7h d’escale à Las Vegas (Etats-Unis) : un Véritable Parc d’attractions Géant

Pour faire Mexico City – Paris, JB a trouvé un trajet atypique mais économique et intéressant : Mexico City – Las Vegas – Paris avec 7h d’escale à Las Vegas. Au début, j’avais juste envie de me reposer tranquillement dans un des lounges à l’aéroport (car nous avons la Priority Pass avec l’American Express), mais JB m’a encouragée et convaincue de sortir et visiter un peu la ville. J’avoue que j’avais un préjugé assez négatif de Las Vegas, mais après quelques heures d’escale là-bas, j’ai changé d’avis.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

L’arrivée à Las Vegas en avion est juste impressionnante ! Je suis placée à côté d’un hublot sur le côté droit et vois le désert, probablement le Grand Canyon aussi… et puis un énorme lac dont j’ignorais l’existence. Las Vegas est une ville énorme et on se rend compte de sa taille en observant depuis l’avion.

Qui dit Las Vegas dit Casino… mais pas que ! Contrairement à Macau où la seule occupation est le jeu au casino, Las Vegas est plutôt un parc d’attractions géant, avec des shows pour tous les goûts et tous les âges. Malgré nos 7h d’escale à Las Vegas, en réalité, on n’a pu profiter de la ville qu’en 3h, entre le passage à l’immigration (très smooth même si c’était lent), le fait de récupérer les bagages (notre voyage était avec deux compagnies différentes donc on devait gérer la correspondance de manière autonome), les déposer en consignes puis les enregistrer de nouveau pour le vol vers Paris…

Pour aller plus vite, on prend un Uber depuis l’aéroport vers le centre-ville (environ 13 USD + pourboire). Aux Etats-Unis, les chauffeurs sont assez bavards (et même en Uber Pool, les gens se parlent), donc on a profité pour demander le meilleur endroit pour manger très rapidement. Le chauffeur nous parle de « in and out », un des meilleurs burgers de la ville. Quand on s’est extasié devant « Shake Shack », il a fait une drôle de tête façon « omg, ces touristes !! ».

Malheureusement, sa meilleure adresse de burgers n’est pas si terrible que ça. Le service est rapide, certes, mais les frites n’arrivent même pas au même niveau que McDo ou Shake Shack ou Five Guys. Je valide cependant le burger (JB est moins convaincu). La prochaine fois, je demanderai une adresse où on peut trouver un bon burger ET de bonnes frites. Les boissons sont servies bien évidemment à la fontaine, avec refill à volonté, à l’américaine.

Bon, notre estomac est rempli (il faut dire qu’on est debout depuis environ 10h et on a quasiment rien avalé), nous pouvons nous permettre de nous promener. Le programme est entièrement établi par JB cette fois. Programme qui se limite à parcourir le strip, avenue où se trouve les hôtels et casinos les plus célèbres, tout en restant attentif à l’heure pour ne pas rater notre avion.

Cette ville est vraiment spéciale car soudainement j’ai envie de plein de choses – moi qui ne voulais même pas sortir de l’aéroport ahahah – c’est LE lieu où l’on a trop envie de consommer et qu’on serait même contents de consommer, dépenser… c’est dingue !

Direction les fontaines Bellagio où il y a un mini « spectacle » d’eau et de son toutes les 5 minutes à peu près. J’imaginais la fontaine plus petite et plus isolée, elle est en fait juste en face d’un complexe hôtelier, avec plusieurs view points. C’est super cool. Ca doit être encore plus joli de nuit avec les lumières.

Juste en face se trouve « Paris », avec sa tour Eiffel, et son bistrot. Il y a même un mini arc de triomphe et un hôtel soooooo French, c’est super bien fait.

Nous ne sommes toujours pas allés à Venise mais nous avons visité des fausses Venise trois fois, à Doha, à Macao et maintenant à Las Vegas. The Venitian ressemble pas mal à celui qu’on a vu à Macao, mais en plus beau et plus surprenant. Le canal de Venise et les bateaux sont plus petits par contre. C’est un lieu que j’aime particulièrement car je trouve que tout est très très bien fait, on a même un faux pont, de faux balcons… la totale.

Ce qui nous étonne beaucoup, c’est que l’accès aux casinos n’est absolument pas contrôlé. Pas de pièce d’identité à sortir, pas de vérification si on est interdits de casino ou pas (ça n’existe peut-être pas aux Etats-Unis ?)… c’est aussi open qu’une boutique de souvenirs ou de vêtements. La seule chose non autorisée, c’est de prendre des photos, mais c’est tout !

Caesars Palace est un endroit absolument incontournable : déjà le complexe est immense, il y a de nombreux bâtiments, on les remarque de loin, mais en plus, c’est ici que Céline Dion a eu sa « résidence » pendant de longues années.

D’autres artistes ont leur résidence (ou un spectacle en résidence) à Las Vegas comme Shania Twain. On a vu des affiches pour 2 dates de Mariah Carey. Apparemment les deux shows les plus courus en ce moment, ce sont : celui de Michael Jackson et The Beatles, deux spectacles du Cirque du Soleil. Il faut compter une centaine de dollars pour ces shows. Les autres shows moins célèbres proposent des réductions pour les shows le jour même.

Nous sommes également passés rapidement en Uber devant une énorme pyramide (et le Sphinx) : Luxor Las Vegas. C’est tellement énorme qu’on les voit aussi depuis l’avion. L’hôtel Excalibur est également surprenant. J’aurais aimé aller chez CSI : The Experience pour résoudre un crime fictif façon les Experts, ou aller à New York New York… mais il est déjà temps de retourner à l’aéroport.

J’ai à peine le temps de courir chez le Sephora et le CVS le plus proche pour acheter quelques petits cadeaux (cf. ma liste des choses à ramener des Etats-Unis). Nous appelons un Uber et sommes déposés à l’aéroport. 3h pour visiter Las Vegas c’est beaucoup trop court !! Mais ça m’a donné envie d’y retourner un jour. Nous en profiterons pour découvrir le Grand Canyon qui fait rêver JB. C’est marrant, je n’avais absolument aucune envie d’y aller, mais la ville a su me faire changer d’avis en très peu de temps.

encore une fois, je suis bien placée (hublot, sur le côté gauche)

Partie 2 : Conseils pratiques

  • La carte SIM que j’ai achetée au Mexique fonctionne toujours aux Etats-Unis (et au Canada), j’ai la 4G ! Si vous venez du Mexique, ne jetez pas votre carte SIM mexicaine tout de suite !
  • Si besoin vous pouvez acheter une carte SIM américaine à l’aéroport dans un distributeur automatique (voir notre article détaillé).
  • Depuis le centre-ville, les complexes hôteliers et casinos se visitent très bien à pied
  • A part les fast foods, comptez 15% à 20% de pourboires au restaurant
  • Nous avons payé notre vol Las Vegas – Paris avec Level (175 € / personne l’aller-simple !! Bagage en soute et nourriture inclus). Mais cette ligne n’est plus proposée par la compagnie. Sans le Level Plus Bundle (bagage en soute + repas), le vol nous aurait coûté à peine 131 € / personne mais n’aurait inclus qu’une seule boisson offerte (en 10h !). Même si ça peut s’entendre pour un tarif aussi low cost, ce n’est pas intuitif que les repas ne soient pas inclus pour un long courrier. Beaucoup de passagers semblaient le découvrir. Il était possible de commander repas et boissons à bord (en utilisant l’écran, à des tarifs plutôt corrects pour un vol) mais tout s’est très rapidement retrouvé en sold out. Certains ont dû avoir faim ! Nous avons été très agréablement surpris par ce vol (avion moderne et confortable, pas de retard, …) mais si vous ne commandez pas vos repas en avance, prévoyez d’avoir de quoi boire et manger sur vous.
Un Jour à Mons, ville aux 3 patrimoines UNESCO : Road trip en Belgique 1/5
Pyramides du Soleil et de la Lune à Teotihuacán (Mexique)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.