Fisherman Village Koh Samui (Thaïlande) : Carnet de voyage

Après deux semaines au sud de Lamai, très calme, nous décidons de rejoindre une zone plus animée à proximité de Fisherman Village, recommandé par un nomade.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Des logements non adaptés au nomadisme digital

Il n’y a aucun hôtel avec deux tables de travail au sein du Fisherman Village, donc nous avons choisi de nous installer au condominimum Replay Residence, qui a plein de Airbnb et logements listés sur Booking comme l’atteste cette impressionnante rangée de boîtes à clés.

Nous avons d’abord opté pour une villa de 130m², puis un F2 de 45m², avec plein d’espaces de travail, mais les deux étaient décevants. Je pense que le seul point fort de cette résidence, c’est son infrastructure (deux piscines, un terrain de tennis une salle de gym et même un sauna et un hammam – qui ne fonctionnaient pas pendant notre séjour -)… mais les appartements sont bâclés et mal conçus.

Notre première villa par exemple était couverte de vitres, donc non seulement on crevait de chaud mais en plus on voyait tout chez les voisins. Le second logement, un F2, avait des odeurs d’égout très désagréables (malgré un emplacement au 2ème étage), et une salle de bain vitrée qui donne… sur le salon. Bref, on est contents d’y être restés que deux semaines.

Mais le quartier est superbe

Cependant, la zone autour de Fisherman Village est superbe ! Il y a une petite zone (une rue) hyper touristique avec des bars, hôtels, massages tous les 2 mètres. On peut même se permettre de ne pas louer de scooter. Explorer cette rue à pied, et tester tous les restaurants de cette rue va vous prendre une semaine.

Avec le Covid, c’est beaucoup plus calme, mais ça reste animé par rapport à Lamai.

Nous avons plus de choix de bui bui, restaurants, massages, scooter… ce qui fait baisser le prix. Ici, nous pouvons louer un scooter pour 1000 bahts la semaine (ou 2000 bahts le mois). Le massage coûte 200 bahts/heure seulement (au lieu de 300 vers Lamai). On trouve pas mal de bui bui qui nous vendent des plats délicieux pour 60 bahts.

Tout est entre 10 et 15 minutes en scooter : l’office d’immigration, différentes plages, centres commerciaux…

Nos restaurants préférés

Note : toutes nos adresses préférées sont indiquées sur ce Google Maps personnalisé

Chicken Rice

Du riz au poulet. Demandez à ce qu’ils servent les cuisses de poulet, au lieu du blanc. Le blanc de poulet est bon aussi, mais je préfère les cuisses. 70 bahts pour une grande portion.

Shuanchom ชวนชม

Ici, ils ne vendent qu’un seul plat : pad thai, avec variants (fruits de mer, œuf, viande…). C’est super bon et consistant. Comptez 80 bahts.

Som Tum

Juste à côté se trouve un bui bui qui vend un peu de tout. Leur menu est en thaïlandais mais la proprio peut tout traduire. Nous aimons particulièrement les ailes de poulet au barbecue, leur som tum (salade de papaye) au crabe (cru ou bouilli). Comptez 70 bahts/personne.

JB aime trop leur curry vert. Ils ont tendance à nous mettre toujours trop de piment, mais il faut le préciser : 1 chilli, 2 chilli… ahahah même le 0 chilli est pimenté, je ne comprends pas ^^ mais c’est trop trop bon !

Buibui devant 7eleven

En face de ce bui bui, devant 7 Eleven, il y a un stand qui ne s’ouvre qu’à la nuit tombée. Pour ceux qui ont un petit creux le soir. La dame y vend des brochettes et une salade de som tum à faire pâlir tous les autres bui bui. Demandez un « noodle salad » avec papaye. C’est délicieux ! N’oubliez pas de préciser le niveau de piment que vous souhaitez…

Coco Tam’s

Resto / Bar fortement recommandé par un nomade. Le Wifi est très rapide, c’est là où il se pose souvent pour travailler. Le bar est hyper bien décoré, la musique est top (un peu trop forte pour nous mais certains aiment travailler en musique apparemment) et ils ne vous embêtent pas même si vous restez longtemps avec une seule boisson. A 20h tous les soirs, il y a un spectacle de jongleurs de feu. C’est hyper travaillé, nous l’avons regardé deux fois et on est toujours bouche bé devant le spectacle.

Les prix sont très élevés (300 bahts le plat), mais JB aime trop leur pizza au feu de bois.

Dang Street kitchen

Nous y sommes allés au hasard. Mais tout est bon, du porc rôti jusqu’au poulet, en passant par la salade de concombre. Et ce n’est pas cher en plus !

Jarret de porc

Restaurant recommandé par I. et P., deux expats dont nous avons fait la connaissance à Koh Samui. C’est trop bon, pour seulement 60 bahts par personne. Les portions sont généreuses.

Mercure rétrograde

C’est la toute première fois qu’une rétrogradation de Mercure m’affecte à ce point-là. Une série de malentendus, rendez-vous ratés, problèmes techniques, événements malchanceux se se succèdent en deux semaines.

Pour la 1ère fois, nous avons un souci avec une petite meute de chiens alors que nous sommes en scooter. Un chien semble bloquer la route à JB (pourtant c’est une grande route). JB ralentit pour trouver le meilleur endroit pour le dépasser sans l’écraser, mais le chien ne lâche pas l’affaire. Il aboie et nous court derrière, avec 2 autres chiens, l’air agressifs. Je lève mes pieds en criant, et JB accélère… apparemment il n’y a aucun risque qu’ils nous mordent, mais la situation craint, et pendant plusieurs jours suivant cet incident, j’élabore des stratagèmes ou détours pour ne pas avoir à passer devant l’endroit où se trouvaient ces chiens. Quelques jours plus tard, à un autre endroit, nous tombons nez à nez, dans une ruelle étroite et sombre, avec un autre chien qui se met au milieu de la route, l’air méchant. Cette fois, on a appris notre leçon, on a fait demi-tour, effectué un long détour… Je pense que dès la nuit tombée, il faut prendre exclusivement les routes fréquentées. On nous recommande aussi d’avoir toujours des cookies pour chiens, au cas où… ça les calme direct.

Je pense que c’est instinctif pour le chien de défendre son territoire et courir derrière quelque chose qui bouge vite. Cependant, nous ne sommes pas certains que tous ces chiens sauvages soient vaccinés contre la rage. Donc il vaut mieux les éviter.

La série des événements malheureux continue : Un jour, je me réveille en pleine nuit avec un mal de tête extrême, comme une rage de dent non loin de m’achever. Un autre jour, je rate une marche et me tors la cheville. Je ne sais pas par quel miracle, je n’ai pas d’entorse, mais la douleur est tellement intense que j’en pleure.

A cause d’une surcharge de travail, je deviens absolument irritable devant la moindre contrariété. Les commentaires sur le blog, que je tolérais auparavant deviennent insupportables. Je déteste quand les gens me prennent pour une génératrice de codes promo, ou conseillère en consommation. Ils attendent de moi que je leur prenne par la main, que je les rassure dans leur choix de destination, de cosmétiques, de dentistes, de stylo ou de culotte !!!
Les gens abusent… beaucoup. Ca relance quand ça ne reçoit pas une réponse. Mais quand la réponse arrive, même pas un merci. D’habitude, je réponds gentiment, mais en cette période, je ne supporte plus les losers et les envoie ch*er ou les bloque sur le blog / Instagram.

Nourrissage de chiens

Heureusement, il s’est aussi passé des choses agréables :

Nous avons fait la connaissance avec un couple de français qui vient de s’installer à Koh Samui (I. et P.). Comme ils y sont depuis 7 mois, ils ont quelques habitudes et nous amènent voir leur coiffeur préféré, leur restaurant de jarret préféré, leur plage préférée… on passe de très bons moments ensemble, dans un cadre paradisiaque. On dirait les vacances qui n’en finissent pas.

Et nous sommes allés nourrir les chiens sauvages avec eux.

Tous les jours, ils font du riz pour les chiens, agrémentés parfois des os donnés généreusement par le restaurateur de jarret. Ils nourrissent une dizaine de chiens, dont un qui ressemble étrangement à mon (feu)-chien Loulou au Vietnam.

Ils sont vraiment adorables et sont très timides. Aucun ne se laisse caresser, mais ils ont très reconnaissants et très contents d’être nourris. On sent que chacun a son territoire car les chiens se regroupent par bande, et chaque bande est nourrie à 3 mètres l’une de l’autre.

Les thaïlandais ont l’air de prendre soin des chiens aussi. Il y a une association qui les stérilise et les soigne. Les chiens sont souvent en forme, ne sont pas maigres, et bien polis. Par exemple, ils vont rester près des restaurants mais ils n’oseront pas voler ne serait qu’une brochette.

Hôtels pour digital nomads

Notre kiff du moment est de visiter les chambres d’hôtel pour identifier les hôtels compatibles aux nomades digitaux. Il y a assez peu d’hôtels avec espace de travail, mais nous avons réussi à en identifier deux, entre 1100 et 1300 bahts / nuit, avec balcon qui donne sur la plage.

  • Baan Bophut Beach hotel (lien Booking, lien Agoda) : avec une longue table de travail longeant le mur. La chambre est petite mais deux personnes peuvent travailler en même temps, à condition de ne pas avoir de calls en même temps
  • B1 Beachfront Apartments (lien Booking, lien Agoda) : c’est un vrai appartement, avec une table à manger, où deux personnes peuvent travailler en même temps. Il n’y a pas de séparation entre la salle à manger et le lit, donc si une personne a des calls matinaux, l’autre aura du mal à dormir

Ce sont les deux meilleures offres chez Fisherman Village. Les deux hôtels ont une piscine, mais la piscine de BB hotel est plus belle

Nos amis expats sont dans un condominium à taille humaine, avec piscine et salle de gym. Le loyer est de 9000 bahts/mois, avec l’électricité à payer en plus (dans les 500 bahts/mois sans utiliser la climatisation). Je pense que la Thaïlande est une excellente option pour ceux qui veulent rester longtemps. Pour les retraités, il y a un visa spécial, à condition d’opter pour une assurance thaïlandaise. Les papiers sont relativement faciles à obtenir vs. d’autres pays.

Plages

J’ai un peu honte mais depuis que nous sommes à Fisherman Village, je ne me suis pas baignée une seule fois à la plage. La plage est très belle et a suffisamment de profondeur, mais je me sens mieux à la piscine ahihihi. JB et moi sommes allés visiter Crystal Bay, sur les conseils de nos amis expats. A 20 mètres, on se trompe et atterrit sur un hôtel qui nous facture 120 bahts la noix de coco pas fraîche, qui a accès à une partie de plage moins belle. On est revenus au même endroit avec eux, mais en passant par Silver Beach, cette portion de plage est plus belle. Quand l’eau est suffisamment cristalline, on peut faire du snorkeling près des rochers.

Juste à côté se trouve un viewpoint : Lad Koh View Point. On peut descendre jusqu’en bas, au niveau des rochers, mais il est difficile de s’y baigner, vous risquez de vous faire mal aux pieds. La vue est splendide. A côté, il y a un petit bouddha, et les véhicules passent toujours devant en klaxonnant.

A 4km de là, la plage de Chaweng est hors de ce monde, avec du sable blanc à faire mal aux yeux. Il y a toujours suffisamment de profondeur ici. Cependant, certains ont parlé de la présence des cuboméduses. Il faut faire attention, et si possible, se baigner tout habillé, comme les thailandais.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Logement : comptez 1100 bahts/nuit aux alentours de Fisherman Village. nos préférés :
  • Restaurants :
    • local : 70 bahts/personne
    • touristique : 200 à 300 bahts/personne

Note : toutes nos adresses préférées sont indiquées sur ce Google Maps personnalisé

[Test & Avis] Insta 360 Go 2, 27g : pour les voyageurs qui veulent filmer en toute discrétion
Comment demander une extension de visa de 30 jours en Thaïlande ? Bureau d'immigration de Koh Samui
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.