[Roadtrip en Islande] Jour 12 : Snæfellsjökull, Arnastapi, Krauma

Itinéraire

Pour consulter notre Google maps personnalisé (un peu moins détaillé que d’habitude pour le jour 12 parce qu’il y a trop de stops), cliquez ici

Aujourd’hui, nous expérimentons pour la première fois le combo vent & pluie si caractéristique à l’Islande. Avec quelques rares éclaircies de temps en temps. Avant, on avait soit du soleil, soit du ciel gris, mais pas encore de pluie. Avec de telles conditions et comme nous sommes en fin de séjour, les visites sont moins cool et nous avons trop la flemme, ne serait que de sortir de la voiture.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Stop 1 : Skarðsvík Beach

C’est une belle plage au sable jaune (alors que la plupart des plages en Islande ont du sable noir), dont l’eau est tellement belle (même quand il pleut) qu’on a envie de se baigner. Attention, même en été, ce n’est pas possible car le courant est beaucoup trop fort.

Stop 2 : Phare de Svörtuloft

Pour y aller, il faut prendre un chemin en plutôt mauvais état. Les voitures normales se débrouilleront très bien mais il faudra rouler à 20km/h. Le phare n’est pas très joli, mais les falaises autour sont impressionnantes. Très peu de touristes s’aventurent jusqu’ici, nous sommes donc seuls avec des oiseaux – très bruyants. Ils ont l’air de suivre le rythme des vagues (pour manger les pauvres poissons emportés par les vagues et écrasés contre les rochers ?)

Stop 3 : Djúpalónssandur beach

La mousse a retrouvé sa couleur et sa vitalité depuis notre arrivée en Islande d’il y a 2 semaines. Cela ajoute un peu de couleurs aux paysages, c’est très joli et agréable (on en avait un peu marre de la palette : jaune – bleu – noir ahaha)

Un petit parcours mène à ce point de vue sur la plage de Djúpalónssandur. Il y a plein d’autres points de vue (entre 1km et 2km) pour explorer plus de choses et plus loin mais nous n’en avons aucunement envie quand il pleut des cordes comme ça.

Les panneaux explicatifs indiquent qu’il y a deux lagoons à l’eau potable (y en a un meilleur que l’autre). Il y a des roches toutes rondes, très lourdes, destinées à tester la capacité physique des hommes (et décider de les recruter en tant que pêcheurs ou pas). Certaines pèsent plus de 100kg.

Stop 4 : La grotte de Vatnshellir

C’est une grotte de lave, similaire à celle que nous avons visitée à Jeju. Si vous voulez la visiter, allez au parking, de là, il y a un centre d’information où vous pouvez acheter des tickets et la visiter avec un guide. Les infos sont marquées sur l’affiche ci-dessous.

Un autre stop populaire juste après ça, c’est Londrangar, une paire de pinacles rocheux en Islande. Ce sont des plaques volcaniques de basalte, taillées dans la roche plus tendre par érosion.

Stop 5 : Hellnar View point

C’était un des plus grands villages de pêcheur du coin. Maintenant, c’est un endroit tristounet. On y va pour prendre une photo de la grotte de Badstofa, très jolie quand il fait beau car on voit distinctement les 3 couleurs – issues de trois éruptions volcaniques. Je vous laisse faire une recherche si vous voulez voir à quoi ça ressemble.

Nous nous contentons de prendre juste une photo depuis le parking car il fait vraiment trop moche.

Stop 6 : Arnastarpi

C’est un stop très populaire, fréquenté par des cars de touristes. Mais le site est suffisamment grand pour qu’on ne se marche pas les uns sur les autres. Nous sommes garés au parking près du port. En partant vers la gauche, vous verrez une arche naturelle (stone bridge), nous avons oublié d’y aller, mais c’est un endroit très instagrammable.

Il y a aussi un trou souffleur. En se plaçant bien, on peut voir jusqu’en bas du trou, entouré de colonnes basaltiques, c’est très joli, mais faites attention à vous car les vagues sont très fortes.

Ici, certaines colonnes basaltiques sont posées de façon horizontale, on dirait des bûches <3

Et la vue la plus satisfaisante du site, au bout du chemin. Plus loin, il y a aussi une statue trop belle formée d’un gros tas de rochers, qui mène à un autre parking au centre-ville.

Si vous avez faim, il faut manger ici, il y a beaucoup de restaurants, sinon il va falloir attendre 1h30 avant de trouver une station de service ouverte. La station d’essence OB ici semble HS quand nous y sommes allés (avril 2019).

Arrêt photos : Bjarnarfoss

Encore une cascade qui aurait mérité plus d’attention et de temps s’il faisait plus beau. Il y a un parking, et un petit chemin menant jusqu’en bas de la cascade.

Note : à partir de Juin, vous pouvez, juste après, vous rendre à Lýsuhólslaug pour un bain chaud plein d’algues. La texture de l’eau ne sera pas très agréable, mais l’algue est excellente pour la peau.

Stop 7 : Ytri Tunga

Comme nous avons raté le Seal Beach tout au Nord (à cause d’une inattention de ma part hihihi), nous nous vengeons en allant à cette plage connue pour abriter une colonie de phoques. Avec ce temps pourri, on s’attendait à n’en voir aucun, mais finalement, on en voit même deux !! Je vous laisse les chercher sur la 2ème photo. Vous pouvez cliquer dessus pour zoomer.

La chasse aux phoques (et aux baleines) est encore autorisée, sous certaines conditions ou en respectant le quota, malgré la pression internationale. Ce sont des restes d’une époque où la viande était rare (et ils crevaient la dalle).

Stop 8 : Ölkelduvatn Mineral Spring

Nous nous rendons ensuite à une petite source d’eau – qui a la particularité d’être pétillante. On voit les bulles remonter, c’est marrant.

L’agriculteur, propriétaire du lieu, a mis en place un robinet qu’on peut ouvrir pour remplir sa bouteille. Il demande une participation de 200kr (à mettre dans une boîte). Vue la couleur des environs et que j’ai déjà trop de fer dans le sang, je n’ai pas testé 🙂

Stop 9 : Landbrotalaug Hot Springs

C’est un des endroits très connus pour prendre un bain chaud dans la nature – et gratuitement. Je vous laisse regarder les photos sur Google. Car je n’ai pas osé prendre en photo un jeune homme peu vêtu en train de se baigner 🙂 C’est un tout petit bain fait de pierres, protégé du vent par un peu de pierres (quand vous serrez sur place, vous le reconnaîtrez sans problème). Mais voilà, pas plus de 2 personnes à la fois et pas d’espace de changement non plus (il y a des WC – dégueulasses – au niveau du parking).

Il y a cependant un petit lac et au bout du lac, on voit un tuyau amenant de l’eau chaude. Si vous êtes nombreux, il vaut mieux se baigner là-bas (mais vous ne serez pas protégé du vent). Pour arriver jusqu’ici en voiture, c’est un peu dur pour les voitures normales (qui rouleront à 10km/h) mais ce n’est pas impossible. Les 4×4 s’en sortiront bien mieux.

sur le chemin…

Stop 10 : Borganes

Nous y sommes allés pour déjeuner à la station de service N1. Cela fait tellement de bien car nous roulons le ventre vide depuis ce matin, et il est déjà 15h30. Il y a un pont tout près d’ici, qui est décrit comme pittoresque dans les guides touristiques, mais avec le temps d’aujourd’hui, l’eau est toute moche, tout est super moche, je ne vois sa beauté nulle part ahahah

Mais dès que le soleil revient, on est content de voir enfin des montagnes dépourvues de neige et voir à quoi elles ressemblent vraiment sans.

Stop 11 : Krauma

Attention, avec Laugarvatn Fontana, Krauma est un des top 3 spas en Islande, selon nos critères personnels. C’est une adresse peu connue car elle est toute récente, et c’est la 1ère fois que nous sommes entourés uniquement par des islandais.

Juste devant ce spa se trouve une rivière de 100°C !!! Cette eau bouillante est mélangée avec de l’eau froide venant des montagnes, pour créer des bains de températures différentes, entre 4°C et 43°C, avec une belle vue, et un hammam chaud + une salle de relaxation au top (cheminée, musique douce, silence total). L’eau n’est pas pure à 100%, il y a quelques algues qui flottent, mais c’est l’expérience globale est très agréable.

Je vous recommande vivement ! L’entrée coûte 3800kr/personne.

La rivière en colère à 100°C
le spa

Stop 12 : Barnafoss

Nous terminons la journée par la visite de Barnafoss, qui veut dire « cascade des enfants ». Malheureusement derrière ce nom sympathique se cache la noyade (il y a très longtemps) de deux enfants, en traversant une arche naturelle au-dessus de la cascade. Leur mère, dévastée, a fait détruire cette arche pour que ce genre d’accidents n’arrive plus.

Le débit d’eau est impressionnant pour une toute petite chute, car la rivière est très puissante aussi. Il y a de nombreux chemins de randonnée pour explorer tout le site.

Photos prises sur le chemin vers Reykjavík…

cette montagne/volcan n’a quasiment plus de neige au sommet alors qu’elle en était couverte il y a 2 semaines

Guesthouse Galtafell

Nous passons la nuit chez Guesthouse Galtafell. C’est une adresse très connue, conseillée par les guides touristiques. Malheureusement les photos sont trompeuses car elles mettent en avant celles du salon et de la salle à manger du propriétaire laissant penser qu’il s’agit de parties communes. Ce n’est pas le cas, il s’agit du salon du propriétaire dont nous n’avons pas accès. Sauf au moment du petit déjeuner (non compris dans le prix de base).

Les points positifs :

  • JB a une réduc sur Booking : 56€/nuit, vraiment pas chère (lien Booking)
  • Salle de bain privée
  • Parking gratuit (quartier résidentiel)
  • C’est à côté de tout, le centre ville de Reykjavík est accessible à pied depuis ici

D’ailleurs, nous sommes dans la rue des ambassades, notre guesthouse est l’ancien ambassade de Malte. Clin d’oeil sympa aux origines maltaises de JB. A côté se trouvent les ambassades de l’Allemagne et des Etats-Unis 🙂

Le meilleur hot dog d’Islande

Ayant déjeuné tardivement, nous optons tout simplement pour un hot dog chez Baejarins Beztu Pylsur. Apparemment, c’est le meilleur hot dog de la ville, et même Bill Clinton est venu ici.

Bon, les présidents américains ne sont pas forcément des références en conseils gastronomiques. Après le bun cha pas bon d’Obama (alors qu’il y en a plein d’autres restos meilleurs que ça à Hanoi), et ce hot dog pas si spécial que ça, nous allons arrêter de suivre les traces des POTUS. Tarif : 470kr/hot dog

Les restos ne sont pas très animés le soir, ils ferment très tôt même (22h-22h30), d’où le succès de ce stand de hot dog qui ouvre jusqu’à 2h du matin. Ceci explique cela.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Logement : Guesthouse Galtafell (lien Booking) 55,87€ chambre double, salle de bain privée
  • Krauma : bains chauds : 4900kr/personne
  • Déjeuner : 2200kr/personne
  • Carburant : 6200kr
  • Hot dog : 470kr
Travel Hacking : Est-ce possible en France ?
La carte American Express Air France : une bonne carte bancaire pour les voyageurs ?
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.