Visite des chutes de Niagara (Canada) en Avril (début printemps)

Lors de notre passage express à Toronto, nous sommes allés – bien évidemment – aux chutes de Niagara, se situant entre les Etats-Unis et le Canada.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

L’accès aux chutes est complètement gratuit (elles sont au bord de la route et pas au fin fond de la jungle), mais nous avons opté pour le Wonder Pass (25$/personne HT) – qui donne l’accès ET aux bus, ET à quelques attractions.

Trajet Montréal – Niagara

Nous l’avons fait en bus, avec la compagnie Megabus, à l’heure, propre et confortable. 40$ aller-retour en moyenne. Le trajet n’est pas très joli mais rapide (1h30). Les places ne sont pas numérotées donc nous n’avons pas la garantie d’être côte à côte.

Récupérer le Wonder Pass chez Table Rock

Nous avons acheté le wonder pass en ligne, et dès notre arrivée au terminal de bus, nous montons directement dans un bus WEGO. Nous n’avons pas de carte du bus, mais en montrant le reçu sur le téléphone, la conductrice nous laisse monter – gentiment. Et nous dit d’aller récupérer le pass physique chez Table Rock.

A Table Rock, on est reçus chaleureusement, et le monsieur nous remet un badge qui nous permet de prendre les bus WEGO de façon illimitée pendant 24h. Et il nous demande de réserver dès maintenant notre passage pour les attractions incluses dans le wonder pass à savoir :

  • Journey behind the falls : on descend au niveau du pied des cascades et passe derrière la cascade
  • Niagara’s Fury : un show en 4D qui explique la formation des cascades et nous fait voir les cascades d’en haut, en bas…

Et deux autres attractions : Floral Showhouse et Butterfly Conservatory peuvent être visitées sans réservation préalable.

Depuis le centre de tourisme à Table Rock, on peut voir ça : eh oui on est vraiment très très proche du « Fer à Cheval », se trouvant vraiment à cheval entre le Canada et les Etats-Unis.

Je dis ça parce que 500m plus loin, à gauche, on aperçoit d’autres cascades : ce sont les cascades du côté américain.

Notre cerveau bugge complètement, car les photos de Niagara – qui pullulent sur les guides de voyage – n’ont RIEN à voir avec les vraies chutes devant nous. Il y a une ambiance très commerciale, très « parc d’attractions » – alors qu’on s’attendait à visiter un Iguazu bis en pleine nature.

Logement

Nous reprenons le bus pour aller déposer nos affaires chez notre guesthouse Trillium Bed & Breakfast (lien Booking). Le bus WEGO a un arrêt « bed & breakfast », qui se trouve juste à 10 petites minutes à pieds de notre B&B. Pratique ! Les maisons dans le coin sont magnifiques, le petit-déjeuner très bon et la propriétaire charmante. Je vous recommande vivement.

Ici, j’ai fait la connaissance d’une infirmière canadienne, en visite. On a discuté pendant 2 heures. C’est fascinant, cette capacité des gens en Amérique du Nord à parler avec n’importe qui, n’importe quand.

Comme il fait vraiment très moche aujourd’hui (brouillard, pluie, froid), on décide de ne rien visiter, et de se contenter seulement d’aller au Casino près des chutes canadiennes pour manger et jouer aux machines à sous (on a misé 5$ et… tout perdre ahaha). Franchement, on aurait dû aller à Butterfly Conservatory (qui est bien évidemment couvert).

Le soir, nous sommes allés voir les chutes illuminées mais franchement avec un tel brouillard, ça ne donnait RIEN de bien intéressant.

Jour 2 :

Journey of the Falls

Il est 10h et nous voilà avec un poncho moche (inclus dans le prix) pour aller presque juste qu’au pied de la chute. On est très nombreux.

Franchement, le débit est tellement énorme qu’on ne voit rien, la chute de l’eau provoquant un nuage permanent.

On longe ensuite un tunnel pour passer « derrière » la cascade (pas de manière romantique comme en Islande). Mais le débit est tellement énorme que c’est sécurisé un max et ça ressemble juste à ça. Déception !

Niagara’s Fury

Un show 4D un peu décevant, RAS

Flower Showhouse

C’est un stop pas très loin de Table Rock, très sympa. On peut voir pas mal de fleurs (dont je ne connaissais pas l’existence) et des maisons miniature.

En marchant entre Flower Showhouse et Table Rock, on longe une partie du lac à l’origine des chutes de Niagara, c’est vraiment immense et le débit impressionnant. Il y a encore des icebergs qui traînent par ci par là.

Un peu déçus que la vue soit obstruée par la brume, nous décidons de nous rendre jusqu’à l’observatoire. Pour y aller, on peut prendre un funiculaire (inclus dans notre Wonder Pass), pour aller en haut de la colline (sinon, il faudra faire un énorme détour à pieds). Encore une fois, tout incite à payer, pssss rien que pour monter la colline sérieusement ! En haut de cette colline se trouvent plusieurs hôtels 5 étoiles (dont Mariott), et les casinos etc.

La vue depuis le Skylon Tower Observation Deck (20$/personne de mémoire) est totalement satisfaisante, donc on voit bien les chutes américaines à gauche, et le Fer de Cheval à droite. Comme vous pouvez voir, les US sont super proches, il suffit de traverser le pont. Mais nous ne l’avons pas fait car toute traversée de frontières en voiture (ou à pieds) vers les Etats-Unis entraîne énormément de questions de la part de l’immigration USA. Et puis, tout le monde nous a dit qu’il n’y avait rien d’exceptionnel du côté américain.

Dans cette partie de la ville, on dirait « la foire du trône ». Bref, très commercial, très parc d’attraction, très américain 😀 Autant vous dire que la nourriture n’est pas terrible, assez chère, le parking aussi (entre 15$ et 20$ la journée).

En conclusion, nous sommes très contents d’avoir pu découvrir ces chutes du Niagara, c’était bien pratique car c’était presque « sur le chemin » entre l’Islande et Montréal.

Par contre, on aurait sûrement été déçu si on avait prévu des vacances spécialement pour ça. On a trouvé les chutes d’Iguazu beaucoup plus jolies. L’aspect « centre commercial » artificiel dégrade cette merveille naturelle. Il faut dire aussi qu’on venait passer 15 jours de roadtrip en Islande à voir des cascades différentes tous les jours en pleine nature, on a peut-être eu une overdose 😀

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget & conseils

  • Megabus : 40$CA/aller-retour par personne depuis Toronto
  • WonderPass : 25$CA + taxes par personne. Nous sommes début printemps, il n’y a pas d’activités à sensations fortes comme le zipline, le bateau etc. mais quand il fera plus beau, le passe à 65$CA peut peut-être vous intéresser beaucoup plus ? Pour plus d’infos, renseigez-vous sur : https://www.niagaraparks.com/
  • Si vous ne souhaitez pas faire des attractions, vous pouvez acheter le pass WEGO 24h à 9$CA au terminal de bus. Ce sera plus économique que de devoir payer à chaque fois. Uber existe dans le coin si besoin.
  • Nourriture : au food court du casino : entre 15$ et 20$ par personne (+ 13% de taxe)
  • Logement : Trillium Bed & Breakfast (lien Booking) 80$CA
  • Skylon Tower : 20$CA/personne

1 jour à Toronto (Canada)
Billet d'humeur : se faire soigner au Canada
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.