Carnet de Voyage Kyoto (Japon) #5 : Kiyomizu-dera, Hokanji, Ishibei-koji, quartier de Gion

Aujourd’hui, nous revenons à Kyoto avec l’intention de visiter les deux temples célèbres que nous n’avons pas eu le temps de visiter la dernière fois : Kiyomizu-dera et Higashiyama Jisho-ji.
Mais très fatigués des visites intensives des derniers jours et accompagnés d’un petit rhume, nous nous levons seulement à 10h.
Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Voilà, on n’est jamais très fiers quand on ne part qu’à 11h de l’appartement alors que le projet initial est de prendre le train pour Kyoto à 9h30.

Rhalala… pour la peine, on propose à trois nomades digitaux rencontrés virtuellement sur Facebook, de se trouver dans un resto, histoire de se rencontrer en vrai, et se recroiser peut-être un jour, dans un autre pays.

Shirakawa

Nous visitons ensemble la rue de Shirakawa, dont j’ai vu une photo il y a des années. Dans ma tête, Kyoto ressemble à ça, du coup lors des 4 autres fois où nous sommes allés à Kyoto, j’avais l’impression de rater quelque chose, de ne pas avoir visité la ville que je voulais voir.

Je vous ai déjà dit que j’avais des obsessions, souvent injustifiées ?

Peu importe, c’est mon obsession qui m’a poussée à chercher l’emplacement de cet endroit et y aller 😀 Les gens, tapez « shirakawa south street » sur Google Maps, et allez-y !

Pas de geishas à l’horizon, mais les vieilles maisons et salons de thé du coin sont vraiment kawaii

Nous déjeunons ensemble et passons une éternité à papoter. C’est ça quand on se trouve entre français, c’est tellement important de manger, et prendre le temps pour manger.

Kiyomizu-dera

C’est donc seulement vers 16h qu’on décide de se bouger enfin pour nous rendre au Kiyomizu-dera. Le chemin y menant est bordé de boutiques de souvenirs, autant de tentations qu’il faut éviter pour visiter le temple avant sa fermeture à 18h.

Ce qu’on voit en arrivant

après avoir visité le bâtiment principal (pas pris en photo car il est en travaux), on aperçoit de loin un petit toit rouge, caché parmi les arbres. C’est beau, beau beau !!!

On a la vue sur tout Kyoto

Ohlala, si seulement j’avais la présence d’esprit de venir ici en plein full bloom de sakura !

Arrivés en haut, on voit ça :

Sur le chemin, il y avait des statues habillées d’un tissu rouge flamboyant. Apparemment, ces vêtements ont été offerts par les mamans dont les prières sont devenues réalité, ou qui viennent demander la guérison de leurs enfants malades.

 

Dernière photo avant de quitter ce lieu magique :

Je vous mets ici une photo trouvée sur Internet du bâtiment principal, s’il n’était pas en travaux.

Dès la fermeture du temple, les boutiques de souvenirs ferment aussi, je n’ai donc 0 tentation et je continue le chemin le cœur léger vers Hokanji…

Hokanji

Je crois qu’il y a plusieurs tours comme ça à Kyoto mais celui-ci, apparu au milieu des petites maisons, a un charme fou.

Ishibei-koji

Nous marchons ensuite vers la rue d’Ishibei-koji, apparemment la plus jolie rue de Kyoto. Je pense que certaines geishas y vivent, il y a aussi un salon de thé avec un mini jardin japonais magnifique !

Il est interdit de prendre des photos ou vidéos. La rue est étroite, et toute petite, les maisons sont trop trop belles. Et c’est d’un calme !!! Surtout à la fin de la journée comme ça….

… car tous les touristes attendent les geishas ici… sur la rue Gionmachi Minamigawa. Entre les lanternes, les taxis qui viennent chercher les geishas… ohlala je n’aimerais pas être geisha. C’est trop chaotique !

Sur ce, nous reprenons le train pour rentrer à Osaka, sans oublier de nous arrêter un long moment à notre onsen préféré à Osaka.

Je n’arrive pas à croire que ce sera notre dernière visite de Kyoto cette année, je pense qu’on y reviendra, c’est sûr ! J’aime beaucoup cette ville, on voulait y passer un mois mais les logements étaient tellement chers qu’on a décidé de se loger à Osaka et faire plusieurs aller-retours. Mais finalement se taper 2h d’aller-retour n’est jamais marrant et on est venus ici seulement 5 fois en un mois 🙁 la prochaine fois, en réservant un peu plus tôt, j’espère qu’on trouvera un airbnb à Kyoto.

 

Partie 2 : Conseils pratiques

Lisez les conseils et mes autres carnets de voyage à Kyoto ici : #1, #2, #3 et #4

Carnet de Voyage Osaka (Japon) #6 : Mes Restaurants Préférés
Un jour à Nara (Japon) : Tōdai-ji, Isuien Neiraku Museum, Yoshikien Garden, Kasuga-taisha shrine, les mochis et les Daims du parc de Nara
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.