Plettenberg Bay (Afrique du Sud) – une jolie station balnéaire

Plettenberg Bay, le paradis des dauphins, baleines et requins.

Pourquoi Plettenberg Bay ?

Tout simplement parce que j’ai vu une magnifique photo dans le magazine GEO, qui expliquait que les dauphins suivaient les sardines en Juin-Juillet et qu’on en verrait plein en Afrique du Sud. Certains connaissent mon amour pour les dauphins. J’ai traversé toute l’Australie pour donner à manger aux dauphins sauvages au Moreton Island, les observer pendant des heures et des heures. J’aime beaucoup quand ils montent à la surface pour respirer, c’est trop mignon le bruit qu’ils font.

Il y a plusieurs villes permettant d’observer les dauphins, mais Plettenberg Bay est la ville proposant le plus d’activités à proximité aux touristes (saut à l’élastique, kayak, plongée, éléphants etc.). De plus, le trajet Cape Town – Plettenberg Bay en bus permet d’admirer les plus belles plages de la Route des Jardins (Garden Route).

3594_1600x1200-wallpaper-cb1320173687

Carnet de voyage

C’est ainsi qu’un beau matin du mois de Juin, nous partons de Cape Town pour 11h de route vers Plettenberg Bay (je vous ai dit que j’aimais BEAUCOUP les dauphins ?). Rdv à 7h15 devant notre hôtel à Cape Town. Un vieux bus bondé s’arrête devant nous. JB me jette un regard façon « pourquoi tu m’as fait ça ? ». Heureusement, ce n’est pas NOTRE bus. Le nôtre arrive 10 minutes plus tard, 20 places vides. Finalement, la route ne dure que 9h (-2h par rapport à ce qui est prévu). En effet, le bus ne s’arrête que pour prendre et déposer les backpackers ayant réservé. Sinon, il trace en prenant l’autoroute. Les paysages restent exceptionnels, on dirait le massif central avec des autruches et singes en plus, avec quelques passages qui n’ont rien à envier à la promenade des anglais.

Grâce aux backpackers qui descendent plus tôt que nous, nous avons droit à un petit mais sensationnel aperçu de Mossel Bay (et un petit restaurant donnant sur la baie, JB me dit que le patron a la tête d’un cadre supérieur qui a tout plaqué pour venir s’installer ici), Wilderness (l’auberge Knowe est une véritable havre de paix avec hamac et promenades à cheval) et Knysna (la grève de l’équipe de France vous vient-elle à l’esprit ?).

Arrivés à Plettenberg Bay à 16h15, nous ne sommes même pas fatigués. Nous remarquons que c’est peut-être la première fois de notre vie que nous ne sommes pas pressés par le temps et c’est cela qui nous aide à trouver le trajet de 9h extrêmement agréable et rapide.

L’hôtel est tout simplement superbe et bien situé, à 50m de la plage. Bien équipé avec salle de bain spacieuse et privée.

Nous profitons du coucher du soleil le plus magique depuis le début de notre voyage, avec le ciel couleur pastel qui change de nuance toutes les deux secondes. L’eau est bonne malgré qu’on soit en hiver. Une nageuse courageuse plonge dans l’eau tandis que les enfants jouent sur le sable. Nous assistons là à une véritable scène de carte postale.

13428571_10208421999001416_7124093403205337087_n

Nous dînons ensuite chez Moby Dick’s Grill qui donne sur l’océan. D’habitude, je n’aime pas les poissons mais le merlu grillé du resto m’a fait changer d’avis. Les huîtres sont super fraîches. Jb lui a droit à un assortiment de fruits de mer tout aussi délicieux.

Le lendemain, nous partons pour 2h de bateau avec Ocean Safaris. Nous voyons de près une baleine qui nage au long de la côte repérée ce matin par d’autres bateaux. Contrairement à ce que je pensais (je regarde trop Disney), quand la baleine respire, ça ne se voit pas à des km. C’est très discret. Nous assistons ensuite à une tentative d’attaque d’un requin blanc aux bébés phoque. Victoire aux phoques adultes qui ont pu chasser le requin en nageant à 20 à côté du requin. Là aussi contrairement aux films, le requin n’est pas en surface avec sa nageoire bien visible mais à 3m de profondeur. On repère un deuxième requin qui fonce directement vers un autre bateau. L’eau étant transparente et avec nos excellents guides, nous suivons tout ça sans souci, avec commentaires en direct comme un match de rugby.

Etant très motivée, je suis tout en haut du bateau (là où ça secoue le plus) pour mieux voir. J’ai la chance d’avoir un des deux guides qui est aussi en haut pour donner les indications au capitaine. A un moment, entre les phoques, les deux requins blancs, on voit 3 ombres passer, il me les montre et me dit « humpback dolphins », des dauphins plutôt timides et qui sont très difficiles à voir.

Sur le chemin du retour, je vois une nageoire en forme d’éventail en surface et le montre aux guides. Le bateau s’arrête net et les guides nous annoncent que c’est un sunfish (arlequin), un des plus poissons les plus rares au monde. Voilà, si nous n’avons pas vu de dauphins qui nagent avec le bateau façon Titanic, nous avons eu droit à un joli spectacle et des animaux très difficiles à repérer habituellement.

Ayant appris nos 2 jours de route exprès pour venir voir les dauphins, le guide nous propose de revenir le lendemain pour faire un autre tour gratuitement (vraiment trop gentil). Mais finalement, il nous informe le matin même qu’aucun dauphin n’a été vu par les autres bateaux aujourd’hui. Nous décidons de ne pas abuser de sa gentillesse et partir de Pletttenberg Bay pour Cape Town comme prévu à 12h, sans regrets.

Comment y aller

Nous avons choisi de nous y rendre en Baz Bus depuis Cape Town, principalement parce que ce bus nous dépose directement devant la porte de notre auberge de jeunesse (qui fait aussi partie du programme Baz Bus) et surtout parce qu’il a une bonne réputation (à l’heure, sécurisé et confortable), très important quand on a un agenda millimétré.

Nous avons choisi des pass 7 jours Cape Town – Port Elizabeth, hop-on hop-off. Théoriquement, nous pouvons nous arrêter n’importe où, remonter dans le bus à n’importe quel moment. Mais en vrai, il n’y a qu’un bus par jour, d’où l’intérêt très limité de cette formule.

Autres options

Intercape qui roule de jour (très important pour admirer les paysages) et deux fois moins cher. Cependant, attendez-vous à avoir du retard et être déposé aux stations de service
Greyhound qui roule de nuit, avec plus du moins du retard, dépose aussi des fois aux stations de service, deux fois moins cher que Baz Bus.
L’avion depuis Johannesbourg ou Cape Town, un peu plus cher (R3000 l’aller-retour) que le bus (R2400) mais fait gagner un temps considérable

Budget

  • Transport : Baz Bus Pass 7 jours (moins cher que l’aller-retour) R2470/personne soit 140€
  • Tour pour aller voir les dauphins/baleines/phoques : R700/personne soit 42€ avec Ocean Safaris -> excellent service, avec beaucoup de patience, je recommande
  • Hôtel : Plett Beachfrond Accommodation R774/chambre privée soit 45€/nuit, petit déjeuner compris -> je recommande vivement, l’hôtel est très bien situé, à 1mn de marche de la plage, le service est excellent et le Wifi est de qualité
  • Lessive faite par l’hôtel : R4 par article -> R84 pour nous, vêtements lavés et séchés en seulement 2h
  • Nourriture : 7 à 8€/personne/repas

Total : 528€ pour 3 jours, 2 adultes, transport compris depuis Cape Town

Ces dépenses peuvent être fortement réduites si
(1) l’on remplace le Bazbus par une location de voitures ou en passant par d’autres compagnies de bus comme Intercape ou Greyhound
(2) si l’on part de Port Elizabeth au lieu de Cape Town pour se rendre à Plettenberg Bay
(2) si l’on prend le tour « dolphin » tout court à R400 au lieu du tour pour voir aussi les baleines à R700

depensesplettenbergbay

Astuces

  • Baz Bus : Attention aux horaires, le bus ne part que 5 jours/semaine, il faut regarder attentivement le calendrier, dans les deux sens. On aurait pu rater notre avion car je n’avais pas vu que le bus ne circulait pas de Port Elizabeth à Cape Town le lundi. Heureusement que je m’en suis aperçue en envoyant un mail à Baz Bus avant de réserver les hôtels
  • Baz Bus : si vous voulez aller encore plus loin (Durban par exemple), sachez qu’on ne peut pas faire Cape Town – Durban non-stop, il faut absolument s’arrêter une nuit à Port Elizabeth
  • Contrairement à ce qui laisse penser, Baz Bus ne s’arrête pas dans les villes où il n’y a pas de réservation. Il arrive souvent en saison creuse que le bus arrive 1h plus tôt que l’heure de pick up prévue. Donc à moins d’être le premier arrêt, si le bus est censé venir vous chercher à 10h, soyez prêt à 9h (le bus vous attendra car c’est de sa faute qu’il est en avance, mais le chauffeur n’hésitera pas à vous mettre un coup de pression en vous appelant au téléphone)
  • Vous avez plus de chances d’apercevoir les baleines entre Mai et Juillet. La vue des baleines/dauphins n’est pas garantie mais les phoques y ont élu domicile, il y en a plus de 6000 là-bas, c’est sûr que vous en verrez

Liens

Cape Town (Afrique du Sud) - une ville trépidante
Conseils Pratiques pour bien profiter du Safari au Kruger Park (Afrique du Sud)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.