2 Jours à Dubrovnik (Croatie) : Hôtel Excelsior & King’s Landing dans Game of Thrones

Au Monténégro, nous sommes en couvre-feu tous les jours de 19h à 5h du matin et il est interdit de se déplacer entre les villes le WE. C’est pour cela que nous passons encore quelques jours en Croatie le temps de passer le WE et traverser la frontière lundi matin. Nous choisissons de les passer à Dubrovnik car c’est le lieu le plus proche du Monténégro qu’on peut rejoindre en bus depuis Split.

Note : cet article fait partie de notre série d’articles « Road trip Croatie – Monténégro en 2 semaines ». Pour consulter la 1ère partie, cliquez ici

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Split – Dubrovnik en bus

Nous partons très rapidement de Split car il y a des restrictions de déplacement entre régions croates qui vont être mises en place dans les prochains jours (fin décembre 2020) pour limiter les contaminations post-Noël. Pour notre tranquillité d’esprit, on saute dans le premier Flixbus trouvé en ligne (16€/personne). Les horaires sont horribles (2h35, 5h15 du matin ou 18h45) pendant la basse saison pour un trajet de 4h (+1h de retard). La pire option, si on n’avait pas trouvé de bus, aurait été de privatiser une voiture. On nous a proposé 200€ pour ce même trajet (probablement légèrement négociable). Ou alors une location de voiture avec pénalité à payer en rendant la voiture dans une autre agence que celle de départ.

Je vous en ai déjà parlé ici, la traversée de la frontière avec la Bosnie se passe sans aucun problème, c’est juste une formalité. On nous a demandé notre pièce d’identité 2 fois et c’est tout (à l’entrée de la Bosnie puis à l’entrée, de nouveau, en Croatie). Nous avons 1h de retard et tout le monde a déjà réservé un taxi ou se fait récupérer par un proche au terminal de bus de Dubrovnik (on est quand même arrivés à 23h45).

Quant à nous, on a opté pour Uber (qui est arrivé en 2 minutes), 51 kunas. A Dubrovnik, les Uber sont aussi des taxis.

Hôtel Excelsior

Il n’y a que 6 hôtels dont 3 hôtels 5 étoiles à Dubrovnik (pendant la basse saison. en tout cas, les autres options sont des chambres d’hôte / airbnb) :

  • Hôtel Hilton (lien Booking), historique, il y a 2 siècles l’emplacement était peut-être the place to be, mais maintenant, la vue est complètement obstruée. C’est juste en dehors de la vieille ville
  • Hôtel Rixos Premium Dubrovnik (lien Booking), massif, avec piscine et accès à la plage. C’est le plus loin de la vieille ville
  • Hôtel Excelsior (lien Booking), avec une partie historique fermée en hiver et une partie moderne. Vue directe sur la mer et il y a même des pontons pour plonger directement dans la mer. A 4 minutes à pied de la vieille ville.

En réservant en last minute, nous avons une offre incroyable pour l’hôtel Excelsior, 325€ pour 3 nuits avec upgrade, petit déjeuner inclus. Avant de venir, on demande par e-mail à l’hôtel comment se rendre à l’hôtel depuis le terminal de bus ahahha. C’est comme si on écrivait au Ritz à Paris pour demander comment s’y rendre depuis le terminal Eurolines à Gallieni et combien coûte le ticket de métro. En tout cas, ils nous ont répondu que le taxi coûtait dans les 100 kunas, soit 2 fois plus qu’Uber.

On a une chambre double avec balcon sur la mer <3<3 et vue sur la vieille ville, regardez-moi ça !!

Et juste en face, l’île de Lokrum. Se réveiller avec une vue aussi incroyable et beaucoup de soleil en plein décembre, quel bonheur !

Saison basse + Covid = nous avons droit à la piscine + sauna + jacuzzi privés. La piscine est à 29°C, le jacuzzi à 36° et le sauna, très spacieux, est très bien chauffé aussi. C’est parfait même pour une frileuse comme moi. Les soins sont vraiment hors de prix par contre, profitez juste de la piscine ! Pendant cette période covid, seul le hammam n’était pas disponible.

En été, on peut avoir accès à cette piscine à l’eau de mer absolument incroyable. Ca me rappelle trop la piscine près de la plage Bondi à Sydney. Ainsi, on a les vertus de l’eau de mer mais la tranquillité d’être dans une piscine. Cette partie de la plage est pleine de rochers, c’est un peu moins cool…

mais en s’éloignant un petit peu, l’eau est plus profonde et c’est parfait pour faire des plongeons. L’eau est exactement comme ça en vrai

Il y a un autre ponton près de l’aile historique, l’eau est moins profonde.

L’Hôtel Excelsior (lien Booking) est vraiment un très bon choix. Comme les restaurants sont fermés en ce moment en Croatie, on profite le soir du room service (entre 20€ et 30€ pour deux personnes) et le service est vraiment luxueux. On n’a jamais eu un tel room service 😉 table pliable avec roues, certains plats sont très bons en plus.

Plage Banje

Cette plage, très animée en été, a plus de sable que les autres plages qu’on voit dans le coin. Ici, même en décembre, il y a de nombreux nageurs qui partent jusqu’à l’autre plage, puis reviennent. Ils sont bien courageux ! Je n’en reviens toujours pas de la couleur de cette eau ! Il n’y a quasiment pas de vagues, c’est super tranquille. Parfois, on voit des poissons, même pas besoin de faire du snorkeling 😀

La vieille ville de Dubrovnik est entourée de remparts donc pour y entrer, il faut traverser des ponts, des fois, de vrais ponts médiévaux. Ca nous rappelle Carcassonne, mais j’avoue que je préfère Dubrovnik à Carcassonne, vous verrez pourquoi plus tard. Son vieux port est vraiment photogénique, et il y a de nombreux bancs sur la vieille jetée, toujours occupés au coucher du soleil.

Franchement, toute cette ville ressemble à un décor de films. C’est beau, c’est propre, c’est plein de détails incroyables. L’équipe de tournage de Game of Thrones a dû sauter de joie en découvrant autant de potentiel dans cette ville. D’ailleurs, Dubrovnik est considérée comme King’s Landing. Même si quelques scènes de Qarth ont été tournées ici.

Du vieux port, on aperçoit un hôtel abandonné, c’est là où a été tournée l’horrible scène de combat entre la Montagne et Oberyn. Bien sûr que je ne m’y suis pas rendu, cette scène me traumatise encore lol 😀

La vue depuis la jetée est trop romantique. Venez ici avec un café ou une bière et asseyez-vous sur un banc, comme les locaux.

Nous sommes devant le Palais du Recteur, une manoir gothique devenue musée. Il est décoré de feuilles d’olive pour Noël, et rien que l’extérieur mérite de s’attarder, il y a des détails incroyables sur la façade.

Il y a 2-3 chats qui y ont élu domicile. Ils ont chacun leur bout de carton aux 3 coins pour se reposer confortablement. Eh oui, les territoires sont clairement définis. Il y a énormément de chats à Dubrovnik. Ils ont l’air en bonne santé. Par contre, ça pose des problèmes d’hygiène. Par endroit, ça sent très très fort le caca et le pipi de chats. Et le pipi des chats non castrés, c’est d’une puanteur !

Pas très loin, il y a la statue d’un écrivain croate célèbre. Il faut lui toucher le nez pour avoir je-ne-sais-quoi. En tout cas, ça explique pourquoi son nez est tout luisant et doré.

Voici le fameux clocher ! Filmé dans Game of Thrones, il a un rôle très important. C’est le clocher qu’il faut sonner pour signaler à Daenerys que la ville se rend. Mais Daenerys est devenue folle en 2 secondes, sans aucune explication – alors qu’on avait 8 saisons pour construire un profil psychologique crédible. Bon, bref.
Si on observe ce clocher sur le côté, il y a une statue qui est censée faire sonner la cloche.

A côté se trouve une petite fontaine sympa. Sa version full size est au bout de la rue commerçante. L’eau est potable, j’ai vu plusieurs locaux s’y arrêter pour se rafraîchir.

Non loin de là se trouve un monastère dominicain avec un cloître très photogénique. Malheureusement, il est fermé jusqu’en janvier 2021. Nous avons pu prendre une petite photo en passant l’appareil photo derrière le grillage hihihi

Celle-ci est la rue commerçante la plus animée et la plus grande de la ville. En ce moment, il n’y a que des locaux, les enfants en profitent pour faire du vélo, courir… ambiance très douce et festive. Il y a du bon à ce qu’il n’y ait pas de touristes. C’est très authentique. Vu le nombre d’agence de tourisme, de logements, restaurants, … tous fermés qu’on a vu, j’imagine qu’en été, ça doit grouiller de monde.

Depuis la rue principale, il y a de petites rues montantes comme ça à ne plus en finir. Même dans ces ruelles, les deux côtés sont constitués soit de Airbnb soit de climatiseurs, soit de restaurants. En pleine saison, même ces petites rues sont pleines à craquer, on y trouve tables de restaurants, agences de tourisme, ATM… mais c’est d’un calme en décembre, c’est difficile de se projeter en été.

L’entrée la plus « cinématique » à la vieille ville, c’est Vrata od Buže car on est plongés tout de suite dans le passé, entre ruelles, clocher et d’énormes escaliers.

Comme les restaurants et cafés sont fermés, on a un peu de mal à trouver des restaurants qui font à emporter. Une odeur délicieuse nous amène chez Food Bar Guloso. Leur burger (au bœuf ou au porc, recette familiale) est une tuerie ! Les frites sont excellentes aussi. Ce chat gris est d’accord avec nous. Il quémande mais avec beaucoup de grâce et de classe, en faisant des miaou miaou discrets et de clins d’œil façon « I love you »

Walk of Shame

On se dirige vers les Historic Stairs, où une scène importante a été tournée dans Game of Thrones. C’est d’ici que débute le Walk of Shame de Cersei.

Cersei vs. Moi

L’escalier en lui-même est très beau et impressionnant. C’est vrai qu’en voyant la série, je me suis dit « je veux y aller », tellement l’endroit m’a marquée. Maintenant, c’est chose faite !

Au bout de l’escalier se trouve l’église Saint Ignatius, un peu délabrée, pas si mémorable que ça.

Nous continuons notre chemin et JB remarque un panneau « Cold Drinks with a View ». On travaille dans le marketing mais on se fait toujours avoir par le marketing donc on suit le panneau ahaaha 🙂 C’est en observant un chat qu’on découvre une petite porte dans la muraille, au niveau de la flèche « Cold Drinks ».

Voici ce qui nous attend : un bar au bord de la falaise, c’est trop cool, non ? La photo à gauche vient de Google car elle est prise depuis les remparts, auxquels on n’a pas accès.

Bien sûr, le bar est fermé en basse saison. Sur Google, y a beaucoup d’avis négatifs comme quoi c’est hors de prix (7 euros la bière locale !), les boissons ne sont même pas fraîches etc. mais il y a des escaliers menant jusqu’en bas, où l’on peut se baigner et tout. Il me semble qu’il y a 3 « plages » secrètes comme ça au pied des remparts, accessibles par des petites portes, mais il faut connaître. En tout cas, suivez les chats 😉

On sort de la vieille ville pour retrouver la petite jetée au DUBROVNIK WEST HARBOUR. C’est là où ont été tournées deux scènes dans Game of Thrones. Je me souviens particulièrement d’une scène où Sansa retrouve Little Finger au bout d’une jetée. Je m’en souviens très bien car l’endroit choisi n’a franchement pas l’air secret pour comploter ensemble. En tout cas, l’eau est très belle, on voit plein de poissons et la vue sur les forteresses de Dubrovnik vaut la visite.

J’avoue qu’on n’est pas venus à Dubrovnik pour visiter les lieux de tournage de Game of Thrones. On l’a appris en voyant beaucoup de boutiques de souvenirs dans la cité. C’est une belle découverte car j’aime bien me rendre sur les lieux de tournage (j’ai suivi les traces de Khaleesi au Maroc, les hobbits en Nouvelle-Zélande et Sally & Harry à New York). J’ai une bonne mémoire et ça me fait toujours plaisir de reconnaître les lieux. Allez je vous mets 3 photos des lieux de tournage de la série, que des scènes mineures. Il y a des tours guidées « Game of Thrones » pour 20€ (2h de marche en anglais ou en espagnol, lien Viator) pour les fans. Vous pouvez aussi réserver le tour en français en ligne ici (lien Civitatis)

Ce blog très complet recense tous les lieux de tournage de GoT en Croatie avec carte Google Maps. Il y a même le trône de fer sur l’île Lokrum (accessible gratuitement) pour les fans.

En longeant les escaliers vers la Forteresse Lovrijenac (fermée), on accède à un view point incroyable sur Dubrovnik.

On a une très belle vue sur l’hôtel Hilton. Cet hôtel me rappelle Winter Palace à Louxor. Ce côté imposant, vieille pierre, historique… me plaît beaucoup. Son architecture fond parfaitement dans les environs. Malheureusement, des 3 hôtels 5 étoiles à Dubrovnik, celui-ci a la vue la plus décevante.

Alors que de l’autre côté, on découvre une petite crique à l’eau transparente avec une petite plage. Ohlalala. C’est la 1ère fois qu’on se rend en mer Adriatique et elle ne nous déçoit guère.

En suivant un autre panneau « best view of Dubrovnik », nous arrivons au Viewpoint Minčeta Fortress. C’est ici qu’on se rend bien compte de la taille des remparts, et qu’on a une bonne vue sur les forteresses de la ville. Il est tout à fait possible d’accéder aux remparts (il y a plusieurs accès dont un derrière le vieux port), entre 9h et 15h. Il faut payer 200 kunas (presque 26€) ce qui est un peu élevé je trouve, mais on paiera la prochaine fois qu’on reviendra. La visite des remparts prend quand même 2h30.

Le lendemain, on se motive pour aller à un view point jusqu’à côté du Homeland War Museum. D’habitude, tout le monde s’y rend en téléphérique (20€/personne), mais le téléphérique n’est pas fonctionnel en basse saison. On décide d’y aller en Uber (70 kunas/aller). Le chauffeur accepte de nous attendre (on lui a dit 20 minutes) et on lui paie le retour en cash.

Le chemin pour monter jusqu’ici est un peu dangereux, il n’y a qu’une seule voie et les croates roulent comme des malades, donc faites attention. En tout cas, notre chauffeur est ravi de nous attendre car ça l’aurait embêté de prendre la route insinueuse tout seul dans le sens inverse. Il y a un chemin de randonnée aussi, en zig zag, on met 1h à monter et 40 minutes à descendre mais il ne faut pas compter sur moi pour tester les chemins de randonnée ahihihihi

En tout cas la vue d’en haut est tellement OUF. La vue n’est pas à 360°C mais il y a moyen de regarder de tous les côtés en changeant de plateformes.

La possibilité d’observer la cité depuis les hauteurs, c’est la différence entre Dubrovnik et Carcassonne. Je préfère Dubrovnik car on a quand même des coins trop sympas, mais en plus, le château de Carcassonne a été une grosse déception. Cependant, cette position a été également le point faible de la cité, car il est très facile de bombarder la ville depuis les hauteurs, opportunité que les yougoslaves n’ont pas hésité à saisir lors du siège de Dubrovnik en 1991.

La plupart des maisons sont en pierre et à cause de la forme en cuvette de la ville, il y a beaucoup de maisons qui n’ont pas accès à la lumière du jour. C’est bien cool et frais en été, mais en hiver, si on passe un mois ici par exemple, pour éviter d’être congelés comme au Maroc, ce serait bien qu’on trouve un appartement en hauteur et qui donne sur la mer comme ça on aura du soleil toute la journée.

la vieille ville de Dubrovnik
la nouvelle ville de Dubrovnik. On voit l’immense hôtel Rixos d’ici
les îles paradisiaques au loin, accessibles en ferry (2h à peu près)
les montagnes de l’autre côté

Je termine mon carnet de voyage par la photo d’un petit bateau de pêche au coucher de soleil.

Il y a plein d’endroits qu’on n’a pas encore explorés. Il est tout à fait possible en hiver de privatiser un bateau pour faire le tour des îles, on nous a proposé un tour à partir de 4€/personne, mais on garde quelques lieux pour notre prochain séjour à Dubrovnik. C’est une ville qui nous plaît énormément ! Je nous vois bien y passer un mois en Octobre par exemple, comme ça l’eau restera chaude et on pourra profiter de la tranquillité et la beauté du lieu sans la horde touristique.

A bientôt pour d’autres aventures dans les Balkans

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Transport :
    • Split – Dubrovnik avec Flixbus : 16€/personne. Venez 15 minutes à l’avance, le bus a de l’avance. Il faut payer 10kunas/bagage en soute en plus directement au chauffeur
    • Vous pouvez consulter les horaires et réserver votre bus sur Kombo
    • Terminal de bus Dubrovnik => vieille ville : 51 kunas en Uber
    • Vieille ville => View point en hauteur : 70 kunas en Uber
    • Dubrovnik – Herceg au Monténégro : 45€ en transfert privé
    • Pour les transferts aéroport Dubrovnik – centre-ville Dubrovnik, cliquez ici (lien Civitatis)
  • Hôtel Excelsior (lien Booking) : un peu plus de 100€/nuit, chambre double en hiver, balcon avec vue sur mer, petit-déjeuner inclus
  • Room service : entre 20€ et 30€, commande à faire directement sur la télévision de la chambre
  • Restaurant : à emporter : 40 à 50kunas/personne
  • Supermarché : 20 à 30 kunas pour plein de fruits

Vous avez aimé cet article ? Pour plus d’articles sur la Croatie, cliquez ici
Pour les excursions ou visites guidées, consultez les offres disponibles sur Civitatis ou Viator (une compagnie de Tripadvisor)

Tous les lieux cités dans cet article sont disponibles sur mon plan Google Maps personnalisé. Cliquez ici pour y accéder

Carte SIM 4G prépayée au Monténégro : Combien ça coûte ? Où en acheter ? Quel débit ? Speedtest (2021)
[Test PCR] Split - Dubrovnik et la frontière avec la Bosnie-Herzégovine
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.