Koh Tao (Thailande) – le paradis du snorkelling

Le trajet Bangkok – Koh Tao dure 11h, attente comprise. Nous attendons pendant une heure notre bus de nuit à la gare, sans trop nous soucier cependant car il pleut et le retard est prévisible. Cependant, l’organisation est loin d’être leur point fort. Nous devons harceler plusieurs personnes pour savoir quel bus on prend.

Le billet que nous avons est un billet tout inclus : bus jusqu’à Chumphorn + bateau jusqu’à Koh Tao. Le bus quitte Bangkok à 20h avec un seul arrêt de repos à minuit. Il est très confortable, calme mais il fait très froid (la clim’ en Asie est toujours un gros problème). Heureusement que nous avons sorti nos polaires. A 4h30, une voix thaïlandaise très désagréable nous réveille en disant que ceux qui vont à Koh Tao doivent descendre là, maintenant, tout de suite. Sans JB, j’aurais raté ce stop. On s’entasse tous dans le bureau de la compagnie de bateau en réalisant que le prochain bateau part seulement à 7h.

À moitié morts, nous tentons tant bien que mal de ne pas dormir et regardons un film pas top qui passe à la TV.

Le bateau démarre à 7h et mettra 2h45 à arriver à Koh Tao. Tout le monde est tellement fatigué que le sommeil est au rendez vous et personne ne voit le temps passer. C’est plutôt marrant de voir la tête des gens quand ils ne dorment pas beaucoup : les cernes se creusent, les yeux tout rouges, les chignons se forment n’importe comment sur ces têtes si jolies la veille.

Un monsieur passe voir tout le monde et demande si on a réservé un hôtel. C’est lui qui nous apprend que notre hôtel viendra nous chercher gratuitement. Bonne nouvelle !

En sortant du bateau, on comprend que les hôtels proposant le pick up comme le nôtre, envoient les gens chercher les guests à chaque fois qu’un bateau arrive. Et comme ils ne savent pas exactement à quelle heure ils arrivent, ils doivent attendre que tous les guests descendent du bateau pour partir. Quel gâchis d’énergie !

Arrivés à l’hôtel, nous décidons de profiter tout de suite de la piscine, de la plage et du Golfe de Thaïlande.


On découvrira cependant une plage dont le sable n’est pas si fin que ça. Il y a plein de coraux morts et de petits cailloux. Le snorkelling est l’activité la plus adaptée. Malheureusement, je n’aime pas le snorkelling. Je reste donc près de la zone peu profonde, où l’on peut observer quelques poissons à l’œil nu. De temps en temps, un poisson volant fait un grand saut et fait fuir les petits poissons près de moi.

JB quant à lui s’en sort très bien, il loue même les palmes pour aller plus loin. Il verra de plus gros poissons mais sans plus.

Nous mangeons au resto de l’hôtel et nous nous baignons de nouveau. Je profite de la piscine qui est très profonde (2m95) – elle est profonde pour faciliter l’apprentissage de la plongée.


Malgré la plage moins paradisiaque que ce que je pensais, je suis très heureuse d’être dans un si joli hôtel avec plage privée, fenêtres anti-moustiques et de profiter d’une douche chaude et abondante comme j’aime. Pour 35€/nuit, on ne va pas se plaindre.

Je me note juste d’ajouter comme critère pour ma prochaine sélection d’hôtels : « sable fin », quitte à devoir marcher un peu. Et aussi « pas trop excentré » pour ne pas dépendre uniquement du Resto de l’hôtel.


Je découvre en me renseignant qu’il y a d’autres plages sur l’île qui sont plus compatibles avec la baignade (pas de coraux ou pierres, sable fin). Nous pourrons prendre la navette payante de l’hôtel pour y aller demain. Bonus : cette plage est proche du centre ville, on pourra manger dans la rue.

JB aime beaucoup ce genre de cadre idyllique et me dit qu’on peut louer un appartement pas trop loin de la plage pour 120€/mois. Le rêve !

Jour 2 : Chalok Baan Kao

Nous prenons le  shuttle payant de l’hôtel pour aller à la plage de Chalok Baan Kao où l’eau, transparente, ne dépasse pas le genou.

13876685_308849282791676_7309358787237540172_n 13912438_308849509458320_1970323733624550135_n img_2627.jpg
Cette plage correspond beaucoup plus à l’idée que je me fais des plages thaïlandaises. On peut s’asseoir pendant des heures sur des bandes de sable au milieu, où l’eau n’arrive qu’aux chevilles. Le sable est un tout petit peu parsemé de cailloux et de pierres, il faut faire attention où l’on pose ses pieds mais c’est la plage idéale pour les petits (et les grands). Cette plage est néanmoins peu adaptée au bronzage façon européenne car il y a pas mal de fourmis. Il vaut mieux s’allonger dans l’eau et bronzer.

Au bord de la plage, il y a une plante très appréciée par les papillons. Une cinquantaine de papillons tournent autour de cette plante en permanence. C’est super joli !

Des stands de massages bornent la plage, on voit 2 ou 3 lits l’un à côté de l’autre, pas de rideau, donc si on se fait masser, c’est aux yeux de tous. Apparemment c’est le cas sur presque toutes les plages (et même les hôtels).

On se demande si on veut réserver quelques nuits ici. Les avis sur Tripadvisor ne nous encouragent pas, le lieu est peut-être trop touristique. Finalement, c’était un bon plan de dormir dans notre super hôtel et venir à ce type de plage en mode « guest ».

Les nombreux bars et restaurants qui bornent la plage sont très bons et à petit prix. On peut quasiment s’allonger en regardant l’océan. JB ne comprend pas pourquoi je mange tout le temps, je lui ai expliqué le concept (les thaïlandais, vietnamiens… enfin asiatiques, ont facilement 6 repas par jour, il y a des plats créés spécialement pour le grignotage) mais il trouve que c’est mauvais pour la santé. Je profite tout de même qu’on ait rien à faire à la plage pour manger toutes les deux heures.

13895214_308849482791656_1234647555334904049_n 13920614_308849486124989_2674577104292144870_n

On profite de la présence de la civilisation (notre hôtel est dans un endroit un peu excentré) pour faire quelques courses, me faire couper les cheveux (coupe très réussie d’ailleurs), et acheter des tickets de bateau pour Koh Phangan.

La patronne de l’agence de voyage est très sympathique, elle vient juste d’acheter son bubble tea je-ne-sais-où. Malgré mes 6 repas, j’ai très envie de lui raquetter son bubble tea en échange de ma réservation de bateau chez elle lol.

Chez 7 eleven (le supermarché), je trouve plein de choses en format miniature ou format voyage. Tous ceux qui voyagent en Asie savent que les shampooings de petit format (1ml) sont en vente partout. Eh ben en Thaïlande, les miniatures ne s’appliquent pas seulement aux shampooings mais aussi aux soins pour cheveux, crème hydratante, crème solaire…


Le shuttle de l’hôtel vient nous chercher à 17h30, on s’assoit à l’arrière du pick up comme d’habitude. Sur le chemin, on croisera beaucoup de touristes en scooter, sans chaussures ni sandales, portant juste leur maillot de bain (et éventuellement une serviette de plage). La belle vie !

Nous passerons une bonne partie de la soirée à trouver un hôtel pour notre prochaine destination : Koh Phangan, l’île d’à côté. Maintenant que nous savons ce que nous voulons (belle plage avec sable fin mais plus ou moins profonde, hôtel avec piscine, pas cher), la tâche devient beaucoup beaucoup plus difficile. Nous optons finalement pour une plage qui s’appelle « Haad Son ».

Jour 3 : Snorkelling pour JB

(cette partie est écrite par JB) Après avoir testé un petit peu le snorkelling sur la plage de notre hôtel, je décide de réserver une journée complète de snorkelling avec l’agence Oxygen Tour pour 600 bahts (15 euros). Anh, quant à elle, passera sa journée à l’hôtel, à regarder Game of Thrones, se baigner, se faire masser et se faire dévorer par les moustiques (note : on comprendra plus tard que ce sont en fait des araignées)

20160806_082058

Un pickup vient directement me chercher et me dépose au port de Koh Tao. Je m’en doutais après avoir lu les avis sur Tripadvisor : c’est un peu l’usine à touristes puisqu’on doit être une bonne cinquantaine à faire ce tour. Je me rappelle avec nostalgie ma demi-journée de snorkelling à Key West (USA) en octobre dernier : nous étions 6 + 3 membres d’équipage.

C’est néanmoins bien organisé, on nous donne chacun un bracelet avec une lettre et un numéro, ce sera G13 pour moi. Distribution des masques et tubas. Petite surprise : pas de palmes, ce qui est tout de même dommage pour une journée de snorkelling. Au final ça ne me dérangera pas et ne me limitera pas en termes de distance d’exploration.

C’est partie pour une journée en mer où nous ferons le tour de Koh Tao et ferons 4 stops pour plonger : Shark Bay, Aow Leuk, Hin Hong Bay, Mongo Bay. Il fait très beau temps et les paysages sont absolument somptueux. Sur le chemin, je découvre avec une certaine jalousie de nombreux taxi boat avec 4 ou 5 personnes à l’intérieur qui font du snorkelling, bien plus sympa que mon gros bateau avec plus de 50 touristes. Je lirai ensuite sur un blog que la journée de taxi boat coûte 2000 bahts, si vous êtes au moins 3 ou 4, ça vaut vraiment le coût. A bord, des fruits sont à disposition : c’est bien appréciable puisque j’ai fait un footing avant de partir et je n’ai pas petit-déjeuné.

Nous faisons notre premier stop. Deuxième petite surprise : aucun briefing de sécurité, aucune instruction sur la protection de l’environnement (ne pas toucher les coraux par exemple), pas de gilet de sauvetage, c’est open bar !

Ceux qui sont en haut du bateau peuvent sauter d’un plongeoir, c’est impressionnant mais c’est bien plus amusant comme ça, je suis le deuxième à être à l’eau. Je m’apercevrais ensuite qu’on pouvait demander un gilet de sauvetage mais c’est vraiment facultatif. Ayant commencé à goûter au plaisir d’être léger, je m’en passerai.

a

Je suis vraiment débutant en snorkelling puisque c’est seulement ma deuxième expérience significative mais j’adore ça ! Les fonds sous marins ne ressemblent à rien de ce que l’on à l’habitude de voir. L’eau est très bonne, les coraux sont magnifiques, il y a beaucoup de poissons.

Chaque stop dure environ 30 minutes. A chaque remontée sur le bateau, un employé note le numéro de notre bracelet afin de s’assurer de n’oublier personne avant de repartir…

Après le deuxième stop, c’est l’heure du déjeuner : riz + poulet + oeuf sur le plat. On a le choix entre « spicy » ou « not spicy ». Evidemment je choisis « not spicy » avant de me raviser en entendant le chef préciser que c’est « very little spicy ». Erreur : c’est bien entendu beaucoup trop spicy pour moi. Après bientôt deux mois en Inde, au Népal et en Thaïlande, comment puis-je encore me faire avoir ?

Les stops s’enchaînent et c’est toujours un plaisir de sauter à l’eau pour partir à la découverte de la richesse sous-marine. Malgré tout, je ne verrai pas de poisson très spectaculaire (j’avais vu un barracuda à Key West). Petit moment magique :  je tombe soudainement sur un banc de plusieurs centaines (milliers ?) de poisson. Impressionnant !

bJe profite également de la journée pour améliorer ma technique : nager sans trop se fatiguer, descendre en apnée puis vider l’eau de son tuba en expirant, …

Après les 4 stops pour plonger, nous ferons une pause d’une heure et demie sur l’île paradisiaque Koh Nang Yuan. Il s’agit en fait non pas d’une, mais de 3 îles reliées par un banc de sable, c’est magnifique !

Malheureusement, Koh Nang Yuan est menacé à cause… de la disparition du sable ! Pour essayer de limiter le phénomène, l’entrée sur l’île est payante (100 bahts), il est interdit de poser une serviette à même le sol (on doit utiliser un transat), les bouteilles en plastique sont interdites, … Avant de repartir, on doit même tremper ses pieds dans un bassin pour éviter de repartir avec du sable collé aux orteils !

Malgré ces précautions, ça n’empêche pas quelques idiots d’utiliser leur serviette pour s’allonger sur la plage et de balancer leurs bouteilles vides un peu partout… On ne peut même pas leur laisser la présomption d’ignorance puisque les panneaux expliquants les règles sont visibles un peu partout et sont traduits en 6 langues ! Malheureusement, le tourisme de masse ne semble pas compatible avec la préservation de l’environnement. Nous n’avons de notre côté pas de leçons à donner car nous sommes loin d’être un bon exemple en faisant un tour du monde en avion hyper générateur de CO2…

Je profite de ce moment sur l’île pour aller en hauteur et bénéficier d’un époustouflant point de vue, spectaculaire !

img_2668.jpg

img_2673.jpg

img_2669.jpg

La journée est terminée et il est temps de rentrer. Là encore, c’est bien organisé puisque des chauffeurs nous attendent pour nous raccompagner à nos hôtels respectifs. La lettre de mon bracelet est le G, je dois donc suivre le chauffeur muni de la pancarte G qui m’amènera à bon port.

En rentrant, je m’aperçois que je n’ai sans doute pas suffisamment mis de crème solaire (en plus il n’est pas facile de bien se tartiner le dos tout seul) : je suis cramé de chez cramé, et ça fait mal ! Si vous me croisez dans les prochains jours, ne me faites surtout pas une tape amicale dans le dos !

Astuces

  • Renseignez vous sur les plages, leur emplacement, leur spécificité, leur profondeur… Avant de choisir votre hôtel
  • Pensez à retirer beaucoup d’argent avant de venir si vous séjournez dans un hôtel excentré, il n’y aura pas d’ATM à côté
  • Avant de prendre un taxi au port, renseignez vous, votre hôtel a peut être un service de pick up gratuit
  • Prévoyez beaucoup de crème solaire et soin en cas de brûlure (pas comme JB)
  • Évitez le soleil entre 10h et 16h30
  • Tapez le nom de l’hôtel + bedbugs dans Google avant de choisir un hôtel. Vérifiez le lit et la chambre même dans un hôtel tres cher
Comment s'habiller en Inde : guide pour les femmes
6 Astuces pour Bien Vendre sur Le Bon Coin
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (7 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.