Un jour à Quebec City (Canada)

Lors de notre roadtrip de 3 jours dans la région du Québec, nous avons été tellement fatigués que nous avons dû zapper Quebec City. Nous avons décidé d’y revenir pour assister à leur fête du Québec le 24 juin.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Les tickets de bus étant achetés en ligne, nous partons de la station de bus à Montréal et arrivons à la gare de train (magnifique) de Quebec City. Pour infos, nous avons opté pour la compagnie Orleans Express, à l’heure, et confortable.

Note : toute la région s’appelle Québec (Montréal fait partie du Québec par ex.). Mais la ville s’appelle Quebec City.

la gare de train, l’intérieur est très joli aussi

La rue Saint-Jean

JB a super bien choisi notre Airbnb. Il se trouve dans une rue perpendiculaire à la rue Saint-Jean, une des rues où il y a le plus de restaurants de la ville. C’est central, tout en étant moins touristiques que la Basse-Ville, ou le Vieux Quebec. On est entre 10mn et 20mn à pied des attractions principales. Je recommande vivement !

Dans cette – très longue – rue, on découvre, entre autres, une boutique qui vend tout en vrac. Ce type de boutiques est dispo un peu partout au Canada, je trouve qu’ils font beaucoup plus attention à limiter leurs déchets que nous. Et leur système de tri a l’air plus complexe également.

Je vous recommande aussi de faire un tour au Musée du Chocolat sur la même rue, ils y vendent des glaces italiennes (drapées d’une couche de chocolat – ou pas) et des desserts à tomber. Ce n’est pas la seule boutique, les canadiens savent travailler le chocolat, les bec sucrés seront RAVIS dans ce pays.

A un moment, on passe rapidement devant une boutique bio et mon inconscient repère dans la vitrine l’emballage très spécifique du savon de Marseille de la marque Fer à cheval. Déjà en France, c’est très dur de trouver du vrai savon de Marseille, donc en voir un ici est un événement pour nous, ahahaha. On n’en revient toujours pas que je le repère en passant devant furtivement, derrière 2 couches de vitres, au loin. Je dois avoir le flair pour les cosmétiques 😉 JB aime beaucoup les savons de chez Fer à cheval ou Marius Fabre, donc on achète deux savons de 600 grammes ce qui devrait faire quelques mois.

Hôtel du Parlement du Québec

A 10 minutes à pied se trouve le parlement, noir de monde car les cars de touristes déversent leurs lots de clients ici. Aujourd’hui, il y a un bateau de croisière qui est actuellement en rade à Québec, donc il y a plus de monde que d’habitude. Ce bâtiment se visite, mais nous ne sommes pas particulièrement motivés.

Nous continuons à pied et tentons de visiter la Citadelle de Québec. Comme c’est une base militaire encore active, on ne peut s’y promener librement, et payer pour faire le tour de la forteresse avec un guide ne nous enchante pas non plus (16$CA/personne), on se contente de faire demi-tour et longer la rue, très touristique et très animée : Rue Saint-Louis.

Il y a beaucoup de restaurants, joliment décorés et tous plus mal notés les uns les autres 😀

Fairmont Le Château Frontenac

Au bout de la rue, se trouve l’hôtel 5 étoiles qui ressemble à un vrai château de conte de fée, au tarif modique de 600$CA la nuit.

Le Château Frontenac est le premier d’une longue série d’hôtels de style « château » construits par les compagnies ferroviaires canadiennes à la fin du XIXe et au début du XXe siècle afin de populariser les voyages par train – ces hôtels sont en fait devenus des symboles nationaux par leur élégance et leur confort.

Terrasse Dufferin

D’habitude, on n’hésiterait pas à squatter le bar de l’hôtel – et en profiter pour visiter l’intérieur, mais pour une fois, on trouve les environs plus intéressants. Avec des spectacles de rue, et surtout la Terrasse Dufferin. Au bout de cette terrasse se trouvent Les Glissades de la Terrasse, pour faire de la luge en hiver.

On a une belle vue depuis la Terrasse, sur le fleuve, mais aussi sur le bateau de croisière et les rues de la Basse-Ville.

Je vous conseille de longer la rue à proximité de l’église d’à côté, et la Rue du Trésor, qui regroupe les peintres, façon Montmartre.

Escalier Casse-Cou

Ensuite, descendez jusqu’en bas et prenez l’Escalier Casse-Cou, qui mène à une autre rue très pittoresque pleine de jolies boutiques et de restaurants.

Si vous aimez ma robe, vous pouvez la trouver chez Vero Moda. Le chapeau vient de chez Simons et JB me dit que c’est le chapeau typique des spectateurs de Roland Garros (oups, je ne le savais pas).

Comme vous pouvez le constater, je suis toujours mieux habillée en été qu’en hiver. J’ai seulement une petite valise, je fais le tour du monde avec mes vêtements d’hiver (ce sont des vêtements techniques, très chers et durables, difficiles à trouver n’importe où cf la liste ici), mais les vêtements d’été sont souvent achetés sur place, et je les donne aux nécessiteux quand je dois aller dans un pays plus froid.

Umbrella Alley

En descendant un peu, vous trouverez le Umbrella Alley

La boutique juste devant cette rue, qui s’appelle Queues de Castor vend une sorte de churros au chocolat super addictif + un hot dog qui est très bon aussi.

Continuez un peu et vous arriverez au Quai Chouinard. La vue d’ici vers le château et les maisons colorées est très satisfaisante. On peut y voir aussi des jet-skis et bateaux de tous genres. Il est possible d’y prendre un bateau de croisière ou le ferry pour se rendre à l’autre rive…

Place Royale

Nous remontons la rue pour nous rendre à la Place Royale.

c’est une très très jolie place, avec une belle église, des boutiques de pierres précieuses, de déco… et une affiche de Céline Dion pour ceux ou celles qui se demandent où elle est 🙂

Ici se trouve une boule à neige géante, une des installations artistiques de la ville. D’ailleurs, en suivant le panneau, on en trouve d’autres comme celle-ci :

Cette tête de clown se trouve au quartier des antiquaires. Un quartier tranquille, pas trop touristique, et très joli. Visez le resto « buffet de l’antiquaire » pour découvrir le quartier.

Nous remontons jusqu’au funiculaire pour remonter sans effort. Avant, il ne servait qu’à monter jusqu’en haut de la colline, et il était couvert. Ensuite, la mode des funiculaires panoramiques a fait qu’il perde son toit et maintenant, nous pouvons le prendre pour 3,5$CA/aller/personne (paiement en cash uniquement).

Bijouterie Zimmermann

Nous terminons cette longue promenade par la visite de la Basilique-Cathédrale notre-Dame de Québec et d’une séance de lèche-vitrine devant la Bijouterie Zimmermann… qui est malheureusement fermée aujourd’hui à cause des jours fériés.

Qu’est-ce qu’elle a de si spéciale cette boutique ? Pour celles ou ceux qui suivent des cours de joaillerie comme moi, les vidéos faites par le propriétaire de cette boutique sont vraiment précieuses.

Ce joaillier, Michel Zimmermann, diplômé de l’école du Louvre et ayant travaillé Place Vendôme, fait tout, absolument tout, à la main (c’est très très rare de nos jours) et partage son amour du travail d’exception à la fois sur YouTube et via son forum Bijoux à la cheville. Un de mes rêves est de me faire un bijou sur mesure chez lui. Ce jour viendra vite j’espère 😉 Depuis quelques années, son fils a suivi ses traces et est devenu joaillier aussi.

46 Côte de la Fabrique, Québec, QC G1R 3V7
RQ7R+RP Québec
zimmermann-quebec.com
(418) 692-2672

note : j’ai déjà raconté comment j’ai appris à faire des bijoux / mes cours de joaillerie à Paris ici. N’hésitez pas à contacter mes profs cités dans l’article, ils donnent toujours régulièrement les cours. Thierry Grave déteste autant la cire que moi, et j’ai fait des bijoux complexes à partir de simples planés d’argent grâce à lui

Feu d’artifice

La fête du Québec, c’est le 24 juin mais le grand concert a lieu la veille au soir. Nous avons pu voir Cœur du Pirate sur scène. Nous n’avons reconnu qu’elle malheureusement, les autres artistes québécois nous étant inconnus. Entre les chansons il y a un peu de feu d’artifice. L’ambiance est très peace & love, ça sent un peu le cannabis par ci par là (c’est autorisé au Canada)… mais on se sent vraiment en sécurité. La police est peu présente, tout le monde a l’air joyeux, c’est cool 🙂 Ca change de la Paris où il y aurait des bus de CRS partout pour un évènement similaire.

Bref, j’ai l’impression que ce n’est pas à Quebec City qu’ils fêtent le mieux la fête du Québec, on n’a pas vu de parade par exemple, mais nous avons bien profité de cette jolie ville. Tout se fait à pied. Il faut marcher beaucoup par contre (nous sommes à 18 000 pas à la fin de la journée selon le podomètre du téléphone) mais c’est super beau ! On dirait un petit village. Je recommande de venir ici en bus ou en train, la voiture n’est pas nécessaire.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Bus Montréal – Quebec – Montréal avec Orleans Express : 57$CA/personne
  • Airbnb : 60$CA/nuit
  • Restaurant : entre 22$CA et 35$CA/personne (ça coûte un peu cher sur la Rue Saint-Jean)
  • Transport public : 0, tout se fait à pied aisément
  • Funiculaire : 3,5$CA/aller, paiement en espèce uniquement
Trottinettes : test & avis de Lime (+ code promo 10 €)
[roadtrip] Un jour au Parc national de Mont-Tremblant (Canada)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.