[roadtrip] Un jour au Parc national de Mont-Tremblant (Canada)

Après 2 jours dans les Cantons de l’Est, nous continuons notre chemin pour passer le 3ème jour du week-end prolongé au parc national de Mont-Tremblant. Ce parc est tellement grand que malgré sa proximité avec Montréal (1h30 de route), on peut aisément camper, et y passer plusieurs jours.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Nous avons toujours la voiture louée chez Avis (40$CA/jour), le temps est splendide et il n’y a heureusement pas trop de monde sur la route car nous sommes dimanche.

Nous arrivons à la ville Mont-Tremblant, sur les berges du lac Mont-Tremblant. C’est une station de ski donc elle a des faux-airs de Chamonix, avec ses jolis chalets, son centre-ville commerçant, des boutiques vendant des vêtements de randonnée… et ses téléphériques.

C’est un peu trop propre/trop « Disneyland » à mon goût et les restos ne sont pas si top que ça. Mais il y a beaucoup d’activités et je pense qu’on peut y passer une journée entière sans problème. Nous optons pour le téléphérique (qu’ils appellent « télécabine panoramique ») qui nous amène en 20 minutes environ jusqu’au sommet. Environ 23$CA/personne (A/R)

Arrivés jusqu’en haut, il faut froid tout d’un coup, il y a environ 10°C de différence entre la ville et le sommet. Heureusement que j’ai toujours ma doudoune avec moi.

Il y a une sorte d’observatoire 360°C en bois à 200m du téléphérique, où l’on a une vue incroyable sur les environs. Apparemment, ce sommet est le plus haut du coin, donc on voit absolument TOUT.

Les photos ne montrent malheureusement pas toute la beauté du lieu. On peut voir, à l’œil nu, plein de montagnes à l’horizon, les îlots, et même une piscine d’un spa au milieu de la verdure.

On descend de l’observatoire et se promène encore un petit peu dans le coin

Au lieu de prendre le téléphérique, on aurait pu venir à pied, mais ça ne me dit franchement pas 🙂 et quand je vois la raideur des pentes, il faut être sacrément bon pour skier ici. A l’endroit où JB s’assoit sur la photo ci-dessus, la pente est presque verticale.

Ceci est juste une preview du parc, car il y a beaucoup beaucoup de randonnées à faire dans le coin. Nous visons la chute aux rats, mais suite à une erreur, nous nous rendons à une autre chute, de l’autre côté de la chute que nous voulions visiter. Nous sommes allés tout près d’Ottawa, au lieu de nous approcher un peu plus du Québec. #fail

Très fatigué depuis quelques jours à cause de la conduite non-stop sur les petites routes, JB propose qu’on rentre à la maison, au lieu de faire demi-tour et perdre encore 2h à conduire + 1h30 pour rentrer à Montréal.

Désolés de ne pas pouvoir vous montrer plus du parc national de Mont-Tremblant, mais on vous mettra les suggestions de randonnées en bas.

Partie 2 : Conseils pratiques

Ce carnet est la suite de celui des Cantons de l’Est (lisez ce carnet ici). Pour lire d’autres carnets de voyage au Canada, consultez cette page

Les cartes des sentiers & du village piétonnier (que nous avons visité) sont disponibles sur ce site : https://www.tremblant.ca/fr/montagne-village/cartes

Un jour à Quebec City (Canada)
[roadtrip] Deux jours dans les Cantons de l'Est (Canada)
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.