Waitomo Glowworm Caves (Nouvelle Zélande) : des milliers de vers luisants

Depuis Rotorua, nous faisons un gros détour vers Waitomo Caves qui n’est qu’à 1h30 de route. Ce trajet n’est pas du tout optimal, mais je vous expliquerai ça plus tard dans l’article consacré à Hobbiton.

Partie 1 : Carnet de voyage

Les bureaux d’informations des compagnies privées apparaissent avant le bureau d’information i-center. Les prix sont les mêmes, mais l’intérêt d’aller au vrai i-center c’est de choisir parmi toutes les activités proposées dans la zone. Visite d’une cave, de deux caves, en mode spéléo ou en bateau etc.

Nous choisissons l’activité la plus populaire : Waitomo Glowworm Cave avec visite en bateau à la fin. Avec 2000 visiteurs par jour en été, la réservation est nécessaire, mais ce ne sera pas le cas pour nous aujourd’hui. Nous n’avons qu’à attendre 1h30. On en profite pour cuisiner aux tables de pique nique juste devant i-center.

Au moment de garer notre voiture devant le fameux Waitomo Glowworm Cave, il se met à pleuvoir. On court vers le bâtiment, qui ressemble beaucoup à un vers luisant d’ailleurs, et dès qu’on est à l’abri, des trompes d’eau s’abattent sur la ville. Voilà la Nouvelle Zélande au printemps, la météo change chaque minute.

Il est interdit de prendre des photos pendant ce tour donc je vous montre la photo officielle Photoshopée, en réalité, c’est exactement comme ça que ça se passe.

glowwormcaves

Pour entrer dans la cave, il faut porter des chaussures et avoir une petite veste de préférence. Nous y sommes allés avec nos polaires et manteaux et on avait quand même froid. Tout est fait pour garantir la sécurité de tous. On reproche souvent aux caves de la baie d’Halong (Vietnam) d’être illuminées, d’être moins naturelles. Mais franchement ici c’est 100 fois pire. Le sol a été complètement refait, ils ont mis du carrelage SVP ! Il y a plein d’escaliers, très sécurisés. La cave est de toute beauté, mais on n’a pas beaucoup de temps pour la contempler tellement la guide va vite.

Vient ensuite la partie « vers luisants ». Après avoir observé quelques uns, sans lumière, la guide allume une petite lumière et on peut voir les filaments des vers luisants. La lumière qu’ils produisent sert à attirer les insectes, et les filaments, à les capturer. Tout ça pour devenir un papillon qui vit seulement 5 jours. Le but de leur existence, c’est simplement la reproduction.

Nous prenons tous un bateau, dans le noir, pour aller voir un « ciel étoilé » formé par des milliers de vers luisants. C’est la guide qui dirige le bateau en tirant sur des cordes déjà présentes dans la cave. C’est super beau ! Nous sommes dans le noir donc je n’ai aucune idée de la hauteur de la cave, mais on dirait que les vers luisants sont très près, je dirai à 2m de nous. Il y en a des milliers, il y en a qui sont plus lumineux que d’autres (sûrement les vers plus vieux). A un moment, on passe dans une partie moins haute et on dirait que les vers sont juste à 50cm de nous. La guide nous explique qu’il pleut beaucoup ces dernières heures ce qui fait monter le niveau de la rivière. D’habitude, on ne peut pas être aussi proches. On sort par la rivière et c’est la fin du tour.

img_5361.jpg

50$NZ/personne, c’est cher, mais c’est une des choses les plus extraordinaires que j’aie vues en Nouvelle Zélande. Les autres touristes semblent être de même avis car ils ont tous les étoiles dans les yeux.

On fait un petit détour pour voir Marokopa Falls, visible depuis la plateforme se situant à 50m, mais la chute est tellement haute que l’eau vient jusqu’à nous et nous fouette en plein visage.

20161117_144744

img_5363.jpg

Sur le chemin, deux autres arrêts sont intéressants mais pas indispensables (c’est indiqué sur les panneaux au long du chemin) : machin « natural bridge » (un autre endroit pour voir les vers luisants la nuit) et une cave toute noire (faut venir avec une torche), avec un mur couvert d’huîtres fossilisées.

Photo : chemin menant au natural bridge

img_5362.jpg

Sur le chemin vers Hobbiton, on voit un panneau « Real Fruit Ice Cream » et on s’arrête net. Je vous conseille l’énorme Real Fruit Mixed Berry à 5,5$NZ, un délice !

20161117_155720

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Sur la route vers i-center, il y aura beaucoup de boutiques marquées « cave tickets ». Ce sont des boutiques appartenant aux compagnies privées. Si vous ne savez pas quoi prendre, il vaut mieux passer d’abord au i-center, ils ont une catalogue recensant toutes les activités dans la zone. L’activité la plus populaire est évidemment la visite de Waitomo Glowworm Caves. Cette visite coûte 50$NZ/personne pour une durée de 1h30
  • Il y a plein d’autres endroits où on peut regarder les vers luisants gratuitement en Nouvelle Zélande, mais il faut y aller le soir, ou alors être prêt à s’aventurer dans une cave boueuse avec l’eau jusqu’aux genoux. Il n’y en aura pas autant qu’à Waitomo. Un des lieux bien safe et très accessible est Glowworm Dell à Hokitika. Il est recommandé de venir avec une lampe torche, pour éclairer le chemin, et l’éteindre quand on arrive sinon ce ne sera pas possible de voir des vers luisants

 

 

Hobbiton Movie Set (Nouvelle Zélande) : un rêve devenu réalité
Tongarino, lac Taupo, Huka Falls et Rotorua (Nouvelle Zélande)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.