[Mon Avis] Croisière en dahabiya avec Les Gréements du Nil en 2018 – El Khedewi – Egypte

Nous venons de passer 12 jours merveilleux en Egypte (Novembre 2018), dont 5 nuits 6 jours en croisière sur le Nil avec la compagnie Les Gréements du Nil. 

Voici mon avis sur ma croisière avec Les Gréements du Nil.

Ce post n’est PAS sponsorisé

Nous avons opté pour une dahabiya (la compagnie a d’autres types de bateau : sandal, felouque). Et nous avons pu voyager sur le mythique El Khedewi (construit en 1897), qui ne dispose que de 3 cabines (2 doubles, 1 simple pour le guide), soit 4 clients sur le bateau, 1 guide et 7 membres de l’équipage. Le luxe ultime !

Voici à quoi ressemble notre bateau :

Notre chambre

Notre chambre est petite mais confortable, avec une salle de bain privative. Le lit est fait tous les jours pendant nos excursions. Il y a une grille anti-moustique à la fenêtre, donc on peut ouvrir la fenêtre sans se faire envahir par les moustiques (super pratique pour l’été) ainsi qu’une moustiquaire au dessus du lit.

Comme partout en Egypte, il faut jeter le PQ directement dans la poubelle et non dans les WC. L’eau chaude est disponible quand le groupe électrogène est allumé, on ne manque pas d’eau chaude. Si jamais on a besoin de l’électricité, on peut demander à l’équipage d’allumer le générateur. Cependant, il est prévu qu’il soit allumé 3 à 4h par jour (au réveil pour prendre une douche chaude et dans la soirée jusqu’à 22h pour avoir de la lumière).

L’eau de la douche est puisée du Nil et passée par un système de filtre.
Toute l’eau sortante est aussi filtrée avant d’être rejetée dans le Nil, par souci environnemental. Toutes les dahabiyas n’ont pas ce système. C’est spécifique pour Les Gréements du Nil.

Wifi/électricité

Forcément, quand l’électricité n’est disponible que quelques heures par jour, le wifi est inexistant.

Cependant, nous avons pu acheter une carte SIM avant la croisière et avons pu nous connecter pendant toute la croisière avec la 4G. Cela nous a coûté seulement 10€ pour 12Go. Avec l’électricité disponible quelques heures par jour, cela nous suffit largement pour recharger nos batteries de téléphone/appareils de photo.

Cependant, évitez de vous connecter en permanence et profitez de la croisière, les vacances, c’est fait pour ça 🙂

La navigation

Notre dahabiya est un véritable voilier càd qu’il peut naviguer en toute autonomie, sans moteur. Quand c’est comme ça, il n’y a aucun bruit, sauf celui de l’eau. L’expérience est incroyable.

Si jamais il n’y a pas assez de vent, comme la dahabiya n’a pas de moteur à bord, c’est un remorqueur qui nous tire. Ceci nous épargne de l’odeur de gazole et le bruit (on entend juste un petit bruit lointain mais ce n’est pas gênant). Le remorqueur nous accompagne durant toute la croisière. Dès que l’on peut naviguer à la voile, il disparaît au loin pour qu’on ne l’entende plus. Lorsqu’on en a de besoin de nouveau, l’équipage lui passe un coup de fil et il réapparaît.

Nous naviguons sur le Nil, entre 3h et 5h par jour et ce, dès le premier jour (contrairement aux bateaux de croisière qui peuvent rester à quai 2 jours de suite à Louxor) Le soir, nous amarrons dans un coin tranquille, à côté d’autres dahabiyas (pas de bruit à signaler), on ne navigue jamais de nuit, contrairement aux gros bateaux de croisière.

Les visites

Un guide nous accompagne (Bassem, excellent !! francophone et égyptologue) pendant ces 6 jours de visite. Il a sa propre cabine sur le bateau.

Même quand on est sur le bateau, le guide reste disponible sur le pont, nous montre ce qu’il y a à voir et est à notre disposition toute la journée si nous avons des questions.

Tous les jours, nous visitons quelque chose : un temple, un village… Le programme est très bien fait car nous découvrons autant l’Egypte antique que l’Egypte moderne, ce qui n’est pas proposé par les grands bateaux de croisière. Tout en ayant du temps pour se relaxer et se reposer en profitant de la navigation.

Comme nous sommes peu nombreux, notre guide a pu s’arranger pour qu’on visite à des heures creuses, et qu’on prenne tout le temps qu’il faut pour bien regarder, poser des questions, prendre des photos…

Nourriture

Nous déjeunons tous ensemble sur le pont, ici même :

Il y a un espace à l’arrière du bateau qui me plaît particulièrement.

En parlant de nourriture, la nourriture sur les dahabiya est une nourriture traditionnelle égyptienne. Faite maison par le chef cuistot.
A chaque repas, nous découvrons de nouveaux plats et c’est vraiment délicieux.

Il y a 4 repas par jour : petit-déjeuner, déjeuner, tea time, dîner. Déjà inclus dans le prix.
Les boissons (eau, soft, thé, café) sont mises à disposition toute la journée et gratuitement. Tout est tellement bon qu’il faut apprendre à manager sa faim pour profiter de tout, pas facile !

Pour les plus difficiles, il est possible de lui demander de ne pas intégrer certains ingrédients, ou au contraire, faire plus de plats avec tel ou tel ingrédient. Cependant, il ne faut pas être trop difficile, car on ne peut pas demander du foie gras ou des huîtres par exemple :D. Nous sommes sur un bateau et le chef a peu d’occasion de trouver des ingrédients rares au milieu du Nil.

Ce qui est vraiment cool, c’est que le guide mange aussi avec nous, et nous explique beaucoup de choses sur la nourriture égyptienne.

L’équipage mange après nous et mange la même chose que nous. Ils dorment sur le pont, sur le remorqueur et aussi sous le pont, dans un petit espace avec matelas.

L’équipage

Ce qu’il faut signaler c’est que l’équipage a un profond respect pour la gérante de la compagnie, qu’ils appellent « Madame Sara ». Pour certains, cela fait une dizaine ou une vingtaine d’années qu’ils travaillent pour elle.

Voyager avec les Gréements du Nil, c’est aussi avoir la certitude que l’équipage et le guide sont bien payés, bien traités (ils ont même une assurance de santé ce qui n’est pas le cas pour toutes les croisières). C’est important de prendre en compte ces éléments.

Seul le guide parle français, l’équipage ne comprend que quelques mots en français. Cependant, notre capitaine comprend et parle bien anglais. En cas de difficulté de communication, on peut toujours demander au guide de traduire pour nous.

Services à bord

Les boissons non alcoolisées (eau et sodas) sont disponibles à volonté. Il n’y a pas d’alcool mais vous pouvez en acheter vous même avant le départ et le monter à bord.

Pour le linge, rien n’est proposé mais il y a des fils sur le devant que l’équipage utilise pour sécher ses vêtements. Vous pouvez faire de même, avec le vent et le soleil, les vêtements sont secs en un après-midi.

La chambre est faite tous les jours. Et l’équipage est vraiment aux petits soins avec nous. Ils se sont arrêtés exprès à un endroit pour que JB puisse se baigner dans le Nil. Et ils m’ont même permis de monter la voile avec eux (j’adore ça !). Quand JB est tombé malade à cause du froid, le chef a concocté un plat spécial pour lui, c’est vraiment ADORABLE

En résumé

Je recommande les yeux fermés Les Gréements du Nil : http://www.les-greements-du-nil.com Je trouve que c’est important de voyager avec une compagnie locale qui respecte ses employés, ses clients et qui en plus, nous permet de découvrir avec sérénité les trésors cachés de l’Egypte antique, comme l’Egypte moderne. Le programme est très bien fait, chaque seconde passée avec eux est un bonheur. Je recommande vivement cette compagnie et leur souhaite de continuer sur cette lancée.

10 arnaques les plus populaires en Égypte
Egypte en 12 jours (Luxe) : Croisière, Le Caire et Abou Simbel - Itinéraire, Budget et Astuces
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.