Onsen et Sentō : le guide des bains publics au Japon

Ayant adoré l’expérience des bains thermaux à Budapest, j’étais impatient de découvrir les Onsen au Japon.

J’ai eu l’occasion d’avoir un avant goût en testant un Onsen à Hanoï au Vietnam mais dès le lendemain de notre arrivée à Osaka, nous nous sommes rendus dans un premier vrai Onsen japonais.

L’expérience est top et on va sûrement en tester plusieurs pendant notre séjour 🙂

Dans la première partie de cet article nous décrirons comment se déroule une séance dans un Onsen. Dans la deuxième partie, nous parlerons plus spécifiquement de ceux que nous avons testés.

Evidemment vous ne trouverez pas beaucoup de photos dans cet article, cela préservera quelques surprises pour votre visite 🙂

Un Onsen : qu’est ce que c’est ?

Selon Wikipédia, un onsen (littéralement « source chaude ») est un bain thermal japonais. Il s’agit de bains chauds, généralement communs, intérieurs ou extérieurs, dont l’eau est issue de sources volcaniques parfois réputées pour leurs propriétés thérapeutiques. La nudité y est de rigueur. Le terme désigne à la fois la source, les bains mais aussi la station thermale construite autour des bains.

Les japonais qui ont souvent un mode de vie très stressant s’y rendent pour se détendre et prendre soin d’eux. Seuls ou en petits groupes.

A noter qu’il existe également les Sentō, bains publics sans eaux thermales.

Comment se déroule une séance dans un Onsen ?

L’expérience est un petit peu déroutante lorsqu’on la vit pour la première fois. Voici donc une description détaillée du déroulement pour vous éviter de faire un impair et de pouvoir en profiter pleinement.

Sachez d’abord que les Onsen ne sont pas mixtes, les espaces pour les hommes et pour les femmes sont séparés.

Vous n’avez rien à prévoir si ce n’est une petite serviette qui en fonction des Onsen peut vous être fournies ou louées.

Les chaussures

Dans un soucis de propreté, vous devrez systématiquement enlever vos chaussures avant d’entrer et les déposer dans un petit casier. Dans les grands onsen, vous aurez souvent besoin d’une pièce de 100 yens pour le casier. Dans les petits sento, c’est rarement le cas.

Le déshabillage

Une fois entré dans votre Onsen, rendez vous dans le vestiaire (sans cabines individuelles) et déshabillez vous intégralement. Vous devez en effet laisser vos complexes à l’extérieur, l’expérience Onsen se vit intégralement nue. Laissez vos affaires dans le locker prévu à cet effet (il vous faudra parfois prévoir une pièce de 100 yens pour le casier).

Le lavage

Après le déshabillage, entrez dans le Onsen avec votre petite serviette et n’oubliez pas la première étape obligatoire : un lavage méticuleux ! En effet, il est inacceptable d’utiliser les différents bains sans être propre.

Dès l’entrée, il y a généralement une grande bassine avec de l’eau chaude. Prenez un récipient et rincez vous, cela permet également de préparer votre corps à la température plus élevée des bains.

Pour se laver, vous trouverez ensuite en rang d’oignons des petits tabourets sur lesquels vous pouvez vous asseoir et utiliser un pommeau de douche. Vous avez systématiquement à disposition un miroir et une bassine.

Vous pouvez également profiter de cet espace pour vous raser et vous brosser les dents.

En fonction des onsens, les produits d’hygiènes (savons, shampoing, conditionner, brosses à dents, rasoirs, …) sont compris dans le prix ou achetables sur place. Lorsque ce n’est pas compris, les locaux viennent généralement avec leur propres produits.

La baignade

Une fois propre vous pouvez utiliser les différents espaces :

  • Des bains avec des gros écarts de températures (d’environ 18°C à 43°C en fonction des Onsens)
  • Des jaccuzis
  • Un sauna
  • Un hammam
  • Parfois des bains extérieurs avec des espaces pour s’allonger.

Prenez votre temps et détendez vous !

Le séchage

Une fois terminé, il est important de se sécher avant de regagner le vestiaire afin d’éviter de créer des flaques d’eau glissantes.

Une fois de retour dans le vestiaire vous avez souvent accès à une balance pour vous peser, à des coton tiges et autres produits pour finaliser votre toilette.

Pensez à vous réhydrater, on ne s’en rend pas forcément compte mais entre les bains chauds, le hammam et le sauna, on transpire beaucoup. Par curiosité, je me suis une fois pesé avant et après ma séance d’onsen, j’avais perdu 400 grammes. Des fontaines d’eau potable sont souvent disponible.

Y a t-il un ordre à respecter dans l’utilisation des espaces ?

A vrai dire je ne sais pas. Après avoir observé discrètement les locaux, je n’ai pas l’impression qu’il y ait d’ordre particulier.

De mon côté, j’aime bien commencer par utiliser les différents bains à température ambiante puis de faire des grosses variations de température : quelques minutes dans le bain le plus froid puis quelques minutes dans le plus chaud.

Après ça, je profite du Hammam puis du Sauna avec un petit passage par le bain le plus froid à chaque fois (j’adore les transitions froid – chaud et chaud – froid !).

Pour finir, je m’allonge dans les espaces prévus à cet effet pour me relaxer tout en séchant.

A quoi sert la petite serviette ?

Cette petite serviette va avoir plusieurs usages :

  • Au moment du lavage, elle va faire office de gant de toilette pour vous savonner, notamment dans le dos qui n’est pas toujours une zone facile à astiquer.
  • Lorsque vous serez dans le sauna, dans le hammam ou si vous vous allongez quelque part, elle fera office de cache-sexe.
  • Vous pourrez l’utiliser pour vous éponger le visage lorsque vous sortez des différents bains.
  • Une fois bien essorée, elle vous permettra de vous essuyer.

Petit détail amusant : comme la serviette est amenée à être savonneuse, il est interdit de mettre la serviette dans un bain. Comme il n’y a pas de crochet ou autre pour la ranger, certains la laissent sur le bord du bain, d’autres la posent sur leur tête, d’autres encore la noue autour du front façon samouraï.

Imaginez vous intégralement à poil dans un bain avec une serviette pliée sur la tête, la scène est assez ridicule.

Puis-je aller dans un Onsen si je suis tatoué ?

La règle générale c’est qu’il est interdit de se rendre dans un Onsen si vous avez un tatouage.

Cette mesure permet d’exclure les yakuza (membres de la mafia japonaise) dont le tatouage est un signe distinctif.

Si votre tatouage est discret, vous pouvez le cacher avec un pansement imperméable et demander à l’accueil s’ils vous acceptent avec ce subterfuge.

Certains Onsen semblent cependant accepter les tatouages (cf les différents Onsen que nous avons expérimentés ci-dessous).

Comment faire si vous avez des lunettes ?

Si vous êtes myopes comme moi, vous pouvez facilement vous perdre dans les grand onsen si vous n’avez pas vos lunettes ^^.

Sachez que vous pouvez tout à fait les porter pendant votre séance.

Dans certains onsen, une petite étagère à l’entrée des saunas et des hammams permet de poser ses lunettes.

Si ce n’est pas le cas, gardez les sur vous, ce n’est pas l’idéal mais c’est ce que font les locaux.

Des bains électriques ? qu’est ce que c’est que ce truc ?

Dans beaucoup de onsen et de sento, vous découvrirez un bain un peu spécial. Au premier abord, seule se petite taille le distingue des autres.

Sans vous méfier, vous entrez un pied dedans et le ressortez aussitôt, vous venez de vous prendre une décharge électrique !

Eau + électricité = danger, la première fois c’est assez effrayant et vous vous demandez si c’est normal.

En fait c’est tout à fait normal, si vous regardez bien, vous apercevrez des électrodes sur le côté intérieur du bain qui diffusent un courant électrique horizontalement.

Il s’agit d’un bain électrique ou denki buro. Pour ma part je me suis fait avoir deux fois et ce n’est pas franchement agréable.

Si vous voyez un bain plus petit que les autres, parfois avec une petite lumière rouge, parfois avec un petit écriteau avec des caractères japonais rouge : méfiance !

Si vous ne souffrez pas de problèmes cardiaques, pas de danger pour autant, il semble que ce bain soit bon pour les rhumatismes.

Je n’ai pour le moment vu qu’une fois un japonais utiliser ce bain. J’ai également lu que les jeunes se tiennent à l’écart des bains électriques : la rumeur dit que cela réduit la quantité de sperme…

Combien coûte une séance dans un Onsen ?

Les onsens sont plutôt bons marché.

Comptez entre 400 yens (pour un Sento populaire) et 2000 yens (pour un très grand Onsen) pour une entrée.

La moyenne devant se trouver vers 500 ou 600 yens.

Prévoyez également entre 100 et 200 yens pour la location d’une petite serviette si vous n’en avez pas. C’est rarement nécessaire pour les sento mais ça l’est souvent pour les onsen.

Les onsen que nous avons testé à Osaka

Tennen Onsen Naniwa Hot Spring : Le premier Onsen que nous avons testé et l’un de nos préférés ! (tatouages interdits)

Irifune Onsen : Plus bain public que véritable Onsen, une excellente expérience pour se sentir comme un local. (tatouages autorisés)

Spa World Onsen : Un lieu incroyable sur 8 étages mais une expérience moins authentique. (tatouages interdits).

Suehiroyu : Un petit sento populaire idéal pour se laver. (pas d’indication concernant les tatouages).

Sento Akashi-yu : Un petit sento populaire. (tatouages autorisés).

Shimizuyu : Un sento populaire, un peu plus grand que la moyenne où j’ai été particulièrement bien accueilli. (tatouages autorisés).

Les Onsen que nous avons testé à Kyoto

Funaoka Onsen : Malgré son nom il s’agit d’un sento. Petit et agréable avec un tarif très bon marché. (les tatouages semblent autorisés).

Tenzan-no-yu : Un super onsen bien que le ticket d’entrée soit plus cher que la moyenne. Sa proximité avec la forêt de bambous est un gros plus. (les tatouages sont interdits).

Les onsen que nous avons testé à Kobe

Arima Onsen Taiko-no-yu : Un onsen assez cher réputé pour la variété de ses eaux vertueuses pour la santé. (les tatouages sont interdits).

Les onsen que nous avons testé à TOKYO

Ginza yu : Un sento vraiment tout simple sans intérêt autre que celui de se laver. (pas d’indication concernant les tatouages).

Minatoyu : Un sento moderne, petit mais agréable avec accès au sauna en option. (les tatouages sont interdits).

Carnet de Voyage Osaka (Japon) #1 : des heures de vol et notre Airbnb
Carte SIM avec data 4G prépayée au Japon : combien ça coûte ? Où en acheter ?
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.