aboard » doit vous rassurer. Si le bateau remonte le Nil en 3 jours, il faut se poser des questions (posez la question à l’agence). Les deux compagnies de dahabiya qui ont de très bons retours sont : Les Gréements du Nil (avec qui nous avons voyagé) ainsi que Nour et Nil.

Voici une liste (non exhaustive) des noms des dahabiya et sandals traditionnels. Nous sommes partis avec le bateau EL KHEDEWI, une merveille !

21. Le pourboire aux membres de l’équipage & le guide n’est pas inclus

Que vous soyez sur un gros bateau de croisière ou un petit bateau à voile, il faut prendre en compte du pourboire à donner en plus aux membres de l’équipage et le guide. Cela varie entre 50$ et 100$/touriste, selon le nombre de personnel, le service etc. Si vous ne savez pas combien donner, demandez à votre agence. Il est inconcevable de ne pas donner de pourboire à la fin de la croisière.
Attention beaucoup de tours organisés n’en parlent pas, puisqu’il s’agit d’une sorte d’étiquette locale, mais maintenant, vous êtes prévenu !

22. Les boissons ne sont pas toujours comprises sur les bateaux de croisière

C’est donc un (petit) budget à prévoir en plus car certains bateaux interdisent aux touristes de ramener des boissons à bord. Lisez les astérisques ! Attention: avec les Gréements du Nil (notre voilier en tout cas), les boissons (non alcoolisées) étaient dispos à volonté toute la journée.

23. L’électricité n’est pas dispo 24/24 sur les bateaux *à voile*

donc pas de climatisation à outrance, mais les bateaux traditionnels sont faits pour ne pas en avoir besoin justement. Lors de notre croisière, un groupe électrogène (qui fait du bruit et qui pollue) était allumé au moment du réveil (pour avoir de l’eau chaude) et après le coucher du soleil jusqu’à 22h (pour avoir de la lumière). Sur les *bateaux de croisière*, vous avez de l’électricité et du Wifi H24.

24. La 4G est rapide

Si vous avez absolument besoin d’Internet sur votre voilier, il est possible d’acheter des cartes SIM à Louxor (ou au Caire). Evitez de l’acheter à l’aéroport mais visez plutôt les boutiques Vodafone, le prix sera 2 à 3 fois moins cher (plus d’infos ici). La vitesse est excellente et nous n’avons jamais constaté de zones sans réseau (sauf dans le désert entre Assouan et Abu Simbel).

25. Visiter l’Egypte en vous basant à Hurghada ? Renseignez-vous d’abord !

Beaucoup de voyageurs sautent sur les offres all inclusive à Hurghada, avec l’intention de faire ensuite des excursions d’un jour vers Louxor ou le Caire. Renseignez vous bien au préalable. Le vol Paris – Hurghada n’est pas direct et dure 8h. Pour les excursions d’un jour vers le Caire, en gros vous restez sur le site 1h30 à 2h maximum car le trajet en voiture (aller-retour) dure déjà 10h + stops shopping d’une heure. Si possible, prenez un tour de 1,5 jours avec nuit sur place. J’ai lu sur Internet qu’on pouvait, en passant par les agences de voyage au centre-ville de Hurghada, passer 1 jour à Louxor et 2 jours au Caire (nuitée incluse) pour 120€/personne (tarifs 2018).

Transport

26. Uber existe au Caire

et ça vous épargnera des négociations sans fin avec les chauffeurs de taxi. Si vous n’avez pas encore Uber, utilisez le code uberUBERTOP pour bénéficier d’un crédit de 5 €. Inutile de vous dire qu’il vaut mieux avoir la 3G tout le temps avec vous, ce qui sous-entend qu’il faut acheter une carte SIM dès votre arrivée (on vous conseille d’acheter en ville et non à l’aéroport).

27. Il faut toujours négocier avant de monter dans un taxi

Les taxis vont essayer de vous arnaquer. Mettez vous d’accord sur le prix de la course car il n’y a peu de chance qu’ils mettent le compteur. Asseyez-vous à côté du chauffeur, comme un vrai égyptien (seulement si vous êtes un homme). Si vous êtes une femme, asseyez-vous à l’arrière. Et n’oubliez pas, avant de descendre du taxi, on donne un pourboire (10 à 20 livres). Plus d’infos sur les arnaques en Egypte ici

28. Le métro existe au Caire

même s’il ne va pas directement aux pyramides (il faut descendre à la station Omm el-Misryeen (ligne 2) et prendre un mini-bus). Il y a des wagons réservés aux femmes.

29. On peut faire un tour des pyramides à dos d’un dromadaire, à cheval ou en calèche

ça, vous en entendrez parler car tout le monde autour des pyramides n’a qu’un seul but : vous vendre cette balade. Sachez que les animaux ne sont pas super bien traités (et les chevaux ne sont pas super adaptés pour ce type de balade), et négociez bien les prix AVANT. Ce serait embêtant d’être pris en otage sur le dos d’un dromadaire (et ne pas pouvoir en descendre), juste parce que son maître veut vous gratter un peu de sous supplémentaires. FYI, nous avons payé 25€/30 minutes/personne pour une balade en chameau. Mais le vrai prix devait être 10€/30 minutes/personne (+ 1€ de pourboire).

Tickets

30. Il y a des tickets/frais à payer en supplément

L’entrée de base aux sites ne permet en général pas de visiter les choses les plus célèbres/exceptionnelles par exemple les barques solaires aux pyramides, la tombe de Sethi 1er, la salles de momies au musée égyptien… pour cela, vous avez :

  • soit des tickets combinés : qu’ils appellent « pass ». renseignez-vous avant la visite, c’est le cas par exemple du musée égyptien et les pyramides
  • soit des tickets en plus : c’est le cas par exemple des tombes de Toutankhamon (je ne recommande pas), Ramses VI (je recommande, c’est pas cher en plus, 5€), Sethi 1er (oh que oui ! 50€ pour une merveille !), Nefertari (oui oui oui ! c’est la meilleure tombe de toute l’Egypte, 60€).

Ces tickets en plus sont à acheter dès l’entrée, on ne peut pas réfléchir puis acheter le ticket d’accès devant la tombe de Sethi 1er par exemple.

Si vous partez en voyage organisé ou en excursion d’un jour et vous voulez opter pour ces suppléments, renseignez-vous pour savoir si :

  • ils sont prévus au programme
  • ou s’il faut les payer vous-même
  • si vous avez suffisamment de temps pour les visiter (en général non, mais vous pouvez skipper une ou deux tombes incluses dans le ticket de base pour passer un merveilleux moment dans la tombe de Sethi 1er – une merveille)

31. On peut visiter l’intérieur des pyramides

moyennant un supplément. Il faut choisir quelle pyramide vous souhaitez découvrir les entrailles et acheter le ticket correspondant à l’entrée du site de Gizeh. La grande pyramide coûte 300LE (on recommande !), les autres 40LE. Les photos à l’intérieur sont strictement interdites et ne comptez pas sur votre pourboire pour soudoyer les gardiens, les autres gardiens risquent de vous dénoncer (ou alors il faut arroser tout le monde). Vous n’avez pas le droit de grimper sur les pyramides non plus. Voici une photo de l’intérieur de la Grande pyramide (trouvée sur Internet).

32. Il y a deux entrées au complexe des pyramides.

La première entrée (où il y a principalement des égyptiens et une queue très longue) est juste à côté de notre hôtel Egypt Pyramids Inn (lien Booking). Elle se trouve à 10 mètres de l’entrée du Son et Lumière. L’autre entrée (où il n’y a jamais personne, réservée aux touristes) est juste à côté de Mena House (lien Booking). Je vous recommande, si vous êtes en backpack/voyagez en indépendant, de tenter l’entrée des égyptiens mais très tôt le matin (7h-7h30).

33. On peut désormais prendre des photos *sans flash* à l’intérieur des tombes

(à la vallée des Rois et des Reines) – sauf les tombes de Seti Ier, Nefertari, et Toutankhamon. Le droit aux photos vous coûtera 300LE, en plus du ticket d’entrée. Le contrôle est systématique donc achetez ce ticket au ticket office de la vallée.

34. On peut prendre des photos moyennant d’un ticket supplémentaire

pour le musée égyptien (50 LE), à Abou Simbel (300 LE), à Saqqarah (300 LE)

35. Le week-end en Egypte commence le vendredi

et finit le samedi. Il y a un tout petit peu moins de monde et de rabatteurs le vendredi, notamment pendant la prière de midi le vendredi, mais ils reviennent en force le samedi.

36. Les étudiants paient 50% moins cher

Les tickets d’entrée sont à moitié prix pour les étudiants munis de leur carte d’étudiant internationale. Pensez à la demander avant votre voyage.

37. Il existe des pass pour Luxor et le Caire

Ils sont valables 5 jours pour visiter l’ensemble des sites archéologiques (ou musées) au Caire ou à Louxor. Certains monuments (qui demandent un ticket supplémentaire) sont compris dans ces pass. C’est avantageux si vous restez plusieurs jours dans la même ville. C’est un peu dur à trouver ces pass, ils sont vendus dans un petit bureau caché à Louxor (je ne sais pas où exactement). Je n’ai que les tarifs avant Novembre 2018, à mon avis, après Novembre 2018, ça a encore augmenté.

38. TARIFS Novembre 2018

  • Une petite bouteille d’eau au supermarché : 5LE
  • Une grande bouteille d’eau au supermarché : 10LE
  • Une carte SIM + 12Go : 215LE (plus d’infos ici)
  • Plat au restaurant : entre 50 LE (restaurant touristique) et 200 LE (haute gamme)
  • Boisson au restaurant : entre 20 LE et 3$ (soit 60 LE). Ce tarif s’applique aux tours organisés où le plat est inclus dans le prix, mais pas les boissons
  • Boisson au restaurant : à la carte, entre 10 LE et 25 LE seulement.

Attention les tarifs d’entrée ont fortement augmenté récemment, pour matcher avec la baisse de la livre égyptienne. Donc faites attention aux tarifs qu’on vous donne sur le Routard, Lonely Planet ou autres. Mes tarifs datent de Novembre 2018 (les plus récents). Malheureusement, je n’ai que des tarifs des monuments/temples que j’ai visités. Pas les sites que je n’ai pas visités, donc c’est un peu restreint, désolée.

Spoiler Alert: l’Égypte n’est pas Disneyland

39. Les pyramides ne sont pas à au milieu de nulle part dans le désert

mais à proximité immédiate de la ville du Caire – Et le Sphinx regarde fixement depuis quelques années (avec gourmandise ?) Pizza Hut. Heureusement pour les touristes, l’autre côté reste désertique, histoire de prendre des photos au dos du dromadaire et pouvoir prétendre être au milieu du désert. Pour plus d’infos sur les pyramides, cliquez ici

40. Rien n’est gratuit en Egypte

Attendez à ce qu’on vous demande un pourboire pour le moindre geste et conseil. Si quelqu’un vous donne quelque chose en disant que c’est gratuit, ne le croyez pas, ce n’est jamais gratuit. La culture du pourboire est très forte en Egypte, tout le monde attend que vous leur donniez quelque chose, en plus du prix annoncé : du serveur à l’hôtel jusqu’au chauffeur, en passant par le gardien d’un temple, le porteur de valise et la femme de chambre. Il y a des articles plus ou moins récents sur le montant de pourboire acceptable à donner à chacun. En tout cas, pour ne pas avoir à distribuer des pièces d’1€ à tout le monde (inutile pour les égyptiens car ils ne peuvent qu’échanger des billets), équipez-vous de petits billets égyptiens (5LE, 10LE, 20LE) ce qui correspond à moins d’1€.

Les petites coupures sont un peu difficiles à trouver en Egypte (nous avons tenté de faire de la monnaie à nombreuses reprises mais les restaurants n’en ont pas forcément), donc avant de partir, cela vaut le coup de demander à votre banque française de vous faire un peu de monnaie : une cinquantaine de billets de 1 dollar américain

Voici les pourboires que j’ai donnés, à titre indicatif :

  • porteur de valise à l’hôtel : 5LE à 10LE
  • femme de ménage : 20LE/jour (je laisse de l’argent sur la table basse)
  • guide privé d’un jour : 200LE à 250LE pour deux (s’il ne nous a pas amenés à faire du shopping)
  • chauffeur privé d’un jour : 100LE à 150LE pour deux (s’il ne nous a pas amenés à faire du shopping)
  • pourboires pour l’équipage et le guide du bateau : chaque touriste donne minimum 50$ (question à poser à votre agence)
  • au restaurant : 20LE minimum, sinon 10% de la note
  • taxi : arrondit au chiffre supérieur, ou 10LE s’il a été sympa
  • balade en chameau : 25LE/touriste
  • gardien de temple/tombeau : si jamais il nous a accordé l’accès à une partie interdite ou permis de prendre des photos sans flash : 20LE. S’il ne fait que nous suivre pour nous montrer des trucs sans intérêt : nada !

En Egypte, tout le monde attend un pourboire mais cela doit se faire discrètement. La technique égyptienne (que vous apprendrez à utiliser) : plier en quatre le(s) billet(s) et le mettre dans le creux de main. Serrez la main pour remercier et comme par magie, le billet va disparaître 🙂 Pour la croisière, nous avons décidé de mettre le pourboire dans une enveloppe et l’avons remis au capitaine lors du dernier dîner, en lui confiant la responsabilité de partager équitablement.

41. Comportez-vous comme un ATM ambulant

Au début, on était assez stressés et dérangés par le fait de devoir constamment donner de l’argent et surtout de trouver de la petite monnaie (on avait trop de mal à en changer). Heureusement que j’avais une petite collection de 1$ que je distribuais à tout le monde. Et quand je me mets en mode « j’ai déjà pris en compte ces pourboires dans mon budget », tout de suite, la mentalité change. On est moins dérangés de contribuer un peu à l’économie égyptienne et arrondir la fin du mois des employés mal payés. Sur notre blog, pour toutes nos estimations budgétaires, on a prévu une petite enveloppe « pourboire », pour que vous la preniez en compte dans vos calculs.

Note : Soyez prêt à être beaucoup sollicités dans la rue. Si un taxi ou un guide vous interpelle et vous demande votre plan du lendemain, dites-leur que vous avez déjà un guide ou que vous partez en tour organisé (même si c’est pas vrai :D), c’est la phrase magique pour qu’on vous laisse tranquille.

42. Préparez-vous à beaucoup d’arrêts shopping

Si vous payez pour un tour privé, prévenez tout de suite votre chauffeur & votre guide que vous n’avez pas envie de faire du shopping (dans ce cas, augmentez leur pourboire). Ça leur évitera de s’arrêter à 2 arrêts shopping avant et après la visite des pyramides et vous faire perdre du temps (1h à 2h facilement). Ca vous évitera également le moment gênant où le vendeur du magasin vous faits une longue explication / démonstration, redouble de gentillesse, vous offre à boire… En espérant que vous allez passer à la caisse alors que vous savez pertinemment que vous n’allez rien acheter. Si vous aimez le shopping, sachez que les prix au musée du papyrus et parfums sont exorbitants. Si vous voulez en acheter, soit passez au Bazar du Caire (très touristique tout de même, négociez sévère), soit à l’aéroport.

Mes adresses favorites en Egypte

43. Il y a des hôtels très proches des pyramides

Et je vous recommande vivement d’opter pour un hôtel près des Pyramides de Gizeh (au lieu de dormir au centre du Caire, très pollué). Dans certains hôtels modestes, vous pouvez voir les Pyramides depuis votre fenêtre pour seulement 80-100€/nuit (le prix de la vue ! La nuit en hôtel 5 étoiles avec vue sur les pyramides tourne autour de 400 €). Les terrasses de ces hôtels sont idéales pour apercevoir le spectacle de Son et Lumière devant les Pyramides, sans payer l’entrée (soit une économie de 12,5€/personne). Celui que je vous recommande (nous y avons passé deux nuits), c’est Egypt Pyramids Inn (lien Booking, là où j’ai pris la photo ci-dessous). L’hôtel est tout récent et on sent bien que l’équipe découvre le monde de l’hôtellerie mais c’est largement compensé par leur gentillesse, leur envie de bien faire et le prix très raisonnable pour le lieu.

Ces hôtels modestes sont à côté de l’entrée réservée aux Egyptiens (où il y a toujours beaucoup de monde) et du spectacle de Son & Lumière.
Cependant, les hôtels 5 étoiles, et notamment Mena House (lien booking, 200$/nuit) est juste à côté de l’entrée réservée aux touristes (où il n’y a jamais personne, mais un peu loin du spectacle de Son & Lumière – 15 minutes à pied). Cet hôtel est extrêmement près de la Grande Pyramide (vous la voyez depuis les jardins de l’hôtel) et a été cité dans de nombreux livres et BD.

44. Il vous faudra beaucoup de sous pour imiter Agatha Christie

Les deux hôtels très connus où Agatha Christie a séjourné sont : Winter Palace à Louxor (lien Booking, 120€++/nuit) et Old Cataract à Assouan (lien Booking, 250€++/nuit). Attention ces hôtels ont été agrandis et ont des parties modernes vs. anciennes. Il faut opter pour l’immeuble ancien (Winter Palace, et non le nouveau Pavillon; et Old Cataract, et pas le New Cataract). C’est à Winter Palace qu’Agatha Christie a écrit son roman « Meurtre sur le Nil ». Et François Mitterrand avait ses quartiers à Old Cataract. Ces deux hôtels (avec piscine) sont tellement magnifiques qu’on a l’impression d’être dans un film.

Sofitel Winter Palace – Louxor

Sofitel Legend Old Cataract Hotel – Assouan

45. Je vous recommande les restaurants suivants :

  • à Louxor : Maxim (restaurant égyptien/international) ou El Saltana (café, hyper joli), les deux appartenant à Sara, qui est aussi propriétaire de notre bateau des Gréements du Nil. Depuis Winter Palace, vous pouvez payer 30 LE pour y aller en calèche.
  • au Caire : Naguib Mahfouz au Caire islamique. attention quand vous y entrez vous tomberez sur le café, il faut demander à vous installer au restaurant qui est sur la droite lorsqu’on entre. Le pigeon farci est à tomber. Comptez 20€ à 30€/personne
  • à Assouan : El Masry, pas très loin du souk, plats égyptiens à tomber.

46. Mes contacts préférés :

  • Les Gréements du Nil (lien vers leur site) La meilleure compagnie de croisière de luxe. optez pour une dahabiya ou un sandal chez Les Gréements du Nil, c’est être tranquille et passer des vacances de luxe avec un programme super bien fait. C’est aussi avoir un équipage bien payé, bien traité, et participer indirectement à l’amélioration du confort de vie des locaux. On vous recommande de passer en direct avec eux, sans intermédiaire, cela vous permettra d’échanger directement avec Sara, la patronne, et d’avoir tous les renseignements que vous souhaitez.
  • Notre guide Bassem, francophone et égyptologue : bassemguide @ yahoo . com Il est basé à Louxor mais si vous le souhaitez, il peut organiser tout votre voyage de A à Z (avec chauffeur, avion) et vous accompagner à travers l’Egypte. Ses tarifs sont très attractifs. C’est une personne pour qui j’ai beaucoup de respect. Bassem est créateur d’un groupe d’entraide pour les autres guides égyptiens sur Facebook. Il est très respecté dans le milieu (des fois on voit des jeunes guides le reconnaître dans la rue et le saluer chaleureusement, comme on le ferait avec une star). Je peux le recommander les yeux fermés <3

Pour en savoir plus

47. Agatha Christie n’écrit pas que des romans policiers

Agatha Christie était mariée à l’archéologue Max Mallowan et l’a suivi lors de nombreuses fouilles. Dans le récit Come, Tell Me How You Live (1946), traduit en français par La romancière et l’archéologue, elle a raconté la manière dont les expéditions étaient menées. Lecture hautement recommandée, notamment si vous comptez visiter la vallée des rois/vallée des reines.

48. Les pyramides ne sont peut-être pas des tombes royales

Il existe d’autres théories. Il y a une autre lecture fortement recommandée pour ceux vont visiter le Sphinx et les pyramides et qui sont sensibles au spirituel : L’égypte secrète de l’écrivain Paul Brunton ayant passé une nuit au sein de la Grande Pyramide et a connu une expérience « hors du corps ». Le documentaire The Pyramid Code sur Netflix vous explique pourquoi certains pensent que les pyramides étaient des batteries géantes et que d’anciennes civilisations avaient accès à l’électricité.

49. A consulter :

Consultez le site http://www.thebanmappingproject.com/ : le plan et les photos de toutes les tombes à la Vallée des Rois à Louxor

50. Consultez notre blog !

Lisez tous nos carnets de voyage ainsi que le programme et le budget détaillés jour par jour ici

Jour 1 : Arrivée à Louxor
Jour 2 : Vallée des Rois & Reines + Temple de Louxor et de Hatshepsout
Jour 3 : Temple de Karnak & début de la croisière sur le Nil
Jour 4 : El Kab et Temple d’Edfou
Jour 5 : Visite de deux villages égyptiens
Jour 6 : Carrière + Balade 
Jour 7 : Temple de Kom Ombo, visite de Daraw 
Jour 8 : Temple de Philaé
Jour 9 : Temples d’Abou Simple + obélisque inachevé
Jour 10 & 11: Musée du Caire, les Pyramides de Gizeh & Saqqarah
Jour 12 : Le Caire Islamique

En résumé : L’Egypte a besoin de vous ! Il faut aller en Egypte au moins une fois dans sa vie, c’est un voyage extraordinaire qui vous attend ! Bon voyage !

Avis sur le Hammam Mouassine à Marrakech (Maroc)
Budget Voyage Égypte (2018) : Le Caire, Louxor, Assouan et Abou Simbel en 6, 9 ou 12 jours
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.