Jour 3 à New York (Etats-Unis) : One World Observatory, Memorial 9/11 et Brooklyn

Aujourd’hui, nous sommes allés à One World Observatory, l’observatoire du gratte-ciel One World Trade Center, construit à côté des anciens Twin Towers et inauguré en 2014. Je me rends compte, en regardant les photos que cette tour fait « camouflage » mais en réalité on la voit très bien et ne la confond pas pour le ciel 😀

Juste à côté se trouve un centre commercial (avec les pointes blanches façon arrêtes de poisson) appelé World Trade Center.

Les deux emplacements des Twin Towers sont devenus deux fontaines/fossés géants : « north pool » et « south pool », où sont inscrits le nom de toutes les victimes. Les Twin Towers, comparés à d’autres gratte-ciels, n’étaient pas si larges que ça, je les imaginais vraiment plus gros.

Entre les deux se trouve le musée du 11 septembre. Je me souviens d’avoir été très émue en 2015 quand j’y suis allée pour la première fois. Mais cette fois, ça va 😐 #enmodecontrôle

Depuis One World Observatory, on peut voir la Statue de la liberté mais aussi sur tout New York et ses ponts (c’est l’observatoire le plus haut de la ville). L’ascenseur ne met que 45 secondes pour nous amener jusqu’en haut (382 mètres). Comme c’est très très haut, nous ne pouvons pas sortir dehors comme chez Top of the Rock ou chez Empire State Building. Il faut rester à l’intérieur et regarder à travers ces vitres propres.

on voit la statue de la liberté au loin
les ponts
la skyline de New York, magnifique !
en zoomant un peu, on voit bien Empire State Building, reconnaissable entre mille
Jeu : un JB se cache sur la photo, saurais-tu le retrouver ?

Nous déjeunons à côté, chez Shake Shack, leurs frites ondulées sont pas mal, mais leur burger nous semble moins bon cette fois-ci (par rapport à 2015 quand nous sommes allés à NYC pour la 1ère fois).

Tandis que JB visite de nouveau le Mémorial du 11 septembre (j’y suis allée en 2015), je flâne chez World Trade Center pour faire de la lèche-vitrine. Du coup, je laisse JB raconter son expérience ici :

J’avais 14 ans lors des évènements du 11 septembre 2001, comme tout le monde, ça m’a profondément marqué et c’est à partir de ce moment là que je suis sorti de la naïveté de l’enfance et que j’ai commencé à m’intéresser à l’actualité et à la complexité du monde. La première fois que je suis venu à New York, j’ai trouvé incroyable de réaliser sur les lieux même de ces attaques dont on à tous les images en tête.

L’émotion a été un peu moins vive que la première fois car je savais à peu près ce que j’allais voir. J’ai pris peu de photos car a/ je trouve que le lieu ne s’y prête pas trop. b/ il est interdit de prendre des photos dans les pièces les plus intéressantes / émouvantes.

Le mémorial retrace les évènements de la journée du 11 septembre et les changements mondiaux que cela a provoqué. On a du mal à s’en souvenir aujourd’hui mais, au delà des conflits et les centaines de milliers de morts qui ont suivi, cela a provoqué une réduction significative des libertés individuelles et justifié les lois permettant la surveillance de masse (évidemment cela n’est pas abordé au mémorial). Je trouve qu’il manque une partie essayer d’expliquer, sans le justifier, pourquoi certains en viennent à imaginer des actes terroristes de ce type. Ce n’est peut-être pas le lieu.

De nombreux vestiges du World Trade Center sont présents et de nombreux objets abandonnés dans le chaos de l’évacuation de la zone sont présents. Ca rend l’évènement très réel, c’est saisissant.

Les deux zones que je trouve les plus émouvantes sont :

  • Une salle de mémoire où sont affichés le portrait de chaque victime. C’est impressionnant ! Au delà du nombre, on se rend compte que les victimes sont vraiment des « mesdames et messieurs tout le monde », issus de toutes origines.
  • Une salle qui retrace, minute par minute, le vol 93 qui s’est écrasé en Pennsylvanie après la révolte des passagers qui avaient compris leur funeste destin. Ce qui est très émouvant ce sont les archives audio des voyageurs qui téléphonaient à leur proche pour leur dire adieu. Difficile à écouter sans avoir, au moins, la gorge nouée. D’ailleurs des kleenex étaient à disposition à la sortie de la salle.

Brooklyn

Nous prenons ensuite un ferry (2,75$) pour aller jusqu’à Brooklyn, au quartier Dumbo, et flânons entre « Time Out Market » (joli rooftop) et les parcs d’à côté.

le ferry du côté Brooklyn
à gauche le pont de Brooklyn
à droite le pont de Manhattan

Time Out New York

Time Out est un concept développé dans plusieurs villes du monde. Nous avons pu visiter le Time Out à Lisbonne (et aperçu le Time Out en construction à Montréal). Ce lieu regroupe les meilleurs restaurants de chef de la ville, dans une sorte de cantine de luxe, permettant d’explorer la gastronomie d’une ville en un seul lieu. D’habitude, les Time Out sont au centre-ville, mais pour New York, ça coûte probablement trop cher donc celui-ci se trouve à Brooklyn.

joli rooftop chez Time Out

Nous nous promenons un peu et tombons nez-à-nez devant ce « morceau » du pont de Manhattan. Ce point de vue tellement connu (cf. Instagram) et il était sur l’affiche d’un film je crois. En tout cas, c’est bondé, tout le temps, et les touristes s’en fichent des voitures, en se posant comme des pros devant l’objectif pendant de longues minutes, au milieu de la route.

A Brooklyn, il y a beaucoup de graffiti muraux super artistiques, rendant hommage aux rappeurs. Mais (1) on ne serait pas capable de les reconnaître (2) il fait trop chaud pour marcher. Sachez qu’il y a des tours guidés juste pour ça si c’est votre passion 😉

Nous dînons ensuite chez Julianna’s. Juste à côté, il y a une autre pizzeria avec 1h de queue minimum. Chez Julianna’s, on n’attend que 20 minutes et il est marqué que notre pizzeria est créée par le même mec que celui d’à côté. Donc pourquoi s’embêter hein. Les pizzas sont cuites au feu (charbon) et sont vraiment énormes. Optez plutôt pour une pizza format « large » pour deux, plutôt que de prendre une pizza chacun.

Le pont de Brooklyn

Nous sommes venus à Brooklyn en ferry (l’option métro existe aussi) mais nous allons rentrer à Manhattan à pied. Eh oui, car le coucher du soleil depuis le pont de Brooklyn, c’est un must-see ! En été, le coucher du soleil est prévu à 20h30, donc on y va, tranquille, dès 19h45.

Il y a une plateforme au-dessus des voitures pour marcher (et même faire du vélo) tranquillement sans avoir peur. D’ailleurs, li y a deux voies : une pour les vélos, l’autre pour les piétons, mais on ne l’a pas remarqué, jusqu’à ce que plusieurs cyclistes nous hurlent dessus. Oups.

C’est the place to be des instagrammeurs. J’ai vu quelques touristes montrer une fille très jolie en chuchotant « n’est-ce pas la copine de xxx ?? ». Elle a probablement des millions de followers sur Instagram mais je n’ai AUCUNE idée qui c’était 🙁 et je n’ai même pas compris qui était xxx

Heureusement que je ne travaille ni pour Voici, ni en relations publiques, car en name dropping, je suis ultra mauvaise. Une fois au jardin du Luxembourg, j’ai croisé un des acteurs principaux d’Amélie Poulain et tout ce que j’ai trouvé à lui dire c’était « euhhhhh, euuuhhh » #mortifiée Le jour où je me trouverai devant Brad Pitt, je risque de l’appeler Benjamin Button

Après autant de marche, nos pieds crient au secours et nous nous contentons d’un resto asiatique cheap près de chez nous. Et puis dodo.

To be continued…

Pour lire et relire l’épisode précédente (Jours 1 & 2 à New York) cliquez ici

Jours 4 & 5 à New York (Etats-Unis) : lieux de tournage de Breakfast at Tiffany's, Gossip Girl, Sex in the City...
Jours 1 & 2 à New York (Etats-Unis) : Times Square, Katz's Delicatessen, Bibliothèque de NYC, Shopping
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.