[Réflexion] #4 : Mes Livres de Développement Personnel

Il y a quelques mois, j’ai commencé la rubrique « Réflexion » axée sur le développement personnel et je vous ai dit que je vous donnerais la liste de mes livres

J’ai commencé à travailler sur moi en 2015 quand j’ai compris que malgré une situation de rêve, j’étais très malheureuse, et que mes malheurs venaient de moi et pas des autres.

Après 3 ans, je pense avoir fait du chemin : j’ai pu identifier et comprendre pourquoi ça n’allait pas, et changer ma façon de voir les choses. Depuis, ça va beaucoup mieux. Quand est-ce que j’ai compris que j’ai évolué et fait des progrès ? C’est quand mes rêves et cauchemars répétitifs ont disparu.

Cela a été possible grâce au coaching d’une sophrologue (je l’ai vue 3 ou 4 fois) quand j’étais encore à Paris, grâce à la lecture de nombreux livres sur le développement personnel et des leçons reçues pendant mon tour du monde.

Je vais vous donner ici une liste de livres qui m’ont aidée, en commentant chacun d’entre eux.

Note : Nous avons chacun nos blessures donc ces livres me parlent mais ne vous parleront peut-être pas. Choisissez celui qui vous attire, il y aura des livres qui sont durs, très durs à lire, surtout quand on n’est pas encore prêt d’entendre certaines choses. Le travail sur soi, au début, est fatiguant et douloureux car cela fera remonter toutes les blessures, les craintes, les peurs, les paroles blessantes qu’on croyait avoir oublié. Mais avoir envie de travailler sur soi, c’est déjà faire un énorme pas vers le bien-être intérieur.

La psychanalyse expliquée aux managers – de Roland Brunner

Mon Avis : C’est le premier livre que j’ai lu sur la psychanalyse, car l’auteur était un de mes professeurs en école de commerce. C’est un résumé succinct et facile à lire sur les 5 structures psychiques : hystérique, obsessionnelle, narcissique, perverse et psychotique. Le livre est très agréable à lire, et mon professeur, en vrai, est une personne adorable et je trouve qu’il a un don pour rendre les choses compliquées plus faciles à comprendre/digérer. Pendant longtemps, je croyais faire partie des hystériques, et puis j’ai compris que je faisais peut-être plus partie des obsessionnels.

10,99€ sur Amazon

Les Quatre accords toltèques – de Don Miguel Ruiz

Mon Avis : Un livre court et très simple à lire. Dont le message est libérateur et aide à avancer dans la vie : ne pas dire du mal des autres, ne pas prendre les critiques trop personnellement, ne pas faire de supposition et toujours faire de son mieux. 4 règles qui ont l’air simples, mais pas toujours évidentes à appliquer. Vous trouverez facilement des vidéos YouTube qui vous lisent le livre, mais je vous conseille d’avoir ce livre en papier car on y revient souvent, ça fait beaucoup de bien de le relire de temps en temps.

8,4€ sur Amazon

Le podcast « Change ma vie » – de Clotilde Dusoulier

Mon Avis : C’est un podcast que j’aime énormément car l’auteure a une capacité extraordinaire pour résumer, en 15 à 20 minutes, une théorie (qui pourrait faire l’objet d’un livre de 500 pages). Les exemples donnés sont précis, simples à imaginer et à comprendre. Il y a souvent des références de livres ou d’autres podcasts pour celles ou ceux qui veulent aller plus loin. Elle propose aussi des séances de coaching si besoin. Je ne dirai pas que ce podcast a changé ma vie, mais c’était comme prendre un ascenseur pour atteindre plus vite le bonheur 🙂 

changemavie.com

Ces gens qui ont peur d’avoir peur : Mieux comprendre l’hypersensibilité – d’Elaine N. Aron

Mon Avis : C’est un livre qui parle des hypersensibles. Le titre est très mal choisi en français je trouve (vs. The Highly Sensitive Person en anglais), si on ne me l’avait pas recommandé, je l’aurais pas acheté moi-même. Ça m’a fait du bien de mieux comprendre certains de mes comportements – que je trouvais anormaux (comparés aux autres) et qui me culpabilisaient beaucoup. Ce livre est, malheureusement, pas si extraordinaire (j’ai déjà oublié son contenu) – mais il n’y a pas beaucoup de livres s’adressant aux hypersensibles, donc il reste quand même un best-seller et un must-have. Ce qu’on peut reprocher à l’auteure c’est qu’elle fait trop d’éloges aux hypersensibles, comme si être hypersensible, c’est être supérieur aux autres.

22€ sur Amazon

Le guide de survie des hypersensibles empathiques – de Judith Orloff

Mon Avis : Récemment traduit en français, ce livre n’a pas de note sur Amazon France, mais il est très très bien noté sur Amazon US. Le titre en français peut être trompeur mais il s’adresse plus aux empathes qu’hypersensibles tout court (un empathe est hypersensible, mais l’inverse n’est pas toujours vrai). Je pense que si vous êtes à la fois hypersensible et empathe, ce livre vous conviendra mieux. Être hypersensible et empathe, c’est comme porter tout le malheur du monde, de ressentir la souffrance d’une parfaite inconnue croisée dans la rue – et tout ça, sans lui parler. Ce n’est pas marrant dans la vie de tous les jours ! Et ce livre donne des conseils pratiques pour (1) prendre de la distance par rapport aux émotions ressenties (2) reconnaître et prendre de la distance par rapport aux personnes toxiques qui aiment beaucoup avoir des amis empathes pour mieux leur pomper de l’énergie.

19€ sur Amazon

Le Secret – de Rhonda Byrne

Mon Avis : J’ai toujours été attirée par ce livre, depuis sa sortie, mais c’est seulement en 2018 que je l’ai enfin acheté, après avoir vu la vidéo du même nom sur Netflix. C’est un livre dédié à 100% à la loi de l’attraction. En gros, il faut visionner précisément ce qu’on veut, y croire à 100%, et tout mettre en oeuvre pour que ça nous arrive. Je trouve cette façon de penser très américaine, mais mon séjour à Chicago chez les américains m’a montré que cette manière de penser était extrêmement positive, et dégageait ainsi plein d’énergie positive autour de soi. Qu’on y croit ou pas, ça ne coûte rien de le mettre en oeuvre, au pire on est tout le temps positif, au mieux on atteint son objectif. 100% gagnant. Quand je repense aux concours auxquels j’ai participé, je n’étais certainement pas la meilleure, mais j’y croyais tellement que j’ai toujours, toujours occupé le podium.

25€ sur Amazon

Mình Là Cá, Việc Của Mình Là Bơi by Takeshi Furukawa

Mon Avis : Alors c’est un livre japonais traduit en vietnamien. La traduction en anglais/français n’existe pas encore donc si vous comprenez le vietnamien, je vous recommande les yeux fermés ce livre. Puisque l’auteur est japonais (un peuple un chouia perfectionniste), beaucoup de conseils s’adressent aux perfectionnistes (comme moi). Il y a des exercices pratiques (très rapides à faire), et des résumés à la fin de chaque chapitre.

La magie du « j’en ai rien à foutre »: Adoptez la méthode «MêmePasDésolé» – de Sarah Knight

Mon Avis : C’est une parodie du best-seller « La magie du rangement » de Marie Kondo, mais les idées exprimées sont à la fois drôles et justes. Il mérite d’être lu comme une oeuvre à part, et pas seulement en tant que parodie. Si vous avez la flemme de lire, l’auteure a fait une conférence TEDX sur ce sujet.

J’ai mis beaucoup de temps à me f*udre royalement du regard et du jugement des autres. Je pense que je suis allée en Corée du Sud pour apprendre cette leçon une fois pour toutes. Là-bas, on me regardait avec insistance, et sûrement beaucoup de jugements car je ne correspondais absolument pas à leurs critères de beauté et la Corée est connue comme un pays où l’apparence est extrêmement valorisée et jugée. Je me suis imposé cet exercice, de ne pas leur ressembler, tous les jours, je sortais sans maquillage, avec mes vêtements simples, pas du tout à la mode. Et je devais faire abstraction des regards et jugements autour de moi. 1 mois et demi comme ça, maintenant je suis guérie.

Il y a quelques mois, je n’aurais probablement pas été capable de vous lister tous ces livres de développement personnel, de peur d’être jugée, qu’on dise du mal de moi dans mon dos… mais maintenant je m’en fous royalement !

6,90€ sur Amazon

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même – de Lise Bourbeau

Mon Avis : C’est un best-seller et souvent mis en avant dans les librairies (d’ailleurs c’est pour ça que je l’ai trouvé et acheté). Certains passages sont assez répétitifs et il y a trois choses qui m’énervaient à la première lecture (1) le fait qu’elle tutoie ses lecteurs, j’ignore pourquoi mais c’est juste insupportable (2) ses idées ne sont appuyées sur aucun travail, tout sort de sa tête (3) le fait qu’elle dise et répète sans cesse que nos malheurs (même les plus graves) ont eu lieu parce que nous avons choisi de les vivres.

Que si quelqu’un nous a fait du mal, c’est parce qu’avant de naître, nous avons choisi d’être incarnés en humains pour endurer cette souffrance, afin de résoudre tel ou tel problème.

La lecture de ces passages m’a tellement énervée que j’ai eu beaucoup de mal à finir ce livre (pourtant pas si épais). Il m’a fallu des années avant de comprendre à quel point ce message est libérateur : Si nous considérons que nous avons choisi nous-même nos malheurs, c’est tellement simple de nous en sortir : il suffit de ne plus se considérer ni se comporter en victime, mais en maître de sa vie.

7,5€ sur Amazon

Ecoute ton corps Tome 1 – de Lise Bourbeau

Mon Avis : C’est un autre livre de la même auteure. Une fois qu’on accepte son style littéraire et ses idées, la lecture de ce deuxième livre est beaucoup plus smooth. Elle entre beaucoup plus en détails et donne beaucoup plus d’exemples, en dissociant l’instinct, l’égo et l’intuition, même si certaines idées sont exprimées de manière trop enfantine ou maladroite (genre appeler l’égo CANTA). J’avoue que je n’ai toujours pas fini de le lire car chaque chapitre donne tellement à réfléchir que je dois le lire, le relire et le digérer.

16,8€ chez Amazon

En tout cas, les idées de Lise Bourbeau rejoignent les théories exprimées dans le livre Le Test de Stéphane Allix, les théories de Stanislav Grof, la série Conversation avec Dieu… Tous ces livres affirment que nous sommes tous Dieux. Nous sommes comme une goutte d’eau dans l’océan, nous faisons tous partie d’une même entité, et que si nous nous incarnons en être vivant, c’est pour vivre une expérience en tant qu’individu, pour évoluer, travailler sur un point précis, et nous reviendrons sur Terre autant de fois qu’il le faudra jusqu’à ce que ce point soit travaillé et compris.

Là, je pars dans des lectures peut-être un peu trop spirituelles pour vous, mais voilà, si vous êtes intéressé par ce type de lectures, vous avez les références ci-dessus.

J’espère que cette liste vous sera utile et que vous y trouverez deux-trois idées ou conseils pour être plus épanoui(e).

Que Visiter / Faire à Istanbul (Turquie) ? 12 idées pour un week-end prolongé mémorable
Environs d'Essaouira #2 : Visite du souk Had Draa (Maroc)
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (29 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.