L’expérience du Drive In, le cinéma en plein air aux Etats-Unis – Road trip en Floride #4

Lorsque nous avons passé une journée aux Hollywood Studios à Orlando, nous sommes passés devant un restaurant répliquant l’expérience des Drive In américains : les fameux cinémas en plein air où l’on peut assister à une projection en étant installé dans sa propre voiture.

L’attente était trop longue pour qu’on mange dans ce restaurant mais ça nous a donné l’idée d’essayer de vivre cette expérience typiquement américaine de manière bien plus authentique en nous rendant dans un vrai drive in.

Le drive in est un véritable symbole du mode de vie américain et notamment de leur adoration pour les voitures. Ces cinémas en plein air ont connu leur apogée dans les années 60. Ils sont en train de disparaître petit à petit : il y en avait 4 000 en 1960, dix fois moins aujourd’hui.

Coup de chance, on en trouve un sur le chemin de notre road trip en Floride: le Ocala drive-in (dans la ville d’Ocala comme son nom l’indique).

Ce drive in dispose de deux écrans qui diffusent deux films différents en même temps. En payant une entrée, on peut assister à deux films. Le premier est diffusé à 20h30 et le second dans la foulée.

Le tarif est donc particulièrement compétitif puisque pour 6 dollars (3 dollars pour les enfants vs. 15$ pour un cinéma traditionnel). On peut visionner deux films récents. Le drive in étant une salle de cinéma comme toutes les autres.

On arrive sur les lieux quelques minutes avant le début du film. Il faut passer à la gauche ou à la droite du guichet en fonction du film que l’on souhaite visionner. 

Le prix s’entend par personne et non par véhicule. Dans les années 50, les moins fortunés n’hésitaient pas à resquiller en planquant les enfants dans le coffre le temps de passer au guichet.

L’employé nous donne un prospectus avec le programme, les instructions ainsi que le menu des victuailles disponibles. Il est recommandé de consommer sur place car l’entrée étant peu chère.

Les places de parking ne sont pas numérotées on se gare où on le souhaite. On hésite un peu sur la bonne stratégie à employer : l’avant de la voiture face à l’écran ? Ou à l’inverse le coffre face à l’écran ? C’est finalement cette deuxième option que nous choisissons.

On sort de la voiture pour aller acheter de quoi manger. On ressort avec une énooooorme pizza (on a pourtant choisit la taille la plus petite), une énoooooorme boîte de popcorn (le choix du « big » était ambitieux, on n’en a même pas mangé la moitié) ainsi que deux sodas taille « small » (d’au moins 50 cl).

En rejoignant notre voiture, on observe les différentes techniques choisies par nos voisins.

Certains assistent au film sans quitter leur véhicule, l’avant de la voiture face à l’écran. La voiture est allumée pendant toute la séance pour pouvoir bénéficier de la climatisation…

D’autres s’installent dans le coffre, l’intérêt des énormes pickup prend alors tout son sens puisqu’il y a de la place pour toute la famille.

D’autres encore sont parfaitement équipés et sortent leurs sièges pliants.

Concernant le son, si vous choisissez de regarder le film à l’extérieur de votre voiture, des hauts parleurs diffusent un audio très correct.

Si vous regardez le film depuis l’intérieur de votre voiture, il suffit d’allumer sa radio car le drive in diffuse le son du film via fréquence FM.

Au besoin, il est possible de demander une radio portative.

L’option coffre de la voiture + son des enceintes nous convient très bien, on profite du film et on part à l’issu de la première séance. On est bien fatigués et le programme du lendemain est bien chargé.

Au final, si ça peut sembler étrange à nous qui n’avons pas la culture du drive in, je trouve ça très cool. Regarder un film en plein air en été, c’est bien plus agréable que dans une salle fermée. Pas de promiscuité gênante avec des voisins qui donnent des coups de coude, chacun a son espace. Si le film est un navet, on peut discuter ou faire autres choses sans déranger personne. C’est aussi l’idéal pour ceux qui ont des enfants et qui craignent de déranger dans les salles classiques.  

C’est en tout cas une expérience à vivre sans hésiter si vous en avez l’occasion lors de votre séjour aux Etats-Unis. 

[Guide Pratique] Les parcs Disney à Orlando (Etats-Unis) : Top Attractions, où se Loger, Fast Pass : Road trip en Floride #5
Partir en Tour du Monde : le Guide Ultime 2019
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.