Road Trip Nouvelle-Zélande en 27 jours : Itinéraire, Guide et Budget

Cet article vous donne notre itinéraire détaillé sur 27 jours pour vous montrer qu’il est possible de visiter l’ensemble des lieux incontournables de la NZ en moins d’un mois.

Pour une description succincte (et photos) des villes visitées, je vous invite à consulter les itinéraires faits par les pros de la NZ, Kiwipal car cet article est déjà assez long. Nous nous sommes inspirés de ces itinéraires (même s’ils sont malheureusement foireux en estimation de temps de trajet) pour établir le nôtre.

Nous avons débuté notre périple à Christchurch pour finir à Auckland (la location de van est moins chère dans ce sens là).

Le total du trajet effectué en voiture est de 5500km, l’équivalent d’un Paris – Bagdad.

  • Jour 1 : Arrivée à Auckland (billet tour du monde). Avion pour Christchurch (vol sec)
  • Jour 2 : repos à Christchurch
  • Jour 3 : Récupérer le van. Supermarché. Nuit à Hanmer Springs
  • Jour 4 : Spa thermal à Hanmer Springs (20$NZ/personne). Départ pour et visite de Kaikoura, Seal Colony. Nuit à Goose Bay
  • Jour 5 : Retour à Christchurch pour acheter les dernières choses manquantes pour le van. Départ pour Akaroa. Nuit à Akaroa
  • Jour 6 : Excursion à Akaroa avec Black Cat pour aller voir les dauphins (65$NZ/personne). Départ pour et visite du lac Tekapo. Nuit près du lac MacGregor
  • Jour 7 : Visite de Mt John. Départ pour Mt Cook. Visite du lac Pukaki, sa boutique de saumon, Tasman Valley et ses glaciers. Hooker Valley Track. Nuit à Mount Cook
  • Jour 8 : Départ pour et visite de Moeraki Boulders. Visite de Shap Point. Nuit à Waikouaiti
  • Jour 9 : Départ pour et visite de Dunedin. Visite de Harington Point, Tunnel Beach. Départ pour The Catlins. Visite de Kappas light house. Nuit à Slope Point.
  • Jour 10 : visite de Slope Point, Cairo Bay, Purpoise Bay. Départ pour Te Anau. Achat d’insect repellent contre les mouches de sable avant l’arrivée à Te Anau (14$NZ). Visite de Te Anau. nuit à Te Anau
  • Jour 11 : départ pour Milford Sound. Cruise à 10h30 avec visite de l’observatoire sous marin (104$NZ). Départ pour Queenstown. Dîner au fameux FergBurger. Nuit à Queenstown.
  • Jour 12 : Matinée « Lord of the rings » : visite de Kawarau River et Arrow River. Départ pour Wanaka. Visite du lac Hawea, du lac Wanaka, Blue Pools. Nuit à Haast
  • Jour 13 : départ pour Fox glacier et Franz glacier. Visite de Franz Josef glacier (1h30 AR), lac Matheson, observation de loin du Fox Glacier. Nuit à Ross
  • Jour 14 : départ pour Abel Tasman. Stop et visite d’Hokitika, Punakaiki. Nuit à Murchison
  • Jour 15 : départ pour Abel Tasman. Stop et visite de Kaiteriteri, Split Apple Rock, Riwaka Resurgence. Nuit à Richmond
  • Jour 16 : départ pour Picton. Visite de la plage de Tahunanui, Pelorus Bridge, Elaine Bay. Déjeuner au fameux The Mussel Pot Restaurant and Cafe. Nuit à Waikawa près de Picton
  • Jour 17 : départ pour Wellington. Ferry à 10h45 (253$NZ la voiture + 2 personnes). Visite du musée Te Papa. Nuit à Porirua
  • Jour 18 : visite du Wetacave (25$NZ/personne). Départ pour Kaitoke National Park (Rivendell). Nuit là bas
  • Jour 19 : visite de Rivendell. Départ pour Tongarino National Park. Arrêt aux view points. Nuit à Turinga
  • Jour 20 : visite du lac Taupo, Huka Falls, Craters of the moon. Départ pour Rorotua. Nuit à Waitike et bain à l’eau thermale
  • Jour 21 : visite du parc Wai o tapu (32$NZ/personne), Mud pools, Hamurana Springs Reserve. Départ pour Waitomo. Visite de Waitomo Glowworm Caves (50$NZ/personne). Départ et nuit à Matamata.
  • Jour 22 : visite de Hobbiton movie set (79$NZ/personne). Départ vers et visite de Hot Water Beach. Nuit â Colville Bay
  • Jour 23 : visite de Cathedral Cove. Départ vers Auckland. Nuit à Orewa
  • Jour 24 : Spa thermal à Waiwera Thermal hot pools (29$NZ/personne). Départ vers Piha. Visite de Karekare Beach, Piha Beach et Kitekite falls. Nuit à Piha
  • Jour 25 : Rangement, lavage et retour du van.
  • Jour 26 : visite d’Auckland, du fish market et shopping
  • Jour 27 : Repos

Tous nos articles sur chaque étape de notre séjour en Nouvelle-Zélande sont disponibles ici.

Quelques informations sur l’itinéraire

  • Contrairement à la plupart des voyageurs, nous faisons le trajet dans l’autre sens (Christchurch – Auckland) pour avoir -20% sur la location de voiture. C’était une offre temporaire donnée par notre loueur de van Spaceships. De plus, comme l’île du Sud a plus de choses à voir, démarrer le voyage au Sud nous permet de prolonger si nous le voulons, le temps consacré à l’île du Sud.
  • Nous avons effectué une petite boucle au début de notre voyage : Christchurch – Hanmer Springs – Kaikoura – Christchurch pour tester notre van et pouvoir acheter ce qui nous manque à Christchuch, avant de partir à l’aventure pendant 3 semaines. Sachez que les matériels de camping à prix corrects ne sont disponibles qu’à Christchurch, Queenstown, Wellington ou Auckland.
  • Nous avons choisi d’ignorer Napier (les vignobles ne nous intéressent pas) et tout le Nord au-dessus d’Auckland (Bay of Islands – nous avons déjà vu les dauphins à Akaroa ; et Cap Reinga – l’assurance ne nous couvre pas si nous roulons sur la 90 mile beach qui est un des principaux intérêts du coin)
  • Pour ce voyage, nous nous déplaçons très rapidement pour voir un maximum de choses. Cette vitesse est idéale pour nous qui ne sommes pas fans de randonnée. A vous de voir si ce rythme vous convient.
  • Malgré notre van plutôt léger, notre expérience en conduite à gauche et deux conducteurs qui se relaient – les nombreux virages, pluies et arrêts « view points » nous font rouler à 65km/h en moyenne (contre 100km/h maxi). Prenez ça en compte dans l’estimation de votre temps de trajet.
  • En général nous roulons l’après-midi. Les visites se font en début de matinée et fin d’après-midi, quand il y a moins de monde. Au lieu de choisir des campings près des lieux d’intérêt, nous choisissons des campings à 10 ou 20km pour payer moins cher.

Budget

Total de 7332$NZ soit 4874€ pour 2 personnes pour 27 jours, avion (Auckland-Christchurch) et ferry (Picton – Wellington) compris, hors billet tour du monde (pour venir jusqu’en Nouvelle-Zélande), hors souvenirs

  • Location de voitures : 3176$NZ pour 24 jours
    • 97$NZ par jour en Novembre – soit 2336$NZ en tout
    • 30$NZ d’assurance all-inclusive par jour – soit 720$NZ
    • Location d’un summer kit (table, chaises, sacs de congélation) : 80$NZ
    • Lavage : 40$NZ
  • Essence : À 1,92$NZ le litre d’essence, cela représente un gros budget de 1056$NZ
  • Péage : 0$NZ. On n’est pas allé tout au Nord. De toute façon ça ne représente rien du tout, à l’ordre de 5$NZ
  • Logement, douches et lessive : 1232$NZ pour deux
    • Camping : 720$NZ. Les campings coûtent entre 15 et 20$NZ par personne par jour, unpowered site (sans électricité). Quelques nuits aux campings DOC sont pas chères, soit gratuites, soit entre 6$NZ et 8$NZ/personne
    • Douches : entre 0,5$NZ et 2$NZ la douche dans les campings cheaps. Les campings moyens incluent la douche chaude dans le prix
    • Lessive : 40$NZ. Environ 8$NZ à chaque fois, 4 pour la machine à laver, 4 pour le séchoir
    • Auberges de jeunesse à Christchurch et Auckland sans le van : 5 nuits pour 472$NZ pour deux dans une chambre privée. On était tellement crevés qu’on voulait être tranquilles. On aurait pu diviser ce budget par 2 si on dormait dans les dortoirs
  • Nourriture : environ 700$NZ avec restaurants de temps en temps. Nous cuisinons pas mal quand nous avons le van, que des plats simples (omelettes, steaks)
  • Avion Auckland – Christchurch : 160$NZ pour deux
  • Bus : 70$NZ (bus aéroport et bus publics à Auckland et Christchurch, à 3$NZ le ticket)
  • Ferry Picton – Wellington : 253$NZ pour une voiture < 5.5m de longueur et deux adultes
  • Visites : 685$NZ pour deux
    • Croisière à Akaroa : 75$NZ/personne
    • Spa Hanmer Springs : 20$NZ/personne
    • Croisière Milford Sound + panier déjeuner + entrée à l’observatoire sous-marin : 104$NZ/personne
    • Wetacave Workshop tour : 25$NZ/personne
    • Waitomo Glowworm Caves : 50$NZ/personne
    • Hobbiton Movie Set : 79$NZ/personne (juste moi, JB n’y est pas allé)
    • Spa Waiwera : 29$NZ/personne

Conseils pratiques

Guide & sources d’infos

  • Application gratuite CamperMate (en anglais) qui recense tous les campings, lieux d’intérêts, douches chaudes, douches froides, toilettes, stations d’essence, supermarchés… la seule chose manquante, ce sont les lieux de pique-nique
  • Site gratuit : Kiwipal (en français), j’adore ce site ! Il couvre malheureusement uniquement les lieux populaires, mais chaque article vaut de l’or. Ils ont fait pas mal de guides pratiques aussi, à consulter avant votre voyage !
  • Application payante : Guide des frogs Nouvelle Zélande à 10€ (en français) fait par des français. Peu d’infos mais au moins on a l’essentiel (CamperMate a tendance à nous surcharger de lieux à visiter, on s’y perd vite)
  • Les guides NZ Frenzy (en anglais) donnés gratuitement en PDF par notre loueur de van Spaceships. Normalement, ça coûte 50€. Ces guides recensent les meilleurs coins de Nouvelle-Zélande, commentent chaque chemin de randonnée (photos à l’appui) et donne pas mal de lieux méconnus

Que faut-il amener.. ou pas ?

  • Comme l’Australie, la douane néo-zélandaise interdit certains produits, veuillez consulter mon article sur Auckland (partie Conseils pratiques)
  • Il faut amener :
    • Une petite veste, même en été : la visite des Waitomo Caves ne peut se faire sans, et il fait un peu frais le soir
    • Des chaussures (fermées) : sans quoi on ne peut ni trekker ni visiter Wai O Tapu
    • Maillot de bain : pour profiter des sources d’eau thermale (payante ou gratuite); ou des « swimming holes » au milieu de la rivière, en pleine forêt
    • Crème solaire : c’est moins pollué en Nouvelle Zélande alors le soleil tape très fort. Et puis le trou de la couche d’ozone n’est pas si loin que ça. Tant qu’on y est, il faut amener des lunettes de soleil aussi
    • Une prise internationale et une prise allume cigare
  • A acheter sur place : anti-insecte pour éloigner les horribles mouches de sable (l’île du Sud en est infestée, notamment près de Queenstown, les glaciers et Milford Sound). Un « insect-repellent » à 40% de DEET est pas mal. Attention, il peut tacher les vêtements.

Téléphone & GPS

  • Il est indispensable d’avoir une carte SIM avec data, ne serait que pour des questions de sécurité. On trouve peu de Wifi gratuit et rapide. Spark est pas mal : 50$NZ pour 3GB avec 1GB/jour près des zones wifi de Spark. En réalité, on ne verra quasi jamais ces zones wifi hors des grosses villes.
  • Il vous faut obligatoirement un GPS en Nouvelle Zélande. Nous avons amené le nôtre qui a toutes les cartes du monde, mais si ce n’est pas votre cas, achetez-en un ici, c’est moins cher que la location de GPS.
  • Téléchargez la carte de Nouvelle Zélande via l’appli CamperMate avant de venir ici. Google Maps ne permet de télécharger la carte de la NZ en entier car c’est trop gros. Il nous est déjà arrivé de ne rien capter par téléphone pendant 2 jours donc vous avez besoin de ces cartes disponibles hors ligne ne serait que pour trouver vos campings.

Tours & visites

Les campings ont souvent des réductions. Demandez à la réception. Sinon, book.me est une bonne alternative (réservation en ligne), suivi par Rankers NZ (coupon à recevoir par mail). En été (Décembre – Mars), pensez à réserver la veille.

La location du van

  • Pour être honnête, comme le camping sauvage est interdit, il aurait été moins cher (quand on est 2), de louer une voiture normale et dormir dans les auberges de jeunesse.
  • Les tarifs dépendent de la saison. Même en réservant à l’avance, les tarifs de Novembre, et surtout entre Décembre – Mars sont presque 2 fois plus chers qu’en hiver. On parle souvent de la location à 50$NZ/jour mais c’est hors assurance, et réservé longtemps à l’avance. Quand c’est la haute saison, malheureusement les tarifs sont déjà fixés à la hausse, méfiez vous des retours d’expériences de voyageurs  qui annoncent les tarifs ridiculement bas : 300$NZ pour un mois ! oui oui en plein hiver, sans assurance et réservée il y a un siècle
  • 3 choses à vérifier :
    • Pénalité si vous rendez la voiture dans une autre ville ? Avec Spaceships, non seulement on n’avait pas de pénalité mais en plus on avait une réduction de 20% en prenant la voiture depuis Christchurch et en rendant à Auckland (la plupart des touristes font l’inverse)
    • Kilométrage illimité ou pas ? Nous pensions ne faire que 3700km, finalement on a fait 5500km, heureusement qu’on avait le kilométrage illimité.
    • Nombre de conducteurs autorisés ? C’est une bonne idée d’avoir plusieurs conducteurs car les trajets sont longs et fatiguants (virages non-stop). Certaines compagnies font payer pour cette option, Spaceships non.

  • Il y a 2 types de voitures pour les campeurs :
    • Campervan : comme le nôtre, avec couchage pour 2. C’est un monospace réaménagé qui offre un espace cuisine et un lit deux places très confortable. Les compagnies les plus populaires sont Jucy, Escape et Spaceships (notre avis détaillé sur la Beta 2S de Spaceships ici)
    • Motorhome : si vous êtes plus que 2, louez plutôt un motorhome self-contained, vous permettent de dormir souvent gratuitement dans les lieux autorisés du DOC. Les motorhomes les plus petits et maniables sont Jucy, Happy Campers, Lucky Rentals. Les motorhomes les plus spacieux (et énormes) sont Maui, Apollo, Britz, Star RV.
  • Si vous visitez les deux îles, il vaut mieux prendre le van à Christchurch et le rendre à Auckland. Certaines compagnies font payer des frais d’environ 130$NZ quand vous ne le rendez pas au même endroit, mais sachez que le ferry coûte plus cher pour revenir à l’autre île (253$NZ pour deux + voiture), sans compter l’essence.
  • L’offre « relocation » qui consiste à ramener les voitures pour les compagnies (souvent de Christchurch à Auckland) à 1$NZ/jour, ferry inclus, n’est en général pas intéressante. Car vous avez seulement 5 jours pour ramener la voiture (càd rouler tout le temps sans s’arrêter).
  • Pour conduire en Nouvelle-Zélande, il faut le permis français + le permis international, ou une traduction en anglais du permis. Mon permis international étant expiré, j’ai tout simplement payé 49$NZ à TransNational Ltd via PayPal pour avoir ma traduction (la version électronique est acceptée par les forces de l’ordre)
  • Il y a tellement de virages que les affaires tombent facilement. Nous avons trouvé un système plutôt efficace pour empêcher le matelas de tomber toutes les 5 minutes : 2 mousquetons et une corde de parachute pour fixer tout ça : tous les tour-du-mondistes en ont normalement.
  • Nous avons acheté 2-3 trucs pour améliorer notre confort :
    • un duvet supplémentaire (il faisait trop froid la nuit en Novembre)
    • des bouillotes (trop froid)
    • des cintres pour rendre l’intérieur de la voiture plus rangé
    • du PQ (il y en a pas toujours dans les camps du DOC)

L’essence

  • Premier jour : courez dans un supermarché Countdown et demandez gratuitement la AA Card. Elle vous donne 6 centimes de réduction PAR LITRE quand vous achetez plus de 40$NZ d’essence chez BP ou Caltex. Croyez-moi, 40$NZ c’est ce qu’on paie presque tous les jours
  • Quand vous faites vos courses chez New World, vous avez un coupon à utiliser chez n’importe quel Mobil, ce qui vous donne aussi 6 centimes de réduction PAR LITRE sans minimum d’achat.
  • L’essence est moins chère chez les stations self-service. Comparez bien les prix, à 200m de distance, vous pouvez facilement économiser 10 centimes/litre : www.pricewatch.co.nz

La nourriture

  • Les hypermarchés que vous verrez partout c’est New World et Countdown. Les petits supermarchés type Foursquare sont aussi disponibles partout
  • Les néo-zélandais adorent le « fish & chip », le white bait (petits poissons grillés) est adoré par tous. Quand on commande dans les fish & chip, il faut commander les frites à part, elles ne sont pas automatiquement servies avec le poisson/burger. Leurs burgers ne sont pas bons du tout, je déconseille surtout les burgers à l’agneau.
  • Je conseille cependant le saumon néo-zélandais. Si vous passez au lac Pukaiki près de Mount Cook, il y a un élevage de saumons pas très loin, ne ratez pas cette occasion pour faire le plein de sashimi et saumon fumé.
  • Je conseille aussi leurs « green mussels », les moules vertes énormes et délicieuses. Si vous préférez les cuisiner vous même, Countdown en vend aussi.
  • La cuisine asiatique en Nouvelle-Zélande est excellente ! Les restaurants vietnamiens proposent souvent du « bun cha », foncez ! Les food court asiatiques et les restaurants coréens sont d’excellente qualité et pas chers. Auckland est hors de prix, préférez les restaurants dans les petites villes
  • Il paraît que le vin néo-zélandais est pas mal du tout. Je vous laisserai me faire un retour là-dessus
  • Des zones de pique nique sont dispo un peu partout notamment à l’entrée d’une ville (même les petites en ont). Un panneau indique clairement ces zones.
  • Il est très mal vu de squatter un camping privé même si vous ne faites que vous asseoir à la table en bois du jardin. Il y a une réception, demandez gentiment, les néozélandais sont extrêmement accueillants
  • Il est très mal vu aussi de squatter les campings du DOC sans payer. J’ai surpris une conversation entre les français étonnés de se faire réveiller à 6h du matin par les Rangers pour leur non paiement du camp, alors que l’espace appartient à tous !!! Ne faites pas honte à notre pays, et évitez les comportements honteux et impolis comme : (1) se brosser les dents dans la cuisine, (2) dire a la réception qu’il n’y a une seule personne alors que 4 dorment dans le van, (3) ne pas payer en honesty box (que ce soit pour la nourriture ou les campings), (4) squatter les campings privés sans permission, (5) dormir dans un parking où le camping n’est clairement pas autorisé (6) vol – sachez que les cuisines des campings ne sont plus équipées d’assiettes, couverts, poêles etc à cause des vols

Argent

  • Tout retrait à l’ANZ entraîne un frais de 3$NZ. Puisque vous êtes malins, vous irez chez BNZ, 0 frais de retrait
  • Quand vous payez par carte (Visa ou Mastercard), sélectionnez « Credit Card » ou « CRD ». Les néo-zélandais utilisent plutôt EFTPOS (carte de débit je crois) mais les machines EFTPOS acceptent souvent les cartes de crédit. Chez certains commerçants, le paiement par carte de crédit entraîne des frais de 3% supplémentaires (mais c’est très rare).

Logement

  • Vous pouvez opter pour :
    • Des auberges de jeunesse. La chaîne YHA propose des auberges à proximité des lieux touristiques, je la trouve pas mal du tout, comptez 25$NZ/personne
    • Des campings : Téléchargez l’application CamperMate pour accéder à la liste des campings disponibles. Comptez entre 6$NZ/personne et 25$NZ/personne (les campings gratuits sont peu nombreux et pris d’assaut)
    • Airbnb : je déconseille car c’est plus cool de visiter le pays « au feeling » et s’arrêter dormir quelque part, sur le chemin, or Airbnb ne permet pas cette flexibilité.
    • Des hôtels : hors de prix
  • Si vous n’avez pas de voiture « self-contained » càd équipée d’une toilette (sèche ou pas), vous ne pouvez pas dormir dans les campings gratuits SANS toilettes (malheureusement ce sont ceux qui ont les plus belles vues).
  • Les campings du DOC (Department of conservation) sont peu chers mais équipés aussi au minimum. Le bon plan serait de prendre la douche quelque part (1$NZ/personne) – dans un i-center, dans un camping privé (en payant uniquement pour la douche) ou dans une piscine municipale – et dormir dans les campings du DOC qui ne fournissent qu’une place sur la pelouse et des toilettes (sèches pour la plupart)
  • Les chaînes de campings type « Top 10 », « Holiday Park » sont chers, manquent de charme (on vous donne une place de parking) mais ils sont bien situés et les infrastructures super modernes.
  • Préférez plutôt quand même les campings familiaux. Lisez les commentaires sur CamperMate pour voir si la douche est payante ou pas, ou s’il y a d’autres désagréments
  • Dans les campings privés, il y a 3 sortes de places de camping, le prix est toujours indiqué par personne (25$NZpp par ex) :
    • Powered site : si vous avez un motorhome, en général vous avez une prise pour vous brancher à l’électricité.
    • Si vous avez seulement un campervan, vous avez seulement besoin d’un « unpowered site » (moins cher). Si vous voulez charger votre ordinateur ou smartphone, vous pouvez le faire avec l’allume-cigare de votre van, à la cuisine ou à la salle TV du camping (s’il y en a). Pensez à votre prise universelle
    • Cabine : ce sont des mini-appartements ou caravanes. C’est une solution économique et confortable si vous êtes nombreux. Pour plus de confort et d’économie, les auberges de jeunesse avec chambres familiales peuvent être très intéressantes pour les familles nombreuses.
  • Quand vous allez dans un camping privé, on vous attribue un « site ». Si c’est un « site » avec vue, il est possible qu’il faut payer 2 ou 3$NZ de plus par personne
  • Parlons de la douche : il est possible que les douches chaudes soit chronométrées. Le standard est 5 minutes, c’est pleinement suffisant pour prendre une douche, croyez-moi ! L’astuce consiste à lancer le compteur (bouton à appuyer ou pièce à insérer) une fois que vous êtes déjà déshabillé et les shampooings/gels douche déjà sortis. Venez toujours avec une pièce de monnaie en trop au cas où l’eau est coupée en plein shampooing. Les douches froides sont toujours gratuites, mais l’eau est glaciale.

  • Réservation : même en Novembre, tous les campings sont déjà remplis à moitié, alors entre Décembre et Mars, la réservation devient vraiment obligatoire. Si les campings DOC sont pour la plupart non réservables (premier arrivé, premier servi), je vous recommande de réserver les campings privés soit par téléphone, soit en allant sur la fiche du camping sur l’appli CamperMate, les campings ont souvent un site Internet ou un lien pour réserver en ligne.
  • Toujours sur l’appli CamperMate, cliquez sur le dollar $ en haut à droite et vous accédez aux offres à moins de 100km. Quand il y a une offre comme ça, vous pouvez payer directement le camping en ligne.

Sécurité : Tremblement de terre, tsunami, trek

  • Il ne faut pas rigoler avec ça. Le risque est réel, nous avons été témoins d’un gros tremblement de terre pendant notre séjour en Novembre 2016. Il peut y avoir d’autres répliques plusieurs mois après ce tremblement de terre.
  • Si vous vous campez dans une zone avec risque à tsunami, repérez l’endroit où il faut aller si l’alerte au tsunami est donnée. Ce n’est pas une blague, vous verrez beaucoup de panneaux « Tsunami Zone ».
  • Lors du tremblement de terre en Novembre 2016, le 111 était injoignable. Le site du ministère de la défense civile non fonctionnel. L’électricité coupée et réseaux téléphoniques indisponibles dans certaines zones. Si vous avez toujours Internet, préférez Twitter pour suivre les annonces de @NZcivildefence
  • Sirène de tsunami : n’est pas dispo partout en Nouvelle Zélande malheureusement. Si sur Twitter, on vous annonce un risque de tsunami là où vous êtes et vous n’entendez pas de sirène, procédez quand même à une évacuation en vous déplaçant vers une zone plus haute. La sirène de tsunami est un « bip bip bip bip »… Si au contraire, c’est un « biiiiiiipppp » prolongé, c’est juste un appel aux pompiers volontaires de la ville
  • En cas d’évacuation, partez toujours avec votre kit de survie, une veste et des barres céréales.
  • Avant de partir faire un trek dangereux, remplissez ce formulaire pour dire où vous allez, avec qui, quand, comment : http://www.adventuresmart.org.nz/outdoors-intentions/ Signalez votre retour OBLIGATOIREMENT sinon une alerte sera déclenchée pour vous retrouver (et vous paierez les frais liés dans ce cas là)
  • Si on vous dit de ne pas vous baigner, faire attention à la marée haute, ne pas traverser la rivière, c’est qu’il y a une raison. Quand une rivière vous semble trop profonde, faites demi tour.
  • On peut se baigner dans l’eau thermale mais sans plonger sa tête car une amibe dangereuse peut passer par les narines et éventuellement vous tuer. Aux piscines thermales, on ne vous le dira pas forcément, c’est une règle connue par tous ici.

Le Seigneur des anneaux

La Nouvelle-Zélande est le pays des films de Peter Jackson : Le seigneur des anneaux et The Hobbit. A part les visites incontournables du studio WetaCave à Wellington et Hobbiton Movie Set à Matamata, sachez que l’application CamperMate et le DOC (department of conservation) recensent tous les lieux de tournage des deux films.

Shopping

  • Pour les produits contenant de lanoline, miel manuka, achetez dans les boutiques comme Farmers, Health 2000, il y a plus de choix et c’est moins cher que dans les boutiques de souvenirs/pharmacies
  • Pour le miel de manuka, si c’est pour manger, prenez le moins cher, si c’est pour vous tartiner le visage (et soigner l’acné, les cicatrices, blessures etc.), prenez du miel avec indice UMF supérieur à 10, ou MGO supérieur à 263. Un pot de miel de manuka de qualité coûte entre 60$NZ et 150$NZ. On peut en acheter chez Commensense Organics ou dans les supermarchés
  • Pour les masques de boue Rotorua, préférez la marque PureSource à WildFerris, car sa composition est plus clean
  • Au pays du manuka, c’est trop difficile de trouver du manuka oil, je ne comprends pas pourquoi ! Pourtant, il est 30 fois plus efficaces que le tea tree oil. Pour en acheter, passez voir East Cape Manuka Company à Te Araroa, ou Health 2000.

OMG, qu’il est long cet article !!!! Je vous souhaite un excellent voyage et espère que vous kifferez autant que nous la Nouvelle Zélande, le pays que nous avons surnommé « pays du fond d’écran de Windows ». Allez-y et vous comprendrez pourquoi (collines vertes, ciel bleu..)

Orewa, Karekare, Piha et Auckland (Nouvelle Zélande) : derniers jours au pays de kiwis
Hot Water Beach, Cathedral Cove (Nouvelle Zélande) : sympas si on a un peu de temps
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.