L’île de Jeju (Corée du Sud) : 1er Jour de visite

Après un mois et demi à Séoul, nous voilà à Jeju pour une semaine ! Sur une semaine, il y a beaucoup de jours où nous travaillons, donc vous ne verrez sur le blog que 3 carnets de voyage, correspondant aux 3 jours où nous visitons vraiment en fait 😀 Let’s get started

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Jeju, késako, et pourquoi il faut y aller ?

La Corée du Sud est très forte en marketing et Jeju fait partie des destinations bien mises en avant à l’étranger. C’est une île tout au sud du pays, abritant de nombreux (anciens) volcans, marketé comme le Hawaï de l’Asie… et le poumon de la Corée du Sud. Il y a plein de lignes cosmétiques mettant en avant la provenance des ingrédients (de Jeju), on nous parle du thé de Jeju comme the best of the best.

Jeju est aussi lié directement avec des nombreux aéroports internationaux, et contrairement à la Corée du Sud, il y a beaucoup plus de pays qui sont exemptés de visa quand ils ne visitent que Jeju. Cependant, si on peut rester jusqu’à 3 mois en Corée du Sud, on ne peut rester à Jeju que 30 jours max.

Toutes ces publicités et communications autour de Jeju nous ont donné envie d’y aller, pour voir à quel point c’est vrai, et surtout passer un peu plus de temps dans la nature (on a passé trop de temps en Asie cette année dans des grandes villes bien polluées).

Séoul – Jeju

Nous prenons un avion low-cost pour Jeju. Nous devons payer un supplément pour avoir un bagage en soute de 15kg.
JB est sélectionné aléatoirement pour un contrôle de bagage en soute (ce n’est pas la 1ère fois que ça lui arrive, il est souvent sélectionné par hasard comme ça). Il a eu peur à un moment car les deux couteaux japonais achetés pour son frère se voient beaucoup au rayon X, mais l’employée de l’aéroport se contente juste de vérifier qu’il n’y a pas de batteries oubliées dans le bagage à soute. OUF ! Ça nous aurait fait beaucoup de mal de jeter ces deux couteaux faits main, achetés à prix d’or.

Arrivés à Jeju, nous prenons un bus rouge (les bus rouges et jaunes sont pour les touristes car ils desservent les endroits les plus touristiques de l’île), numéro 112, qui nous dépose devant notre hôtel, Ramada Jeju City Hall. Le bus est super confortable et il y a même un écran qui nous donne le nom de la station suivante. Nous pouvons utiliser la carte T-money achetée à Seoul pour payer (l’utilisation de la carte T-money vs. le paiement en cash est plus avantageuse car on a droit à 2 changements gratuits je crois).

Je trouve que sur cette photo, je ressemble trop à une coréenne. L’eau du robinet et les cosmétiques m’ont transformée peu à peu en coréenne ahahaha 😀

Bus ou Voiture ?

On est super déçus par le choix de l’hôtel. On l’a choisi pour être près du Terminal de Bus (un bloggeur a recommandé d’être à côté du terminal pour pouvoir prendre les différents bus touristiques). MAIS on n’a pas pris en compte de la très haute colline sur laquelle se trouve notre hôtel => super chiant d’aller au terminal de bus, c’est fatiguant, surtout quand il fait chaud. On découvre en plus que ces bus ne passent pas régulièrement, et on passera plus de temps à attendre le bus que de visiter.

Quant au taxi, on s’est rendu compte qu’en montrant les adresses écrites en alphabet latin, ils ne reconnaissent pas du tout l’endroit, alors que si on montre les adresses écrites en hangul, tout va bien. N’ayant pas envie de faire Google Translate et s’embêter à trouver le nom en coréen, écrit en hangul, on abandonne la piste du taxi.

Après 2s de réflexion, on réserve une voiture (2 jours à l’avance) sur le site de Lotte Rent a car. En devenant membre (c’est gratuit, il suffit de s’inscrire en fait), on a automatiquement -65% => 28,000won/jour càd 21€. Bref, pourquoi se fatiguer à attendre le bus quand la location de voiture est aussi peu chère ?

Surprise, on nous donne une Chevrolet, automatique en plus ! Avec un GPS en anglais qui est trop fort (il indique tous les radars et trouve tous les points d’intérêt de Jeju). Ayant trouvé un plan des daily tours à notre hôtel la veille, je me contente de baser mon itinéraire sur les daily tours, en zappant tous les trucs que j’aime pas (k-pop, musées etc.)

Gongsaemi 59

Notre 1ère destination est un resto recommandé par notre copine coréenne. Ils proposent des plats très économiques à base du cochon noir de Jeju (très connu, plus petit que le cochon normal et plus de goût).

J’avoue que je n’ai pas aimé, mais JB a beaucoup apprécié son plat à base de crevettes.

Ca a l’air d’être un resto connu car il n’est proche d’aucun endroit touristique, caché dans une ruelle mais il y a toujours du monde. C’est vrai qu’il est joli aussi avec son petit jardin.

Jeongbang Falls

Nous allons ensuite à Jeongbang Falls, qui est à une quinzaine de minutes en voiture. L’entrée coûte 2000won/personne.

C’est la seule cascade donnant directement sur la mer en Corée du Sud. Malgré l’absence de pluie, le débit est impressionnant, c’est très beau ! Sur les rochers, il y a un petit resto éphémère, je crois qu’ils vendent des coquillages en sashimi.

Info accessibilité : on ne peut pas y aller en fauteuil roulant, mais il y a un endroit près de la vente des tickets, où l’on peut observer la cascade de loin

Il y a un petit jardin traditionnel près du parking, très joli

Cheonjiyeon Falls

Ensuite, nous visitons Cheonjiyeon Falls, qui n’est pas aussi beau que sur les photos à cause du manque d’eau. Cependant, tout le lieu est accessible aux fauteuils roulants (je précise ces infos car on me le demande de temps en temps) et il y a beaucoup de coins où l’on peut s’asseoir, c’est parfait pour les couples/les familles. Si vous n’avez pas beaucoup de temps, ne venez pas ici. L’entrée coûte aussi 2000won/personne

La légende dit qu’un dragon vivait ici (en dessous de la cascade se trouve un énorme bassin).

Daepo Jusangjeolli Cliff

Je vous mets une photo de visitkorea car on voit mieux ces colonnes de laves.

La lave coule jusqu’à l’océan et quand elle est mélangée à l’eau, l’eau (froide) la fait craquer, fracturer et former de belles colonnes comme ça.

Malheureusement, étant sur des passerelles en hauteur, on ne voit pas très bien cette belle falaise.

Cheonjeyeon Falls

Ce lieu est vraiment impressionnant (pas du tout accessible aux fauteuils roulants par contre) car il est composé de 4 lieux surprenants.

Le premier est Cheonjeyeon Falls, c’est juste une petite cascade, mais les rochers autour sont impressionnants. Ils ressemblent aux Tetris/colonnes… dont certains morceaux sont tombés, créant un spectacle extraordinaire (la forme rappelle ce qu’on a vu au-dessus, à la falaise). L’eau est bleue et transparente, ça donne trop envie de se baigner ! Je crois que c’était autorisé autrefois, mais ça a créé un spectacle tellement chaotique qu’ils préfèrent interdire la baignade.

Nous visitons ensuite le « 2nd Waterfall » qui est ma cascade préférée. On ne voit pas bien sur la photo mais il y a de la végétation cachée par l’eau, le débit d’eau est super fort… en plus on est vraiment au milieu de la nature, c’est superbe !

Nous traversons le Seonim-gyo Bridge, c’est tellement incliné que j’ai un peu du mal à grimper. Et arrivée en haut, j’ai le vertige et je n’ose même pas regarder le paysage en-dessous, on doit être à une centaine de mètres (??) de la rivière d’en bas.

Et ensuite, nous marchons un petit peu pour découvrir le « 3rd waterfall », moins impressionnant, mais en pleine nature aussi.

Niveau street food, on a bien aimé goûter aux fruits (qui ont l’air de provenir de Jeju même) et le jus d’orange pressé.

JB est un peu déçu par les visites d’aujourd’hui à cause du côté trop « Disneyland » à son goût. Il y a d’énormes parkings autour, des convenience stores, restaurants…. on marche sur des passerelles en bois. Il avait, dans son imagination, une image plus « nature », plus vierge de Jeju; et est déçu que ces attractions touristiques soient finalement juste des oasis au milieu d’une zone urbaine. De plus, la baignade est interdite alors qu’on avait prévu maillots de bain et serviettes. Quoi de plus plaisant que de se jeter à l’eau quand on voit une cascade ?

Nous sommes contents d’avoir pris une voiture car si nous devions attendre chaque bus 20 minutes pour ne voir « que ça« , nous aurions été trop déçus/énervés.

Hyeopjae Beach

On aurait pu aller à Hello Kitty Island et Osulloc Tea Museum (c’est sur notre chemin) mais comme nous sommes un peu fatigués, nous nous contentons de les zapper et y aller un autre jour. On va plutôt à Hyeopjae Beach, une des plus belles plages de l’île.

Le sable est très fin et super blanc. Il y a peu de vagues et c’est peu profond. Mais les coréens n’aiment pas le soleil donc ils se baignent tout couverts de la tête aux genoux.

Ici, les parasols sont très appréciés mais il y a carrément d’énormes lits à l’abri du soleil, pour passer de bons moments en famille.

L’eau n’est pas profonde, à 20m de la plage, l’eau dépasse à peine les genoux.

Sur le chemin de retour, on est frappé par la beauté du coucher du soleil et s’arrête ASAP dans un café.

Depuis le balcon, on voit un chemin longeant la côte, Jeju a plusieurs chemins de randonnée comme ça autour de l’île, qui s’appellent « ollegil ». Le plus célèbre est le numéro 1, à l’Est de l’île.

Malheureusement, on ne verra pas le soleil disparaître derrière l’océan à cause des nuages, mais c’est quand même un moment magique.

C’est ainsi que se termine notre première journée de visite. Nous dînons dans un resto japonais, qui est aussi bon qu’au Japon et on va y revenir plusieurs fois (alors qu’on ne reste qu’une semaine à Jeju looool). Le resto s’appelle Sushi Hongsam (ou Sushi Red Ginseng). Ce bateau de sushi nous a coûté 52,000won (+ plein de plats complémentaires, soupes miso, riz, side dishes…). Je recommande !

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Location de voiture (plus d’infos ici) :
    • Pour louer une voiture, rdv sur : https://www.lotterentacar.net/eng/main/index.do Inscrivez-vous pour avoir des réductions de 65% (il faut réserver au moins 24h à l’avance). Pas la peine de payer tout de suite (mais vous avez droit à une petite réduction supplémentaire si vous le faîte), vous pouvez payer au moment où vous venez chercher la voiture
    • Prenez l’assurance tout-risque sans franchise (environ 10,000won/jour) c’est pas cher et ça vous épargne de faire l’état des lieux de la voiture car toute égratignure, problème… sera 100% couvert par l’assurance
    • Attention, quand vous irez chercher la voiture, il vous faudra (1) un permis de conduite international encore valide* (2) votre passeport (3) une carte de crédit A VOTRE NOM. On voulait payer avec la carte d’Anh la réservation faîte par JB : impossible.
    • *on n’est pas sûr si le permis de conduire doit avoir plus d’un an ou il faut que le permis français soit délivré depuis plus d’un an
    • Il y a un shuttle qui vous amène gratuitement jusqu’à Lotte Rent a car depuis l’aéroport de Jeju. Ce shuttle peut vous ramener à l’aéroport une fois la voiture rendue.
    • Le trafic dans le centre ville est horrible car il y a des feux rouges tous les 100m. Pour faire 30km sur l’axe principal, les voitures vont mettre 1h et les bus 1h30. Prenez ça en compte pour établir votre itinéraire.
    • Téléchargez l’application Naver Map. Entrez les noms de lieux que je vous donne sur cet article, j’ai choisi de vous donner exactement le nom indiqué sur Naver Map.
  • Il n’y a pas beaucoup de spots Wifi sur l’île, achetez une carte SIM au convenience store dès votre arrivée à l’aéroport. Il va falloir l’activer (en prenant en photo votre passeport) donc restez à l’aéroport pour faire toutes ces démarches jusqu’à ce que vous ayez la 3G sur votre téléphone. JB vous explique tout ça ici
  • Quand vous arrivez à votre hôtel, prenez tout de suite la carte de l’hôtel, vous en aurez besoin pour les taxis (au cas où vous prenez le taxi) car ils ne lisent que l’adresse écrite en coréen (hangul). Les taxis ne coûtent pas chers, si vous faites 2-3km, il vaut mieux prendre le taxi (ça coûtera moins cher que le bus – à partir de 2 personnes). Par contre pour faire de longues distances, le bus sera plus économique.
  • Préparez-vous à ce que ce soit un peu décevant vs. la vision qu’on vous vend de Jeju. Il y a des randonnées partout sur l’île, oui, mais tout est balisé, sécurisé, on n’est pas chez Koh Lanta 😀 Cela reste une destination particulièrement photogénique. Même les photos amateur que nous prenons sont trop belles, on dirait qu’on est au milieu de la nature, mais les routes sont plutôt comme ça :

Budget de transport total Tour du monde 2016 - 2017 - 21 pays traversés en 11 mois
Carnet de Voyage Séoul (Corée du Sud) #8 : Marché B2B, Palais Royal, Notre-Dame de Paris, Barbecues...
Anh

Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

All author posts
2 commentaires
  • Répondre Franck

    23 septembre 2018, 14 h 50 min

    Bonjour Anh,

    J’ai une question concernant la location de voiture à Jeju via Lotte Rent a car. Je vois qu’il faut un permis de conduite international délivré depuis au moins 1 an ! Je suis surpris car cette contrainte. J’ai un permis de conduire international délivré en juin 2018 et valable 3 ans. Ce n’est pas la peine que je tente de réserver via ce site ?

    • Répondre Anh

      23 septembre 2018, 15 h 14 min

      Bonjour, tentez quand même de réserver, vous ne perdez rien. Ce n’est pas clair si c’est un an d’expérience de conduite ou un an pour le permis international. Mais il faut avoir au moins 21 ans je crois.

Write a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.