12 jours au Pérou : Itinéraire, budget, guide, conseils

Il y a deux lieux au Pérou que nous voulions visiter absolument : le Machu Picchu et le lac Titicaca côté péruvien. À cause du manque de temps, nous n’avons pas consacré le temps qu’il fallait pour visiter les alentours de ces deux zones.

Itinéraire

  • Cusco (3 jours) : bus de nuit depuis Copacabana (Bolivie). Repos et visite de la Vallée Sacrée avec une agence
  • Machu Picchu (3 jours) : train depuis Ollantaytambo et deux nuits à Aguas Calientes
  • Cusco (2 jours) : repos, visite du Rainbow Mountain
  • Puno (2 jours) : bus de nuit depuis Cusco. Repos. Lac Titicaca : Visite des Uros Island, Îles flottantes et l’île Taquile
  • Retour en Bolivie

Photos

Cusco

Vallée Sacrée

Machu Picchu

Rainbow Mountain

Puno et le lac Titicaca

Ce qu’on a aimé

  1. Le lac Titicaca
  2. Les excursions autour de Cusco
  3. Le Machu Picchu

Ce qu’on n’a pas aimé

  1. Le rapport qualité/prix pour Machu Picchu
  2. La conduite au Pérou, trop agressive

Budget

Au total : 2760 soles (782€) dont 1360 soles (385€) consacré au Machu Picchu – 2 personnes, 12 jours

  • Hébergement
    • 22€-24€ la chambre double à Cusco ou Aguas Calientes
    • 14€ la chambre double à Puno
  • Nourriture
    • Au marché local : 6-12 soles/repas/personne
    • Au restaurant local : 8-15 soles/repas/personne
    • Au restaurant touristique : 25-35 soles/repas/personne. Il y a des menus à 15 soles aussi mais c’est très décevant
  • Boisson
    • 4-5 soles la bouteille d’eau 2,5L au supermarché
    • Jus : entre 4 et 8 soles
  • Transport
    • La paz – copacabana – Cusco : 39$ avec Bolivia Hop
    • Cusco – Ollantaytambo : 10 soles par personne en colectivo/minivan, 2h
    • Ollantaytambo – Aguas calientes : 57$ l’aller en train (Inca Rail), 57$ le retour en retrain
    • Aguas Calientes – Machu Picchu : 24$ l’aller-retour en bus
    • Cusco – Puno : 60 soles en classe cama sinon 45 soles en semi cama avec Tour Peru
    • Puno – Copacabana : 20 soles avec Titicaca bus
    • Frais de terminal de bus : 1-1,5 soles/personne
  • Excursions :
    • Vallée sacrée : 30 soles/personne + 35 soles le déjeuner + 70 soles pour l’entrée (boleto parcial) = 135 soles/personne
    • Rainbow Mountain : 65 soles/personne, repas inclus
    • Îles Uros + île Taquile : 25 soles + 5 soles l’entrée + 10 soles la promenade en barque traditionnelle + 20 soles le déjeuner = 60 soles/personne
  • Lessive : 2,5 soles/kg

Adresses conseillées

  • Hôtel à Cusco : Feel at home (lien Booking), un peu bruyant mais très bien situé. Petit déjeuner copieux. 22€/nuit chambre double, salle de bain partagée. Nous avons pu avoir la chambre tout de suite malgré l’arrivée matinale à 6h du matin
  • Hôtel à Aguas Calientes : Cusi Qoyllor (lien Booking), bien situé, calme. Petit déjeuner à partir de 4h30. 24€/nuit chambre double salle de bain privée
  • Hôtel à Puno : Posada Percyval (lien Booking), à quelques minutes du terminal de bus et du port. 14€/nuit la chambre double salle de bain privée. Faites attention aux chiens du voisin, traversez tout de suite la rue au lieu de tourner à gauche en sortant de l’hôtel.
  • Massage : Ajna à Cusco
  • Inca Rail : boutique physique sur la Plaza de Armas
  • Agences de tourisme à Cusco : aucune n’est à recommander à 100%. Comparez les prix et les prestations fournies
  • Tour Peru Bus : tickets en vente dans les agences de tourisme (sans frais) ou terminal de bus Terminal Terrestre à Cusco (5 soles en taxi depuis le centre)

Conseils pratiques

Machu Picchu

J’ai aimé Machu Picchu, mais j’ai trouvé le prix excessif. Et puis, il y avait tellement de publicité et d’attente vis-à-vis de cette « merveille du monde » que forcément, j’ai été un peu déçue.

J’ai déjà écrit deux guides pratiques ET un carnet de voyage ici :

Hébergement

Beaucoup plus décent qu’en Bolivie (plus propre, mieux équipé, douche chaude) mais aussi plus cher. La chambre double économique coûte entre 14€ et 24€. Nous n’avons pas voulu tester les dortoirs.

Transport

Évitez les faux taxis et prenez les vrais taxis avec le numéro de téléphone de la compagnie affiché sur le toit.

Les taxis partagés (colectivos) sont un bon moyen de déplacement, notamment à la Vallée Sacrée. Les tarifs et lieux de départ vous seront donnés à l’office de tourisme (iPerú ou Dircetur).

Les bus sont de meilleure qualité qu’en Bolivie. Si vous faites le tour du Pérou, optez pour le bus hop on hop off Peru Hop qui est un petit peu plus cher que le bus local mais qui vous dépose directement aux sites touristiques et/ou devant votre hôtel.

J’ai pris Tour Peru pour le trajet de nuit Cusco – Puno. J’ai trouvé la conduite un peu agressive. Pour Puno – Copacabana, j’ai pris Titicaca bus, que je recommande.

Inca Express est un bus luxueux qui relie Cusco et Puno en 10h avec guides anglophones. 5 arrêts avec visites guidées sont prévus sur le chemin. Ca coûte 50$/personne. J’ai vu pas mal de retours négatifs sur cette compagnie mais qui datent d’il y a 2 ans. Je ne l’ai pas pris moi même.

Attention, avant de quitter le terminal de bus, chaque passager doit payer une taxe « tasa de terminal », allant de 1 à 1,5 soles/personne.

Paiement

À Cusco, il est très facile de trouver des restaurants, hôtels, spas et agences de voyage acceptant la carte de crédit. Certains nous font quand même payer entre 3% et 10% de frais supp. pour tout paiement en carte bancaire.

Scotiabank permet de retirer seulement de petites sommes (pas plus de 400 soles) mais dispense de petits billets de 50 soles.

BCP permet de retirer de gros montants (700 soles) mais dispense uniquement de gros billets (100-200 soles) un peu difficiles à écouler.

Télécommunication

Allez dans une boutique Claro. La carte SIM coûte 5 soles et 700MB pour 15 jours coûtent 25 soles. La 3G au Pérou est très lente.

Nourriture

On trouve les meilleurs prix au marché local, où le menu du jour ne coûte pas plus que 8 soles. Cependant, c’est dans les restaurants touristiques qu’on peut goûter les plats traditionnels et inédits comme le steak d’alpaga ou du cochon d’Inde. Tout péruvien vous engueulera s’il apprend que vous êtes allés au Pérou sans les goûter.

Le ceviche péruvien est le meilleur de toute l’Amérique du Sud. Ce plat est plus cher que les autres, même au marché local. Je recommande vivement celui du restaurant Barrio Ceviche à Cusco à 35 soles.

Météo

Il y a seulement deux saisons au Pérou : saison sèche et saison de pluie. Contrairement à la Bolivie, les douches péruviennes sont vraiment chaudes avec une bonne pression, n’ayez pas peur de venir au Pérou en hiver, à la saison sèche, qui est aussi la haute saison. Il fera froid mais vous aurez du soleil au moins.

Shopping

Le soir, quelle que soit la saison, il fera froid. C’est l’occasion de craquer pour de la laine d’alpaga au marché (synthétique à partir de 25 soles et authentique dans les 350 soles). De toute l’Amérique du Sud, c’est le pays où j’ai eu le plus envie de shopping. Si c’est le dernier pays que vous visitez en tour du monde, alors bon shopping !

Traversée de frontières

La traversée de frontière Bolivie <-> Pérou craint un peu. Les policiers des deux pays sont corrompus. Il vaut mieux payer un trajet Puno – Copacabana ou l’inverse, au lieu de prendre des colectivos ou des taxis, c’est le trajet le plus safe. Vous devrez descendre du bus, et traverser un petit marché. C’est le moment où vous serez le plus vulnérable.

Ne montez pas dans la voiture d’un policier. Cachez vos dollars, en cas de contrôle, vous n’êtes pas obligés de vider tous les dollars de votre poche, vous voyez ce que je veux dire ? Si besoin, appelez tout de suite l’ambassade.

Ayez un peu de monnaie du pays sur vous, on peut vous demander un peu de pourboire sinon votre passeport ne sera pas tamponné. Faites le change seulement après avoir eu votre tampon.

Il y a un petit papier à garder après avoir fait tamponné son passeport, que ce soit en Bolivie ou au Pérou.

Attention le Pérou vous donne le droit de séjourner jusqu’à 90 jours mais il est possible que le policier de l’immigration ne vous autorise que 30 jours. Vérifiez toujours la validité de votre tampon.

Les bus recommandés pour Copacabana – Puno (ou l’inverse) : Bolivia Hop, Peru Hop. En cas d’indisponibilité de ces deux bus, prenez Tour Peru ou Titicaca.

N’achetez pas de ticket Puno – La Paz. Achetez plutôt un ticket jusqu’à Copacabana puis depuis Copacabana, regardez les bus et achetez un ticket jusqu’à La Paz avec le bus dont le look vous plaît. Si vous achetez Puno – La Paz en passant par Copacabana, il y a toujours un changement de bus en Bolivie. Vous risquez de voyager pendant 5 heures dans un mini van local et bondé, au lieu de prendre un bus touristique.

Mal de montagne

Venant de la Bolivie, j’ai bien souffert du mal de montagne en Bolivie, mais j’ai pu m’acclimater avant d’aller au Pérou. Cependant, sur les deux excursions faites aux alentours de Cuzco, il y avait toujours 1-2 personnes qui se sentaient très mal (mal à la tête ou vomito). Passez au moins 2 jours à Cusco pour vous acclimater. Vous pouvez acheter des médicaments pour ça, sans ordonnance, à la pharmacie.

Feuilles de coca

Consommées partout en Amérique du Sud pour contrer le mal de montagne, débarrassez-vous-en avant de prendre l’avion (bonbons de coca, feuilles de coca, thé de coca etc.). C’est quand même considéré comme de la cocaïne même si c’est très faiblement dosé ! Le risque d’addiction est faible et tous les hôtels vous en fournissent gratuitement.

La Paz (Bolivie) : pollution et chaos
Puno et le lac Titicaca (Pérou) : visite des îles flottantes Uros & Taquile
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (49 votes, average: 4,51 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.