Hanoi (Vietnam) – Comment vivre comme des locaux ?

Quel plaisir de rentrer chez soi (enfin chez ses parents) au milieu du tour du monde. Quel luxe de pouvoir se reposer, faire le plein d’énergie et manger de la nourriture qu’on aime.

En arrivant à l’aéroport d’Hanoi, on prend un taxi avec compteur comme tout le monde, mais je pense que les taxi prépayés proposés dans les boutiques de l’aéroport seront moins chers. En effet, on a payé 350 000VND soit 14€.

Mes parents ont préparé un super dîner et un énorme gâteau d’anniversaire pour JB qui vient de passer son anniversaire dans 3 pays (Birmanie, Thailande, Vietnam).

Partie 1 : Carnets de voyage

Jour 2 : Les excellents services vietnamiens

Hanoi, on l’a visité en long et en large. Je profite toujours de mon temps à Hanoi pour manger, voir de la famille et les amis… ou entamer des démarches administratives. En l’occurence, nous demandons l’exemption de visa de 5 ans pour JB directement à Hanoi (car nous n’avons pas eu le temps de le faire à l’ambassade du Vietnam à Paris). Comme JB est entré avec une exemption de 15 jours, on va devoir sortir du pays pour qu’il re-rentre avec son visa de 5 ans. Mais cela tombe bien car on a de toute façon l’intention de le faire.

JB trouve ensuite un endroit pour changer la batterie de son ordinateur. Celle-ci est en fin de vie. Pendant 2 mois, à chaque fois qu’on va dans une ville, on contacte l’i-Care du lieu pour trouver sa batterie. En général, elle n’est pas disponible et le changement de batterie prend 3 semaines. Mais au Vietnam, le service est exceptionnel : on trouve un réparateur qui nous confirme au téléphone que non seulement la batterie est disponible, mais en plus il peut le faire sur place et que ça coûtera 3 fois moins cher qu’en France.

Tout au long de notre séjour, on se rendra compte que le service est excellent dans tous les domaines ici. Il suffit juste d’avoir de l’argent :D. Par exemple, je me suis offert une Clarisonic Mia Fit, importée depuis les US, pour le même prix qu’aux US. J’envoie un message sur Facebook au vendeur le matin, il m’envoie un coursier l’après-midi à l’heure qui me convient, je règle tout au coursier. C’est la version locale d’Amazon Prime. Les services de shipping/coursiers/livraison à domicile fleurissent partout au Vietnam. Plusieurs e-commerçants acceptent l’envoi même dans les coins paumés, pour des frais de livraison entre 10 000VND (0,4€) et 30 000VND (1,4€). Le paiement se fait soit à la livraison, soit par virement bancaire.

Même Uber propose le taxi moto (!!!). Un chauffeur vient vous chercher en scooter, un casque à la main. C’est rapide, pas cher, sécurisé. Bon, ça sonne bien comme ça, mais en réalité, les Uber moto ont tendance à appeler les clients dès qu’ils acceptent la course pour reconfirmer l’adresse. Et ils ne parlent qu’en vietnamien. Donc si vous voulez utiliser Uber au Vietnam, modifiez votre numéro de téléphone sur votre compte et mettez votre numéro vietnamien. Le chauffeur va vous appeler pour confirmer. Demandez à quelqu’un de confirmer en vietnamien au chauffeur que oui vous l’attendez. Les chauffeurs font ça car les clients ont tendance à traîner, annuler la course, ou mettre une mauvaise adresse.

14124954_10209033751214839_4910806346296701329_o

Nous nous rendons à notre restaurant préféré à Hanoi : Quan Sen, un restaurant vietnamien qui propose des buffets à volonté (100 plats pour 320 000VND/personne). Je ne vous dis pas combien d’assiettes on a remplies ! C’est super bon, propre, varié, servi dans des quantités astronomiques. Le seul inconvénient pour les étrangers, c’est que les noms des plats sont marqués uniquement en vietnamien.

14026777_1768666866722485_550122816_n

sen-tay-ho-614-lac-long-quan2

Nous nous rendons ensuite à « A dao » (22A Hai Ba Trung, Hoan Kiem District), un espace culturel au centre d’Hanoi qui fait aussi hôtel/auberge, appartenant à une amie de mes parents. C’est une ancienne maison coloniale charmante avec un balcon digne d’un décor de cinéma.

Ils y diffusent plusieurs soirs par semaine les meilleurs films vietnamiens ou sur le Vietnam. J’avoue que regarder « L’odeur de la papaye verte » dans un cadre comme ça doit être un moment magique. 2 fois par semaine, un spectacle traditionnel mettant en scène les chants « a dao » (je n’avais encore jamais eu l’occasion d’écouter ça en live). Autrefois, les chants « a dao » étaient associés aux maisons closes ou d’opium.

14134738_1683594708628662_345636247_n

Nous passons également chez ma coiffeuse favorite pour un shampooing-brushing détente pas cher. Au Vietnam, en général, les femmes ne se lavent pas les cheveux tous les jours. Tous les 2 ou 3 jours, elles vont chez une coiffeuse pour un super shampooing de 30 minutes pour seulement 40 000VND (1,6€). Le shampooing consiste en 5 étapes : 2 shampooings avec petits massages de la tête, 1 massage du visage, 1 après-shampooing, 1 gros massage de la tête. Le brushing (rapide) est bien évidemment inclus. J’ai recommandé ce type de shampooings à plusieurs personnes qui se rendent au Vietnam mais elles ont été toutes trop timides pour tester. Si vous ne testez pas, vous allez regretter quand on vous en montrera la vidéo.

Plus d’infos sur les shampooings vietnamiens dans mon 2ème article sur Hanoi ici 

Pour le dîner, on se félicite d’avoir payé seulement 2€ pour 2 kebab vietnamiens & 2 noix de coco. Mais tout cela a un prix (cf. jour 4).

Jour 3 :

Comme tous les vietnamiens, on se lève de bonne heure pour aller prendre notre petit déjeuner dans un bui bui près de chez mes parents. Beaucoup de plats vietnamiens sont vendus uniquement au petit déjeuner (les soupes notamment) et tant pis pour ceux qui se lèvent tard. JB retrouve son petit déjeuner favori au Vietnam : bu’n riêu. La vendeuse le reconnaît tout de suite et lui sert un bol énorme (image d’illustration car on était très occupés à manger)

bun-rieu-cua-dong

L’astuce pour trouver de bons « pho » et de bons petit déjeuners c’est de repérer les écoles maternelles. Autour de ces écoles, la nourriture est saine et propre. Par contre, il faut y aller entre 7h et 8h car les enfants commencent l’école très tôt (pour que leurs parents puissent aller au travail à 8h). Les vietnamiens aiment manger salé le matin, on trouvera aussi des sandwichs, du riz gluant de tous les goûts, des soupes (pho, vermicelles…), pudding… perso mon repas préféré de la journée au Vietnam, c’est le petit-déjeuner. C’est la seule raison pour laquelle je me lève tôt.

Au déjeuner, je profite pour manger du poulet (le poulet fermier vietnamien est le meilleur au monde !) tandis que JB descend un kebab vietnamien (qui ressemble pas mal aux banh mi niveau ingrédients).

On passera tout l’après-midi à rendre visite à ma famille. C’est très commun, quand quelqu’un rentre d’une longue période passée à l’étranger comme ça, d’aller voir ses oncles et tantes pour dire bonjour, offrir un petit cadeau, plus tôt mieux c’est.

On passe la soirée dans un restaurant japonais rempli de japonais (c’est rare d’en croiser autant, le restaurant doit être super bon), avant d’aller au cinéma pour regarder un film américain sous-titré vietnamien au centre commercial Vincom

Jour 4, 5, 6 : Intoxication alimentaire

JB est malade : son ventre n’a pas aimé le kebab. Tout le monde nous confirme qu’il faut absolument éviter les bui-bui, éviter de manger du porc, et préférer les restaurants. L’intoxication alimentaire est un gros problème au Vietnam.

Pour la 2ème fois du tour du monde, JB consulte un médecin. Comme le service est excellent, seulement 30 minutes après mon appel, deux médecins viennent toquer à notre porte et consultent JB pour 20€. Bon, ce tarif, c’est pour ceux qui ont des traducteurs, comme JB. Si vous appelez un hôpital international, la consultation à domicile coûte 125$. Ce service commence à être disponible depuis 2015. Avant, les vietnamiens se contentent de faire appel à leur proche (il y a toujours un cousin ou un voisin médecin) ou aller directement à la pharmacie (pour les petits maux) ou l’hôpital (en général en urgence). Le modèle de médecin généraliste est populaire depuis peu.

Comme j’aime la cuisine de la rue et qu’il est un peu risqué de manger dans les bui bui, on va souvent à « Quan An Ngon« , un restaurant atypique où il y a plusieurs stands/cuisines autour du restaurant. Chaque stand est responsable de 2 à 4 plats. Ils vendent de la nourriture de la rue, mais c’est propre (mais plus cher aussi).

quanangnon

14099871_940186319427054_1992409904_n

13687422_1205389102816697_1086401202_n

A chaque fois qu’on y va, je profite pour manger 2-3 plats que j’aime beaucoup.

Après avoir mangé autant, on se promène comme des centaines d’autres vietnamien qui viennent devant le mausolée de Ho Chi Minh (zone piétonne avec des carrés de pelouse très sympathique), pour faire du sport ou apprendre à marcher à leurs enfants.

9c1f6d36-f9d8-4ec3-9c27-a3937d5415cb

Jour 7 : les massages vietnamiens

On m’a donné une super adresse de massage vietnamien, une adresse sérieuse où les masseuses sont correctement formées (Huong Sen, 68 rue An Duong). Le directeur est un expert de l’acupuncture, reconnu et respecté dans le milieu. Ainsi, le process est très différent des centres de massage lambda. Avant le massage, il faut se laver dans de l’eau aromatisée, on passe ensuite au jacuzzi, gommage puis hammam et seulement après tous ces étapes vient le massage. Une personne reste à côté de moi pendant tout ce temps où je me lave. Une autre personne, une masseuse, vient me faire un super massage de la tête aux pieds pendant plus d’une heure. Je crois que c’est le meilleur massages que j’ai eu jusqu’à maintenant. A la fin, elle m’enveloppe dans deux serviettes chaudes trempées dans de l’eau aromatisée. C’est divin ! Et cela coûte seulement 20€ pour ce soin de 2h.

Le soin visage vietnamien est aussi une expérience intéressante. Les vietnamiennes y vont quasiment toutes les semaines. Les instituts de beauté sont très bien équipés et proposent des cartes de fidélité, réduisant le coût de chaque soin à seulement 5€ (au lieu de 10€ si on paie séance par séance). Le soin commence par un démaquillage et nettoyage, suivi par un gommage (à grain ou enzymatique). Après, on a droit à un bain de vapeur et nettoyage des pores à la machine. Un super massage à la main puis à la machine (avec luminotherapie) précède un masque hydratant. L’esthéticienne ne vous laissera pas seule dans la salle comme en France, pendant la pose du masque, elle va vous masser les bras et la tête. Je peux vous recommander le Spa Tran au 301 rue Giang Vo.

Jour 7 bis : La rentrée scolaire

La rentrée scolaire au Vietnam, c’est toujours le 5 septembre (décalé peut-être d’un ou deux jours si ça tombe un week-end). Les anciens élèves sont toujours les bienvenus pour venir après la fête de la rentrée (qui dure en général 2h dans la cour de l’école, les profs souhaitent une bonne rentrée aux élèves).

Je suis retournée à mon école où j’ai étudié pendant 9 ans, et que ma grand-mère a aussi fréquenté. A cette époque, j’étais la « chanteuse officielle » de l’école, càd que tous les lundis, après la cérémonie du drapeau dans la cour, et après que le directeur de l’école nous ait fait la morale sur un point précis (retard, mauvaises notes…), il y a un mini spectacle de chants et j’assurais tous les lundis une chanson française ou vietnamienne que j’aimais, ici même :

img_3457.jpg

L’école a beaucoup changé mais garde toujours son architecture coloniale que j’aime tant. img_3450.jpg

Jour 8 : Bu’n cha?

Quand le président Obama est venu au Vietnam, il est allé dans un bui bui manger un bu’n cha?. Cela m’a fait très plaisir car c’est mon plat préféré et il est peu connu. Il est vendu uniquement dans le nord du Vietnam et uniquement à midi. Composé de boulettes de viande, vermicelles et de papaye verte et arrosé d’une sauce tiède, le bun cha est la meilleure recette de barbecue du Vietnam.

Nous nous sommes rendus au restaurant où il a mangé son bun cha (Bun cha Huong Lien) mais nous ne l’avons pas trouvé exceptionnel.

Finalement, c’est le bun cha près de chez moi, au 216 rue Doi Can, qui reste le meilleur. Attention, il n’est ouvert qu’à midi.

img_3489.jpg

14099578_521212468069384_1207858670_n

Avec des nems aux crabes croquants comme il faut.

Pour manger, on prend un peu de vermicelles et d’herbes aromatiques, qu’on trempe dans la sauce.

img_3486.jpg

Jour 9 : fitness et piscine

Nous achetons un pass journalier pour profiter de la superbe piscine de l’hôtel Daewoo à Hanoi, où nous avons organisé notre mariage il y a 5 ans.

2007_05_23_964642

Je tiens absolument à y revenir car c’est l’endroit où j’ai appris à nager et cela reste ma piscine préférée (au monde). Elle est en courbe et fait presque 100m de long. Il y a 15 ans, l’accès à cette piscine était peu cher, tous les matins, pendant 2 étés, je m’y rendais à 6h et nageais jusqu’à 7h30, quand le soleil commençait à taper. Je me rendais ensuite chez ma vendeuse de « bun rieu » pour un petit déjeuner copieux. Et puis un jour, les tarifs de la piscine ont soudainement augmenté, je ne m’y suis pas retournée avant aujourd’hui.

Maintenant, Pour 24€/personne, on a accès pendant une journée à l’espace fitness et à la piscine (non couverte). Ça peut vous sembler très cher mais la piscine vaut le coup. L’eau est toujours aussi transparente, la piscine reste splendide et propre. JB est très content de l’avoir découverte.

L’espace fitness (salle de sport, sauna, hammam) est moins bien. Car fréquenté par des gens qui se croient au-dessus des autres. De plus, le nudisme semble être imposé alors que les infrastructures ne s’y prêtent pas. Bref, allez-y juste pour la piscine, la meilleure d’Hanoi.

Note : je me suis trompée, ce n’était pas du nudisme, c’est un onsen – aux infrastructures un peu vieillottes. Mais allez-y pour la piscine qui vaut totalement le coup!

Partie 2 : Conseils pratiques

Astuces

  • Evitez de manger dans la rue car l’intoxication alimentaire est un grand problème au Vietnam. Préférez les restaurants locaux qui vendent de la nourriture « de la rue » comme Quan An Ngon, Quan Sen (buffet à volonté) qui proposent des centaines de plats
  • Manger dans la rue est acceptable le matin, si possible à côté des écoles maternelles. Allez dans des endroits où il y a plein de vietnamiens. Ne pas avoir de clients n’est pas un bon signe car les vietnamiens mangent tout le temps, il est quasi impossible pour un resto de ne pas avoir de client.
  • Plats à goûter à Hanoi :
    • Bu’n cha? (216 rue Doi Can) avec 2 nems aux crabes
    • Ba’nh cuô’n (raviolis vietnamiens) – c’est meilleur le matin
    • Bu’n riêu (vermicelles aux crabes) – dispo le matin et à midi
    • Nem / Nem cua be (nem aux crabes) – à manger avec le bun cha
    • Pho? (au poulet c’est mieux, et demandez 2 oeufs) – meilleur le matin, à midi et tard le soir
    • Xôi (riz gluant, testez différentes recettes xôi vung, xôi xéo, xôi lap xuon) – meilleur le matin
    • Go?i / Nôm (salades marinées, essayez toute sorte de GOI, c’est super bon)
    • Banh mi (uniquement dans des lieux qui vous semblent propres, évitez de manger du pâtée) – toute la journée, mais meilleur le matin
  • Prévoyez un peu plus de budget pour la nourriture au Vietnam, entre 10€ et 20€ par repas pour deux dans les restaurants. Mais si vous mangez dans la rue, ça coûte entre 1€ et 1,5€ par plat (avec risque d’intoxication alimentaire)
  • Beaucoup de services / activités sont méconnus des touristes (services de coursiers, bui bui sympas, massages, activités typiquement vietnamiennes comme la promenade le soir dans les squares ou autour des lacs) donc contactez quelqu’un sur Couchsurfing ou Meet-up pour avoir une preview d’une journée typique d’un hanoien. Ils seront très contents de vous amener visiter la ville, gratuitement. Les vietnamiens aiment beaucoup les étrangers (à condition qu’ils sont sympas et aiment bien manger).
  • Adresses utiles :
    • Quan Sen (buffet à volonté) : 16 rue Ly Thai To, 15€ par personne (320 000VN)
    • Quan An Ngon (resto aux plats de la rue super sympa) : 18 rue Phan Boi Chau
    • Massage traditionnel Huong Sen : 68 rue An Duong, chambre VIP avec toute sorte de baignoires dans la chambre, 2h pour 500 000VND (20€ par personne)
    • Soin du visage Spa Tran : 301 rue Giang Vo, un soin standard à 270 000VND (11€)
    • A dao (22A rue Hai Ba Trung) : centre culturel / hôtel au cœur de la ville.
  • Préférez les taxi Thanh Nga ou Grab pour tout déplacement
  • Si le compteur du taxi indique le montant à payer inférieur à 20 000VND, il est d’usage de donner 20 000VND au taxi (0,8€). Ca n’a pas de sens de payer une course moins que ça, l’essence coûte très cher au Vietnam. Pareil pour les Uber.
  • Pour Uber, achetez une carte SIM vietnamienne (80 000VND càd 3€ pour 7GB de data et 60 minutes d’appels chez mobifone) et rentrez ce numéro dans votre compte Uber, les conducteurs appellent souvent après avoir accepté la course. Ils ne parleront pas anglais, donc si vous voyez un vietnamien à côté, tendez lui le téléphone pour qu’il parle avec votre conducteur. Sinon, hélez un taxi.
Sầm Sơn (Vietnam) - Station balnéaire où JB est le seul étranger
Assurance pendant un tour du monde : Test & Avis de Chapka Assurance
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    2 commentaires
    • Répondre Jeanne L

      10 août 2018, 9 h 27 min

      Bonjour Anh, quelle est l’adresse de ta chère coiffeuse s’il te plaît? Je pars à Hanoï pour – mois et c’est une expérience que j’ai vraiment envie d’essayer!
      Merci et bonne continuation!

      • Répondre Anh

        10 août 2018, 9 h 49 min

        Bonjour Jeanne, malheureusement il est impossible de la retrouver, c’est dans une ruelle cachée dans une passerelle. Par contre, tu verras partout des coiffeurs à Hanoi et ils proposent tous du shampoing avec massage.
        Il faut leur montrer ca « tôi muốn gội đầu và rửa mặt. Dầu gội đầu bình thường”.

        Ca veut dire que tu veux un shampooing et massage du visage avec un shampooing normal (ca coutera moins cher). Pense à toujours demander le prix, ca coûte à peu près 60,000vnd

        Bon voyage !

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.