Test & avis du sento Ginza-yu à Tokyo (Japon)

Pour savoir comment se déroule une séance dans un Onsen, c’est par ici.

Sento de quartier le plus proche de notre airbnb, c’est le premier que j’ai testé à Tokyo.

Comme d’habitude, on enlève nos chaussures et on les range dans un casier avant d’entrer (pas besoin de pièce pour le casier).

L’entrée coûte 460 yens à acheter au guichet (pas de caisse automatique).

Petite incompréhension avec la dame d’accueil lorsque je lui explique que je veux acheter un savon et un shampoing en lui montrant ceux qui sont sur son bureau. Je comprends finalement qu’on en a gratuitement à disposition dans les bains.

On monte quelques marches pour accéder au vestiaire puis aux bains. Les installations sont propres, le lieu a probablement été rénové récemment.

Ce sento est cependant le plus petit que j’ai fait jusqu’à présent.

Comme dans tous les sentos, on trouve des emplacements individuels pour se laver. Il n’y a ensuite que 2 bains. Tous les deux à 40°C dont l’un avec quelques jets massants.

C’est tout, pas de bains froids comme je les affectionne. Pas de bains chauds à températures variés. Pas de sauna ou hammam.

Après 10 minutes de lavage et 10 minutes dans les bains chauds, c’est donc, rouge comme une crevette, en utilisant le robinet froid des emplacement individuel et une bassine que je me rince.

Un sento de quartier où aller si on a besoin de se laver, l’intérêt en terme de relaxation est limité. On trouve sûrement bien mieux ailleurs à Tokyo.

Tarifs : 460 yens. Savon et shampoing inclus.

Horaires : du lundi au samedi de 15h à 23h.

Pas d’indication concernant les tatouages.

Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.