Découvertes des Bains Turcs (hammam) à Istanbul (Turquie)

Ce que j’apprécie particulièrement en voyage, c’est essayer de vivre des expériences authentiques, typiquement locales.

Se déplacer en transports en commun, manger dans des boui-boui où aucun touriste n’a jamais mis le pieds, se faire raser chez le barbier… ou encore aller aux bains publiques.

J’ai beaucoup aimé les bains thermaux à Budapest, apprécié la particularité du sauna à Minsk, j’ai adoré les onsens et sentos au Japon, un peu moins les Jjimjilbang en Corée du Sud.

En Turquie, impossible de ne pas tester les traditionnels hammams (ou bains turcs) !

La tradition des hammams se perd en Turquie. Il y a 100 ans, il y avait 2500 bains turcs à Istanbul. Depuis les salles de bains ont pris place dans tous les foyers et il n’en reste plus qu’une centaine.

Aller aux bains turcs, c’est tout de même la garantie de vivre une expérience authentique dans des lieux chargés d’histoire. Certains hammams ont en effet pas loin de 500 ans !

Voici comment se déroule une séance de hammam.

Etape 1 : L’arrivée

Si les hammams les plus touristiques (et les plus chers) nécessitent une réservation, dans la plupart vous pouvez venir à l’improviste sans problème.

Certains lieux ont des horaires séparés pour les hommes et les femmes, d’autres (généralement dans les zones touristiques) accueillent hommes et femmes en même temps.

Le responsable va vous présenter les différentes formules. Généralement, la formule de base permet de profiter du hammam, du gommage et du lavage. Le massage est en option.

Si vous choisissez un massage, vous pouvez demander le type de massage que vous souhaitez (tout le corps, seulement les pieds, …).

Choisissez ce que vous souhaitez et réglez (en cash uniquement la plupart du temps).

Etape 2 : On se déshabille !

Une fois payé, le responsable vous attribue une cabine et une clé, vous confie une fine serviette et des tongs.

Déshabillez vous et enroulez vous avec la serviette. Le principe est d’être nu en dessous mais il est acceptable pour les femmes de mettre un maillot de bain si vous êtes plus à l’aise comme ça (Anh conseille de venir avec un maillot de bain car une fois la serviette mouillée, on voit tout :D)

Une fois prêt, fermez la cabine et conservez la clé autour du poignet.

Etape 3 : On se rince, on se relaxe et on transpire

Une fois prêt, un employé va vous conduire dans la salle principale. Il s’agit d’une salle chaude et humide (qui peut être mixte).

Commencez par remplir un vasque en réglant la température à votre convenance et rincez vous le corps entier en conservant votre serviette.

Profitez en pour admirer l’architecture d’un lieu plusieurs fois centenaires où des dizaines de générations d’hommes et femmes sont venus se laver et se relaxer.

Une fois rincé, le moment est venu de transpirer. Certains hammams disposent d’un sauna, d’autres de sortes de tables en pierres chaudes. Détendez-vous et oubliez les tracas du quotidien pendant 15 / 20 minutes.

Etape 4 : Gommage et lavage

Un employé va venir vous chercher pour vous astiquer.

Les femmes vont généralement dans un autre espace qui leur est dédié alors que les hommes restent dans la même salle.

Allongez-vous (à même la pierre, pas toujours très confortable) et laissez vous faire. L’employé va commencer par vous faire un gommage. Cela consiste à vous frotter le corps avec un gant de crin pour éliminer les cellules mortes et vous créer une peau toute neuve.

Un petit rinçage et en un clin d’œil vous allez être recouvert de mousse. La technique est amusante à observer : l’employé trempe une serviette dans une bassine d’eau savonnée. Puis en gonflant la serviette avec de l’air, une quantité impressionnante de mousse se retrouve sur vous. L’employé va vous astiquer de la tête aux pieds puis vous rincer, vous êtes tout propre !

En fonction des endroits, les employés peuvent être plus ou moins rustres (ils font ça à longueur de journée, un peu à la chaîne) et l’hygiène pas toujours fantastique (le coussin sur lequel vous posez la tête n’est pas franchement lavé à chaque fois) mais bon… ça fait pleinement partie de l’expérience.

Après cela, l’employé va vous donner une fine serviette similaire à celle que vous avez pour que vous puissiez la changer ainsi qu’une serviette plus épaisse pour vous essuyer.

Changez vous directement sur place, c’est le moment du massage si vous en avez pris un.

Etape 5 : Le massage

Celui-ci se déroule généralement à l’étage. La réputation des massages turques est d’être assez vigoureux (on ne dit pas « fort comme un turc » pour rien) mais pour l’instant je n’ai pas eu à m’en plaindre.

Etape 6 : Tea time !

Une fois propre et relaxé, c’est le moment traditionnel du thé. Le thé le plus courant est à la pomme. Moi qui n’ai pas l’habitude de boire du thé, j’aime beaucoup.

Prenez tout le temps que vous souhaitez pour le déguster et c’est terminé ! Vous pouvez vous changer.

Conclusion

Les bains turcs sont une superbe expérience à ne pas manquer si vous passez en Turquie ! Vous en ressortirez propre et détendu.

En comparaison, je préfère tout de même les bains thermaux à Budapest et les Onsens au Japon, qui sont à la fois moins chers et des installations plus riches (hammam, sauna, bains à différentes températures, …).

Les hammams que nous avons testés

Ağa hamamı

Hammam construit en 1454. Pas besoin de prendre rendez-vous. Le hammam est mixte.

La responsable parle très bien anglais.

Le « traditional package » (entrée + gommage + lavage) coûte 120 TL.

Nous avons choisis le « full package » qui coûte 200 TL pour bénéficier en plus d’un massage à l’huile, d’un massage à la tête et d’un masque du visage.

Un sauna (en marbre) est disponible, très agréable.

Sifa Hamami

A deux pas de la mosquée bleue.

Pas besoin de prendre de rendez-vous, hammam mixte.

Le responsable parle anglais et même quelques mots de français.

Entrée + gommage + lavage pour 80 TL. 40 TL pour 20 minutes de massage.

Pas de sauna cette fois-ci, on s’allonge sur une table en pierre chaude pour transpirer. Très efficace.

Uskudar Sifa Hamami

Grâce à D. que nous avons rencontré au Japon et qui est de passage à Istanbul, nous rencontrons A. un autre digital nomade belge ainsi que Y. un turque qu’il a rencontré à… Berlin (le monde est petit !).

Tout content d’avoir les conseils d’un local, nous lui demandons de nous recommander un hammam où les touristes ne mettent pas les pieds pour vivre une expérience vraiment locale.

Nous allons donc côté asiatique tous les 4 pour vivre une expérience vraiment populaire dans un hammam vieux de 450 ans.

Le principe est le même que les autres hammams mais cette fois-ci il est réservé aux hommes (apparemment un bâtiment juste à côté accueille les femmes). Personne ne parle anglais et tout est écrit en turque. Heureusement que Y. est là, c’est bien plus simple.

Le bain turque est équipé d’un hammam (au sens où on l’entend, une zone très chaude et humide). Nous avons le droit ensuite au classique gommage et un lavage / massage bien plus viril que ce que dans les hammams qui accueillent des touristes.

En sortant du lavage, nous sommes chouchoutés, un jeune homme nous sèche et nous emmitoufle de serviettes.

Nous nous allongeons confortablement et dégustons un thé. Le jeune homme nous propose un « extra foot massage » pour 15 TL, volontiers !

Y. discute un peu avec lui et nous explique qu’il est Afghan et qu’il est arrivé en Turquie il y a un an. Il parle déjà un très bon turc et vit… sur place… dans le hammam… Il semble très content de sa vie actuelle sûrement déjà bien meilleure que celle qu’il avait dans son pays natal. Le voyage nous rappelle souvent à quel point nous avons de la chance d’être nés français.

La prestation totale nous coûte 77 TL réparti plus ou moins comme ça :

  • Entrée : 30 TL
  • Gommage et lavage : 15 TL
  • Massage pendant le lavage : 15 TL
  • Massage des pieds : 15 TL
  • Thé : 2 TL

Y. nous recommande de donner 10 TL de pourboire à la personne qui nous a lavés et 5 TL au jeune afghan. Ravi de l’expérience, je donne un peu plus.

Jean-Benoit

Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

All author posts
Un commentaire
  • Répondre Nadia

    9 octobre 2018, 8 h 20 min

    Mon copain est parti en Turquie et il a pu profiter d’un hammam là-bas. C’était la première fois qu’il y mettait les pieds et il a adoré. Il a trouvé ça très relaxant.

Write a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.