Hobbiton Movie Set (Nouvelle Zélande) : un rêve devenu réalité

Depuis Waitomo, nous roulons jusqu’à Hobbiton Movie Set et dormons dans un camping à côté. Si nous visitons d’abord Waitomo et Hobbiton avant d’aller à Coromandel, c’est parce que la météo indique qu’il y a plus de chance de faire beau si on va tout de suite à Hobbiton (le chemin le plus court serait, à partir de Rotorua, d’aller d’abord à Coromandel puis Waitomo) Visiter Hobbiton sous la pluie ? Jamais de la vie !

Si vous n’êtes pas fan du Seigneur des anneaux, oubliez cet article, car il sera concentré de « oh » et « ah » sur la beauté de ce lieu de tournage, l’attention aux détails et anecdotes que seuls ceux qui ont vu le film peuvent comprendre. C’est pour cette raison que JB décide de ne pas faire la visite. A 79$NZ le ticket, il n’a aucune envie de le visiter sachant qu’il n’en profitera pas complètement.

Comme tous les articles sur la Nouvelle Zélande, la 1ère version de mes article sera sans photos. Je les complèterai quand j’aurai une meilleure connexion.

Partie 1 : Carnet de voyage

L’histoire de Hobbiton Movie Set

Hobbiton Movie Set, qu’est-ce que c’est ? Souvenez-vous de The Shire, là où habitent les hobbits ? N’avez-vous pas eu trop envie d’avoir un « hobbit hole » comme ça ? creusé dans les collines ? La première chose à laquelle j’ai pensé en apprenant que le tournage du film avait eu lieu en Nouvelle Zélande, c’est de la visiter, un jour. Je ne pensais pas que (1) j’allais vraiment visiter la NZ (2) que le lieu de tournage sera conservé pour les fans du film.

C’est vraiment le seul lieu de tournage de The Hobbit conservé à l’identique en Nouvelle Zélande. Bien sûr, ce lieu a servi aussi au Seigneur des anneaux, mais comme personne ne sait si ce sera un succès ou un flop, le contrat stipule que l’équipe de tournage doit rendre la ferme à l’identique et enlever tous les décors. Après le succès du film, pour le tournage de The Hobbit, Peter Jackson est revenu au même endroit et cette fois, il faut 2 ans pour tout recréer. Pour le bonheur de tous, le fermier et le réalisateur se sont mis d’accord pour tout laisser sur place.

Aujourd’hui, le frère du fermier s’occupe de la partie commerciale du lieu et il s’en sort bien, tout est très bien organisé et très professionnel. Je précise que les hobbit holes n’ont de vrai que l’apparence extérieure. Tous les scènes à l’intérieur ont été construites et tournées au studio à Wellington.

Nous arrivons à Hobbiton Movie Set à 9h30 pour apprendre que le prochain départ est seulement à 10h45. Pour une fois, on aurait dû réserver à l’avance, à côté, il n’y a absolument rien à faire.

Pour rendre à Alexander’s Farm (le vrai nom du lieu), il faut prendre un bus brandé « Hobbiton Movie Set » lol. Il n’y a aucun moyen d’avoir une vue sur cette ferme depuis les environs, elle est vraiment coupée du monde. C’est aussi une des raisons pour laquelle elle a été choisi pour le tournage : il y a un grand arbre au milieu de la ferme, des collines de différentes hauteurs, un lac et 0 ligne électrique (à effacer digitalement). Le lieu a été repéré par l’équipe du film quand ils survolent la NZ en hélicoptère à la recherche des lieux de tournage. A cette époque, il n’y avait pas de route menant vers la ferme, c’est l’armée néo-zélandaise qui va créer une route, bouger les collines pour créer un terrain plat pour une cantine géante.

La visite

10 minutes de bus avec un mini-film diffusé pour rafraîchir nos mémoires, nous arrivons enfin au Shire. Pas de hobbits qui traînent dans le coin, mais c’est tout comme. Deux des visiteurs dans le même bus que moi s’habillent en hobbits. Elle sont tellement fans qu’elles sont venues hier, quand il pleuvait et décident de revenir aujourd’hui pour une visite sous le soleil.

img_5369

On commence avec le petit passage où Frodo reproche à Gandalf d’être en retard. On remonte ensuite le long chemin jusqu’à la maison de Bilbo, sur la colline la plus haute. C’est vraiment la plus belle maison, avec plus de fenêtres que les autres, et une vue impressionnante sur The Shire.

img_5425.jpg

On descend au Party Field avant de traverser le fameux pont en pierre et finir au Green Dragon avec une boisson (incluse dans le ticket).

img_5430.jpg

Je dois dire que je suis impressionnée par l’attention aux détails. On dirait que cette ville est vivante et habitée. On voit des vêtements étendus, du miel fraîchement collecté, un potager, un moulin… A l’intérieur du pub, on voit des vêtements de hobbits sur le porte-manteaux, il y a des fauteuils et canapés super confortables devant une vraie cheminée.

15095109_10209758476572520_4049614432518084892_n

15032195_10209758479572595_6594432575752371848_n

15027578_10209758479172585_2068567497965128151_n

Les hobbit holes sont faits de tailles différentes pour accentuer le contraste entre la taille des hommes et celle des hobbits à l’écran. Un hobbit se tiendra à côté d’une grande porte pour faire croire qu’il est tout petit; et Gandalf se tiendra à côté d’une petite porte pour montrer qu’il est super grand.

img_5386

Pendant la visite, la guide nous laisse tout le temps qu’il nous faut pour prendre des photos, admirer les détails. Ceci est possible en printemps, mais sûrement pas en été où ils reçoivent 10 fois plus de visiteurs. Si la visite est guidée, c’est aussi pour empêcher aux collecteurs de souvenirs d’abîmer le lieu. Et puis, c’est toujours sympa d’avoir des anecdotes sur les films, les tournages.

Les visiteurs sont tous des fans du film, 100% ont déjà visionné les deux films Seigneur des anneaux et The Hobbit. Et ils posent des questions très pointues sur telle ou telle scène. La guide aussi est pointue car elle est capable de citer même des scènes qui n’existent que dans la version longue.

On ne voit pas les 1h30 passer. Il est déjà temps de prendre le bus et revenir à la vraie vie. Je passe rapidement au shop pour acheter une petite carte postale et retrouve JB pour lui montrer plein de photos.

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Réserver à l’avance pour avoir les meilleures heures de visite : avant 11h et après 16h
  • La visite est obligatoirement guidée, mais vous aurez plein de temps pour prendre des photos. Si vous y allez seul, le guide acceptera volontiers de vous prendre en photos, 10 fois, 20 fois s’il le faut
  • Le billet coûte cher (79$NZ) donc si vous n’avez jamais vu les films de Peter Jackson, n’y allez pas !
Hot Water Beach, Cathedral Cove (Nouvelle Zélande) : sympas si on a un peu de temps
Waitomo Glowworm Caves (Nouvelle Zélande) : des milliers de vers luisants
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (18 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.