Un jour à Montréal (Canada) : Basilique Notre-Dame, Ville souterraine, Quartier Chinois…

Aujourd’hui, je vais vous amener faire un tour de Montréal. Nous avons pris du temps pour explorer chaque quartier, mais je vous les regroupe en un article, comme ça si vous manquez de temps, vous pourrez les explorer en une longue journée.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Notre airbnb

Pendant un mois, nous avons été dans un Airbnb rempli de plantes vertes, à côté du métro Lionel-Groulx (ligne orange). L’emplacement n’est pas super central, mais nous ne sommes qu’à 20 minutes du centre-ville en métro. Le quartier est calme, plein de restaurants. La seule contrainte, c’est la mezzanine (où se trouve le lit) et l’escalier qui y mène me fait toujours peur. Pour voir la vidéo de cet airbnb, cliquez ici Pour infos, nous avons payé 1400€ pour 33 nuits (42€/nuit).

Le quartier où nous sommes n’est pas des plus jolis, mais on voit de temps en temps de petites rues avec des petites maisons à 2-3 étages, typiquement montréalaises. Ce que j’aime trop, c’est qu’on peut accéder à chacun des étages via l’escalier massif devant la maison. Cela permet de diviser chaque maison en 3 (ou 4) appartements avec accès indépendant.

Note : Il a fait moche tout le mois de mai, du coup on vous montre plutôt les belles photos prises en juin, quand les arbres sont verts et le temps ensoleillé.

Le brunch

Le petit-déjeuner est une institution ici. Il y a plein de restaurants qui servent des petit-déjeuners toute la journée. Les brunchs sont proposés dans plein plein de restaurants, et pas uniquement le week-end. Il faut faire attention cependant à ce qu’on commande. Une fois, j’ai commandé 3 pancakes en pensant qu’ils seront petits et mignons, et on m’a servi 3 énormes pancakes de la taille d’une petite crêpe !! En tout cas, si quelque chose coûte au moins 15$CA, c’est un plat complet.

Karen (qui vit à Montréal depuis 15 ans), nous a recommandé les adresses suivantes :

  • Régine Café : Institution montréalaise, il faut patienter un peu sur le trottoir (pas de réservation) mais vraiment un endroit à essayer
  • Engaufrez-vous : Pour les amateurs de bonnes gaufres et excellents accompagnements (réservations possibles, moins typique) :
  • Faberge 514 : Un autre classique (pas de réservation) donc un peu d’attente
  • Le Sain Bol : Une place bio, et beaucoup d’amour dans leurs plats, moins typique
chez Régine Café

J’ai l’impression que le brunch ici est un petit peu différent que ce qu’on nous sert en France. En gros, il y a du salé-sucré au menu, et on commande ce qu’on veut. Ce qui permet une meilleure personnalisation du brunch.

Il faut savoir que la personnalisation est quelque chose de très important dans les restaurants, les clients ont beaucoup (trop) de choix sur ce qui se trouve dans son assiette. Pour un plat tout simple, il est tout à fait possible qu’on nous pose une multitude de questions sur des ingrédients à mettre en plus/en moins, sur le type de pains qu’on veut, ou le type de chocolats à mettre dans notre fondant. Des fois, il y a tellement de choix que nous ne savons vraiment pas ce que nous voulons/préférons – et le serveur n’aide pas trop non plus quand on lui demande « que recommandez-vous ? » 😛 Et on se sent tout bêtes de ne pas connaître nos propres préférences haahahah

Ville souterraine

Nous partons à la recherche de la ville souterraine de Montréal. Un réseau qui relie plusieurs bâtiments au centre-ville. Ces bâtiments peuvent être des gratte-ciels de grandes entreprises, comme des centres commerciaux. En tout cas, comme Toronto, ce réseau ressemble à un réseau de couloirs de métro, où l’air est plus respirable, et l’on voit des food courts & quelques boutiques de temps en temps.

C’est ce fameux réseau qu’on m’a vendu comme argument incontournable pour contrer le froid au Canada. Encore un mythe urbain ! Car il ne couvre pas toute la ville, et il faut quand même, si on n’habite pas dans un des bâtiments sous lesquels il passe, sortir dehors quand il fait -20°C. Pour le découvrir, tapez Underground City, Montréal tout simplement (à Toronto, repérez le logo PATH).

Centre-ville

Le métro Mc Gill et tout ce qui est aux alentours est mon préféré à Montréal car toutes mes boutiques préférées sont concentrées là-bas. J’ai passé énormément de temps au centre commercial Montreal Eaton Centre et les boutiques à côté (Kielh’s, Simons…)

A côté se trouve le steakhouse The Keg Steakhouse + Bar – Place Ville Marie, que je trouve un peu bruyant, mais j’adore leur steak. Le bbq est une véritable institution en Amérique du Nord, ils savent cuire parfaitement un steak saignant. Dans les supermarchés, le rayon barbecue (viande marinée & saucisses pour le BBQ) est plus fourni que le rayon « viande » tout court. Les gens font aussi du barbecue dans les parcs montréalais quand il fait beau. Il y a même des concours de Barbecue au Canada et aux USA, et les participants viennent avec des matos de plusieurs dizaines de milliers de dollars. Cela n’égale pas le bœuf japonais, ou d’Amérique du Sud (Argentin, Chili, Uruguay), mais je les classe tout juste derrière. Si vous ne voulez manger que des burgers, on nous a recommandé La Belle et la Bœuf, moins cher, mais je trouve que le goût est moins raffiné qu’ici.

Mon passe-temps favori quand il fait moche à Montréal, c’est le shopping et surtout un petit tour aux librairies. Dans les librairies Renaud Bray, on trouve essentiellement des livres français (dont la plupart importés de France). Je préfère donc la librairie Indigo, qui a un étage dédié aux livres francophones, et un autre étage, plus grand, dédié aux livres anglophones. Cependant, les livres coûtent très chers car les livres sont presque tous importés, et ils ajoutent pas mal de dollars aux prix d’origine. C’est en allant au Canada que je me rends compte à quel point en France, nous avons la chance d’avoir les Livres de poche, à 5-6€. C’est peut-être pour cette raison qu’ils mettent beaucoup en avant Kobo ici. Quant aux livres anglophones, je continue à acheter et lire sur Amazon Kindle du coup.

Chez la librairie Indigo, on trouve aussi des pyjamas et chaussettes spéciales « lecture »

Il y a énormément de travaux partout à Montréal, depuis l’élection de la mairesse de Montréal il y a quelques années. Des travaux qui durent des mois, où ils creusent très profondément. Comme les travaux ne peuvent pas avoir lieu en hiver, le concert de bruit et de poussières recommence chaque été. Rouler au centre-ville est un véritable cauchemar car il y a trop de routes fermées. Si vous avez la voiture, ouvrez l’appli Waze. Donc au milieu de ce vacarme, nous tombons sur la Cathédrale Christ Church. Et à l’intérieur, un calme absolu. Nous y sommes restés de longues minutes pour nous ressourcer.

En marchant vers le métro Peel, et caché dans un centre commercial, se trouve le Barbie Expo. L’accès est gratuit, et on y trouve des centaines de Barbies de collection. Je crois qu’elles étaient toutes en vente à un moment car je reconnais certaines Barbie que j’ai vues dans les magasins.

J’aime beaucoup la boutique Anthropologie, pour son design et univers pastel. Cette boutique est plus petite que celles qu’on peut trouver aux USA. C’est ici où je fais le plein des produits Mario Badescu. Les vêtements coûtent super chers, mais c’est une marque très partagée sur Pinterest 😀

En parlant de shopping, à part au supermarché, à la pharmacie et aux restos, je crois que je n’ai encore jamais payé un truc en full price. Arrivée à la caisse, la caissière trouve toujours un moyen pour me donner une réduction de 10%, 15% – sans que je n’exprime la demande… Il suffit juste de donner mon adresse email et voilà, en tant que « cliente VIP », j’ai une réduction. J’ai regardé un peu les programmes de fidélité – chez Sephora par exemple et je trouve qu’on peut avoir des cadeaux beaucoup plus facilement qu’en France. Note : le Canada ne propose plus de programme detax pour les touristes, donc profitez des offres VIP tant que vous pouvez pour payer moins cher.

Les gens ont l’air de bien maîtriser les nouvelles technologies par ex. quasi tous les restos ont un site Web avec le menu à jour. Même le petit institut de beauté du coin envoie des newsletters qui donnent TROP envie !

Quartier Mont Royal

Je pense que si on était plus riches, on aurait loué plutôt un Airbnb dans le quartier de Mont Royal. C’est tout le temps animé, il y a de très bons restaurants et il y a un énorme parc à côté pour faire du jogging (enfin pour JB, je suis une handicapée du sport). Montréal n’est pas craignos de base, et Mont Royal est encore plus safe que tous les autres quartiers.

Près d’ici, il y a un groupe qui joue du tambour tous les week-ends (? ou que dimanches ?) ambiance hippie, cannabis, zen (le cannabis est autorisé au Canada).

Selon Karen, le meilleur point de vue du parc se trouve près de Chalet du Mont-Royal. Il y a d’autres belvédères accessibles en bus (Belvédère Camillien-Houde, Belvédère Soleil). Nous avons fait l’erreur de marcher jusqu’à ce belvédère depuis l’avenue Mont Royal (dénivelé + 1h de marche), je n’en pouvais plus sous cette chaleur (NDLR : cette même personne a pourtant parlé, il y a quelques jours, de l’ascension – utopique – du mont Fuji et/ou jusqu’au base-camp d’Everest).

Pas très loin d’ici, on peut se rendre, en bus, au superbe resto japonais Noren qui sert des plats rares mais typiquement japonais comme okonomiyaki, takoyaki. Ah oui, ici, les chirashi se disent « poke bowl ».

Sur la même rue, se trouve le café Replika, j’ai vu beaucoup d’étudiants/nomades y rester pendant des heures avec leur ordi pour travailler. Craquez pour leur thé glacé/limonade faite maison (merci au passage à Karen pour ces deux belles adresses).

100% chocolat

Avec ces multitudes de restos 100% petit-déjeuner, on a aussi découvert deux chaînes où l’on pouvait profiter du chocolat à toute heure. Il s’agit de Juliette & chocolat et Chocolats Favoris. Allez-y mollo car les portions sont très généreuses. Ici, on vous posera beaucoup (trop) de questions sur le type de chocolats, le topping, fondant pas fondant, fondant comment, avec fraises, sans fraises, avec coulant, sans coulant….

Juliette & Chocolat
Juliette & chocolat

Chez Chocolats favoris, découvert grâce à A. (une amie de JB vivant ici depuis 8 ans, merciii), on peut acheter des glaces et ajouter une couche de chocolat par dessus. La glace est maintenue à l’envers et trempée d’une main de pro dans du chocolat fondu. Le chocolat est tout de suite refroidi par la glace, on a un équivalent de Magnum – mais personnalisé – car il y a une multitude de chocolats fondus ainsi que les toppings imaginables. Je vous recommande d’opter pour un PETIT, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre 😛

Quartier Chinois

Pour assouvir mes besoins de bubble tea, je vais souvent au Quartier Chinois (près du métro Place des armes).

On y trouve le meilleur bubble tea de la ville, chez Prestotea. Optez pour le Jasmin Milk Tea with pearls, mon préféré.

Même si vous n’avez pas faim, il faut quand même baver devant les vitres de Nouilles de Lan Zhou – Noodle Shop, où l’on voit le cuisiner préparer, d’une main experte, les nouilles, devant vos yeux. Optez pour un petit bol, les nouilles de la taille que vous voulez (j’ai opté pour la taille la plus petite), les portions sont monstrueuses et pas chères (9$CA). Juste à côté se trouve ma boutique de cosmétiques asiatiques préférés : Nanami Japanese Cosmetics (pour savoir quoi acheter, inspirez-vous de cette liste)

La basilique Notre-Dame de Montréal

Depuis le quartier chinois, on peut s’y rendre à pied. L’accès à l’intérieur de la basilique est payant de toute façon, donc nous préférons payer un peu plus cher pour son spectacle de son et lumière le soir (20$CA/personne). Comme ça, nous pouvons visiter l’intérieur, mais aussi assister au spectacle. On se place où on veut. L’emplacement idéal pour moi, c’est au milieu et juste après la 4ème colonne. Car les lumières ne vont pas plus loin que cette colonne, et comme ça on a la vision sur l’ensemble des effets de lumière. C’est super super joli et je vous le recommande vivement !!

Chaque détail de cette basilique est souligné à l’aide de lumière. On voit par exemple le portrait de Marie parcouru par une lumière, qui continue jusqu’à la statue de Jésus, et puis depuis le cœur de Jésus émane une lumière toute puissante qui englobe tous les dessins aux alentours. C’est super bien fait !

A Niagara, un chauffeur d’Uber nous a dit que la basilique de Montréal était une copie conforme de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris (qui venait tout juste de brûler). Et quand on s’est rendu sur place, la déception était énorme ahahhaha on s’est demandé s’il s’était déjà rendu à Montréal du coup. Ce qui est sûr c’est qu’il s’est jamais rendu à Paris 😀 En parlant de chauffeur Uber, une fois je suis tombée sur un réfugié syrien. Cela fait seulement 8 mois qu’il est au Canada, mais il parle déjà très bien français (les cours sont gratuits), il a la chance de devenir chauffeur Uber en attendant d’avoir le niveau suffisant pour repasser son diplôme de comptable d’ici un an. Il était tout content de pratiquer le français avec moi. Ça fait chaud au cœur de voir que ces gens ont encore de l’avenir et reçoivent encore de l’aide quelque part dans le monde (coucou la France). Un jour, ça pourrait être moi, vous… on ne sait jamais.

Revenons à notre balade : Il ne faut pas hésiter à parcourir les petites rues aux alentours de la basilique, il y a des boutiques trop drôles, et de petits parcs super mignons.

S’il vous reste encore des sous/du temps, le soir, vous pouvez assister au spectacle du Cirque du soleil (carnet de voyage ici) et en profiter pour visiter le vieux port de Montréal. Les restos dans ce quartier sont un peu trop touristiques, pourquoi ne pas revenir à côté de Mont Royal pour goûter la meilleure poutine de Montréal chez La Banquise inc (même si c’est la meilleure, je ne garantis pas non plus qu’elle sera à votre goût, vu la recette de ce plat calorique).

Pour en avoir plus

Pour d’autres activités marrantes à Montréal, consultez nos autres carnets de voyage :

Et consultez nos roadtrips aux alentours de Montréal :

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Transport : optez pour un pass d’un jour. 10$CA (rentable dès 3 utilisations).
  • Voiture : Évitez de prendre la voiture, il y a beaucoup trop de travaux et peu de places de parking. La voie sur la droite est toujours pour le bus, même si ce n’est pas clairement indiqué.
  • Restaurants : les prix indiqués sont hors taxe (il faut ajouter 15%). Comme aux USA, il faut aussi toujours laisser en plus, au moins 15% de pourboire (sauf si on achète à emporter). Au moment du paiement (sur le terminal de paiement), vous pouvez indiquer le pourcentage.
Avis sur la carte Boursorama Ultim (+parrainage 130 € offerts)
J'ai assisté au Grand Prix de Formule 1 du Canada - Carnet de Voyage à Montréal
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (26 votes, average: 4,19 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.