Au Sud de Lamai, Koh Samui (Thaïlande) : Deux digital nomads après la quarantaine

Comme vous le savez, après deux semaines de quarantaine à Bangkok, nous avons pris le premier avion pour nous rendre à Koh Samui, une des îles paradisiaques dans le Golfe de Thaïlande. Nous avons visité Koh Tao et Koh Phangan lors de notre premier tour du monde, mais on a soigneusement évité Koh Samui (trop touristique), jusqu’à ce que le Covid vide l’île de sa foule habituelle.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Je suis contente d’avoir trouvé un moment pour vous écrire ce carnet de voyage. JB et moi croulons sous le travail et passons en mode « pad thai, boulot, dodo » ou « besoin d’être assistés », c’est-à-dire que nous sommes dans un tel rush que si nous pouvons avoir des repas livrés, ou avoir un restaurant qui sert vite et bien, c’est tout ce qu’on souhaite.

Heureusement que l’hôtel que JB a choisi pour nous est top et coche la case « on s’occupe de nous ». Je vais vous montrer quelques photos de l’appartement qui fait dans les 120m² pour 35€/nuit (tarifs Covid) : Shasa Resort, lien Booking, lien Agoda

L’hôtel est un peu excentré (quasiment à la pointe Sud de l’île Koh Samui). Quand nous sommes arrivés ici (c’est notre première fois à Koh Samui), le shuttle a tracé tout droit pendant 45 minutes et on se demandait quelle mouche nous a piqués de choisir un hôtel aussi loin. Mais finalement c’était un très bon choix. JB a droit à une table de travail immense. J’ai une table de travail à moi dans la chambre et une salle de bain immense style marocain.

Restrictions Covid… ou pas

On saute de joie en voyant les 3 piscines de l’hôtel, dont 2 à débordement… jusqu’à ce que la réceptionniste nous annonce que les piscines et la salle de gym, ainsi que tous les service de spa et massages sont fermés en ce moment à cause du Covid.

Mais je vous ai dit que j’avais beaucoup de chance et un bon pressentiment, car cela fait des semaines qu’il n’y a plus aucun cas Covid sur l’île. Seulement une semaine après notre arrivée, cette interdiction a été levée. Youpiii !

On a pu nager joyeusement dans ces piscines, seuls. Car il n’y a plus de touristes, plus du tout !

La plage

La plage en face de l’hôtel n’est pas top, c’est plutôt de la vase, beaucoup de coraux morts, et c’est très profond. L’eau n’est pas transparente donc malgré le potentiel, JB ne peut pas faire du snorkeling. Voilà, les gens qui passent leur séjour ici profitent principalement des piscines, des énormes chambres de l’hôtel… mais pour se baigner, il va falloir louer un scooter.

N’ayez crainte, l’hôtel s’occupe de tout. Ils appellent le loueur de scooter pour nous (200 bahts/jour, même pas besoin de laisser un passeport en garantie). Un jour, on a découvert que le pneu de devant était crevé, un réparateur est venu 20 minutes après et pour 150 bahts, il a tout réparé pendant qu’on était dans notre chambre. Quand je vous dis qu’on est assistés…. on ne lève même pas le petit doigt.

Ayant des calls client assez tardifs à cause du décalage horaire, on se fait livrer le dîner tous les soirs en room service. A cause du Covid, le restaurant de l’hôtel ferme à 16h donc les plats arrivent à 16h, mais il y a un micro-ondes dans la chambre donc on s’en sert sans problème. On est partis de cet hôtel avec 4000bahts (105€) de room service en 2 semaines. Oops. La chambre/appartement est équipée de machine à laver aussi, c’est super pratique !

Le problème sur les îles thailandaises, c’est que la marée va rendre une plage paradisiaque, ou pas… donc il faut vraiment se renseigner avant de venir, car il y a des plages où l’eau ne dépasse pas 20cm de profondeur sur 2 km ! mais qui ont l’air très jolies sur les photos.

La super belle plage à proximité s’appelle Lamai. En voyant l’état de la plage devant notre hôtel, on a voulu nous assurer de notre décision en nous rendant à Lamai et vérifier le côté paradisiaque de celle-ci et on n’a pas été déçus.

Nos restaurants préférés

Nous aimons beaucoup le restaurant de notre hôtel Shasa Resort. Ils proposent des plats typiques, comme des plats un peu plus sophistiqués ou européens. Bien évidemment, mon plat préféré reste le spicy glass noodle aux fruits de mer. A cause du Covid, ils ont divisé le prix des plats par deux, pour notre plus grand bonheur.

Comme par hasard, mon radar de nourriture française est activé et on tombe direct sur Baobab, un des restaurants français avec un tartare de thon à tomber ! Les serveurs comprennent même le français, et on peut profiter de nombreux transats avec parasols du restaurant en échange d’une boisson. Je vous recommande vivement ! Par contre, il est très prisé, il y a toujours plein de 4×4 et scooters garés devant. On peut y prendre une douche, et se faire masser juste à côté.

Un autre radar est activé quand je m’aperçois qu’à cause du manque de touristes, les restaurants n’ont plus de fruits de mer frais. Je repère un restaurant familial dans le quartier musulman, juste à côté des maisons des pêcheurs et leur demande s’ils peuvent cuisiner à la demande. Après un premier repas concluant (comment on peut faire du riz sauté un plat aussi divin ?), je leur donne ma liste : 1kg de crabe bleu, 500g de crevettes… on montre même les photos pour qu’ils voient comment on souhaite que ce soit cuisiné et…

OMG, c’est un repas absolument incroyable ! Cela fait des années que je n’ai pas mangé de crabe bleu. Ces photos ont créé une vague de jalousie sur Instagram et je suis désolée pour vous ! Je ne savais pas que vous aimiez autant les crabes. Heureusement qu’ils n’avaient pas de langoustes sinon vous auriez tous fait une crise cardiaque.

En échange, je vous donne le nom du restaurant : Malayu Samui Seafood. Vous pouvez les contacter sur Facebook pour passer commande pour le lendemain. La cuisinière va aller chercher les fruits de mer tôt le matin chez les pêcheurs et à l’heure convenue, tout sera servi, tout prêt. On avait commandé pour midi lorsqu’on s’est rendu compte que le pneu de notre scooter était crevé… et on les a contactés en catastrophe sur Facebook pour leur demander de nous livrer le repas à notre hôtel (à 5mn en scooter). Le temps d’acheter au marché d’à côté les assiettes et couvercles qui vont bien, on nous livre tout ça directement à notre hôtel pour seulement 50 bahts (1,5€). Le service thaïlandais est royal, c’est tout ce que je peux vous dire ! Si vous avez une période de rush comme nous et avez besoin d’être assistés/chouchoutés, venez en Thaïlande !

Pour info, pour 1kg de crabe, 500g de crevettes sautées, 2 riz sautés, et 2 bouteilles d’eau, ça nous a coûté 28€.

Fun fact : il faut éviter de manger les crabes bleus à l’approche de la pleine lune, car ils sont trop occupés à s’accoupler et perdent beaucoup de muscle (aka il n’y aura rien à manger). Par contre, après la pleine lune, les femelles seront pleines et vous aurez droit à beaucoup d’œuf. Le mieux c’est de les manger au début ou à la fin du mois lunaire.

Juste à côté du restaurant se trouve un petit marché local Hua Thanon Wet Market, où vous pouvez acheter des coconuts frais pour 20 bahts et des mangues pour 35 bahts/kg.

Il y a un autre restaurant que j’aime beaucoup : Hainanese Chicken Rice qui se trouve dans le quartier chinois. Leur poulet est tellement délicieux ! La sauce qui est mise sur la table est un peu piquante mais apporte beaucoup de goût au riz. J’ai voulu les soudoyer pour qu’ils me vendent un poulet entier mais ils préfèrent le réserver à leurs clients. J’ai abandonné l’idée, ils ont beaucoup de clients donc sont moins accommodants que mon restaurant familial musulman.

Juste en face il y a un autre restaurant « pudding » quelque chose qui vend des fondues et quelques plats qu’on mange souvent à la maison. Si vous voulez manger du riz, c’est the place to be.

Il y a un autre buibui qui me plaît beaucoup. Ils vendent des potages aux vermicelles et un peu de poulet rôti. ซุมอีสาน (lien Google Maps) Il y a deux stands sur place mais on s’assoit là où l’on veut.

Khrua Chao Ban est un restaurant assez touristique, mais on aime beaucoup leur sticky rice with mango. La vue est incroyable et il y a de quoi faire des photos Instagram 🙂

บางเก่า Reggae Beach Bar & Restaurant apparemment propose des plats très bons et pas chers. J’aime beaucoup leur déco, le bateau transformé en bar, leur cabane dans les arbres. En ce moment, le restaurant est fermé mais il sera réouvert dans une semaine. On peut toujours prendre de quoi boire sur place et observer les pêcheurs de loin.

7eleven

Les convenient store comme 7eleven, FamilyMart… sont superbes ! On peut tout y acheter, y compris la lessive, les Thai milk tea dont je raffole, les cartes SIM… Là il y a un 7eleven, les buibuis sont présents aussi, si jamais vous avez un petit creux le soir.

Quelques visites

Après deux semaines de travail non-stop sans faire de visites, on se dit qu’il faut quand même visiter quelques attractions dans le coin.

Wat Ratchathammaram

Je repère une pagode absolument incroyable qui me rappelle un peu le style mais n’égale vraiment pas le temple à Chiang Rai. Ca nous fait aussi penser aux merveilles vues en Inde. Il faut regarder chaque mur, chaque détail. Tout est en 3D et parfaitement bien réalisé, j’ai été très impressionnée !

Même les environs sont très jolis. Ils ont l’air d’avoir un temple consacré aux serpents (ou dieux représentés par un serpent ?)

Overlap stone

C’est THE stop Instagram indispensable dans le coin. Ca monte très haut. Je comprends mieux pourquoi les expats ont tous des 4×4 ici. Il y a plein de villas nichées en haut de la montagne car les thaïlandais se soucient pas trop de la pente des routes. Ils ont l’air de tracer le chemin le plus court, c’est tout. Sans un 4×4, il est très difficile de monter, même en scooter, même à pied. D’habitude, il y a tout un tas de gens qui vous disent de vous arrêter avant que ce ne soit trop tard pour vous… mais à cause du Covid, il n’y a plus personne. Il faut repérer ce « danger stop » et garer son scooter, puis continuer à pied. A un moment, sur la gauche, vous verrez le panneau « overlap stone » et il faut descendre et vous verrez au bout une petite maison…

avec une vue époustouflante sur les environs. Le pont paraît fragile comme ça mais c’est du béton, n’ayez crainte ! Encore une fois, la construction thaïlandaise néglige certaines règles de sécurité, par exemple les cordes là… ne sont pas très stables. Ce qui est vraiment appréciable ici, c’est la vue incroyable sur Lamai (et sûrement une autre plage), et le petit vent bien agréable. L’accès vous coûte 50 bahts. Sur un malentendu, on me prend pour une thaïlandaise et je ne paie « que » 40 bahts 😀

Grandfather’s Grandmother’s Rocks – Hin Ta Hin Yai

une autre attraction hyper connue dans le coin. Deux parents échoués qui sont incarnés en rochers. Il faut repérer la forme de phallus. Tout en bas, il y a un petit trou. Toute en finesse. Le parking coûte 10 bahts. L’endroit est incroyablement venteux, avec une toute petite plage trop sympa.

Les services

Depuis la réouverture des centres de massage, on en a profité plusieurs fois. La première fois, j’ai opté pour le massage thai (300 bahts/h). J’ai oublié à quel point ça faisait mal. Après 1h de massage, je me suis retrouvée avec plusieurs hématomes 🙁 mais heureusement, les tensions ont été dénouées et par la suite, les massages deviennent beaucoup plus agréables, parce que j’ai opté pour le massage à l’huile (500 bahts/h) 😀 Je vous donne l’adresse : Kornnipha Massage. Le jardin est magnifique, l’intérieur est très propre, le thé au gingembre après le massage est délicieux !

JB a pu profiter des services d’un barbier/coiffeur pour seulement 3€. Il est très méticuleux et prend le temps de reprendre la coupe aux ciseaux.

Il y a une chose qu’on n’a pas beaucoup aimée, c’est l’exploitation des singes pour cueillir les noix de coco. On était à un carrefour, à la sortie de plusieurs fermes et on a vu des camions défiler. Avec plein de singes attachés et s’accrochant aux camions. Ca me fait beaucoup de peine. A chaque fois que je commande une noix de coco, je me demande si elle provient de ce genre de fermes…

Voilà, c’est tout ! Même si on adore ce coin, nous sommes quand même un peu loin du cœur de Koh Samui (côté Nord de l’île). Comme nous devons prolonger notre visa bientôt, on décide de changer d’hôtel pour nous approcher de Fisherman’s Village au Nord, voir comment ça se passe… En tout cas, Koh Samui sans touristes est une expérience incroyable. Vu le nombre de boutiques fermées à cause du manque de touristes, je me demande ce que ça donne en temps normal. Je ne sais pas si j’aurais aimé Koh Samui bondé, avec des touristes partout… mais en ce moment on est bien.

On se sent super safes car tous ceux qui ne vivent pas ici ont dû faire un test PCR ou faire une quarantaine de 14 jours avant de sortir dans la rue, il n’y a aucun cas Covid sur l’île. Tout le monde continue de porter les masques, mais le risque est très faible et on oublie un peu la pandémie.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

En Juin 2021, 1 euro = 37 bahts

  • Shuttle aéroport => hôtel : 500 bahts pour deux
  • Notre hôtel: 35€/nuit avec vue sur la mer lien Booking, lien Agoda
  • Scooter : 200 bahts/jour
  • Shuttle de l’hôtel : hôtel => aéroport : 800 bahts, voiture 12 places
  • Restaurants :
    • buibui : 70 bahts/personne
    • room service : 100 bahts/personne
    • au resto familial : crabe : 650 bahts/kg (cuisiné), crevettes : 1100 bahts/kg (cuisiné), riz sauté : entre 60 et 80 bahts
    • sticky rice with mango : 120 bahts
    • thai milk tea : 20 bahts à 35 bahts
    • noix de coco : 80 bahts
  • Retrait au distributeur : 220 bahts/retrait. En général, on n’arrive pas à retirer plus de 20 000 bahts à chaque fois, c’est assez frustrant
Comment demander une extension de visa de 30 jours en Thaïlande ? Bureau d'immigration de Koh Samui
Mes favoris du moment [Mai Juin 2021] Missed Connections par Sophie Blackall
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.