L’hôtel le plus Luxueux où nous avons séjourné – Vana Belle Koh Samui ***** (Thaïlande)

Si vous me suivez depuis un moment, vous connaissez probablement mon côté bling bling. J’ai un faible pour les jolies piscines d’hôtel et il m’arrive de temps en temps de réserver la chambre la moins chère dans un hôtel 5 étoiles, juste pour profiter de sa piscine.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

J’ai jeté mon dévolu sur Melia Koh Samui (lien Booking, lien Agoda) après avoir vu les photos de sa piscine et ses transats doubles aussi grands qu’un lit. On devait y aller juste après la quarantaine à Bangkok, mais ça ne s’est pas fait. Comme on devait revenir à Koh Samui pour se faire vacciner par l’Ambassade de France, on en a profité pour y réserver quelques nuits. D’abord, 2, puis 3 puis quand JB a vu que c’était le même prix que ce soit pour 3 ou 4 nuits, on a fini par réserver 4 nuits aux tarifs promo Covid.

Melia : photo officielle

Et puis, une semaine avant notre arrivée, Melia Koh Samui nous a écrit en disant que le management avait décidé de fermer l’hôtel (sûrement à cause du Covid et le peu de clients) et qu’ils nous transfèreraient dans un hôtel partenaire pour exactement les mêmes tarifs. On allait râler, jusqu’à ce qu’on vérifie le standing de l’hôtel partenaire en question qui coûte 5 fois plus que ce qu’on avait payé.

Vana Belle

C’est comme ça que nous sommes montés sur le speedboat reliant Koh Phangan à Koh Samui, puis pris le shuttle de la compagnie de speedboat (150 bahts/personne) jusqu’à Vana Belle (lien Booking, lien Agoda). L’accueil est exceptionnel et digne de l’hôtel 5 étoiles qu’il est. Une personne nous explique la cérémonie de purification à l’eau de rose dès notre arrivée.

Nous sommes confortablement installés pendant que le réceptionniste explique pourquoi il y a des statues mi-éléphant mi-poisson partout (ça porte bonheur) et nous offre une boisson d’accueil, servie sur un socle de feuilles de bananes, à laisser flotter près du dit-éléphant pour porter bonheur. J’aime trop !

Nous découvrons que non seulement nous avons été transférés ici sans frais supplémentaire, mais en plus que le petit-déjeuner est inclus, et ils nous ont en plus upgradé à la catégorie supérieure. Donc en payant à peine 50€/nuit, nous sommes mis dans une chambre valant 520€/nuit. Si ce n’est pas de la chance, ça doit être le karma 😀

Une grande partie des chambres sont dans les petits blocs comme ça, avec piscine privée d’environ 5 mètres de largeur. Tout est fait pour qu’on ne puisse pas voir, entendre les autres guests.

Nous sommes comme coupés du monde. Il faut traverser une longue route bordée d’arbres (parfois centenaires), et les villas sont aussi entourées d’arbres. L’ambiance est relaxante et la grande stressée de la vie que je suis – est capable de se calmer directement en mettant les pieds ici. Contrairement à ce qu’on peut penser, l’hôtel n’a que 74 chambres. Chaque chambre est tellement énorme (86m² minimum) que l’ensemble s’étale sur quelques kilomètres et on peut appeler une voiture électrique pour nous amener à la plage / aux restaurants.

Voici l’espace plage / piscine.

La piscine de Vana Belle est beaucoup plus petite que celle de Melia mais on y retrouve 3 transats doubles que j’aime tant. JB et moi aimons y aller le soir tombé, nous allonger et regarder les étoiles quand le ciel est dégagé. Les piscines en Thaïlande sont peu profondes (1m20), peut-être parce que les thai ne savent pas forcément nager. Il y a une plateforme de 20cm d’eau autour de la piscine, pour les petits enfants. Il y a un jacuzzi également, non-fonctionnel en ce moment. La piscine est suffisamment grande pour qu’on puisse faire des longueurs. Beaucoup de guests ont des lunettes de piscine et s’entraînent comme des professionnels ahaha.

Pour un hôtel aussi cher, il y a pourtant du monde. Entre 25 et 50 clients en ce moment, selon les infos collectées auprès des serveurs. En même temps, les hôtels du groupe comme Melia et Sheraton sont fermés, donc tous les clients ont été transférés ici. Je crois que c’est seulement la 2ème fois que nous sommes dans un hôtel du groupe Mariott. La serveuse nous dit que nos préférences sont collectées et partagées avec l’ensemble du groupe Marriott. Je lui ai dit que j’étais vietnamienne et le lendemain, un autre serveur a bien insisté sur la soupe vietnamienne au petit-déjeuner. C’est mignon ! Par contre personne n’a proposé les french toast à JB 😀

La plage devant l’hôtel est Chaweng, la plus belle sur l’île. Même le sable est nettoyé et balayé chaque jour, c’est absolument magnifique ! Ici, il n’y a pas beaucoup de profondeur non plus. J’ai marché 200m et l’eau n’arrive que jusqu’au genou. L’eau est transparente, on voit tout. Je n’ai pas l’impression qu’il y a des poissons, pourtant un pêcheur passe quand même avec son filet. C’est vraiment la plage idéale pour les vacances relax.

Note : A Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, entre juillet et août, il peut y avoir des cuboméduses, très venimeuses et parfois mortelles, mais avec cette eau super transparente, normalement on est capable de les voir avant – donc observez les environs puis posez-vous tranquillement.

Voici le restaurant près de la plage. Tout le monde peut y aller, sans être client de l’hôtel. Mais l’accès à la piscine est seulement réservé aux guests (et tant mieux car nous n’en pouvions plus des pool parties à notre ancienne résidence à Koh Phangan avec des squatteurs).

Pour profiter des transats, il y a un day pass pour les clients extérieurs, de 500 bahts/personne. On voulait inviter nos amis de Koh Samui ici, mais s’ils ne peuvent pas profiter de la piscine, c’est tout de suite moins intéressant je trouve.

Les deux restaurants de Vana Belle sont de grande qualité. Leur pain est tellement bon qu’ils en font pour d’autres hôtels et cafés. Les quantités sont toujours généreuses et les prix très corrects pour un hôtel 5 étoiles. Sérieusement, je me vois passer un mois ici, mais quand ils m’ont annoncé le prix mensuel (3800€ réduction comprise), ça m’a calmée directement ahaha. C’est l’équivalent d’un an de loyer de notre prochain logement à Koh Phangan 😀

Après avoir vu la publicité pour le Tea Time, JB et moi décidons d’en réserver un. C’est un goûter salé – sucré, moitié thaï, moitié européenne. 14 mini-portions chacun, sur 3 étages 😀 Cela nous rappelle l’excellent Tea Time que nous avons fait au Ritz pour mon anniversaire. Le concept est différent ici, mais l’explosion de saveurs est comparable.

1400 bahts pour deux, un prix très raisonnable compte tenu de la quantité (et de la qualité). Nous faisons exprès de ne pas déjeuner avant, mais je cale déjà après le 2ème étage (sur les 3).

Notre chambre chez Vana Belle

C’est la plus belle chambre d’hôtel que nous ayons eue jusque là, après 36 ans d’existence et 3 tours du monde. C’est la toute première fois que nous avons une piscine privée ! A l’étage en plus ! quel exploit technique !

Même si la piscine principale est magnifique, rien n’égale ce plaisir de se baigner dans sa propre piscine 🙂 à 3 mètres de son lit. La piscine est plus profonde qu’on ne pensait (1m20 quand même), à débordement. Avec une partie pour s’asseoir et chiller. Deux transats et deux chaises bordent notre petite piscine. Beaucoup de chambres ont une piscine privée, mais le seaview est un upgrade (vs. vue sur le jardin càd bloquée par les cocotiers). Si le ciel est clément, on peut voir le lever du soleil, depuis notre lit.

Je vous montre une photo officielle car j’ai oublié d’en prendre. Le canapé est à un niveau inférieur et juste derrière le lit se trouve une table de travail immense. JB aime beaucoup car il a vue sur l’océan tout en travaillant.

Personnellement, je travaille dans le Business Center. Ils ont installé une table de travail avec vue sur l’océan pour les digital nomades comme nous.

La salle de bain est grande ouverte. Comme ça, on peut se couler un bain tout en regardant l’océan.

Dans les hôtels 5 étoiles en Asie, la femme de ménage passe plusieurs fois par jour (jusqu’à 3 fois) pour remettre le lit, laisser des friandises, mettre la lumière tamisée etc. Ici, elles passent 2 fois : pendant le petit-déjeuner pour faire le lit – et vers 18h30 pour changer les serviettes et préparer le lit, encore une fois. Comme l’eau du lavabo n’est pas potable, on nous offre 4 bouteilles d’eau par jour + 2 bouteilles près du lavabo juste pour se brosser pour les dents.

Dans les hôtels 5 étoiles comme ça, tout est dans les détails. Leur shampooing sent divinement bon le monoï. Leur gel douche aussi. Mais ça sent tellement bon que ça attire aussi les moustiques ahaha 🙂 je me fais piquer sévèrement alors que d’habitude, c’est JB mon anti-moustique.

Ce petit séjour me relaxe tellement. J’ignore si j’étais stressée à cause du bruit d’enfants dans notre résidence à Koh Phangan, ou stressée tout court à cause du travail. Mais ça fait du bien d’avoir un environnement aussi calme et aussi luxueux pour se reposer un peu, ça me rappelle mes vacances quand j’étais ado.

Note : je ne sais pas comment ça se passe pour les hôtels 5 étoiles en France car je pars rarement en vacances en France. Au Vietnam, les cadres supérieurs comme mes parents ou mes amis ont peu de vacances et les passent dans les resorts 5 étoiles au Vietnam, pour se reposer. C’est pour ça que dans ce genre d’hôtels, on voit plus de locaux que d’étrangers. Les piscines sont toujours incroyables, car les resorts n’ont pas forcément les plus belles plages (ils ne peuvent pas privatiser les meilleures plages du pays non plus). Les guests profitent principalement de la piscine à débordement, au lieu de se baigner dans l’océan. Certains resorts proposent des offres all inclusive. Ayant grandi au Vietnam, j’ai fréquenté beaucoup d’hôtels 5 étoiles. J’ai même appris à nager dans un hôtel 5 étoiles près de chez moi à Hanoi. Pendant le tour du monde, JB et moi avons squatté quelques hôtels 5 étoiles, en payant juste une boisson au bar (ici et par exemple). N’hésitez pas à visiter les hôtels de ce type, le service est toujours excellent et en Asie, leurs restaurants sont à peine plus chers que les restaurants pour touristes. En bonus, comme les bars des hôtels sont principalement utilisé par les guests, on ne viendra jamais vous embêter car ça fait 3h que vous êtes là en ayant consommé qu’un café.

The Jungle Club

Malgré notre séjour dans un hôtel 5 étoiles, on loue quand même un scooter (juste en face de l’hôtel) pour être libres de nos mouvements. A 6 minutes se trouve The Jungle Club, un lieu de check-in incontournable à Koh Samui. Cependant, pour y aller, il faut un 4×4 ou un scooter avec des freins solides. Nous abandonnons dès que nous voyons ces panneaux « pente à 25% » (d’autant que le scooter qu’on a n’a presque plus de freins…). On appelle le numéro sur le panneau et The Jungle Club nous envoie un shuttle, 200 bahts l’aller-retour.

Nos amis I. et P. y sont allés en scooter, mais ils nous disent qu’il faut avoir une bouteille d’eau pour refroidir les freins. C’est la descente qui craint, pas la montée. Dans cette zone, il y a de nombreuses villas avec vue de folie. Et piscine ! Si vous voyez passer des annonces immobilières pour ce type de villas, sachez que certaines routes sont tellement pentues que sans 4×4, vous ne pouvez pas vous y rendre. Ensuite, les virages sont soudains et les routes étroites, donc si vous n’êtes pas doué en conduite, ou ne voulez pas louer un 4×4 pour votre séjour à Koh Samui, faites attention !

The Jungle Club est un bar restaurant mais aussi un hôtel. C’est en partie pour cela que nous venons voir. Ils ont des offres en ce moment pour des longs séjours (avec tarifs hebdos et mensuels).

Voici leurs villas : celles-ci ont deux piscines privées chacune. C’est absolument incroyable.

L’inconvénient c’est que la plupart des villas n’ont pas de clim. Le toit est ouvert, donc les insectes (et moustiques) pourront vous rendre à tout moment. En plus, on est dans la jungle. Je pense que pour une semaine, c’est cool, mais pas plus. Les guests de l’hôtel pourront prendre le shuttle pour descendre jusqu’en bas de la colline sans frais, et sans limite, bien évidemment. J’envisage sérieusement la villa avec 2 piscines privées. Il n’y a pas de table de travail mais on pourra travailler depuis le restaurant.

Allez je vous montre la villa en question (photo officielle) (lien Booking, lien Agoda)

La piscine principale à débordement est seulement réservée aux guests de l’hôtel.

La partie bar/restaurant vaut le déplacement.

La vue est tellement satisfaisante ! nous pouvons voir la plage de Chaweng, à perte de vue, l’île Koh Phangan au loin, ainsi que quelques villas avec piscine dans le coin. Si on a quelque chose à reprocher, ce serait l’absence d’ombre… Venez donc avec votre SPF 50 et votre chapeau !

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Restaurant à Vana Belle :
    • 260 – 300 bahts/plat (jusqu’à 1500 bahts) + 10% de frais de service
    • Tea time : 1400 bahts pour deux
  • Vana Bella Day Pass : pour accéder à la plage et aux transats : 500 bahts/personne
  • Location de scooter : 200 bahts/jour
  • The Jungle Club :
    • 200 bahts l’aller-retour en 4×4, depuis le bas de la colline
    • 150-200 bahts/boisson
    • 250-350 bahts/plat
Nomade vs Sédentaire : combien coûte le logement ?
Repos à Haad Rin : Sarikantang Resort & The Cabin - Koh Phangan (Thailande)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.