Moeraki Boulders et Dunedin (Nouvelle Zélande)

Le trajet depuis Mount Cook dure 3h30 – 4h (je me souviens plus), pour plus de 250km. C’est moi qui conduis, sous la pluie donc je ne vais pas super vite. En Nouvelle Zélande, il y a tellement peu de monde sur la route que même un danger public comme moi peut conduire (à gauche) sans aucun souci.

Quand je vois quelqu’un s’avancer à toute vitesse vers moi, je profite de nombreux arrêts/view point à gauche pour m’arrêter et laisser la personne me doubler.

Moeraki Boulders

Nous arrivons donc à Moeraki Boulders sous la pluie et le vent. Ce sont des boules datant de l’époque des dinosaures. S’agit-il des œufs de dinosaures fossilisés ? ou juste des rochers fossilisés ? Personne ne sait.

Il y a des boules « cassées », ces morceaux se trouvent toujours sur la plage donc on peut avoir une idée très claire de ce qui se cache dans ces boules. Moi je trouve que ça ressemble étrangement aux œufs, je ne sais pas ce que vous en pensez.

Les boules sont concentrées sur 100 mètres alors que la plage (très belle) fait plusieurs km. S’il fait un peu plus beau, j’aurais aimé prendre un petit café au bar en haut de la falaise, il paraît que les dauphins viennent ici tous les jours.

JB trouve que l’arrêt est d’un intérêt très moyen alors que je l’ai ajouté dans l’itinéraire, résultant en un énorme détour vers le Sud… en partie pour ça.

Slope Point

Nous partons vers Slope Point pour voir des boules qui ressemblent à Moeraki Boulders, mais en version crackelée ou ouvertes sur le haut, créant des piscines naturelles. Malheureusement, ces boules ne sont visibles qu’à la marée basse et on l’a complètement loupé.

Ce n’est pas trop grave, sur le chemin, un food truck nous fait de l’oeil et je valide à 100% les moules vertes (gigantesques) que me tend la vendeuse (12$NZ). Les mouettes semblent être du même avis car elles tournent autour de notre voiture par dizaine.

Il est encore tôt donc nous décidons d’aller dans un campsite un peu moins touristique pour payer moins cher. Après 2 nuits dans des campingsites du DOC, au confort sommaire, on est content d’avoir une vraie cuisine et une bonne douche chaude (1$NZ) ici.

Dunedin

Le lendemain, direction Dunedin, où nous découvrons une ville super sympa à l’architecture écossaise. Le côté Disneyland tout beau tout propre semble être la marque de fabrique de la Nouvelle Zélande car partout où l’on va, on retrouve la même harmonie architecturale, la même propreté.

Nous commençons la visite avec Baldwin Street, la rue la plus abrupte au monde (35 degrés d’inclinaison). Nous ne sommes pas autorisés à monter en voiture, « no exit no turn », en plus, en voyant un riverain monter la rue avec beaucoup de difficulté, à bord d’un 4×4, on se contente de garer notre van en bas et monter à pied.

Alors quel est l’intérêt d’une rue aussi abrupte ? Apparemment, les plans de la ville ont été établis… à Londres (quand la Nouvelle Zélande appartenait encore à l’Angleterre). Et ces gens-là, n’ayant jamais mis les pieds à Dunedin, ne savaient pas qu’il y avait une grosse colline à cet emplacement.

Nos efforts sont récompensés par un banc avec de jolis graffitis et d’un robinet distribuant de l’eau potable et fraîche. Bon, il ne nous reste qu’à descendre via de petites marches juqu’en bas.

Nous passons devant la gare de la ville, très réputée pour son architecture…

Harrington Point

…avant de prendre le chemin vers Harrington Point, où l’on voit pas mal d’albatros. Il y a beaucoup d’excursions dans le coin mais quand on en prend aucune, l’intérêt de ce chemin de 40km est juste la route longeant la baie, très près de l’eau.

Et des points de pique-nique sympas avec une belle vue. D’ailleurs, c’est exactement ce qu’on a fait : déjeuner au bord de l’eau, en compagnie des mouettes.

Tunnel Beach

Nous partons de Dunedin, sans oublier de faire un arrêt au Tunnel Beach.

L’aller-retour depuis le parking ne prend qu’une heure, mais en réalité, c’est tellement joli qu’on a mis 1h30. Plusieurs personnes ont signalé des vols au parking alors nous avons choisi de nous garer juste en face du marchand de glace.

La route est plaisante, on voit d’abord les falaises, avant de découvrir un petit passage creusé à la dynamite par un millionnaire (merci à lui), pour accéder à la fameuse plage.

Voilà, c’est tout pour cette partie du pays, nous reprenons le chemin vers The Cathlins

The Catlins : Slope Point, Curio Bay et Purpoise Bay (Nouvelle Zélande)
Mount Cook (Nouvelle Zélande) : du saumon et des sommets enneigés
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.