Everglades (Etats-Unis) : à la rencontre des alligators sur un airboat

Il est impossible d’aller à Miami sans passer au moins une demi-journée dans les Everglades. C’est l’excursion incontournable dans le coin.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Je vous préviens, le lieu est très touristique et l’organisation est industrielle. Une voiture vient nous chercher vers 9h30 pour nous amener au centre de Miami. Nous sommes transférés dans un bus à 2 étages pour aller à un des nombreux lieux d’où partent les bateaux appelés « air boats », avec deux énormes hélices à l’arrière.

Nous avons été prévenus des « moustiques féroces » floridiens, qui n’épargnent personne, et piquent à travers les vêtements – alors nous venons en mode « pôle Nord » (pantalon long, manches longues et j’ai même pris des chaussettes au cas où…). Nous étions prêts à acheter l’anti-moustique local (parce que plus efficace) mais l’univers nous aime tellement qu’aucun moustique n’a été recensé sur place (début août 2019).

Le parc national des Everglades s’étend sur les comtés de Miami-Dade, Monroe et de Collier. Ce parc national renferme le plus vaste milieu naturel subtropical du pays.

Le marécage d’eau douce constitue certainement l’écosystème le plus commun du parc national des Everglades. Ses canaux de drainage se caractérisent par des zones de faible profondeur qui s’écoulent très lentement.

La forte densité de poissons, d’amphibiens et de jeunes oiseaux attire de nombreux prédateurs, comme les alligators, les tortues d’eau douce, les mocassins d’eau ou les crotales. À ce titre, le parc national des Everglades est le seul endroit au monde où les crocodiles coexistent de manière naturelle avec les alligators.

Source : Wikipedia

Nous avons donc droit à 1h d’excursion au sein du parc, à bord de ce bateau plutôt confortable. Nous sommes bien répartis sur le bateau, de sorte que tout le monde voie bien ce qui se passe autour et la charge est bien équilibrée pour que le bateau ne se penche pas, qu’on ne tombe pas et finisse noyés/mangés par les alligators. Par contre, la vitre de devant n’est pas franchement très propre ce qui réduit pas mal la visibilité. Personne n’est assis au milieu, mais toujours sur les côtés, et quand il y a quelque chose à regarder, le guide fait tourner le bateau pour que les deux côtés puissent en profiter à tour de rôle.

Franchement, quand il n’y a pas d’animaux à observer, c’était un peu boring 😀 les paysages se ressemblent tous. Mais le guide essaie tant bien que mal à nous divertir en parlant de la superficie de la zone, les animaux qu’on peut voir etc. mais j’ai déjà tout oublié.

ces arbres sont particulièrement aimés par les alligators

Les animaux

Nous avons vu quelques oiseaux, beaucoup de vautours… un héron de loin. Mais je ne suis pas très oiseau donc je n’ai pas trop écouté les explications sorry.

L’excitation monte quand nous commençons à voir notre premier alligator, j’ignore si vous voyez les petits yeux qui dépassent. ils sont tellement habitués aux bateaux de touristes maintenant qu’ils ne réagissent plus.

Il y a beaucoup de feuilles de ce type, quand on passe dessus avec le bateau, elles ne sont pas détruites, elles se relèvent après le passage du bateau. Le guide nous dit de repérer les feuilles avec des trous, il y a souvent des vers. Et que si jamais on est perdus ici sans nourriture, nous pouvons nous en servir ahahah

Ces oiseaux sont particulièrement friands de ces vers, et ils marchent sur les feuilles pour aller chercher leurs vers. ils sont super mignons ! Celui que vous voyez sur la photo a environ 2 mois <3

Nous verrons 3 autres alligators, et en passant tout près d’eux, on peut voir tout leur corps et leurs petites pattes… dans l’excitation, j’ai pris des photos… du ciel donc je n’ai pas pu vous montrer ce que j’ai vu. Voici les rares photos réussies et la vidéo d’un alligator particulièrement jovial, qui suit notre bateau.

Le show

Après le tour en bateau, on nous propose d’assister gratuitement à un « show » d’alligators. Les alligators qu’on voit ici se sont perdus et ont été retrouvés chez les particuliers. Ils n’ont pas pu être relâchés dans la nature car quelques mois plus tard, ils reviennent au jardin où ils ont été retrouvés. Au lieu de les relâcher et les re-trapper, ils sont gardés ici. Il y en a une dizaine. Si vous voyez un alligator dans votre jardin en Floride, il suffit d’appeler la police et un trappeur sera envoyé pour l’enlever, sans frais. L’argent obtenu grâce à la vente de la peau, de la viande… de l’alligator suffira pour couvrir les frais. JB trouve ça assez gênant de voir une dizaine d’alligators agglutinés dans un tout petit bassin avec à peine quelques centimètres d’eau alors qu’on se trouve dans une réserve naturelle.

Le mec du show est très drôle mais je crois que la plupart des spectateurs ne comprennent pas l’anglais. D’ailleurs, dans le bus qui nous amène jusqu’ici, le chauffeur a expliqué, en espagnol, aux hispanophones que tout était uniquement en anglais, et pas traduit en espagnol. Au début, il a demandé s’il y avait des questions, et j’ai été très étonnée de voir les petits américains lever la main et poser plein plein de questions. Des questions très pertinentes en plus.

Bref, je résume ici ce qu’il a raconté au cas où vous allez au même show et ne comprenez pas ce qu’il dit. En gros, le gars nous explique que si on était venus ici pour le voir attaqué par les alligators, eh ben on risquait d’être déçus. C’est un animal à sang froid, qui ne peut pas être sportif pendant de longs moments. S’il bouge intensément pendant 15 minutes, il lui faudra 1 heure de repos pour se remettre de ses efforts. Donc ils sont tellement habitués à sa présence et savent qu’il ne leur fera rien qu’ils ne bougent pas du tout.

Le cerveau de l’alligator est aussi gros qu’une pouce, et c’est l’animal ayant le ratio cerveau/corps le plus petit au monde. Sur terre, vous êtes plus grand que l’alligator donc il aura plus tendance de s’enfuir que d’attaquer, mais si jamais vous êtes poursuivi, courez tout droit, et pas en zig-zag 😀 La mâchoire de l’alligator est extrêmement puissante, et peut briser les os facilement, donc la première chose que le trappeur doit faire est d’immobiliser la mâchoire de l’alligator. Pendant le show, le gars n’a pas mis sa tête dans la gueule de l’alligator, mais presque…. et il a passé ses mains devant la bouche ouverte de celui-ci… arrrgghhh

A la fin du show, vous pouvez laisser quelques dollars pour contribuer à la conservation de ces alligators et le fonctionnement du « SPA » pour les alligators.

Environ 20 minutes plus tard, le bus vient nous chercher à 14h10 et nous sommes déposés devant chez nous, vers 16h, pile le moment où la pluie commence à tomber.

Partie 2 : Conseils pratiques

Nous avons payé 35$/personne pour ce tour, comprenant le pick-up, drop-off à Miami Beach, le transport, le bateau et le show. Les tarifs sont déjà réduits (49$ chez les autres) car nous sommes passés par Sobe Miami Tours, que nous vous recommandions déjà pour l’excursion aux Bahamas. Pour avoir les mêmes tarifs que nous (nous ne touchons aucune commission), dites au vendeur, Chedi – un franco-tunisien polyglote, que vous venez de la part de « dieu anh ».

Si nous y étions allés nous-même en voiture, non seulement nous aurions à payer 20$/voiture pour accéder au parc, mais en plus 33$/personne pour le bateau.

Si vous tenez absolument à venir avec votre propre voiture, achetez plutôt les tickets d’airboat sur Groupon, au lieu d’acheter sur place, ça ne coûtera que 17$/personne.

Il y a tellement de compagnies aux Everglades que le choix dépend vraiment de vous.

  • Evergaldes Holiday park : c’est le lieu où nous sommes allés avec l’agence. Très « usine à touristes ».
  • près de Coopertown : c’est là où JB est allé en 2015 avec une autre agence, les bateaux sont plus petits que les nôtres, non couverts. Du coup la visibilité est meilleure et la sensation de vitesse plus importante. Trois compagnies se trouvent côte à côte : Gator Park, Coopertown The Original Airboat Tour, Everglades Safari Park. Si vous pouvez aller là, je pense que c’est mieux.
Gator Park – 24050 SW 8th St, Miami, FL 33194
Test & Avis du service de domiciliation Digidom
Drimsim : la meilleur carte SIM internationale (avis + code promo)
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (50 votes, average: 4,52 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.