Sầm Sơn (Vietnam) – Station balnéaire où JB est le seul étranger

J’ai trouvé ça sympa d’amener JB aux endroits que je fréquentais quand j’étais petite. Cela me fait un effet de pèlerinage, et pour lui, une occasion de me connaître un peu plus.

Sam Son est un de ces endroits qui ont marqué mon enfance. Mes parents sont fonctionnaires et il est d’usage que chaque service du ministère organise des vacances peu chères pour leurs employés et leurs familles. C’est toujours le cas aujourd’hui et il m’arrive encore d’en profiter.

14199777_322617511414853_7152137230058804146_n

Quand j’étais petite, le Vietnam était très pauvre et souffrait de l’embargo américain. Partir en vacances était hors de prix. Prendre l’avion était inimaginable. Chaque ministère avait son propre hôtel (qui est maintenant ouvert à tous) pour loger ses fonctionnaires et leurs familles en vacances. Sam Son, à seulement 3H de route d’Hanoi, était une destination balnéaire prisée, malgré son eau peu transparente. L’eau de Sam Son est un peu rouge à cause de son sable noir et sa proximité avec les fleuves d’à côté. Même l’eau du robinet est un peu salée. Mais l’eau de mer est propre et a même des vertus thérapeutiques (c’est comme si l’on se baignait dans de l’eau avec l’argile, c’est pas mal pour la peau).

Comme je le disais, j’y allais souvent l’été, et préférais cette plage à celle d’Halong où il n’y avait pas de sable (à cette époque, on ne pouvait pas encore dormir sur les bateaux naviguant les eaux transparentes de la baie). J’aimais beaucoup Sam Son pour une autre raison : les fruits de mer. On allait à la plage, on choisissait au hasard un des restaurants installés sur le sable, ma mère achetait aux pêcheurs des fruits de mer le matin, qu’elle ramenait au restaurant et payait uniquement les boissons et la préparation. On se baignait, sautait les vagues, et remontait toutes les heures pour manger, allongés sur les transats, les pieds dans le sable.

Ca a l’air idyllique comme ça mais en réalité, tout le monde le faisait donc la plage devenait une poubelle géante. Jusqu’à ce que quelqu’un a eu l’idée d’interdire des restaurants sauvages et imposer un restaurant officiel tous les 100m, avec facilités (payantes) comme douche, restauration, pharmacie… Maintenant, la plage est toute propre, on ne voit que quelques « gardiennes » non officielles avec leur parasol, tendant un sac plastique aux touristes pour qu’ils y mettent des affaires à faire garder.

Les vietnamiens ne viennent pas pour bronzer, ils viennent à la plage pour nager, faire des châteaux de sable, jouer au foot, au cerf volant ou manger. Ici, on peut louer des bouées qui sont des anciens pneus de voitures pour 1€ et faire garder nos affaires pour 50 centimes.

Le soir, tout le monde se promène sur la plage où il y a plein de stands de vêtements et de jouets. On peut également louer des tandems, des paillasses, des segways, faire du karaoké ou jouer aux fléchettes.

Quand on longe cette superbe plage de 6km, les restaurants ne manquent pas, mais nous choisissons de manger à notre hôtel. Il n’y a pas de menu, on dit à la patronne ce qu’on veut manger et elle se débrouille pour trouver des ingrédients et cuisiner. Mon plat préféré : crabes au tamarin
14102680_322617714748166_4962992572799719728_n

14224696_322617604748177_7761584044844937527_n

Plus l’hôtel est proche de la plage, plus il est cher. Notre hôtel Sao Mai est seulement à 50m de la plage, pour 20€ la nuit avec climatisation. Les gens se mettent en maillot de bain et se promènent comme ça dans la rue pour aller à la plage, ça leur évite de devoir payer la garde des vêtements.

14192622_322617531414851_3889768922818182323_n

Sâm Son est connu aussi pour sa sauce de poisson. On a visité le lieu de fabrication : les poissons sont marinés dans du sel pendant 1,5 an à 2 ans. Après 2 ans, tout ça est filtré et donne la sauce que vous connaissez, avec des taux de concentration différents. Une sauce concentrée à 40% est plutôt utilisée pour cuisiner ou pour manger avec des légumes bouillies, alors qu’une sauce moins concentrée est utilisée pour la sauce de nems par exemple.

Mes parents nous y amènent en voiture et sur le chemin, on découvre des lieux très peu fréquentés (méconnus même par les touristes vietnamiens). Comme cet ensemble de 9 puits qui forment une source d’eau, transparente, qui rappelle Emerald Lake en Thailande. Sauf qu’ici, elle est cachée par un temple et deux maisons. Ce temple (den co chin), a la particularité de pouvoir chasser les mauvais esprits. Regardez-moi ça !

Partie 2 : Conseils pratiques

Astuces

  • Y aller avec un guide ou un ami vietnamien, car la ville n’est pas touristique, personne ne parle anglais
  • Il y a un hôtel 5 étoiles dans le coin (FLC) mais se loger à FLC enlève tout le charme qu’offre Sam Son. Si vous aimez les resorts, allez plutôt à Nha Trang
  • On peut louer une voiture avec chauffeur pour l’aller-retour depuis Ha Noi pour 3 400 000 VND (135€) et s’arrêter à Ninh Binh, la baie d’Halong terrestre (qui est sur le chemin)

Budget

  • Hôtel : entre 20€ et 30€ avec clim
  • Fruits de mer : entre 400 000VND et 650 000VND le kg de fruits de mer
  • Repas de fruits de mer : 300 000 VND pour deux/repas
  • Service de garde d’affaires : 10 000VND
  • Location de bouée : 20 000VND
  • Bouteille d’eau : 10 000VND
  • Petit déjeuner : entre 25 000VND et 30 000VND
  • Location de voiture électrique pour faire un tour : entre 60 000VND et 100 000VND
  • Noix de coco au Hubway : 50 000VND
  • Un Coca : 27 000VND
  • Location de segway : 20 000VND pour 40 minutes (prix local). Prix pour étrangers : 30 000VND pour 20 minutes lol
Macao (Chine) - le Las Vegas de l'Orient
Hanoi (Vietnam) - Comment vivre comme des locaux ?
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.