Macao (Chine) – le Las Vegas de l’Orient

Macau/Macao a toujours été sur ma to do list, pour une simple raison : j’ai craqué pour Macau en regardant une série coréenne. Et je ne suis pas la seule car après la diffusion de cette série, Macau est devenue une des top destinations pour les coréens. Je me souviens, l’héroïne visitait l’hôtel The Venetian, où se trouvait un faux canal de Venise avec un faux ciel bleu. Mon but en venant à Macau : visiter cet hôtel, et accessoirement fêter mon anniversaire dignement.

Extrait de la série en question (il manque la grosse partie où l’héroïne découvre le lobby de l’hôtel) :

Il y a un ferry d’une heure depuis Hong Kong vers Macau, pour 177HK$/personne/one way. Ce ferry s’arrête soit à Macau Outer Harbour (sur l’île où se trouve le quartier historique – un bateau par jour, tôt le matin) ou Macau Taipa (où se trouve les hôtels de luxe façon Las Vegas – un bateau toutes les 15 minutes).

Nous choisissons de nous loger une nuit sur l’île historique et une nuit sur l’île Taipa. Pour ce voyage à Macau de 3 jours, nous avons commis plusieurs erreurs qui ont rendu notre premier jour moins magique, mais rien de grave. Nous en parlerons à la fin de l’article.

Partie 1 : Carnet de voyage

Jour 1 : La vieille ville

Les circonstances font que nous petit-déjeunions au MGM juste après notre arrivée à Macau. C’est un casino très classe avec un lobby super stylé doté d’un énorme aquarium au milieu.

img_3620.jpg

Le restaurant, au prix plutôt abordable (petit déjeuner à 58MOP, MOP = dollars Macau), se trouve juste à côté du casino. Avec nos backpacks, on fait tellement tache que les agents de sécurité ont dû nous escorter pour la traversée du casino jusqu’au restaurant ahahha (alors que si on avait juste une valise, on aurait pu passer sans se faire remarquer).

On laisse ensuite nos bagages chez notre Airbnb avant de prendre le bus pour visiter les ruines de Saint Paul, la fameuse porte d’une église incendiée au style sino-indonesien-européen.

14263958_326076051068999_1642811246310368516_n

Sincèrement, c’est moins beau, moins grand que dans mon imagination, mais l’escalier et le chemin pavé qui mènent aux petites rues commerçantes depuis l’église valent la visite.

img_3586.jpg

img_3587.jpg

On y trouve des pasteis de nata (succulentes), du bœuf séché (pas mal mais pas pour les européens je pense), des boutiques de cosmétiques (ahhhhhhrrgggghh).

Tout ça mène au Square Senado qui est un mélange de l’architecture portugaise et des guirlandes bling bling kitsch chinoises. Si vous voyez autant de parapluies, c’est parce qu’il pleuvait beaucoup (tant mieux car nous n’aurions pas pu supporter la chaleur).

img_3592.jpg
img_3590.jpg

img_3594.jpg

L’impression qu’on a de Macau, enfin, des lieux touristiques même au centre ville, c’est que c’est trop propre, trop Disneyland, avec des panneaux écrits en deux langues (chinois et portugais) alors que personne ici ne parle portugais lol. Macau fût une colonie portugaise jusqu’en 1999. Les noms, les panneaux en portugais sont restés.

On passe ensuite de longs moments à contempler les bijoux ostentatoires des boutiques de joaillerie. Ils vendent même des lingots d’or, sous la forme traditionnelle (rectangle) ou sous la forme chinoise (comme un bateau), et même en Winnie l’Ourson. C’est trop chou !

img_3669.jpg

img_3595.jpg
Le temple d’Ama, tout petit, est très joli avec ses prières écrites sur une feuille de papier, ses encens énormes en forme cloche ou bâton. Grand moment de zénitude.

img_3612.jpg

img_3610.jpg
Le soir, nous faisons le tour des casinos pour visiter et jouer un peu. Nous donnons 50MOP au cashier pour avoir des sous pour la machine et là, toute l’équipe cashier nous regarde avec les yeux ronds. On apprendra plus tard que (1) les machines acceptent du cash (2) elles prennent seulement des dollars Hong Kong (3) les gens viennent ici pour jouer avec des sommes astronomiques, et pas pour mettre en jeu 50 pauvres dollars (soit 5€ hehe)

Notre première tentative aux machines ne nous rapporte que dalle, mais nous nous amusons beaucoup et récupérons notre mise de départ (10HK$ soit 1€). Les machines à sous les plus cheaps ont des mises de 5 centimes donc avec 50 dollars, on a le temps de s’amuser. De tous les casinos sur l’île Macau, MGM reste mon préféré pour son décor classe et son lobby. JB préfère Wynn. A 20h45, on voit un très joli feu d’artifice mais on ne sait pas d’où ça vient.

En tout cas, tout est exagération, tape à l’œil, gigantisme… Les lobbys des hôtels rivalisent pour être le plus chargés possibles, le plus riche possible, le plus woooow possible. Pour la subtilité il faudra aller ailleurs. Tout ça, pour le bonheur du visiteur lambda qui vient claquer ses tunes ici (beaucoup).

Jour 2 : le Las Vegas de l’Orient

Nous nous dirigeons vers notre hôtel Sheraton que JB a réservé pour mon anniversaire. Le dimanche, les tarifs sont plus bas donc on s’est autorisé une mini folie pendant notre tour du monde. Ayant précisé la raison de notre visite à l’hôtel (mon anniversaire !), on s’est vu offrir une boîte de madeleines (délicieuse), un late check out ainsi qu’une chambre avec une belle vue.

En attendant, le Check in ne se fait qu’à 13h, on passe un long moment à l’hôtel The Venetian (dont je parlais tout à l’heure). Le faux canal de Venise ressemble trop à celui de Doha. Malheureusement je n’ai jamais été à Venise donc je ne peux pas comparer, mais je trouve que c’est super bien fait, super grand. L’entrée de l’hôtel et l’entrée au casino sont vraiment tape à l’œil. Sur l’île Taipa, c’est mon casino préféré.

14232990_10209131136289405_7460533728170079374_n

14265045_10209131136209403_6043148674276363183_n

img_3644.jpg

Surtout que j’y ai gagné 80HK$ hihihi en jouant aux dés (il faut deviner les résultats du lancement de 3 dés). Petite joueuse, je ne peux que jouer devant une machine, les vraies tables étant réservées aux joueurs avec une mise de 100HK$ minimum (càd 10€), alors que je mise maxi 1€ à chaque fois. D’autres tables ou casinos plus ostentatoires demandent des mises minimum de 3000HK$ (300€). Le jeu phare est le baccarat. Malgré de longues minutes d’observation, nous n’avons pas compris les règles.

Contrairement aux casinos français assez glauques où l’on voit des petites mémés rester des heures devant les machines à 5 centimes à dépenser leur pension, ici, personne n’y touche (à part nous). Les gens jettent des sommes monstrueuses sur la table, et perdent, évidemment.
Je trouve que les machines ici sont très bien faites pour créer du suspense et l’ambiance beaucoup plus festive que les casinos que j’ai visités en France. Je comprends mieux pourquoi un chinois moyen paierait une fortune pour venir jusqu’à Macau (les gens de Hong Kong et Macau les appellent « mainlanders », pour désigner, avec mépris, les chinois de la Chine continentale – à leurs yeux, ce sont des chinois de base, quelle que soit l’épaisseur de leur portefeuille).

Tous les codes du casino sont là : pas d’horloge ni de lumière du jour pour ne pas voir le temps passer. Que vous soyez là à 4h du matin ou à 19h, vous aurez la même lumière, la même température, les mêmes sons, … Tout est fait pour que vous restiez vous faire plumer le plus longtemps possible.

Tout est aussi fait pour qu’on se sente bien (thé et eau illimités, personnel souriant et serviable, mini jeux et spectacles gratuits dans certains casinos…) JB et moi faisons attention à ne jamais dépasser une certaine limite quand on joue et on arrive toujours à au pire récupérer notre mise, au mieux faire un petit bénéfice (la chance du débutant !). Le plus dur est d’aller récupérer de l’argent au cashier. On récupère des montants tellement ridicules qu’on en a un peu honte ahahha les autres récupèrent des centaines d’euros (ils en ont probablement perdu des milliers) tandis que JB fait la queue pour récupérer 1€ à 5€ 🙂

Bon, revenons à mon anniversaire au Sheraton. L’hôtel nous a donné une belle chambre avec vue sur la Tour Eiffel : celle de l’hôtel The Parisian juste en face, qui sera inauguré 1 jour après notre départ (damned !), avec Sophie Marceau comme muse. Vu de l’extérieur, cet hôtel est un mix de la Tour Eiffel, l’Opéra de Paris, l’Arc de Triomphe, le jardin des Tuileries, l’Intercontinental de Marseille, Moulin Rouge et les Invalides. Cette fausse Tour Eiffel clignote même le soir, mais de manière plus kitsch et bling bling (of course!) que l’originale. Cet hôtel a coûté 3 milliards de dollars à construire. Nous avons pu voir les spots de promotion, le pitch c’est en gros « Paris c’est la plus belle ville du monde mais c’est trop loin. Venez au Parisian à Macao pour vivre comme un parisien ». Le spot est agrémenté de tous les clichés sur Paris : c’est magique en fait Paris ! Pourquoi sommes-nous partis ?

14295576_569023543285319_1008282350_n

La chambre en elle-même est synonyme du luxe, franchement pour 120€ la nuit je m’attendais pas à un tel luxe. On a droit à un petit appartement de 60m2 (plus grand que notre ancien logement !) avec salon, chambre à coucher et une immense salle de bain où trône au milieu une immense baignoire. Avec un lit King size. A l’américaine.

L’hôtel Sheraton est lié à un centre commercial, un food court et une passerelle menant au Venetian. C’est super sympa de pouvoir juste prendre l’ascenseur pour aller manger au 3ème étage (pour pas cher, c’est un food court), et prendre la passerelle climatisée pour aller aux différents casinos de différents hôtels du groupe Sands. C’est comme une petite ville au sein d’une petite ville.

Pour couronner le tout, on fête mon anniversaire avec un show aquatique spectaculaire The House of Dancing Water au City of Dreams (qui utilise un volume d’eau équivalent à 8 piscines olympiques pour chaque spectacle). Je vous montre ici les photos officielles car pendant le show, j’étais occupée à regarder, bouche bé. On voit apparaître de nulle part une petite maison, un énorme bateau, des motards.. et suffisamment de profondeur pour des plongeons de 10m. Le show est à la hauteur de la démesure de Macau, clairement !

_mg_0273

_mg_6730

_dsc2615

Comme si on n’en avait pas encore suffisamment vu, à la sortie du spectacle, on remarque l’hôtel Wynn d’en face qui a son propre téléphérique … juste pour faire le tour de l’hôtel 🙂 Au lobby de l’hôtel Galaxy, à 2km de là, on peut assister au spectacle d’eau et de lumière toutes les 15 minutes.

img_3665.jpg

img_3666.jpgJour 3 :

Pour cette dernière journée, direction Studio City pour tester le Golden Reel gratuitement (grâce à nos tickets The House of the Dancing Water). C’est un grand 8, qui ressemble à deux trous laissés par deux météorites, au milieu de la façade de ce grand hôtel. L’attraction est plutôt « peace and love », c’est tout simplement une grande roue, mais en forme de 8. Pas de looping ni rien. La vue est plutôt sympa mais sans plus car la principale attraction, c’est la vue sur les immenses piscines de l’hôtel.

1446762106905 img_3692.jpg

img_3693.jpg

On rentre ensuite à Hong Kong, très contents de notre petit séjour à Macau. On passe l’immigration, et Hong Kong nous redonne un permis d’entrée valable 3 mois, ignorant complètement le permis d’entrée qu’on a eu il y a quelques jours.

Partie 2 : Conseils pratiques

Je parlais tout à l’heure de différentes erreurs qu’on a faites à Macau. Je vais les lister ici, ça va peut-être vous aider pour votre séjour à Macau.

Internet, 3G et Wifi

Le Wifi est gratuit dans tous les casinos et hôtels. Il est aussi dispo et gratuit dans tous les lieux touristiques, c’est pour ça que nous avons choisi de ne pas acheter de carte SIM pour Macau. Grave erreur ! Ce qui pose problème, c’est justement aux moments où nous en avons besoin le plus que le Wifi gratuit est loin, très loin (nous nous sommes perdus à un moment car il y avait des problèmes avec les bus). Et personne ne parle anglais ici.

Ensuite, nous avons acheté une carte SIM avec data, mais la vendeuse ne pouvait pas nous aider à installer correctement la carte, et malgré les instructions suivies, nous avons perdu 1 heure à mettre la 4G, en vain.

Leçon du jour : Acheter une carte SIM dès l’arrivée à Macau, au port, car les vendeurs sauront aider et parler en anglais

Le transport public

Le bus est le transport le plus utilisé à Macau. Il n’y a pas de métro, et le bus ne coûte pas très cher (entre 3,2MOP et 6,3MOP). Cependant, les tarifs de bus varient selon le bus et selon la station où l’on monte. En gros, quand on monte dans le bus, on doit payer soit en cash soit en carte prépayée. Si on paie par cash, il faut payer pile poil le montant affiché dans le bus car la machine ne rend pas la monnaie. Du coup, c’était un énorme stress pour nous d’avoir assez de petite monnaie sur nous, tout le temps. A la fin, on en avait marre et payait en billet de 10MOP, quitte à payer plus.

Leçon du jour : Acheter plutôt le Macau Pass, à 140MOP/personne. Vous allez perdre de l’argent c’est sûr (pour un week end à Macau, le bus est tellement peu cher que vous ne dépenserez pas autant), mais vous gagnerez en sérénité.

Ce qui poli en France n’est pas forcément poli à Macau

Encore un petit souci avec le bus à Macau. A un moment, le bus était tellement blindé avec 20 personnes souhaitant sortir du bus. On a fait comme en France : descendre du bus pour laisser les gens sortir. Eh ben erreur ! Déjà on a eu trop du mal à remonter dans le bus à cause du chauffeur qui repart au quart de tour, et en plus les gens nous regardaient comme des tricheurs, montant par la porte arrière pour ne pas payer. Le conducteur nous a parlé comme de la merde, nous traitant de voleurs, alors qu’on lui a expliqué la situation (cher monsieur, on vous a payé 10 dollars, beaucoup plus qu’il n’en fallait parce qu’on n’avait pas de change ! en plus il n’y a aucune preuve car on met de l’argent dans un petit entonnoir qui ne délivre pas de reçu)

Eh oui, le Chinois de base crache, parle fort, se promène le ventre à l’air, mate les filles sans gêne (de la tête au pied), ne fait pas la queue, mais il respecte les règles dans le bus. Si jamais la circonstance lui empêche de payer le bus quand il monte , il écrasera tout le monde, remontera jusqu’au conducteur pour pouvoir glisser ses petites pièces ou badger son pass. Alors, voir deux touristes « tricher », OMG, c’est tellement choquant pour lui.

Leçon du jour : Chacun pour soi, écrasons tout le monde, comportons-nous comme l’enfant unique, abandonnons ce qui nous reste d’esprit civilisé (en tant que parisien, il ne nous reste déjà pas grand chose…). Si les gens n’arrivent pas à sortir, tant pis pour eux.

Descendez à Macau Taipa

Je vous le disais, on a pris le seul bateau qui descendait à Macau Outer Transport pour être plus proche de notre Airbnb. Ce seul bateau partait à 7h15 (snif). Avec le recul, ça ne servait à rien, on aurait dû descendre à Taipa comme tout le monde et dormir un peu plus. Eh oui, les bateaux qui s’arrêtent à Taipa partent toutes les 15 minutes de Hong Kong. Alors pourquoi se faire ch$er à se lever à 5h ?

Surtout qu’il y a plein de shuttles gratuits qui mènent de Taipa à l’île de Macau : des shuttles d’hôtels. On peut s’y rendre pour jouer au casino donc personne ne demandera de preuve de réservation. Pour l’île Taipa : City of dreams, The Venetian, Sands, Sheraton, Holiday Inn… ont leur propre shuttle. Pour notre île (île Macau), MGM, Hotel Lisboa… ont aussi leur shuttle.

Leçon du jour : Hong Kong Macau Ferry Terminal -> Macau Taipa Ferry Terminal, c’est tout ce qu’il faut à retenir

Airbnb

Le samedi, les hôtels étaient tellement chers qu’on a préféré réserver une chambre Airbnb, en dernière minute en plus… et sans faire attention aux langues parlées par la proprio. Résultat : on est tombé sur une proprio ne parlant que chinois qui, en plus, nous a fait poireauter pendant 2h dans un casino, car soit disant la chambre n’était pas encore dispo. On a dû communiquer avec elle via Google Translate, ce qui fonctionne étonnamment bien soit dit en passant.

Leçon du jour : on a eu tout faux avec Airbnb, la prochaine fois, on essaiera d’être plus organisé. Réserver du Airbnb la veille au soir, c’est chercher des problèmes.

Monnaie

Les casinos n’acceptent que les dollars Hong Kong, donc venez avec vos dollars, sans faire le change.

A part les casinos, les dollars Hong Kong sont acceptés dans les hôtels et boutiques pour payer la nourriture, le taxi… mais à un taux moins avantageux : 1HK$ = 1MOP alors que normalement 1HK$ = 1,03MOP, en gros vous perdez 3% à chaque fois que vous décidez de régler en dollars HK. Ceci dit, échangez quand même de la monnaie au ferry terminal, car les bus (encore!) sont chiants et ne veulent que des MOP, et les petits commerçants aussi. Perso, 500MOP ont été suffisants pour couvrir quelques repas, les bus et taxis.

Hôtel

Pour payer le moins cher possible, évitez le week end (vendredi soir, samedi soir). Pour Sheraton, nous avons pu avoir -50% en y restant un dimanche soir.

Pour aller d’un hôtel à l’autre, vous pouvez soit marcher, soit prendre des shuttles gratuits pour aller au ferry, et depuis le ferry, prendre le shuttle de l’hôtel où vous souhaitez vous rendre. Soit prendre un taxi, ça coûte maxi 70MOP pour aller d’une île à l’autre. Le shuttle City of Dreams -> Studio City est gratuit et part toutes les 15 minutes. Le shuttle pour les hôtels Sands part de l’hôtel Sheraton vers le ferry, toutes les 15 minutes, gratuitement. Le shuttle du MGM dessert MGM gratuitement depuis le ferry, mais le trajet MGM -> ferry est payant (pas cool !).

Hong Kong (Chine) - Une ville de dingue
Sầm Sơn (Vietnam) - Station balnéaire où JB est le seul étranger
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.