[Roadtrip en Islande] Jour 1 : Blue Lagoon, Pont entre deux continents & Location de voiture

Ca y est, malgré les difficultés liées à la faillite de notre compagnie aérienne Wow Air, nous avons pu nous faire rembourser un billet sur deux (procédure en cours) et racheter (plus cher bien évidemment) d’autres billets pour l’Islande. Nous voilà partis pour 14 jours de roadtrip !!!!

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Vol Paris => Frankfurt => Reykjavik

Réveil très très matinal à 4h pour prendre le premier avion à 7h40. Le trajet dure presque 6h en tout, avec une escale à Francfort-sur-le-Main en Allemagne. Il faut vraiment être motivé pour venir jusqu’ici. J’ai mal dormi dans l’avion, mes os crient « aie » de partout. Je suis très contente d’être arrivée. Premier constat/soulagement : il ne fait pas si froid que ça. 1°C, certes, mais nos vêtements tiennent le coup. En même temps, il n’y a pas de vent aujourd’hui donc tout va bien.

Itinéraire Jour 1

Pour avoir accès à ce plan sur Google Maps, cliquez ici

Location de voitures

Nous avons réservé un 4×4 il y a 2 mois et demi à peu près. Arrivés sur place, on se rend compte qu’on leur avait donné l’heure d’arrivée à 14h (en indiquant notre numéro de vol Wow air), mais maintenant qu’on a changé de billets, on arrivait 1h plus tôt.

No problem, quand nous voyons que personne ne vient nous chercher, nous appelons l’agence de location au téléphone (avec Free, la communication vers l’UE est incluse dans le forfait) – qui vient nous chercher 10 minutes plus tard à l’aéroport.

L’employé de l’agence nous amène au bureau, et là, on voit une centaine, mais une centaine de voitures super propres, prêtes à être louées. En été, ça doit être l’usine ! On a mis seulement 15 minutes pour signer les papiers et récupérer notre 4×4. L’état des lieux a déjà été fait, on nous a dit de prendre les photos des dégâts non signalés sur le papier et les montrer quand on rend la voiture.

Elle a une couleur très facile à reconnaître (vert moutarde). A cause de nombreuses affaires achetées pour l’Islande (et une kitchen box louée pour l’occasion), nous devons ajouter une valise en plus, et nous sommes ravis d’avoir un coffre immense.

Supermarché Bonus

Premier stop : le supermarché discount Bonus, là où les touristes font leurs courses avant de partir en roadtrip. Les islandais y vont aussi hein, pas que les touristes. J’ai pris en photos certains produits pour que vous vous rendiez compte des prix. En gros, quand ça ne contient pas de viande, les produits coûtent 50% plus chers qu’en France. Quand il y a de la viande, c’est une autre histoire. Par exemple : un plat préparé coûte dans les 8€.

Ne voulant pas faire trop la cuisine, nous avons acheté des nouilles instantanées chinoises, du chou-fleur (histoire d’avoir un peu de légumes), des bananes, des œufs, de l’eau, du Nutella et du pain. 35€ en tout pour au moins 6 repas. Ce supermarché discount est présent un peu partout en Islande donc ça ne sert à rien de tout acheter d’un coup.

Pont entre deux continents

Le deuxième stop, c’est ce pont chevauchant deux continents (tapez brú milli heimsálfa sur Google Maps). Eh oui, car l’Islande se trouve sur deux plaques tectoniques. Il y a des endroits en Islande où l’on peut passer du continent européen au continent américain en quelques secondes. Et ce lieu en fait partie. Les plaques continuent de bouger donc le fossé que vous voyez là s’élargira de quelques centimètres chaque année.

Rien ne pousse ici

Ce qui me frappe c’est qu’il y a très peu d’arbres ici. La neige est en train de fondre et on voit des « champs » de mousse à perte de vue. On se demande vraiment comment les maisons tiennent encore debout, protégées par rien du tout, avec un vent pareil.

Blue Lagoon

Dernier stop et c’est le plus relaxant : Blue Lagoon, une station thermale. Elle est tellement connue que tout le monde y pense dès que nous mentionnons l’Islande. Elle est sur toutes les publicités, à l’aéroport. Comme elle est très proche de l’aéroport, il y a même des shuttles gratuits pour y aller, et les touristes s’y rendent au début ou à la fin de leur séjour en Islande. Il y a des consignes pour les grosses valises si besoin (7€/valise environ).

A l’approche de Blue Lagoon, on voit la centrale géothermique juste à côté – facile à reconnaître grâce à ses colonnes de vapeur d’eau.

L’eau est puisée à 2000m – elle est très très chaude, et sert à fournir du chauffage & de l’eau chaude aux habitations. Cette centrale rejette ensuite de l’eau dans un lagoon artificiel – dont une partie transformée en station thermale.

on voit un bout de ce lagoon sur le chemin
vue sur le lagoon depuis le café de Blue Lagoon

D’habitude, il faut réserver la veille, mais avec la perte de touristes suite à la faillite de la compagnie aérienne Wow Air, nous avons pu venir le jour même, à 16h (vous pouvez voir les disponibilités sur leur site). L’entrée coûte 87€. Elle coûtera moins chère si vous venez le soir, mais bon, si vous ne voyez pas le bleu du lagoon le soir, c’est un peu dommage.

La couleur bleue du lagoon est liée à la présence du silice. C’est un bleu laiteux, donc non transparent – c’est pour ça qu’il nous est demandé d’enlever nos bijoux (car si on les perd, bon courage pour les trouver – et le contact avec cette eau rend les bijoux en argent tout noirs).

Pour ne pas polluer l’eau, il nous est demandé de nous laver – nu – d’abord, puis d’enfiler le maillot de bain. La serviette est fournie (une seule donc réservez-la plutôt pour la fin). Entre les vestiaires et le lagoon, il n’y a que 5 mètres mais comme il fait 1 degré, c’était un peu dur. Mais une fois dans l’eau (entre 36°C et 40°C), nous sommes tellement contents.

Une boisson est fournie dans le ticket d’entrée, il y a donc un bar où l’on peut aller chercher sa boisson (et consommer tout en se baignant). Il y a ensuite un bar à masque de silice, où l’on nous donne une poignée de silice à tartiner sur le visage. En tout cas, cette eau a l’air vraiment bien pour la peau car ma peau est toute douce après.

La profondeur du lagoon varie d’un endroit à l’autre, mais c’est entre 80cm et 150cm à peu près. Il y a de nombreux maîtres-nageurs et ils sont équipés d’un iPad pour prendre en photos – à la demande – des touristes. Il suffit de demander, et les photos seront ensuite envoyées gratuitement par e-mail via WeTransfer. Beaucoup de touristes viennent avec leur smartphone et se baignent avec. Mais je pense qu’il vaut mieux ne pas le faire, car il y a en plus des salles de hammam/sauna, ce serait dommage de ne pas pouvoir en profiter.

Mon verdict : clairement, je trouve ça très cher pour ce que c’est, mais ça fait tellement du bien de se baigner dans de l’eau aussi chaude, en plein air… surtout après un long vol. Franchement, il manque juste quelques flocons de neige ahahah 😀

Notre guesthouse

C’est en nous dirigeant vers notre guesthouse que la pluie comment à tomber. Ce soir, nous dormons chez Route 1 Guesthouse (lien Booking) en banlieue de Reykjavík, à Hafnarfjörður, la capitale des elfes. Eh oui, les islandais croient vachement aux elfes, on ne rigole pas avec ça.

Il n’y a personne pour nous accueillir mais on avait reçu les instructions par e-mail, on ouvre la porte avec un code, la clé de la chambre est dans la cuisine, le petit-déjeuner est déjà dans le frigo. La chambre est vraiment bien chauffée et propre. Il y a même un lavabo. La salle de bain est collective mais elle est super propre. On cuisine rapidement (nouilles chinoises agrémentées de chou-fleur et des œufs) puis dodo. Bref, je recommande, elle coûte 65€, beaucoup moins chère que si l’on séjourne dans la capitale.

Partie 2 : Conseils pratiques

Aujourd’hui, nous avons parcouru, en voiture, 90 km. Temps passé dan la voiture : 1h30

Budget

  • Transport : 355€/vol aller – acheté en catastrophe
    (1 semaine à l’avance), un bagage à soute inclus chez Lufthansa (Paris => Francfort => Reykjavík)
  • Location de voitures : 1050€ pour 2 semaines (assurances incluses) – je ferai un article à part là-dessus
  • Blue Lagoon : 87€/personne – entrée, serviette fournie, masque au silice, une boisson incluse
  • Courses chez Bonus : 35€
  • Hôtel : Route 1 Guesthouse (lien Booking) – une chambre double avec salle de bain commune, 65€
[Roadtrip en Islande] Jour 2 : Cercle d'or : Thingvellir, Gullfoss, Geysir et autres surprises
Escale à Paris (France)
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.