[Test & Avis] Sony RX100 III, l’Appareil Photo compact idéal pour le Tour du Monde – Niveau débutants

Cela fait plus d’un an que j’ai acheté l’appareil de photo Sony RX100M3 (ou RX100 III). Il a fait un demi-tour du monde, du désert du Sahara aux glaciers d’Islande en passant par la forêt canadienne, il est temps que je vous fasse un retour sur cet appareil, dont j’apprécie la qualité et la taille.

Mon niveau : photographe amateur débutante

Tout d’abord, je dois signaler que je ne suis pas une passionnée de la photographie.

J’ai acheté mon premier réflexe Canon EOS 1100D pour une raison tout à fait pratique : j’étais famille d’accueil de chats pour une association et pour les aider à être adoptés plus vite, il fallait de jolies photos, voilà tout. J’ai suivi 3 cours chez https://www.zoomup.biz/ à Paris (que je recommande les yeux fermés) pour apprendre à utiliser ce Canon et j’ai beaucoup aimé les résultats (plus d’infos en bas de l’article, ils ne m’ont pas sponsorisée je le signale).

Pour vous montrer mon niveau, voici la seule photo acceptable que j’ai pu prendre en mode manuel avec mon Canon. Pssst c’est Rosalie et elle n’est pas à adopter.

photo prise avec Canon EOS 1100D, mode manuel

Pendant le 1er tour du monde, j’ai dû abandonner mon Canon. Nous avons seulement utilisé mon iPhone 5S et le Samsung J3 de JB pour prendre des photos. Et vous l’avez sûrement remarqué sur le blog, les photos sont ternes, manquent de contrastes, paraissent « brûlées » par endroit et ne reflètent pas la réalité.

Lors du 2ème tour du monde, c’est en préparant mon voyage en Egypte (le voyage de ma vie), que je me suis dit qu’il serait trop dommage de repartir avec des photos toutes moches, alors que je cherchais à faire de la promo pour l’Egypte, à mon échelle. C’est ainsi que j’ai fait l’acquisition du Sony RX100 III en suivant les conseils de Mathieu, photographe pro et tourdumondiste.

Et c’est seulement depuis l’achat de l’appareil et la mise en ligne des photos prises par ce nouvel appareil que j’ai des compliments sur nos photos ahahahahhaa parce qu’avant, c’était trop moche 😀

Mes critères de sélection

Voici les critères que j’ai donnés à Mathieu pour qu’il m’aide à choisir un appareil :

  1. Le plus petit / compact possible
  2. Des couleurs fidèles aux lieux
  3. Facile à utiliser : J’ai seulement quelques notions de photographie et même avec mon gros réflexe Canon, j’étais souvent en mode semi automatique avec juste l’ouverture à régler.
  4. Budget de 400€

Ainsi, je ne dépense pas une fortune dans un appareil de photo; je ne passe pas non plus une éternité à prendre UNE photo; et ne me tue pas le dos à le porter chaque jour.

Les candidats

Voici les appareils que m’a conseillés Mathieu :

ModèleTaillePoidsPrix neufPrix d’occasion constatéObjectif
Sony RX100 10,2 x 4,1 x 5cm290gr500€ (lien Amazon)400€ (lien Amazon)24-70mm
F1.8-2.8
Olympus E-M10 Mark II (ou E-M5 qui est mieux mais plus cher) 11,9 x 4,7 x 10,5cm390gr492,97€ (lien Amazon), 448€ le boîtier nu400€14-42mm
F3.5-5.6
Fuji X100S12,7 x 5,41 x 7,39c445gr1234€ (lien Amazon)699,99€ (lien Amazon)Fixe à 23mm. F2

Clairement, comme mon critère de taille & poids est très important, j’ai tout de suite opté pour le Sony RX100.

Quel modèle du RX100 ?

Ensuite, la question est de choisir partir les 6 modèles au RX100 du I au VI ? Sachant qu’il y a 700€ de différence entre le 1er modèle et le 6ème modèle.

Les différences sont subtiles et n’ont pas beaucoup d’importance pour une débutante comme moi : par ex. à partir du modèle III, on passe d’un objectif 28-100 mm à un objectif 24-70mm.

Par contre, il y a des détails qui me parlent un peu plus, càd à partir du modèle II, il y a un écran orientable (pour le selfie); et à partir du modèle 3, un viseur est intégré (c’est quand même cool d’avoir un viseur, notamment pour prendre le soleil en photo sans se brûler la rétine). Le 1er modèle étant le plus léger (240g), mais à partir du II (280g), on monte de 10g pour les suivants.

Après réflexion, j’ai opté pour le RX100 M3 (ou RX100 III)

Sony RX100 III, je sais que j’aurais dû regarder le viseur avec l’œil droit
mais je préfère avec l’œil gauche

Car je veux absolument le viseur. Et c’est le modèle le moins cher de la gamme équipé d’un viseur. En plus, il répond parfaitement à tous mes critères.

Les points forts

L’appareil est tout petit

290g seulement, et on peut le ranger dans la poche. Il est aussi petit que ma main (alors que j’ai de petites mains). On peut acheter la housse de transport Sony (27,3€ lien Amazon) qui va bien avec. Il est très discret et donne moins envie aux voleurs qu’un énorme réflexe.

La preuve : sur la photo à gauche, l’appareil est dans la pochette noire. Sur la photo à droite, l’appareil est dans la poche de ma doudoune.

Très bonne qualité des images

L’appareil permet de prendre des photos aux couleurs fidèles aux lieux : C’est ça que j’aime bien. On n’a pas l’impression, comme avec les smartphones, d’avoir un filtre, ni des couleurs plus ternes. C’est juste exactement ce qu’on voit en réalité.

Photo prise par un smartphone
même lieu : photo prise avec Sony RX100M3

Facile à utiliser

Plus facile et tu meurs. Même dans la main d’un enfant (qui ne tremble pas trop), on peut avoir de très belles images. J’aime beaucoup le mode i+ (Automatique supérieur). L’appareil prend en rafale plusieurs photos lorsque cela est nécessaire et superpose les images multiples. En superposant les images, l’appareil enregistre une image avec moins de flou du sujet et de bruits.

photo prise avec Sony RX100 III en mode Automatique supérieur

Histoire de travailler un peu plus, il y a des modes pré-conçus (Macro, Paysages, Portrait, Coucher du soleil, Obscurité etc.). Pour cela, choisissez SCN puis défilez les modes.

Note : La photo ci-dessous a été prise avec le mode « crépuscule » sur le Nil en Egypte. Le viseur m’aide à regarder le soleil directement pendant de longues minutes sans pleurer 🙂

photo prise avec Sony RX100 III, mode Crépuscule

Si on veut bosser davantage, on peut être en mode semi-automatique (régler uniquement l’ouverture, ou uniquement la vitesse) ou passer en 100% manuel. On peut aussi enregistrer des paramètres prédéfinis pour faciliter la tache.

Budget de 400€

L’appareil neuf coûte plus cher mais si on achète en occasion, c’est pile 400€ càd mon budget.

Fonctionnalités ++

Après 1 an d’utilisation, non seulement il répond à mes critères mais je l’apprécie pour les fonctionnalités auxquelles je n’ai pas pensé.

  • Mode selfie & écran inclinable : l’écran est orientable et donc on peut se prendre en photo, ou en vidéo sans aucun problème. Au début, je n’utilisais pas trop, mais j’ai commencé à m’en servir de plus en plus, pour le selfie mais aussi pour prendre des photos très près du sol, sans avoir à m’y allonger
photo prise avec Sony RX100 III
  • Très bon son & stabilisation OK pour les vidéos : c’est seulement en commençant à faire des vlogs que j’apprécie la qualité du son ainsi que la stabilisation que propose mon appareil. Les vidéos sont en HD.
  • Mode photo panoramique : marche très bien et c’est particulièrement adaptés aux voyageurs car c’est un mode indispensable quand on est devant des paysages magnifiques ou devant une plage de rêve. On peut prendre une photo en mode panoramique de gauche à droite, de droite à gauche, de haut en bas, de bas en haut. C’est top !
  • Envoi de photos & vidéos via Wifi ou NFC : l’appareil transmet les fichiers via wifi vers le téléphone, la TV ou l’ordinateur. On peut tout transférer sans câble et choisir de compresser automatiquement lors de l’envoi (ou pas). C’est super utile en voyage, pour transférer les photos vers le smartphone et les poster sur Instagram par ex.
  • Batterie robuste : en Egypte, sur notre dahabiya, on n’avait de l’électricité que quelques heures par jour. C’était important de pouvoir tenir toute la journée. Non seulement, il a vraiment tenu toute la journée (je prenais les photos principalement) mais en plus, la batterie se recharge très très vite (je n’ai pas vraiment mesuré, mais 1h de recharge suffit largement).
  • Belles photos même quand on manque de lumière : A l’intérieur de la Sainte Sophie à Istanbul, alors que les smartphones ne prenaient que des photos toutes noires, mon appareil a pu capturer exactement la beauté du lieu. De même en Cappadoce à 6h du matin.
photo prise avec Sony RX100 III

Les points faibles

écran d’affichage

L’écran d’affichage reflète un peu trop la lumière donc je dois utiliser le viseur quand il y a trop de lumière.

De plus, ce qu’on voit sur l’écran d’affichage est toujours plus moche que la vraie photo : les couleurs observées sur l’écran (ou via le viseur) n’ont rien à avoir avec les vraies photos prises. Des fois, j’ai l’impression d’avoir que de mauvaises photos, pour découvrir, SURPRISE, sur l’ordinateur que les photos sont super jolies.

Le viseur est électronique

Etant habituée au viseur de Canon, je découvre avec surprise que le viseur du Sony est électronique. C’est donc juste une miniature de ce qu’on aurait pu observer avec l’écran d’affichage. Le rendu fait un peu plus « fake » mais ce n’est pas grave, car les fonctionnalités que j’aime sont toujours dispos via ce viseur : grille, règle pour rester droit, en plus j’ai les données de focale, vitesse…

pas de coordonnées GPS

Malheureusement, les données de géolocalisation ne sont pas intégrées. Ce problème a été résolu partiellement avec le modèle RX100 VI, avec l’aide du programme PlayMemories de Sony, mais pas pour mon vieux modèle.

Pas assez costaud pour une serial-killer d’appareils de photo

Je suis une tueuse de smartphone, d’ordinateurs, de caméras… car je n’en prends absolument pas soin. Je considère que ce ne sont que des objets et si je dois en prendre soin plus que moi, il y a un gros problème.

Avant même que je ne le maltraite, au bout de 2 semaines, il y a déjà des rayures sur l’écran. Depuis, je suis obligée de l’envelopper d’un mouchoir et le ranger soigneusement dans sa pochette après utilisation. Au bout de 9 mois, le petit bout de silicone protégeant le bouton « vidéo » est parti. Et après deux chutes (par mégarde, je ne m’amuse pas à jeter l’appareil par terre), il est blessé de partout (des traces d’impact sur le boîtier), la trappe HDMI n’arrive même plus à se refermer.

Heureusement, l’objectif est très costaud et resté intacte (sur ce modèle, on ne peut pas changer d’objectif donc un objectif rayé = c’est fini). Récemment, l’appareil de photo est tombé en plein « tournage » avec l’objectif grand ouvert et n’a, miraculeusement, aucune rayure sur l’objectif.

Je précise également qu’il a enduré tous types de météo : pluie, désert, forêt, montagne… et n’est pas mort. Donc il est quand même assez costaud.

Je pense que, à moins d’être un serial-killer d’appareils high tech comme moi, vous ne devriez pas avoir de souci de ce côté-là.

Conclusion

Sony RX100 III avec le viseur, le flash, l’écran et l’objectif ouverts

Je suis extrêmement contente de cet appareil (merci encore à Mathieu de m’avoir aidée). Si c’était à refaire, je l’aurais acheté plus tôt.

Grâce à sa petite taille, sa facilité d’utilisation, je peux le sortir discrètement pour quelques photos, je ne mets pas des siècles à le régler. J’ai de belles photos, sans y consacrer du temps et trop d’argent. Je recommande vivement : le Sony RX100M3 est vraiment l’appareil idéal pour le tour du monde.

Vous pouvez l’acheter neuf pour 500€ (lien Amazon) ou en occasion à partir de 400€ (lien Amazon). Vous pouvez acheter la housse de transport Sony (27,3€ lien Amazon) très discrète, qui va avec.

Cours de photo pour débutants à Paris

Voici les 3 cours que j’ai suivis avec Zoom Up. Je vous recommande vivement si vous avez les moyens et le temps, car vous y apprendrez les principes de base, mais aurez aussi quelques conseils sur la composition de la photo et comment bien vous placer en fonction de la lumière du lieu.

Je signale encore une fois que je ne suis pas sponsorisée par eux, j’ai tout simplement adoré leurs cours. J’y suis allée avec un ami et il a beaucoup aimé également. L’idéal est de venir avec votre propre appareil bien sûr (mais ils peuvent vous en prêter un), le prof vous aidera à comprendre les fonctionnalités de votre appareil, et vous donnera des conseils personnalisés.

Après le cours, on se réunit tous pour regarder les photos sur l’ordinateur et commenter les résultats. Le prof, Stéphane Norsic, est très sympa et très pédagogue, je le recommande les yeux fermés.

COURS D’INITIATION – Niveau 1 – Des cours pour bien commencer en photo :
• PRIORITÉ VITESSE et mouvement : pour apprendre à figer et montrer le mouvement (4h30)
• PRIORITÉ DIAPHRAGME et profondeur de champ : pour apprendre à gérer la netteté et les zones de flou (4h30)
COURS INITIATION – Niveau 2 – Un cours pour conclure son initiation :
• La lumière et le MODE MANUEL : pour apprendre à bien exposer et obtenir de belles lumières (4h30)

Itinéraire 2 mois en Amérique Centrale + Colombie
Être Digital Nomad à Medellin (Colombie)
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.