Le Parc National de Phong Nha – Ke Bang (Vietnam) : A la découverte des plus belles grottes du pays

Le parc Phong Nha est réputé depuis longtemps pour ses belles grottes, mais c’est à partir de 2009, grâce à la découverte de la grotte la plus grande du monde « Sơn Đoòng », que les services touristiques sont comme accélérés. Maintenant, il est très facile de se rendre à Phong Nha.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Comment y aller

Nous avons pris un bus depuis Hoi An. Un minibus vient nous chercher à l’hôtel à 13h30 pour nous déposer devant un gros bus (avec couchettes) qui part à 14h et qui arrive à 22h à Phong Nha. Sur le chemin, nous changeons pour un bus plus petit (avec couchettes) à Hue, et nous nous arrêtons vers 19h sur le chemin pour dîner.
Note : les deux bus ont des toilettes

Jour 1

Je crois que dès la minute où nous entamons ce voyage, on me prend soit pour la serveuse, soit pour l’assistante du chauffeur, soit une guide touristique. Peut-être que pour les européens, les asiatiques se ressemblent tous, du coup on est tous mis dans le même panier. Par exemple, au resto où l’on a dîné, on m’a prise pour une serveuse et m’a demandé l’addition ahaha.

Nous sommes déposés en face de Phong Nha hostel. La ville est minuscule, nous marchons 1 minute jusqu’à notre hôtel Hang En, qui est plutôt un homestay. L’accueil est super chaleureux, les proprios nous donnent la meilleure chambre avec vue sur les montagnes.

Il fait beaucoup plus froid qu’à Hoi An (14 degrés – en plus à la montagne, donc très humide et très froid) et nous sommes contents d’avoir de l’eau chaude dans la salle de bain.

Ils nous donnent un plan détaillé de la région et une catalogue de tours guidés qui malheureusement ne nous intéressent pas trop.

Jour 2, MATIN : Phong Nha Cave & Tien Son Cave

Nous petit-déjeunons à 9h puis nous faisons 2 pas pour aller acheter les tickets de bateau pour aller à la cave Phong Nga et la cave Tien Son

Infos pratiques

Pour visiter ces deux caves, il faut obligatoirement prendre un bateau avec une capacité maximum de 12 personnes (contrairement à ce que montre Google Maps)

On peut soit visiter la cave Phong Nha tout court, dans ce cas il faut payer 360 000VND pour le bateau + 130 000VND de ticket d’entrée par personne

On peut visiter à la fois la cave Phong Nha et Tien Son. Dans ce cas, il faut payer 400 000VND pour le bateau + 130 000VND + 80 000VND de tickets d’entrées par personne

360 000VND ou 400 000VND, c’est le prix d’un bateau capable de contenir jusqu’à 12 personnes. Du coup, les touristes ont tendance à se regrouper et partager les frais.

Pour trouver l’emplacement du départ des bateaux, tapez « Phong Nha Cave Boat Station » sur Google Maps

Avant d’aller au bureau de tickets, j’avais en tête l’idée de privatiser un bateau pour nous deux, car peu de gens visitent les deux caves en même temps.

Quand je suis arrivée, il y avait 2 couples d’allemands, du coup, on leur propose naturellement de venir avec nous. La vendeuse veut qu’on paie ET le bateau ET les tickets d’entrée. Je traduis cette info pour tout le monde. Pendant que tout le monde prépare l’argent, d’autres couples de touristes arrivent, décident de nous rejoindre et c’est là où la confusion commence. Nous sommes 11 en tout à partir ensemble (le bateau peut prendre 12 personnes maxi).

Me voyant en train de recalculer les tarifs, jouer l’interprète et organiser les paiements, le quiproquo d’installe : les autres me prennent pour une guide touristique qui va les accompagner.

En plus, certaines situations demandent à ce qu’une seule personne s’en occupe : par exemple, donner le reçu du bateau à un mec pour recevoir en retour le numéro de son bateau; ou faire valider les tickets de tout le monde. Je fais naturellement tout ça et je ressemble plus que jamais à une guide touristique.

Même les vietnamiens du groupe le pensent et n’arrêtent pas de me poser des questions, auxquelles je sais répondre en plus 😀 c’est seulement à la moitié du chemin qu’ils se rendent tous compte que je ne suis PAS guide.

Nous arrivons au bout de 20 minutes de bateau devant la cave Phong Nha. On visite d’abord la cave Phong Nha, en y pénétrant en bateau.

A l’intérieur de la cave, le moteur est coupé et les rameuses nous amènent à l’intérieur de la cave, pendant 1km en bateau. La cave fait plus de 7km de longueur, et au fond de la cave, se trouvait un service d’urgence/hôpital pendant la guerre du Vietnam. Cependant, avec des inondations régulières, il n’y reste quasiment plus rien.

Sur le bateau il y a une photographe qui propose aux touristes de prendre des photos qu’elle fera imprimer. Elle doit accompagner les bateaux dès qu’il y a 2 vietnamiens sur le bateau (car seuls les vietnamiens sont intéressés par ce service, pas les étrangers).

info pratique

La photographe développe les photos dans l’heure (à la fin du parcours), et fait payer 20,000VND/photo. Dans notre cas, on lui a simplement demandé de nous les envoyer par email. La qualité laisse vraiment à désirer, prendre des photos dans l’obscurité d’une cave nécessite une certaine maîtrise technique qu’elle ne possède pas vraiment.

Du coup, de manière spontanée, quand la photographe a appris que je n’étais pas guide touristique, elle s’est mise sur le devant du bateau et nous a expliqué l’histoire de la cave que je traduis aux touristes étrangers. Toutes les deux, nous faisons ça de manière spontanée et désintéressée. Les rameuses, très contentes d’avoir quelqu’un qui est bilingue, me laissent aussi traduire aux étrangers.

La situation est vraiment très drôle, car dans la tête des touristes étrangers, ce n’est pas encore très clair. Je suis leur guide ou pas leur guide ? ça m’étonnerait pas qu’à la fin du voyage, quelqu’un laisse un avis sur Tripadvisor « les caves sont belles, mais la guide ne s’occupe pas très bien de nous, elle est tout de temps collée à un français, et nous laisse nous débrouiller seuls. Les explications sont sommaires, indignes d’une guide professionnelle ».

Après la balade en bateau avec deux rameuses (une devant, une derrière), elles nous déposent à bord d’une petite plage de sable, où nous pouvons explorer la cave à pieds.

Le parcours est très facile, même pour les seniors, mais pas au point d’être accessible aux fauteuils roulants (dans mes articles, j’essaie d’intégrer des infos « accessibilité » comme on me l’a demandé).

A la fin du parcours, nous sortons de la cave pour monter des centaines de marches vers la seconde cave : cave Tien Son.

Info pratique

Si vous visitez les deux caves, faites attention à récupérer deux tickets différents : Phong Nha Cave, et Tien Son Cave. Sans le ticket Tien Son Cave, l’accès vous sera refusé.

La montée n’est pas très dure car les marches sont grandes et en bon état. Arrivés en haut, nous sommes récompensés par une belle vue et une cave encore plus belle que la précédente, avec un système d’escalier très confortable, permettant d’explorer le moindre recoin.

Contrairement à la baie d’Ha Long, les lumières ici sont assez sobres, suffisantes pour éclairer les détails, mais pas trop non plus, afin de préserver quand même l’authenticité du lieu. J’aime beaucoup !

Nous nous arrêtons à une boutique qui a une belle vue sur le parc national pour prendre deux jus de canne (délicieux). Je tape la discute avec la vendeuse qui a du mal à joindre les deux bouts. Elle m’explique que cette cave, malgré sa beauté, n’est pas très fréquentée. D’une part, les vietnamiens n’aiment pas grimper aussi haut. D’autre part, les agences n’incluent pas cette cave dans leur tour. Seuls les voyageurs étrangers autonomes viennent ici, et ils ne consomment pas beaucoup. Et enfin, quand il fait très chaud (jusqu’à 40 degrés), personne n’a envie de grimper jusqu’en haut.

La proximité avec le Laos rend cette région extrêmement chaude en été. Le vent humide qui souffle depuis le Laos est bloqué par une grosse chaîne de montagnes. Il se décharge de toute son humidité en forme de pluie torrentielle du côté du Laos. Quand il arrive enfin au Vietnam, il n’a plus aucune humidité et se transforme en un vent chaud et sec. C’est pour ça qu’il fait 40 degrés à l’ombre en été ici, et que ma vendeuse de jus de canne reste pauvre.

Nous descendons jusqu’à la station du bateau où nous repérons les autres touristes, et notre bateau.

Info pratique

Il faut que vous vous souveniez du numéro de votre bateau pour le retrouver au retour.

Sur ce bateau, j’ai pu discuter avec une autre vietnamienne, voyageant du Sud au Nord et du Nord au Sud du Vietnam, toute seule sur sa moto automatique. Elle trouve toujours des bons plans pour l’hébergement, avec des infos piochées sur Internet, ou en posant la question aux restaurateurs, qui connaissent tous un voisin ayant un homestay. Dans le coin, elle a trouvé une chambre (douche froide par contre), pour 50,00VND (moins de 2 euros la nuit). Les deux frayeurs qu’elle a eues, c’est en roulant pendant une centaine de km toute seule dans la nuit noire en montagne, dans le brouillard. Elle me dit aussi que les pneus de sa moto automatique (en l’occurence SH, un modèle très très cher), ont l’avantage de ne pas crever tout de suite, contrairement aux modèles semi-automatiques. On s’est échangés nos Facebook, en espérant de se recroiser à Hoi An dans quelques jours.

Jour 2, après-midi : Bong Lai Valley

Après avoir mangé un bun cha, nous demandons à la proprio du homestay de nous réserver une moto. La moto nous est livrée devant l’hôtel, avec deux casques, mais très peu d’essence. JB est content de retrouver une moto automatique et la liberté d’aller où le vent nous mène… 😀

Nous remplissons le réservoir à moitié puis nous longeons le fleuve (chemin plus long) pour nous rendre à la vallée de Bong Lai. Ce sera la dernière fois que nous prenons ce chemin car nous sommes limite « attaqués » par deux chiens. Alors qu’on s’approche de LEUR maison, l’un d’entre eux tente de nous barrer le chemin, tandis que l’autre nous aboie dessus et fait comme si il allait nous mordre.

Conseil pratique

Au Vietnam, les chiens sont dressés pour aboyer et garder la maison, ils n’hésiteront pas à mordre, donc ne vous arrêtez surtout pas quand vous passez devant eux, ils risquent de vous prendre pour un voleur. Seuls les chiens des restaurants et cafés sont dressés pour ignorer les clients, et garder la maison la nuit.

A Bong Lai Valley, l’éco-tourisme est tendance actuellement. Nous prenons une route difficile et très boueuse.

Là aussi, deux chiens nous aboient dessus, et ils courent même derrière, la queue droite (cela signifie qu’ils sont en alerte). Prise de panique et voyant la grosse colline devant, je me dis que les chiens vont sûrement nous rattraper. JB et moi nous arrêtons tout de suite à gauche, chez The Duck Stop. Finalement, les chiens ne nous suivent plus. Mystère.

The Duck Stop est une introduction à quelques animaux de la ferme.

Pour 150,000VND/personne, on peut monter sur le dos d’un buffle et se promener dans les rizières, donner à manger aux canards, suivi d’un bon repas. Comme nous avons déjà déjeuné, on nous propose de payer 100,000VND pour tout ça sauf le repas, ce que nous trouvons cher (en plus, on n’aime pas tant que ça les canards). Je pense cependant que c’est une destination super sympa pour les enfants.

Nous continuons notre chemin jusqu’au Pub with cold beer, un lieu figurant dans Lonely Planet, où la bière est, comme son nom l’indique, ultra fraîche. Tellement fraîche qu’on n’a pas pu en prendre, car les seules cannettes restantes sont congelées 😀 C’est une ferme d’agriculteurs, avec vue. Le poulet au barbecue sent trop bon, et les hammacs s’invitent à la farniente.

Nous traversons ensuite le pont de Bong Lai, magnifique, pour retrouver enfin un chemin beaucoup plus quali.

On aurait dû prendre ce chemin pour venir en fait ! Du coup, on rentre via ce chemin puis opte pour l’autoroute au lieu de passer dans les villages et se faire poursuivre par des chiens.

L’autoroute Ho Chi Minh est réputée pour ses beaux paysages, mais cette partie en particulier est à couper le souffle. Il n’y a pas trop de trafic donc on peut rouler doucement et apprécier les paysages.

Les locaux m’ont parlé d’un bar/restaurant avec vue en haut d’une petite colline, East Hill Café. On s’y est rendus, mais comme on n’avait ni soif ni faim, on y est allés juste pour vous taper ce compte-rendu. Ce lieu est très sympa et la vue sur les rizières vaut le coup.

Le soir, nous mangeons au restaurant réclamant de servir le meilleur porc au bbq au monde. Le porc fermier est bon, et rôti de manière spéciale pour que la peau soit super craquante. Je vous recommande ce restaurant, mais ce n’est pas le meilleur au monde non 😀

Jour 3 : Paradise Cave, Mooc Spring & Dark Cave

Paradise Cave

Nous longeons les autoroutes pour arriver à Paradise Cave vers 11h30. Les paysages sont à couper le souffle, l’air est si pur qu’on se sent vraiment vraiment bien.

Après 40 minutes de route qui sont passées très vite, et de beaux paysages s’offrant devant nous, nous arrivons au parking du Paradise Cave (la grotte du Paradis). C’est la plus belle grotte parmi les grottes facilement accessibles (càd sans avoir besoin de guide/tour) – dans la région.

Le parking coûte 5000VND/moto. Nous achetons les tickets (250,000VND/personne). Nous avons le choix : soit de payer une voiture de golf pour faire l’aller-retour du premier 1km (plat) du parcours, soit marcher. Nous choisissons de marcher, puis prendre la voiture golf au retour.

Ensuite, il y a environ 500m de montée pour arriver jusqu’à l’entrée de la cave (il n’y a pas de voiture golf cette fois), le parcours est facile.

Dans la cave, il y a des escaliers et passerelles en bois pour visiter le premier km de la cave.

Comme c’est l’heure du déjeuner, on voit les gros groupes sortir et manger et on visite la cave avec 3-4 touristes seulement. Au début, ce n’est pas très joli, mais après c’est de plus en plus impressionnant. Je ne sais pas combien de temps on y est restés, mais je pense qu’on peut y passer toute la journée pour regarder chaque détail. Je pense sincèrement que cette grotte dépasse toutes les grottes que j’ai visitées jusque là, y compris celles à la baie d’Ha Long. C’est vraiment un petit paradis !

Et tout est vraiment SUPER PROPRE. Je suis vraiment très fière de l’organisation et l’exploitation touristique du parc national de Phong Nha, je n’ai vu aucun déchet qui traîne depuis mon arrivée ici. BRAVO !!!!

Au bout d’1km, on arrive à la fin de la passerelle. Ceux qui ont réservé un tour peuvent continuer encore 7km, à explorer la cave (non éclairée bien sûr) et déjeuner sous un puit de lumière. Pour cela, adressez-vous la veille à une des nombreuses agences au centre-ville.

Mooc Spring

Morts de faim (il est presque 14h), on décide de ne pas manger au Paradise Cave mais aller à la source d’eau Mooc pour déjeuner. Le menu est court et simple (poulet, crevettes d’eau, deux types de riz) et pas trop cher, nous avons déjeuné pour 430,000VND boissons comprises.

Mooc Spring est une source d’eau, où l’on peut se baigner, participer aux activités nautiques en été pour 180,000VND/personne. Quand il fait froid comme maintenant, on peut payer 80,000VND pour visiter le lieu. Mais nous n’avons pas souhaité le faire, n’ayant pas beaucoup de temps.

Dark Cave

J’ai hésité à y aller, pensant que je suis obligée de me baigner dans de l’eau froide et prendre un bain de boue (nous sommes en Mars et l’eau est encore un peu froide pour moi). Mais la proprio de mon hôtel m’a rassurée en me disant qu’il y a une autre option, moins chère, où je ne me baigne pas du tout.

Cette option coûte 270,000VND/personne et nous avons droit à une traversée de la rivière en zipline et le retour en kayak (ou plutôt kayak gonflable).

Les autres étrangers, soit ne savent pas, soit sont obligés de suivre leur tour, soit ils n’ont pas froid, ils prennent l’option à 450,000VND qui inclut le zipline, la visite de la cave (noire, comme son nom l’indique) avec une lampe sur la tête et un bain de boue à l’intérieur de la cave. Ils doivent y aller en maillot de bain et nager jusqu’à l’entrée de la cave (10m). Ensuite, ils peuvent prendre un kayak et participer à de nombreuses activités qui consistent, en général, à se jeter dans l’eau. C’est vraiment très fun. Je vous recommande vivement !

C’est très bien organisé, très pro, et encore une fois, tout est super propre.

L’eau provient de la source d’eau pas très loin, elle est d’une couleur bleue foncée digne de l’eau des lacs des glaciers en Nouvelle Zélande, cette couleur s’obtient quand l’eau est super pure et profonde.

L’entrée de la cave : il faut nager 10m pour y entrer

A mon avis, la rivière doit faire au moins 20-30m de profondeur, en tout cas, nous devons tous porter des gilets de sauvetage. Pour les « handicapés du kayak », vous pouvez demander à un bateau motorisé de vous ramener à l’autre bord si besoin.

Conseils pratiques

Il y a des lockers à l’extérieur, dont on peut louer le cadenas en laissant un deposit de 50,000VND.
Si vous vous baignez, laissez toutes vos affaires, gardez juste votre maillot de bain. Si vous ne vous baignez pas, laissez toutes vos affaires et vos chaussures, mais gardez vos vêtements.

Il y a des douches individuelles près de l’entrée, l’eau est moyennement chaude.

Venez avec un maillot de bain de couleur foncée, sinon la boue va tacher votre maillot.

Botanic Garden

Très fatigués, nous rentrons, sans passer par le Botanic Garden, qui est, contrairement à son nom, une zone dans la forêt, où vous suivez un petit chemin pour aller voir une cascade (et s’y baigner si vous voulez). Ce petit trek ne coûte pas très cher, seulement 40,000VND/personne. Je vous recommande aussi !

Le soir, nous dinons chez Capture pour déguster leur pizza cuite au feu de bois

Conclusion

J’ai TROP aimé ce trip, franchement, je n’ai pas eu de fous rires comme ça depuis un petit moment. Les deux jours passés à Phong Nha étaient merveilleux et je voudrais y retourner, quand je serai mieux préparée physiquement en été, pour faire le tour de 2 jours à Hang En Cave, l’alternative de la fameuse grotte de Son Doong.

Quant à la grotte de Son Doong, le tour coûte 3000$ pour une durée de 4 jours 3 nuits, et je ne pense pas être intéressée par ce type d’aventures. Le gouvernement envisage actuellement de valider le projet d’un câble téléphérique jusqu’à l’entrée de la grotte de Son Doong. Il y a de nombreuses pétitions qui circulent pour leur faire annuler ce projet, donc si vous avez aimé la région de Phong Nha, s’il vous plaît, signez cette pétition. Je vous remercie chaleureusement.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Transport bus Hoi An – Phong Nha : 200,000VND/personne, départ vers 13h30, arrivée vers 22h
  • Hang En hotel : 350,000VND/chambre double/nuit avec balcon, petit déjeuner inclus (ils ont des chambres moins chères)
  • Location de scooter automatique : 150,000VND/jour chez Hai Motorbike
  • Essence : 60,000VND (largement suffisant pour les 2 jours)
  • Restaurants :
    • Capture : je vous recommande vivement, pizzas au feu de bois, 310,000VND/repas de deux, boissons incluses
    • D-Arts Zone : ils y vendent le bun cha façon Ha Noi, 200,000VND/repas pour deux, boissons incluses
    • BBQ Pork : 100,000VND/repas pour deux, boissons incluses
  • Visites :
    • Phong Nha Cave : 150,000VND/personne
    • Tien Son Cave : 80,000VND/personne
    • Bateau pour Phong Nha Cave et Tien Son Cave : 400,000VND pour 12 personnes maxi, on a partagé les frais donc ça nous revient à 36,000VND/personne
    • Paradise Cave : 250,000VND/personne
    • Voiture de golf pour Paradise Cave : 60,000VND/aller, 100,000VND/aller-retour
    • Dark Cave :
      • option 1 avec entrée dans la cave, zipline, kayak, boue, nager etc. : 450,000VND/personne
      • option 2 sans entrée dans la cave, zipline, kayak : 270,000VND/personne
    • Mooc Spring :
      • Activités nautiques, piscines : 180,000VND/personne
      • Se promener : 80,000VND/personne
    • Botanic Garden : 40,000VND/personne

Que faire après Phong Nha ?

  • Si vous allez dans le Nord : allez soit à Ha Noi, soit à Ninh Binh. Franchement, après avoir vu Phong Nha, Ninh Binh va vous décevoir un peu
  • Si vous allez dans le Sud : allez à Hue, Da Nang ou Hoi An. Il y a un bus qui vous amène à Hue en s’arrêtant quelques heures pour que vous visitiez les tunnels de Vinh Moc (pas très touristiques pour le moment). Ce bus coûte 500,000VND

 

Liste des pays où nous avons déjà posé le pied
Gánh Hàng Rong - Les boui boui ambulants au Vietnam
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.