Après la quarantaine (ASQ) en Thaïlande, où aller ? Koh Samui, Krabi, Phuket…

Bonne nouvelle ! Tout juste après la quarantaine d’état (ASQ), vous pouvez aller n’importe où en Thaïlande.

Attention, certaines régions sont plus strictes que d’autres, et demandent en ce moment (Juin 2021) un test PCR de moins de 72h à ceux qui viennent des zones rouges (Bangkok, où il y a beaucoup de cas Covid).

Donc si vous y allez le jour même de votre sortie de quarantaine, et même si votre test PCR date de plus de 72h (car réalisé le 12ème jour de votre quarantaine), ce n’est pas grave, vous pouvez partir quand même. Les régions qui demandent ce test PCR sont, entre autres :

  • Phuket
  • Surat Thani (Koh Samui, Koh Phangan)

Nous avons pu aller à Koh Samui le jour de notre sortie de quarantaine. Même s’ils parlent des mesures d’isolation après l’arrivée à Koh Samui, en réalité, il n’y a aucune, en tout cas pas pour ceux qui viennent de sortir d’ASQ comme nous. Donc il n’y a pas eu de quarantaine après la quarantaine.

Cela dit, les règles et restrictions changent de jour en jour, donc il faut guetter les informations et demander des conseils à votre hôtel. Actuellement à Surat Thani, on ne peut pas se baigner dans les piscines par exemple. Les restaurants et les plages restent ouverts.

ASQ – Koh Samui

A l’entrée de l’aéroport, une caméra thermique prends notre température et on nous donne un autocollant rouge à coller sur la poitrine pour prouver qu’on n’a pas une température anormale.

Le check-in se fait très rapidement avec présentation de notre attestation de quarantaine obtenue le jour de notre sortie.

Nous devons remplir un formulaire sur notre téléphone pour générer un QR Code que l’on devra présenter à l’arrivée à Koh Samui (NB : ne venez surtout pas en Thaïlande sans smartphone !). Ce formulaire n’accepte pas le nom de notre hôtel. Il suffit donc de sélectionner « stopover » et il n’y aura plus de nom d’hôtel à entrer (c’est ce qu’on nous a conseillé).

Avant d’embarquer dans l’avion, nouveau contrôle de température avec un système que l’on découvre pour la première fois : il suffit de passer sa main devant un capteur pour avoir la température qui s’affiche instantannément. Très pratique !

Le vol ne dure qu’une heure, il est presque plein. A la louche nous devons être 1/3 d’occidentaux qui pour la plupart doivent comme nous sortir d’incarcération. L’aéroport de Koh Samui est tout petit tout mignon, il me rappelle un petit peu celui de l’Ile de Pâques. Un petit train du style de ceux qui permettent de visiter une ville vient nous récupérer directement à la descente de l’avion.

Nouveau contrôle sanitaire :

  • re-re prise de température
  • présentation du QR code
  • formulaire papier qu’on nous donne à remplir (le « certificate of necessity »)
  • attestation de quarantaine (donnée par l’hôtel le matin de notre départ)
  • test PCR négatif le plus récent (donné par l’hôtel le matin de notre départ), qui date de plus de 72h (75h exactement) mais accepté quand même

Certains voyageurs ne sont qu’en transit et vont prendre le bateau pour Koh Phangan (que nous avons beaucoup apprécié et que nous n’excluons pas de rejoindre dans les semaines qui viennent)

On présente nos documents à un officier, nous récupérons nos bagages et cette fois-ci, NOUS Y SOMMES !

  • Vlore –> Tirana –> Belgrade –> Paris –> Amsterdam –> Bangkok –> Koh Samui
  • 5 tests PCR
  • 15 jours de quarantaine

Il aura fallu de la motivation pour rejoindre notre nouveau lieu de vie pour quelques mois !

Nous trouvons facilement un shuttle pour rejoindre l’hôtel que nous avons réservé pour une semaine (250 bahts/personne). La suite de notre aventure à Koh Samui, c’est par ici

Mes favoris du moment [Mai Juin 2021] Missed Connections par Sophie Blackall
Journal de bord d'un voyageur en quarantaine à Bangkok (Thaïlande)
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.