10 choses à savoir avant votre visite au Machu Picchu

Guide mis à jour en Juillet 2018

1. Le mal de montagne

Je pense que 100% des visiteurs du Machu Picchu doivent passer d’abord par Cusco avant d’aller au Machu Picchu. Cusco se trouve à 3 400m d’altitude, donc si vous venez depuis Lima (ou tout lieu < 2500m d’altitude), vous risquez d’avoir le mal de montagne (soroche). Prévoyez 1-2 jours d’acclimatation à Cusco. Même si le Machu Picchu se trouve seulement à 2500m, le trajet Cusco – Machu Picchu passera par des lieux supérieurs à 3800m.

Pour y remédier, mâcher les feuilles de coca (tous les hôtels et hostals de Cusco vous en fourniront gratuitement), ou buvez des infusions de feuilles de coca. Marchez lentement ! A la pharmacie, vous pouvez acheter des Sorojchi pills, sans ordonnance.

2. Pas de moyen direct d’aller aux ruines

Vous allez prendre au moins deux bus et un train car il n’y a aucun moyen pour aller directement de Cusco aux ruines de Machu Picchu. Cette cité sacrée perdue dans la jungle se mérite ! (cf. mes conseils pour aller au Machu Picchu ici).

Aguas Calientes est la ville la plus proche du Machu Picchu, où beaucoup de monde passe une nuit avant de visiter Machu Picchu le lendemain.

Pour rendre les choses plus compliquées pour les touristes, la station de train à Aguas Calientes s’appelle « Machu Picchu » et la ville elle-même s’appelle « Machu Picchu Pueblo », voire « Machu Picchu » tout court sur booking.com. Attention, les trains desservent la station Machu Picchu à Aguas Calientes. Aucun train ne va directement aux ruines.  (cf. mes conseils pour aller au Machu Picchu ici).

3. Il y a moins de monde en fin de journée qu’en début de matinée

Et cela pour 3 raisons :

  • Les tours économiques vendus à Cusco obligent leurs clients à visiter Machu Picchu dès l’aube
  • Peu de monde reste à Aguas Calientes après la visite du Machu Picchu. Tout le monde doit se précipiter pour descendre, vue la longue route qui les attend. Les backpackers économes partent dès 12h et les grands groupes et ceux qui prennent le train, dès 14h. Alors que les ruines sont ouvertes jusqu’à 17h30
  • Ceux qui ont payé le droit de visites des deux montagnes aux alentours du Machu Picchu doivent se présenter soit à 8h soit à 10h sinon on leur refusera l’entrée. Cela représente en théorie 1200 personnes devant être sur le lieu avant 11h, sur les 5000 personnes autorisées sur l’ensemble du site par jour, soit presque une personne sur quatre

Donc, si vous le pouvez, visitez plutôt en fin d’après midi.

De toute façon, il y a 2 tickets correspondant à 2 horaires maintenant, pour le même prix (il faut choisir au moment de l’achat) :

  • 1er turno : de 6h30 à midi
  • 2do turno : de midi à 17h30

Comme vous pouvez voir sur le site officiel de vente de tickets http://www.machupicchu.gob.pe/, consulté le 16 juillet 2018

Il n’y a plus de tickets pour le matin jusqu’au 21 juillet.

Alors qu’il reste beaucoup plus de tickets pour l’après-midi :

A 16h, vous voyez, il n’y a quasiment personne sur le site :

4. Il faut acheter certains tickets avant la visite

  • le ticket pour Machu Picchu, en vente en ligne ou sur place à Cusco et Aguas Calientes, à acheter obligatoirement avant la visite (2-3 jours à l’avance).
  • de plus, si vous visitez la montagne Machu Picchu ou Huaynapicchu (qui se trouvent au sein du site Machu Picchu), mais le nombre d’entrée est encore plus limité, pensez à acheter bien longtemps avant la visite (2-3 mois à l’avance pour Huaynapicchu, 1 semaine à l’avance pour la Montana Machu Picchu )
  • le ticket de bus de Aguas Calientes jusqu’aux ruines de Machu Picchu, à acheter de préférence la veille, sinon vous devrez faire la longue queue deux fois : une pour acheter les tickets, une autre pour monter dans le bus

Attention, pour l’achat et l’utilisation de ces billets, on vous demandera toujours de montrer votre passeport. Prenez-le avec vous, tout le temps.

5. On peut sortir et re-entrer 3 fois dans la même journée avec le même ticket

Et ce, parce que les toilettes se trouvent à l’extérieur du site, et en théorie, on n’est pas autorisé à amener de la nourriture/des boissons à l’intérieur du site.

Désormais, on ne peut visiter le site qu’une seule fois.

Il y a une sorte de parcours à suivre. Si vous tombez sur le « chemin à sens unique » (ce sera précisé sur les panneaux), on ne vous laissera pas faire demi-tour. Ce chemin vous conduira droit jusqu’à la sortie et vous risquez de perdre une entrée.

Pour éviter de prendre ce chemin à sens unique dès votre entrée sur le site, suivez plutôt le panneau « Inca Bridge », ce chemin est à double sens et donne des vues panoramiques sur les ruines.

6. Il est interdit d’amener de l’eau en bouteille plastique et de la nourriture

En théorie. Mais les sacs ne sont pas contrôlés. Pensez tout de même à ne pas laisser de déchets sur le site. Amenez des barres céréales ou quelque chose de discret à manger pour reprendre des forces. Il y a une cafétéria près de l’entrée qui ne coûte pas si cher que ça (20 soles pour une petite pizza). Un restaurant proposant un buffet est également disponible si vous voulez un déjeuner plus complet.

Je vous recommande vivement de sortir et déjeuner, comme ça vous pourrez fuir la foule entre midi et deux, tout en ayant un bon déjeuner et assez d’énergie pour rester jusqu’à la fermeture du site (vers 17h-17h30).

7. On peut tamponner son passeport avec un tampon Machu Picchu

Comme pour Ushuaia, les tampons Machu Picchu existent, près des toilettes (baños), ne les oubliez pas, ce sera un bon souvenir (et gratuit)

8. On peut prendre un guide sur place

En haute saison, on peut être regroupé pour payer moins cher (à peine 15 soles par personne vs 40usd pour un guide privé). Faites la demande à côté de l’entrée.

En basse saison, on a pu négocier un guide privé pour 2h à 100 soles (90 de prix négocié + 10 de pourboire).

9. Inca Trail, le chemin des Incas est fermé en février, mais pas le Machu Picchu

Mais cela ne veut pas forcément dire qu’il y aura moins de monde au Machu Picchu en février. D’après les statistiques des agences de voyage, c’est plutôt en janvier qu’on voit le moins de monde.

10. Les moustiques

Cela dépend des saisons et de la pluie, mais beaucoup de touristes se plaignent des moustiques ou insectes qui laissent des piqûres très douloureuses. N’oubliez pas votre crème anti-insecte ! Vous en trouverez plein à Ollantaytambo et à Aguas Calientes. Si cela ne marche pas, on m’a conseillé de tartiner la peau de shampooing, pour créer une sorte de « seconde peau », je ne sais pas si ça marche vraiment 🙁

Comment Louer une Voiture sur l'île de Jeju (Corée du Sud) ?
Budget de transport total Tour du monde 2016 - 2017 - 21 pays traversés en 11 mois
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (29 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    • Répondre Margaux

      22 novembre 2018, 16 h 03 min

      Je viens d’arriver au Pérou et suis en train de préparer la suite de mon voyage dans ce pays qui a l’air magnifique alors je vous remercie tout simplement pour toutes vos infos, ça m’aide énormément !!

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.