Tokyo DisneySea : le plus beau parc Disney au monde

Le tour du monde est un excellent prétexte pour visiter tous les parcs Disney au monde. Nous avons raté cette occasion à Hong Kong, mais il n’est pas question de rater cette fois à Tokyo.
Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Après notre aller-retour au Mont Fuji et des longues heures de bus pour rentrer à Tokyo en plein Golden Week, JB est de moins en moins motivé pour aller dans un lieu fréquenté, mais je le convaincs d’y aller après le Golden Week et en plus en semaine. C’est donc pour me faire plaisir qu’il achète les tickets en ligne, les fait imprimer dans un 7eleven et c’est sous une petite pluie que nous arrivons à Maihama Station.

Il faut ensuite prendre un autre train (230yen/l’aller il me semble) de Disney afin d’éviter les 15mn de marche sous la pluie.

Ce train est super mignon

Il y a deux parcs : Disneyland normal et DisneySea. Comme le Disneyland ressemble pas mal à celui aux Etats-Unis (qu’on aura l’occasion de visiter un jour) et celui à Paris, on préfère aller à DisneySea pour « rencontrer » Ariel, Nemo et compagnie.

Ce qui nous étonne tout de suite c’est ce faux port magnifique…

… vu le soir avec les lumières, c’est encore plus impressionnant.

Nous avons une application pour connaître le temps d’attente de chaque attraction et nous choisissons de faire 50mn de queue (+ prendre en plus un Fast Pass pour 16h50) pour cette attraction phare.

On fait la queue jusqu’à ce qu’on arrive dans la chambre d’Andy. Notez la taille de sa commode.

On s’assoit par deux ici, chacun avec un pistolet, qu’on actionne en tirant sur la boule en bas. Le but est de tirer sur les cibles virtuelles (des écrans, et on passe d’un écran à l’autre).

Comme on a des lunettes 3D, on voit très bien l’où l’on tire, et l’idée est de faire le score le plus élevé possible. On est amenés d’un jeu à l’autre. Au début, JB et moi essayons de viser avec précision et on fait un score lamentable. Mais au deuxième essai (quand on revient à 16h50), on a réussi à doubler nos scores en tirant comme des malades sur tout ce qui bouge.

Voilà nos scores pourris la première fois :

On passe ensuite sous un faux volcan (qui crache du feu et de la fumée de temps en temps) pour faire l’attraction 20000 lieues sous la mer.

En gros, on est mis dans une sorte de cabine et tout est fait pour qu’on ait l’impression d’être vraiment plongés sous l’eau. Il y a de petites bulles devant la vitre, etc. A nombreuses reprises, je demande à JB si on est vraiment sous l’eau car c’est super bien fait.

Malheureusement, l’attraction phare d’à côté : Journey to the center of the earth est temporairement fermé.

On passe ensuite au Mermaid Lagoon, et on assiste à un spectacle avec une vraie Ariel suspendue par les cordes. Le spectacle est amusant, mais convient plus aux petits.

Je vous montre aussi les décorations ! DisneySea, c’est vraiment la féérie de Disney combinée à l’efficacité japonaise. Tout est parfait, tout est fait avec soin, c’est incroyable ! Il y a aussi un faux canal de Venise que j’ai oublié de prendre en photo.

L’attraction Tower of Terror est aussi fermée temporairement.

Le matin, nous sommes passés réserver deux places pour un déj à 14h30 chez Magellan’s, un resto super bien noté.

Effectivement, la déco est impressionnante, on a du mal à se dire qu’on est dans un parc Disney. Et les plats sont très très bons, pour 25€/personne.

Après cette parenthèse gastronomique, on part à la recherche des popcorns au poivre. Ici, ils ne rigolent pas avec les pop-corns, les pop-corns ont tous des goûts différents, et c’est super bien fait, par exemple à côté de mermaid lagoon, les pop-corns sont salés. Et à côté de l’Arabian Coast, les pop-corns ont le goût du curry…

Comme les pop-corns au poivre ont été tellement vantés dans les critiques Google Maps, on s’aventure jusqu’au Port Discovery pour les acheter. ils sont juste à côté de Hangar Stage.

Ils sont vraiment vraiment trop bons !!! Avec un petit arrière-goût poivré comme il faut. Pour seulement 360yen. Certains achètent même des gros seaux de popcorn en forme de Mickey qu’ils peuvent accrocher autour du cou et remplir pour un prix modéré une fois terminé.

On en profite aussi pour regarder un spectacle au Hangar Stage. Les effets spéciaux sont vraiment géniaux, on dirait qu’il y a de vrais arbres en face de nous. Je vous recommande vivement !

C’est parti ensuite pour les attractions Indiana Jones, le premier où l’on a vraiment l’impression d’explorer l’intérieur d’un temple perdu dans la jungle. Et le second qui ressemble à celui de Paris, avec un petit looping de rien du tout. Même les petits peuvent participer.

Voilà, niveau attractions à sensation forte, ça n’égale pas Disneyland Paris, mais niveau décoration, ça dépasse notre imagination.

On joue encore à quelques autres attractions et un spectacle… et comme il pleut trop, on décidé de zapper le grand spectacle à 20h et les feux d’artifice (qui n’auront sûrement pas lieu à 20h30).

Sans oublier de faire un tour dans les magasins de souvenirs 😀

C’est avec les étoiles dans les yeux que nous rentrons à notre airbnb, épuisés, mais tellement heureux.

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Vous n’êtes pas obligé d’acheter les tickets à l’avance comme nous, vous pouvez les acheter à l’entrée du parc et en semaine, il n’y avait pas beaucoup de queue
  • Il vaut mieux y aller en semaine, par mauvais temps de préférence (presque toutes les attractions sont à l’intérieur) pour éviter la foule
  • Il existe des tickets pour visiter les deux parcs DisneySea et Disneyland mais vous ne pouvez pas les visiter le même jour.
    • Le ticket d’un jour/un parc coûte 7400yen
    • Le ticket de deux jours/deux parcs coûte 13,200yen
  • Il y a des Fast Past pour les attractions phare, mais en semaine, il y a tellement peu d’attente que les fast pasts ne sont pas toujours disponibles
  • Pensez à télécharger l’appli Wait Times + Map for Tokyo disneyland pour suivre les temps d’attente en temps réel
  • Dès votre arrivée dans le parc, repérez le resto où vous voulez déjeuner et réservez des places

Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.