[Test & Avis détaillé] reMarkable 2, la Tablette qui imite le Papier

Contrairement à ce qu’on pouvait imaginer, je suis beaucoup plus gadget que JB. C’est souvent moi qui achète des choses si je trouve que la nouvelle technologie est cool, et qu’elle peut nous faire gagner du temps de travail. Cependant, je suis loin d’être une early adopter. J’attends souvent les 2ème, 3ème versions… avant de me décider.

Récemment, j’ai découvert reMarkable 2, la tablette qui permet de prendre des notes, mais avec une sensation similaire au papier. Elle est très populaire au sein des ingénieurs et managers. Je l’ai donc achetée pour JB.

JB aime beaucoup prendre des notes. Il a tenté de le faire sur une tablette normale (iPad) mais le toucher n’est pas pareil, donc il a abandonné l’idée très vite.

L’avantage d’une tablette comme reMarkable 2, c’est la sensation papier qui est très agréable, combinée à tout un tas de fonctionnalités que ne permettent pas les bloc-notes en papier.

Ce post n’est PAS sponsorisé

reMarkable 2, qu’est-ce que c’est ?

reMarkable 2 est une tablette à encre électronique (e-ink) qui permet de prendre des notes, dessiner… mais avec une sensation similaire au papier. C’est aussi une liseuse électronique, avec la fonctionnalité supplémentaire d’annoter les documents.

Dimensions

C’est la tablette la plus fine au monde (4,7mm !), avec une utilisation principale : prendre des notes à l’aide d’un stylo (sans batterie).

Pourquoi il faut qu’une tablette soit aussi fine ?

Pour que l’écriture soit agréable. Si la main doit rester toute la journée sur une surface trop épaisse, vous risquez d’avoir mal au poignet. Or, 4,7 mm correspond à l’épaisseur de 49 feuilles de papier. Comme un petit bloc-note.

  • Elle fait 188.0 x 246.0 x 4.7 mm
  • Sachez qu’une feuille de papier A4 fait 210 x 297 mm
  • un iPad fait 174.1 x 250.6 x 7.5mm

Ainsi, reMarkable 2 est légèrement plus large qu’un iPad mais plus fin que n’importe quelle tablette et smartphone.

Je pense que RIEN, mais absolument RIEN, ne nous prépare à une telle finesse. C’est du JAMAIS VU !

Le look est tellement futuriste qu’on se croyait dans Minority Report avec Tom Cruise. Je l’ai achetée pour JB mais je l’ai finalement gardée pour moi car cette tablette a réveillé mon côté geek, je n’y peux rien. Désolée JB.

De gauche à droite : iPhone 6s, Kindle 10th, reMarkable 2

Les Specs

Dimensions187 x 246 x 4.7 mm
Poids403.5g (+20g avec le stylo)
RAM1 GB LPDDR3 SDRAM
Mémoire8 GB (mais en réalité, c’est 6.41GB utilisables, hors logiciel)
pas moyen d’insérer une carte micro-SD
Ecran10.3” monochrome (pas de couleurs)
Résolution : 1872 x 1404 px (226 DPI)
Technologie : E Ink Carta (partiellement)
Stylo (vendu à part)Sans batterie, ni pile
4096 niveaux de sensibilité
ConnectivitéWi-Fi 2.4GHz et 5GHz
Port USB-C pour un chargement plus rapide
BatterieBatterie Rechargeable (Li-ion)
Chargement via USB-C
3000 mAh
OSCodex (Linux)
Documents supportésPDF, ePUB
AutresMenu seulement en anglais
Pas de lampe
Apps dispos pour MacOS, Windows 10, iOS et Android

Le Toucher

La surface est un peu rugueuse, permettant justement une écriture « comme sur du papier ». Certains utilisateurs d’iPad ont collé un sticker rugueux sur leur écran pour imiter cette sensation, mais ce n’est pas suffisant…

Les embouts du stylo officiel de reMarkable ont été conçus pour que les embouts grattent l’écran de la même manière qu’un crayon sur une feuille de papier. Bien évidemment, l’écran est plus costaud que les embouts donc le stylo ne rayera pas l’écran. La texture de l’écran, la dureté des embouts… tout cela a nécessité des années de travail chez reMarkable pour trouver LA combinaison parfaite.

L’écriture

Car le point fort de reMarkable, c’est que l’utilisateur n’a pas à apprendre à écrire ou dessiner sur un écran, ni adapter son écriture pour la tablette.

Je m’explique : quand on écrit sur une tablette, que ce soit une tablette graphique ou directement sur l’iPad, les gestes sont un peu différents par rapport au geste qu’on aurait avec un stylo à bille. Essayez de signer avec un stylo sur iPad, votre signature paraîtra un peu tremblante, contrairement à votre signature sur papier. Ce temps d’apprentissage peut être court ou long selon les personnes, mais pour les artistes qui ont besoin de retrouver exactement le même style, ou des personnes pressées qui n’ont pas envie de devoir apprendre à écrire différemment sur une tablette, reMarkable est une solution magique.

Ecrire sur reMarkable ressemble beaucoup à écrire sur du vrai papier. Mettez le son ! et soyez indulgent par rapport à mon écriture. Ce n’est pas évident de filmer et écrire en même temps.

Ceci est possible grâce à la latence entre le moment où le stylo touche l’écran et le moment où l’écriture apparaît sur l’écran. L’écran est tellement réactif que la différence se mesure en micro-secondes (21ms pour être précis, le meilleur résultat sur le marché). Ainsi, le cerveau assimile vraiment l’expérience à une écriture sur du papier = latence courte + écriture qui ne change pas. Je ne sais pas si je me suis exprimée clairement, mais c’est mon interprétation.

Test : texte converti en PDF et en texte dactylographié

Ce que ça donne quand on exporte cet écrit en PDF plus tard. Le highlighter (surligneur) se transforme en jaune.

Et voici le même texte converti en texte dactylographié. Vous pouvez voir qu’il y a deux fautes, mais c’est déjà impressionnant compte tenu des traits manquants sur certaines lettres. Personnellement, ce n’est pas une fonctionnalité que j’utilise souvent car je tape beaucoup plus vite que je n’écris, mais si vous ne tapez pas vite, achetez la tablette tout de suite ahahah.

Voici un autre exemple de « convert to text ». Mon écriture est encore pire car je l’ai écrit dans l’avion. Voici ce qui est affiché sur l’écran, le texte converti sur reMarkable, et le texte converti envoyé par mail. Vous pouvez cliquer sur chaque image pour zoomer.

Les fonctionnalités que j’aime le plus

J’ai déjà listé ici les 22 fonctionnalités de reMarkable 2 à connaître + le manuel d’utilisation traduit en français et annoté par moi-même

Parmi ces 22 fonctionnalités, j’aime particulièrement :

  • avoir des templates : je n’écris jamais droit, donc avoir des lignes pour écrire est très appréciable. Il y a des modèles « check list », des agendas, partitions de musique…
  • la possibilité de convertir l’écriture manuelle en texte dactylographié.
  • la possibilité de souligner et écrire directement sur un PDF : avec mon Kindle, je peux souligner avec mon doigt, mais j’aime bien cette sensation de souligner avec un stylo, d’ajouter des notes, comme avec un vrai livre. JB l’utilise pour signer les contrats ou remplir les formulaires administratifs.
  • mettre un mot de passe pour que le device ne puisse être utilisé que par moi. Je ne suis pas parano, mais on m’a déjà volé un smartphone (où je n’avais pas mis de mot de passe). Depuis, je mets des mots de passe partout.
  • le mode Live View sur ordinateur (pour faire du live stream ou enregistrer une vidéo à partir de ce que vous écrivez / dessinez sur le reMarkable). Ce n’est pas super réactif, mais pour mon usage, ça suffit amplement (je suis sur Windows).
  • l’utilisation des calques et des sélections lasso. J’ai tendance à dépasser les cases quand j’écris. Sur un bloc-note, c’est problématique, car un tableau qui doit être contenu sur une page se trouve souvent débordé sur la seconde page. Avec reMarkable, si je déborde, pas de souci. Je sélectionne le calque ou le morceau de texte et je le redimensionne pour que ça reste à l’intérieur d’une page. Avec les calques, je peux montrer et cacher certains contenus (par exemple la traduction en français, pour me mémoriser d’une liste de mots en espagnol).
  • avec un bloc-note en papier, les notes sur le même sujet ne se suivent pas. J’ai plusieurs clients et le même client peut être à la page 3, 4 puis page 30. C’est difficile de retrouver les notes d’un ancien call. Avec une tablette comme reMarkable, les notes peuvent être organisées, par client, par projet… on peut ajouter des feuilles supplémentaires de manière illimitée, réorganiser ses notes, ce qui n’est pas le cas avec un bloc-note en papier.
  • ils ont le « palm rejection » c’est-à-dire que vous pouvez appuyer votre main sur l’écran pour écrire, sans laisser de trace
  • la gomme du stylo Marker Plus est vraiment bien. On dirait la gomme d’un vrai crayon, dans le sens où le trait est un peu plus flou puis disparaît complètement, comme avec une vraie gomme. Le sens du détail est extraordinaire. Elle est très sensible donc pas besoin d’appuyer trop fort non plus.
  • Les Markers officiels ont l’avantage d’être aimantés, donc peuvent être « rangés » sur le côté droit grâce à l’aimant.

Pour les super geeks, il y a un API non-officiel à disposition pour interagir avec le Cloud de reMarkable. Je trouve que cette tablette réveille le côté geek en nous. Vous avez aussi plusieurs hacks disponibles puisque le système est basé sur Linux. Voici le github correspondant. Attention, à chaque mise à jour, reMarkable supprime tous vos hacks donc faites régulièrement des back-ups. Les utilisateurs ont l’air d’apprécier les hacks de ddvk. J’ai regardé les screenshots et je trouve que l’interface après le hack est trop riche, pas assez minimaliste.

Mes usages principaux

  1. Prendre des notes et me préparer pour un call clients. J’organise mes notes par client et par projet. Cela me permet de consulter très rapidement avant chaque call où l’on en était la dernière fois et faire un mini plan des points à aborder lors du call
  2. Apprendre : je suis en cours d’apprentissage de l’astrologie. C’est un sujet complexe, avec énormément de nouvelles connaissances. C’est difficile à noter sur l’ordinateur car il faut utiliser beaucoup de symboles. Je lis mes livres sur Kindle, j’écoute les podcasts sur le smartphone et je prends des notes sur reMarkable 2. Puisque je lis plusieurs livres sur le sujet et chaque livre apporte un éclairage différent, j’aime le fait de pouvoir redimensionner mes anciennes notes pour ajouter des informations complémentaires sur la même feuille.
  3. Apprendre les langues :
    • Même si j’apprends bien sur smartphone, je trouve que parfois, j’ai besoin d’écrire plusieurs fois pour mieux mémoriser les nouveaux mots. Donc la tablette sert juste à enrichir mon vocabulaire. Je crée deux colonnes : en espagnol et en français. Pour apprendre, je cache le contenu d’une colonne et j’écris la traduction sur une troisième colonne. J’affiche ensuite la colonne cachée pour comparer les résultats.
    • J’ai également trouvé des livres électroniques où il faut faire des exercices de grammaire en écrivant directement dans les livres.
  4. Dessiner mon itinéraire de voyage. J’utilise Google Maps pour créer des itinéraires, mais je trouve que ce n’est pas toujours lisible. Je fais une capture d’écran de Google Maps, puis j’exporte (j’imprime) en format PDF. J’utilise reMarkable pour dessiner par-dessus (je ne sais pas dessiner c’est pour ça que j’ai besoin du calque Google Maps pour dessiner). Je cache le contenu du PDF ou je copie colle mon dessin vers une nouvelle feuille et voilà, on dirait que j’ai fait le dessin moi-même. Trop forte !
  5. Planifier mon itinéraire de voyage : avant, je le faisais sur Excel, mais c’est plus visuel avec un agenda sur lequel on peut gribouiller. J’aime beaucoup ce calendrier gratuit créé par la youtubeuse coréenne Sobac. C’est un pdf avec des liens vers les calendriers mensuels et hebdomadaires. La démo de ce pdf a été faite sur un iPad pro attention !!!!
  6. Créer des animations pour mes vidéos YouTube : grâce au Live View, je peux enregistrer l’écran. Cela me permet donc d’avoir des animations sympas pour mes vidéos en quelques minutes.
  7. Lire des PDF qui ne se convertissent pas bien en epub ou amz (aka qui ne se lisent pas bien sur Kindle). C’est le cas de certains magazines et e-books (le Routard par exemple). La mise en page ne permet pas de les convertir pour être lisibles sur un petit écran comme Kindle. La taille de reMarkable permet, justement, de mieux lire ces fichiers, car l’écran est plus grand et on peut zoomer à l’aide de ses doigts.
  8. On peut convertir des articles (pages web) en pdf via une extension et les envoyer vers le cloud reMarkable. Vous pouvez ensuite synchroniser la tablette pour les récupérer. C’est une fonctionnalité que j’utilise peu, car je le fais déjà sur Kindle. Mais si vous n’avez pas Kindle, ça peut être une fonctionnalité importante. OMG je ne le faisais pas souvent sur Kindle car ce n’est pas idéal pour lire de la documentation technique, mais sur reMarkable, je me suis envoyé de la doc technique (30 pages de specs et step by step) pour mieux lire sur reMarkable 2 et c’est absolument fantastique ! Notez ça : l’extension « read on reMarkable » et installez-le sur Chrome ASAP ! On peut s’envoyer le contenu en mode texte simple (PDF sans images) ou complet (PDF avec images, clic droit sur l’image de l’extension). Les utilisateurs d’autres e-ink sont trop jaloux car seul reMarkable l’a !

Note: vous pouvez voir que j’utilise peu reMarkable pour lire.
(1) J’ai déjà un Kindle avant l’achat du reMarkable donc j’ai vraiment la flemme de migrer tous mes ebooks sur reMarkable.
(2) j’ai de toutes petites mains et Kindle m’est plus léger (car en plastique). reMarkable est utilisé seulement sur une table pour moi.
(3) je m’endors régulièrement devant un livre, il vaut mieux que je lise sur Kindle, comme ça je peux le maltraiter et le faire tomber (du lit) sans qu’il ne se casse en deux. reMarkable 2, à côté, est quand même un bijou technologique, qu’on ne peut pas laisser traîner n’importe où.
Si vous aimez du matos increvable, reMarkable 1 est en plastique, et est plus costaud par contre. Mais bon, c’est une raison tout à fait personnelle. Je suis une tueuse d’ordinateurs et de téléphones. Ils tombent régulièrement avec moi, ou alors que je m’assois dessus par erreur (oups). JB ne me laisse même pas utiliser son iPad 😀

MAJ en Mai 2021, après 2 mois : Kindle a été revendu ! je vous explique pourquoi ici

Autres usages

  • Les étudiants scientifiques apprécient particulièrement cette tablette car ils peuvent caser une triple intégrale sur une seule ligne en redimensionnant leurs notes ahaahha.
  • Ceux qui doivent donner des cours à leurs enfants pendant le tour du monde ou pendant le confinement (bon courage !) vont adorer cette tablette. Ca ne leur fera pas mal aux yeux. Pour la robustesse et le poids, je vous conseillerais plutôt un reMarkable 1 pour les enfants. Ils ne peuvent pas aller sur Internet avec cette tablette et ne pourront qu’étudier. Ah ah ah ! (rire diabolique)
  • Beaucoup de retours positifs de la part des avocats aussi, car ils disent que certains juges préfèrent les voir prendre des notes au stylo, plutôt que les voir avec un ordinateur portable et les entendre taper bruyamment sur le clavier.
  • Les écrivains qui ne tapent pas vite apprécieront la tablette. Ils peuvent écrire à la main puis convertir en texte dactylographié directement sur la tablette. Ils peuvent corriger le texte directement sur la tablette via le petit clavier virtuel (en français) ou l’envoyer par email par ordinateur et le corriger sur l’ordi.
  • Pour lire et annoter les recettes ou instructions, c’est top aussi. Elle est très tendance chez les tricoteuses par exemple, pour afficher le tuto de tricot et compter le nombre de lignes/points. Les tutos de couture sont faciles à faire aussi grâce à reMarkable. Vous trouverez pas mal d’exemples d’utilisation de la part de pros du DIY sur Instagram.
  • Pour les développeurs : faire des schémas de BDD simples.
  • Je n’ai plus de piano mais si j’en avais encore, j’aurais utilisé reMarkable pour annoter les partitions. Et créer mes propres partitions aussi.
  • ceux qui ont besoin de templates spéciaux peuvent se créer des PDF customisés avec liens vers chaque page du document. J’aime beaucoup les lignes Seyes donc j’ai créé mon propre document (vous pouvez télécharger mon modèle en PDF ici, cadeau !). Si vous partagez ce template quelque part, merci de me citer comme source.
  • Apprendre à écrire : notamment pour les langues compliquées comme le japonais, le thaïlandais ou l’arabe. Beaucoup importent des templates comme ça en PDF, et travaillent leurs caractères en écrivant par-dessus. Certains apprennent la calligraphie de cette manière aussi (il y a aussi un template avec plein de / / / pour travailler la calligraphie directement dans reMarkable)
  • etc.

Bref, cette tablette est réservée à tous ceux qui aiment écrire et qui n’en peuvent plus de collectionner des dizaines voire centaines de bloc-notes en papier chez eux.
Et pour tous ceux qui doivent annoter les documents, signer des contrats ou remplir des formulaires à la longueur de la journée et qui ne veulent plus les imprimer, les signer puis les scanner.

La batterie

Malgré sa petite épaisseur, comme c’est une tablette à encre électronique, la batterie dure plusieurs jours. Si vous éteignez en plus le Wi-fi, il peut durer 2 semaines (avec une utilisation quotidienne de 2h). En réalité, ça dure plutôt 10 jours pour moi car j’ai besoin du Wifi pour synchroniser mes notes de temps en temps, mais c’est déjà parfait pour moi qui suis toujours à court de batterie sur l’ensemble de mes appareils. Pour info, le port de charge est un USB-C. Le câble est bien évidemment fourni.

Je vous recommande de garder et utiliser le câble officiel car certains utilisateurs ont signalé un temps de chargement plus long quand ils utilisent un câble non-officiel.

Attention, la prise n’est pas fournie, juste le câble. Je vous recommande de toujours le charger via l’ordinateur (1,5A max). Plus d’infos sur la batterie et comment la prolonger ici
C’est très important !

Les limites

Ces inconvénients ont été pointés du doigt par plusieurs utilisateurs. Ce n’est pas gênant pour quelqu’un qui travaille dans le web marketing comme moi. Mais si vous êtes designer, illustrateur ou chercheur à l’université, ça peut être bloquant pour vous :

  • le vietnamien n’est pas une langue supportée (zut!) le support de la langue vietnamienne est un top request (noooon je rigole). Mais l’arabe, le chinois etc. ne sont pas supportés (pas de conversion en texte possible).
  • les symboles ne sont pas compris. Le logiciel ne peut pas interpréter une partition de musique ou des formules mathématiques et les convertir proprement.
  • pas de lumière LED. En même temps, on ne peut pas exiger une batterie de plusieurs semaines + lumière + une épaisseur de 4.7mm. Même si mon Kindle a 4 LED, je préfère allumer une lampe externe pour lire car c’est mieux pour mes yeux.
  • PDF & EPUB :
    • on ne peut pas agrandir un PDF / EPUB en le lisant en mode paysage (comme sur un e-reader)
    • la lecture des fichiers EPUB est difficile, les fichiers epub ont l’air cassés. Il est recommandé de les convertir en PDF pour une lecture plus agréable. MAJ : les ePUB se lisent très bien désormais. Ils peuvent aussi être annotés
    • on ne peut pas exporter uniquement les annotations des pdf ou faire des recherches sur les annotations (car les annotations sur pdf ne pourront pas être converties en texte digital). Les annotations sont comme des calques. Il y a plusieurs hacks permettant d’exporter uniquement les annotations, mais si vous ne savez pas ce que c’est que Linux, oubliez !
    • Cependant, la fonction « recherche » sur le texte des PDF/EPUB marche très bien
    • on ne peut pas exporter les textes surlignés du PDF. Ce n’est pas une fonctionnalité qui me dérange car même si Kindle le permet, je n’ai jamais exporté les textes surlignés. Je trouve que hors contexte, les textes surlignés exportés tout seuls ne servent à rien car incompréhensibles.
    • pour certains chercheurs, le format est trop petit pour eux (ils auraient aimé avoir un format A4)
    • on ne peut pas ouvrir deux fichiers à la fois, par exemple : ouvrir un pdf puis un bloc-note côte à côte. Il faut switcher manuellement entre les deux fichiers, en faisant deux gestes (swipe haut en bas, puis clic sur l’autre fichier). Il y a un hack qui réduit ça à un seul geste.
    • les liens internes fonctionnent sur PDF mais pas sur ePUB. Pour EPUB, on a seulement accès à la table des matières via « page overview »

C’est une tablette pour écrire, donc ceux qui veulent juste lire seront plus contents avec un Kindle ou Kobo. Je n’en connais pas beaucoup qui ont besoin de gribouiller et prendre des notes sur leur exemplaire du Seigneur des anneaux. Comme on n’achète pas un iPad pour regarder uniquement la télé, puis reprocher ensuite à l’écran d’être trop petit, trop cher pour cette utilisation. C’est stupide !

Attention, en comparant les specs, beaucoup d’internautes sont attirés par des produits concurrents : Onyx Boox qui ont des fonctionnalités plus intéressantes pour la partie e-reader. J’ai discuté avec une personne qui l’a testé sur plusieurs semaines et elle me met en garde contre ce produit qui fait mal aux yeux au bout de plusieurs semaines de lecture. Son ami, qui a acheté le même appareil a eu le même souci. De plus, les utilisateurs ont signalé certains problèmes de protection de données et la présence des applications cachées qui font des trucs louches. Je n’ai pas d’action chez qui que ce soit, je mets juste en garde. Un autre produit fait chavirer le cœur en ce moment, c’est le nouveau Kobo Elipsa, mais personne n’est transcendé par son expérience d’écriture après avoir testé le reMarkable 2 : trop de latence et un écran trop épais, ça ne fait pas papier.

Continuons avec les limites :

  • on ne peut pas surfer sur Internet (c’est plutôt une fonctionnalité, permettant de rester concentrés et ne pas être distrait pas autres choses que la lecture et la prise de notes)
  • trois « couleurs » pour le stylo : noir, blanc et gris. Ensuite, c’est la sensibilité du stylo qui donnent des nuances de noir, mais on ne peut pas choisir exactement sa nuance de noir/gris.
  • pas de dessin vectoriel mais on peut exporter les notes en SVG et retravailler les calques plus tard
  • on ne peut pas imprimer depuis la tablette, sauf avec les imprimantes qui ont une adresse email propre.
  • pas possible de laisser un marque-page pour retrouver la page de la note qui va bien, ou de créer une table de matière pour navigation rapide. Perso, je fais à la mano, je dessine le marque-page dans un coin de la feuille. Dans le « page overview », on voit clairement les pages qui ont été marquées manuellement. Ou alors vous pouvez créer des PDF customisés comme moi avec table de matière pour accéder rapidement à une section.
  • Les calques : Dès qu’on ré-ouvre un fichier, même les calques invisibles sont de nouveau visibles. Le calque n°1 est par défaut le calque actif (et pas le calque précédemment actif lors de la dernière ouverture du fichier). On ne peut pas merger les calques (MAJ 2.8), ou en sélectionner plusieurs pour les redimensionner en même temps. Ces problèmes concernent principalement ceux qui dessinent beaucoup.
  • reMarkable 2 n’apprend pas à mieux interpréter votre écriture avec le temps. S’il a du mal à comprendre certaines de vos lettres, il aura du mal pour toujours. reMarkable 2 ne se base pas sur les modifications effectuées sur le texte converti, pour mieux convertir les prochains textes. J’ignore si c’est une fonctionnalité prévue dans le futur, mais cela fait 3 ans que rien n’avance de ce côté là.
  • pas beaucoup de choix de polices pour la lecture ePub. On peut importer sa propre police via SSH, mais en sacrifiant une des polices par défaut de reMarkable 2, via SSH. Certains utilisateurs le font pour mieux lire le chinois/le japonais/l’arabe…. personnellement je trouve que la nouvelle police (depuis la MAJ 2.6) Garamond suffit pour bien lire sur reMarkable 2. Ca rend très bien même pour le vietnamien.
  • Partie réservée aux geeks qui cherchent la petite bête :
    • pas possible de synchroniser les fichiers directement avec les Cloud tiers, comme Dropbox, Google Drive ou Evernote. Mais ce n’est pas gênant puisque le cloud de reMarkable fonctionne très bien.
      • On peut contourner le système en envoyant les notes vers une adresse email de votre choix. J’ai écrit moi-même un script pour envoyer gratuitement les notes de reMarkable vers Google Drive en utilisant un alias Gmail (lien). Sinon, à l’aide de l’app de l’ordinateur, vous pouvez convertir régulièrement les notes en PDF et les garder sur un dossier synchronisé avec Google Drive, OneNote, Dropbox etc. Easy.
      • Chez Evernote, la fonctionnalité de synchroniser des documents envoyés sur un email personnalisé est disponible (mais payante). L’avantage d’utiliser Evernote, c’est qu’on peut faire des recherches sur les écritures manuscrites. JB adore Evernote
      • Pour la synchro, les fichiers passent obligatoirement par le Cloud privé de reMarkable, qui est chez Google (The reMarkable cloud service is hosted on Google’s Cloud Platform and stored in Europe). Quelques hacks existent cependant pour activer la synchronisation automatique avec Google Drive, Dropbox etc. en transformant les fichier en PDF automatiquement mais pour des questions de confidentialité, il vaut mieux savoir lire et comprendre le code avant de les utiliser. Ou coder soi-même (c’est mieux).
      • De toute façon, les bloc-notes ou documents annotés sont en .lines ou .rm (extension propriétaire), càd que dans l’hypothèse où l’on peut les synchroniser sur Google Drive, Dropbox… on ne peut pas les ouvrir dans Google Drive, mais il faut utiliser un logiciel propriétaire pour les ouvrir et les exporter en PDF. Les autres e-ink avec synchronisation avec les clouds tiers ont exactement le même problème. Synchroniser les notes en PDF à chaque fois n’est pas idéal non plus car si le fichier se transforme en PDF automatiquement, on ne pourra plus modifier les annotations qui doivent être dans un format propriétaire. Vous voyez ce que je veux dire ?
    • pas possible de faire récupérer facilement et massivement les fichiers avec un simple câble USB-C.
      • il faut passer par le cloud de reMarkable (en utilisant de nombreuses app officielles de reMarkable, dispos pour ordi & smartphones)
      • Pour ceux qui ne veulent pas passer par le cloud, pour une question de confidentialité par exemple, il y a un moyen de récupérer proprement tous vos fichiers via le câble USB-C, sans connexion Internet avec un logiciel tiers (mais je ne garantis pas la qualité de ce genre de logiciels); ou un fichier à la fois via l’interface Web
      • Je ne suis pas vraiment contre le fait de ne pas pouvoir piocher directement via le câble. Comme je vous l’avais dit, on m’a déjà volé un smartphone auparavant et je deviens sensible à la protection de mes données. Si un jour quelqu’un me vole mon reMarkable, il ne pourra pas l’allumer (car protégé par le mot de passe). S’il branche la tablette à l’ordinateur, il ne pourra pas utiliser les fichiers tels quels sans avoir certains accès.
      • si j’ai un ami qui a un reMarkable, je ne peux pas lui filer un bloc-note écrit à la main, et éditable via clé USB.
      • par contre, il est possible de faire du drag & drop de fichiers pdf et epub via l’interface Web
    • pas de Kindle sur reMarkable. Normal, reMarkable n’est pas sur Android, et on ne peut donc pas télécharger l’app Android Kindle. Il existe de nombreuses solutions pour enlever le DRM des livres achetés sur Kindle, puis les convertir en epub pour les transférer et lire sur reMarkable. Les e-ink qui ont accès directement à l’app Kindle ne permettent pas d’annoter les livres achetés sur Kindle non plus, à cause du DRM. Bref, plus on creuse, plus on se rend compte des problèmes techniques évidents, que d’autres e-ink n’arrivent pas à surmonter non plus.
  • Problème résolu : service client non réactif : c’était quand ils étaient submergés sous les demandes. Début avril, je leur ai écrit pour poser une question toute bête et ils m’ont répondu en un jour ouvré
  • Problème résolu : délai de livraison long : ça, c’était avant. Désormais, le délai de livraison est entre 3 et 5 jours ouvrés.

Pour les non-geeks, le cloud de reMarkable fonctionne très très bien. Il suffit de télécharger les différentes apps officielles mises à votre disposition par reMarkable, et la question ne se pose même pas. Le même fichier sera disponible sur l’ensemble de vos appareils en quelques secondes.

JB adore glisser/déposer son contrat sur le cloud, le signer sur reMarkable et récupérer le pdf (contrat signé) directement sur son ordinateur pour l’envoyer. Plus besoin d’imprimer/scanner.

Quelques réflexions

J’attire votre attention sur le fait qu’il s’agit d’une tablette développée par une start-up norvégienne. Ce n’est pas un iPad, donc certes ça peut être frustrant de ne pas avoir des fonctionnalités très avancées, mais la tablette a pour fonction principale d’écrire et réfléchir sans être déconcentré par des milliers de notifications. C’est avant tout un bloc-note, en mieux.

Pour avoir travaillé pour une autre compagnie norvégienne pendant un an, je peux dire que les ingénieurs et développeurs norvégiens sont super compétents, mais ils aiment bien avancer à une vitesse prudente. Les norvégiens n’ont pas la même mentalité que les américains, ils aiment bien proposer des produits de niche car ils savent qu’ils n’auront pas les moyens pour devenir un Apple bis de toute façon.

D’après ce que j’ai compris, ils préfèrent consacrer du temps et de l’argent sur du hardware, pour créer une expérience d’écriture, comme sur du papier, hors norme (aucun compétiteur n’arrive à la cheville de reMarkable 2 pour le moment, même pas le reMarkable 1), combiné à la meilleure latence du marché, pour se démarquer complètement des autres au moins sur cette niche pour gratter des parts de marché. Ensuite, quand ils auront plus d’argent et de temps, ils vont améliorer la partie software, 10 fois plus facile.

Si on s’attarde un peu sur ce niveau de latence de 21ms, tout à fait remarquable, pour que notre cerveau commence à l’assimiler à du vrai papier (l’encre apparaît 21ms après le geste du stylo), même si reMarkable n’a pas donné beaucoup d’explications là-dessus, les pros du domaine nous indiquent que pour arriver à un tel niveau, il faut un modèle prédictif hyper puissant : par rapport à la vitesse, la pression du stylo, le système doit « deviner » le prochain mouvement, anticiper le geste pour être ultra réactif. Bien sûr, le système n’écrit pas à notre place. Même les fan boys d’iPad Pro, après avoir essayé reMarkable 2, trouvent cette latence remarquable.

Ainsi, tout ce temps de développement précieux est passé à améliorer la latence, au lieu de, je ne sais pas, créer une option pour tourner le PDF en horizontal (que même un Kindle de 60€ est capable de faire). Quand iPhone est sorti, tout le monde s’est plaint de sa batterie qui tenait à peine un jour, pendant que Nokia and Cie. font la course pour faire des téléphones avec des batteries qui durent 10 ans. Résultat : en 2021, qui utilise encore Nokia ? Nobody Les norvégiens semblent avoir choisi un objectif et une niche différents des compétiteurs.

Ce n’est pas pour rien que reMarkable 2 est considéré par Time Magazine comme une des 100 innovations de 2020 qui vont changer notre vie.

Après avoir lu les specs et retours des updates récents, je peux vous dire que chaque update est une grande réussite. Il n’y a qu’une ou deux améliorations à chaque fois, mais ça ne bugge pas et chaque fonctionnalité supplémentaire est grandement appréciée. Ca en dit long sur la capacité des développeurs chez reMarkable. Ils ne sont pas paresseux ou incompétents, ils ont juste d’autres priorités. Ce que j’aime beaucoup, c’est qu’ils essaient de déployer encore des updates pour reMarkable 1, ce qui veut dire que les early adopters ne seront pas abandonnés du jour au lendemain. Le jour où ils sortiront reMarkable 3, on n’abandonnera pas le reMarkable 2 à cause du software, mais à cause du hardware.

Cependant, il ne faut pas acheter une tablette pour son futur potentiel. Rien ne vous garantit qu’ils vont ajouter le handwriting to text pour le chinois par exemple. Ou si avoir une lumière LED est importante pour vous, clairement, ce n’est pas avec un update que soudainement vous aurez des LED sur votre reMarkable 2. Il est important de connaître d’abord vos attentes et usages. reMarkable 2 est pour les personnes qui veulent une expérience d’écriture sur un bloc-note en papier, mais en mieux.

Prix

C’est là que le bât blesse. Contrairement à ce que laissent penser les photos sur Internet, il faut acheter des accessoires. La tablette est livrée nue, sans stylo, sans housse de protection.

Nous sommes habitués à avoir des prix très compétitifs, grâce aux économies d’échelle des marques qui produisent de gros volumes. Mais dans le cas d’une start-up comme reMarkable, les coûts de développement et de production doivent être partagés sur un volume de produits plus faible. Je crois que reMarkable a vendu seulement 100 000 unités en 2020 vs. 56 millions d’iPad !

Pour acquérir un reMarkable 2, il faut payer :

  • 399€ pour la tablette nue

Lors de sa sortie, reMarkable 1 était vendu à 600$, donc le fait de bénéficier du reMarkable 2, avec une latence deux fois plus performante, à un tarif inférieur, aide déjà à faire passer la pilule.

  • Stylo (+ 10 embouts inclus) :
    • 59€ pour le modèle simple Marker, sans gomme => ce modèle est trop simple. Vous pouvez trouver moins cher et mieux sur Amazon. Ceux qui ont opté pour ce modèle regrettent beaucoup de ne pas upgrader pour le modèle Marker Plus car la gomme fait une énorme différence.
    • 99€ pour le modèle Marker Plus avec gomme => J’ai opté pour ce modèle et je l’aime énormément. Mais vous pouvez aussi trouver un stylo équivalent, deux fois moins cher, pas aussi bien par contre, si votre budget ne le permet vraiment pas (en même temps, pourquoi acheter une tablette de 400€ et économiser 50€ par la suite ? ne soyez pas cheap ! si vous êtes vraiment à 50€ près, achetez la reMarkable 1). Le Marker Plus est comme reMarkable 2. On pensait ne pas avoir forcément besoin parce que d’autres machines/fonctionnalités équivalentes existent pour moins cher, mais quand on l’a dans les mains, on comprend pourquoi il est indispensable. C’est le seul stylet de ce type à être magnétique et avoir une gomme aussi bien faite. Le stylet magnétique permet de l’attacher sans effort à la tablette. C’est impossible de trouver une copie exacte de ce stylet ailleurs.

Je vous indiquerai plus bas les stylos équivalents (pas aussi bien) mais moins chers pour un back-up. Cependant, les embouts de reMarkable ont été étudiés pour donner la sensation d’écrire sur du papier, donc vous pouvez acheter un stylo non-officiel, mais en utilisant des embouts officiels.

Le stylo est automatiquement fourni avec 10 embouts. Selon le site officiel, chaque embout dure entre 3 et 7 semaines. Cela est dû au grain de l’écran, qui est présent pour créer la sensation d’écrire sur du papier. Mais l’écran est plus dur que les embouts (pour que les embouts ne le scratchent pas) et les embouts s’usent avec le temps.

La marque nous indique comment changer les embouts. C’est trop astucieux ce petit morceau plastique !

D’après les retours sur Internet, si on n’écrit pas en appuyant comme des malades, chaque embout peut durer jusqu’à deux mois. Quand l’embout devient comme un « champignon », il est conseillé d’utiliser une lime à ongles ou un cutter pour lui redonner sa forme initiale. Si vous ne dessinez pas, je conseille le « fineliner medium » qui abîme peu l’embout. Le mode « pencil » ou feutre l’abîme énormément. Note : Le mien est toujours au top après 3 mois

Les embouts supplémentaires coûtent 14€ pour 9 unités et 39€ pour 25 unités sur le site officiel (+5€ de livraison, livraison après 5 jours ouvrés par DHL).

Personnellement, j’aime beaucoup le poids du Marker Plus mais j’aurais aimé que ce soit un peu plus épais (j’ai l’habitude d’utiliser des stylos à plume ou des feutres, c’est pour ça). J’ai donc acheté un petit bout de silicone (qui n’attire pas de poussière) pour rendre l’écriture encore plus agréable. 7€ sur Amazon (lien) Avec ce bout de silicone, le stylo peut toujours être attaché (légèrement) via aimants à la tablette. Comme je ne fais attention à rien, j’ai fait tomber le Marker Plus plusieurs fois et ce bout de silicone a amorti le choc et mon Marker Plus est comme neuf ahihihi

  • .Housse : je déconseille d’acheter les housses officielles. On peut trouver beaucoup moins chères et mieux faites pour 26€ sur Amazon
    • Housse simple : 79€
    • Housse magnétique : 99€ à 149€ (synthétique vs. cuir)

Le folio à 79€ est clairement hors de prix et il y a plein de housses de ce type sur Internet, ça ne protège que de la poussière et c’est tout. Si vous êtes branché DIY, poussez la porte d’une boutique de loisirs créatifs et en quelques minutes, vous aurez de quoi fabriquer le même pour beaucoup moins cher. Les autres folios sont bien design, parfaitement adaptés mais personnellement je les trouve toujours trop chers pour ce que c’est. Ca ne protège pas les coins, c’est la partie qui m’inquiète le plus car en cas de chute, ce sont les coins qui vont souffrir en premier.

Si vous voulez absolument ce folio magnétique, n’achtez pas la version officielle, sachez que sur Amazon, vous pouvez trouver la même chose pour 45€.

Perso, j’ai opté pour un autre protecteur, encore moins cher à 26€

Personnellement, avec les 40€ de réduction liés au parrainage, j’ai payé 458€ (tablette + stylo Marker Plus, avec gomme, 10 embouts inclus) + 26€ de folio trouvé sur Amazon = 484€ en tout. Livraison incluse, frais de douane inclus dans le prix. Tout inclus.

Le set que je recommandePrix
reMarkable 2 (tablette nue)399€
Marker Plus (avec gomme, incluant les 10 embouts)99€
Parrainage-40€
Coque Amazon26€
TOTAL484€

Vous pouvez encore payer moins cher (435€ en tout) en optant pour un stylo avec gomme équivalent (44$ ou 36€ livraison incluse depuis les Etats-Unis) chez Mobiscribe (utilisez le code CART10, je ne touche aucune commission avec ce code !), mais en achetant des embouts reMarkable 2 (14€). Ce n’est pas l’option que je vous recommande car Marker Plus, le stylo officiel, vaut vraiment son prix, et le parrainage de 40€ justement vous permet de faire ce petit effort supplémentaire. Mais chacun son budget (même si je continue à penser que c’est stupide d’acheter de la Rolls Royce pour finir avec des performances d’une Clio). Je vous donne plusieurs options c’est tout.

ProduitPrix
reMarkable 2 (tablette nue)399€
parrainage-40€
Marker tips (embouts reMarkable)14€
Stylo Mobiscribe (avec gomme) + livraison36€ (ou 44$)
Coque Amazon26€
TOTAL435€

Voici les photos de ma housse non-officielle (26€, lien Amazon) avec emplacement spécial pour le stylo. Je vous encourage vivement à acheter une coque / housse. Je ne sais pas à quel point reMarkable 2 est costaud (personne ne l’a fait tomber pour en témoigner) mais elle est très fine.

J’ai peur de l’abîmer ou de la tordre donc je me sens plus rassurée avec une fine coque mais rigide comme celle-ci. Le stylo peut toujours être fixé sur le côté droit de la tablette, ou derrière la tablette. Le design n’est pas parfait (le mode paysage est à l’envers.) mais pour le petit prix, et la protection des bords, je le trouve beaucoup mieux que la coque officielle.

Je n’ai pas choisi l’autre housse de la même marque car elle crée de l’épaisseur inutile au niveau de la partie blanche de la tablette et la rend beaucoup plus moche.

La copie conforme de la couverture originale coûte 45€. Je n’ai pas opté pour cette version non plus car je veux absolument protéger les bords.

Comme je prends l’avion très souvent, j’ai aussi acheté une housse de protection déperlante et anti-choc chez Tomtoc (lien Amazon) juste pour les déplacements. Le reMarkable 2 est toujours protégé par sa coque au-dessus. Double protection donc. Cette housse permet de ranger aussi les embouts, le câble, le stylo et même mon Kindle 6″ ou un iPad 9″7 ! Elle pèse 480g. C’est parfait si vous l’amenez avec vous au travail tous les jours ou prenez beaucoup d’avion comme moi. MAJ : il a fait Paris-Bangkok dans un bagage à main, sans aucun problème.

Il y a la version light à 340g (lien Amazon) mais c’est moins organisé et il faut garder le stylo magnétique collé à la tablette ou dans sa boîte d’origine (avec les embouts) pour plus de sécurité.

Où passer commande ?

J’ai passé commande directement sur leur site officiel. Non, ils ne vendent pas les reMarkable sur Amazon ou à la Fnac. Et il n’y a pas de reMarkable France, le site est uniquement en anglais. Il y a un drapeau français qui vous indique que vous voyez bien le prix pour la France.

Vous pouvez voir que si vous êtes aux Etats-Unis, le prix affiché est de 399$ mais en Europe, ils la vendent à 399€. Nous sommes plus chanceux que nos voisins anglais qui paient 399£. La différence est liée, entre autres, aux frais de douane (inclus dans le prix) et les différents taxes pour l’Europe. Je sais, c’est injuste. On ne peut pas payer 399 dollars et choisir une adresse de livraison en France. C’est comme ça.

Vous pouvez obtenir 40€ de réduction en demandant un lien de parrainage (referral link ou referral code) sur le groupe Facebook des utilisateurs reMarkable sur Facebook ici. Vous pouvez poster en français si besoin puisqu’il y a beaucoup d’utilisateurs francophones.

Une fois le lien reçu, cliquez dessus et vous verrez ce bandeau sur le site :

Vous verrez cette réduction directement sur votre panier.

J’attire votre attention sur les produits en vente sur les sites d’occasion. Si reMarkable 2 est protégé par le mot de passe, et un voleur vous revend une tablette volée, avec un mot de passe qu’il ne connaît pas, c’est la grosse galère. Donc si vous achetez en occasion, il vaut mieux pouvoir tester en direct, ou faire un call vidéo avec le vendeur, pour être sûr que ce n’est pas une tablette volée. Demandez une copie de la facture (avec un numéro de commande long comme le bras avec des tirets partout, c’est très utile si un jour vous avez un souci). Leur SAV est exceptionnel, ils remplacent les produits défectueux en quelques jours sans râler. Mais sans le numéro de commande, vous ne pourrez rien faire.

Puisqu’un voleur ne peut rien faire avec ma tablette, le mieux est de me la rendre. J’ai customisé l’écran de veille « reMarkable is sleeping » (via SSH) pour qu’il puisse me contacter (et se faire quand même payer lol). Avec mon numéro Whatsapp bien mis en évidence (et la photo de mon chat Rosalie en train de dormir).

Autres produits équivalents et moins chers

  • Embouts compatibles avec Marker & Marker Plus :
    • 10 unités pour 9,9€ (lien Amazon). C’est un embout de rechange d’urgence parce que ça arrive vite et sans frais de port, mais je vous recommande toujours d’utiliser les embouts de reMarkable qui ont été étudiés pour une expérience « comme du papier ». Ca ne se voit pas sur la photo mais l’embout de Wacom est un peu plus brillant. Ca glisse beaucoup plus que reMarkable, ça fait un peu plus « écrire sur du verre ». Ce serait vraiment dommage de passer à côté des embouts de reMarkable
    • 3 unités pour 12$ (lien Mobiscribe). Visuellement l’embout de Mobiscribe n’est pas si différent que ça de reMarkable 2 mais ça glisse un peu plus que reMarkable, ça fait moins papier je trouve, même si on retrouve toujours le bruit caractéristique
  • Autres Folio / Housse de protection :
    • Pour ceux qui aiment les housses en cuir traditionnel, il y a des artisans (grec, hollandais et ukrainien) qui font des housses sur mesure pour le reMarkable 2 en cuir véritable (lien Etsy, 140€ ou lien Etsy 2, 108€). La tablette est fixée au cuir grâce à un système de velcro. Il y a d’autres modèles en cuir, où le reMarkable est tout simplement posé sur du cuir, puis rangé en le glissant sous une sangle (lien Etsy 3, 80€). Comme c’est fait main, vous pouvez demander un modèle réservé spécifiquement aux gauchers ou ajouter l’option gravure personnalisée. Ces housses prévoient toutes un emplacement pour le stylo ainsi que les embouts. Du très bon travail. N’oubliez pas que c’est fait main donc la personnalisation est sans limite.

Ces stylos sont juste des stylos de back-up. Aucun n’égale l’expérience du stylo officiel, qui est magnétique.

  • Stylo avec gomme compatible avec reMarkable 2 :
    • Standler Jumbo (lien Amazon) pour 47€. Non compatible avec les embouts reMarkable. On peut quand même les faire entrer, mais il faut être doué en DIY : Il faut limer et élargir un peu le bout pour faire rentrer les embouts de reMarkable. Ce stylo est deux fois moins lourd que Marker Plus mais il a une texture plus cheap et une forme angulaire un peu comme un stylo à bille / crayon à papier. Beaucoup aiment ce modèle. Ce serait vraiment dommage de passer à côté des embouts de reMarkable car les embouts et l’écran ont été étudiés pendant 2 ans pour avoir l’effet papier. Opter pour un autre embout d’une autre marque, surtout l’embout caoutchouteux de Standler, c’est comme commander une télévision mais sans la télécommande pour payer moins cher. C’est du non-sens !
    • Stylet Boox (lien Amazon) pour 45€. A utiliser avec les embouts de reMarkable. La gomme fonctionne, mais il faut appuyer dessus pour l’activer. Ce stylo a l’avantage d’être un peu plus large que le stylo officiel.
    • MobiScribe E-Ink Stylus Pen Fine Tip Pressure Sensitivity with Eraser (lien Amazon US) pour $49 ou sur leur site officiel (+ 5$ de livraison vers la France). Vous pouvez avoir 10$ de réduction avec le code CART10 sur le site officiel, ce qui vous revient à $44, livraison incluse.
      • C’est le stylo que j’ai acheté en back up (pour avoir un stylo en plus au cas où le principal est perdu ou en panne). Ce modèle accepte les embouts reMarkable.
      • C’est le plus light de tous (3 fois plus light que Marker Plus). Forme angulaire aussi mais plus classe que Jumbo. On dirait un crayon à papier noir.
      • J’ai aussi utilisé un bout de silicone pour l’épaissir un peu plus.
      • Franchement, il est vraiment bien, mais je préfère la gomme de Marker Plus, car elle efface sans trop appuyer, alors qu’il faut appuyer le bout de gomme Mobiscribe sur l’écran pour l’activer.
      • le fait qu’il ne soit pas magnétique me gêne beaucoup car je ne sais pas où le ranger
      • C’est un excellent stylo de back-up. Son poids plume est agréable, et c’est super beau. Je préfère toujours l’utiliser avec l’embout reMarkable 2.
  • Stylos qui ont besoin d’un hack pour faire fonctionner la gomme :
    • Samsung S Pen (lien Amazon) pour 45€. Peut être utilisé avec les embouts de reMarkable
    • Lamy pen EMR (lien Amazon), un stylo allemand. Attention à utiliser les embouts de reMarkable sinon celui de Lamy va rayer l’écran. En plus, il faut installer un hack pour utiliser les fonctionnalités du bouton de Lamy. Je déconseille car ce hack change l’interface, c’est vraiment too much juste pour utiliser la gomme. Les utilisateurs aiment beaucoup ce stylo pour la sensation « stylo à plume » car il est très épais et de la même taille que les vrais stylos à plume chez Lamy, en plus d’avoir un bouchon.

Livraison rapide et gratuite

Avant, comme ils étaient encore en mode « levée de fond » + Covid, les premiers utilisateurs devaient attendre pendant des mois avant de pouvoir mettre la main sur leur tablette.

Désormais, reMarkable 2 est disponible à tout moment et peut être livré sous 3-4 jours ouvrés.

  • Commande passée le 14 mars. L’argent est débité le 15 mars.
  • Colis envoyé par DHL Express le 16 mars depuis Hong Kong
  • Colis réceptionné en France le 18 mars, sans aucun frais de douane

Conclusion

Ohlala. C’était long ! Merci d’avoir eu le courage de me lire jusqu’au bout.

Si le reMarkable 2 peut sembler au premier abord un gadget hors de prix, je ne regrette pas mon achat et je l’utilise au quotidien. Comme le dit l’adage : le prix s’oublie et la qualité reste.

C’est clairement le type d’achat dont on ne soupçonne pas l’étendue des possibilités avant de l’avoir et qui devient rapidement indispensable 🙂

Pour en savoir plus, lisez mes autres articles sur reMarkable :

Pour les tutos, n’hésitez pas à consulter les vidéos de reMarkable et les tutos sur leur compte Instagram


Note : je suis toujours enthousiaste quand je fais un review, car je ne fais que des reviews des produits que j’aime. Donc pour ceux qui ne me connaissent pas encore, mes reviews ne sont pas sponsorisés (malheureusement pour moi ahihihi).

Ma sélection de Housses de Protection pour reMarkable 2 : à partir de 26€
22 Fonctionnalités de reMarkable 2 à connaître
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    66 commentaires
    • Répondre NICOLAS

      16 juin 2021, 23 h 38 min

      Bonjour Ahn
      Petit retour après un mois.

      Je m’en sers quasi tous les jours et il a totalement remplacé mon besoin de papier et notes griffonnées sur divers supports.
      J’ai toujours le même embout qui ressemble un peu à un palmier que je reforme avec mes dents 😉 Bon aujourd’hui la fin est quand même imminente.

      Je m’en sers pour des notes organisées, mais aussi pour du vrac au fil de l’eau. A ce propos, on peut facilement sélectionner les pages qu’on envoie. Donc si j’ai une note de 50 pages, je sais que je pourrais extraire ce dont j’ai besoin pour transmettre. Ca m’évite de créer de multiples documents (en fait ça dépend des sujets).

      Je le prends au téléphone, même pour noter une micro information.
      J’ai pris le coup pour faire des schémas exploitables, la gomme est bien, j’utilise aussi l’outil de sélection pour faire un gros effacement : hop un cercle en 2/2, coupé, viré.

      Autonomie, je ne me rends pas bien compte, je ne focalise pas sur la batterie. Hier il était à 10% je l’ai mis en charge pour la 3° ou 4° fois pas plus.

      Dernière chose : je ne fais absolument plus attention à la technique, la latence, le contraste ou toute autre chose qui ferait que je suis ennuyé par une différence. Ce qui me fait dire que c’est un bon produit c’est que son fonctionnement se fait oublier, j’écris comme sur du papier, j’oublie que ça reste une tablette. Il y a probablement un peu d’habitude qui s’est installée, mais pas que…

      Pas de plantage réel, peut-être 2 reboots quand même sans comprendre pourquoi, mais sans avoir perdu d’information.

      Je suis content de ma housse minimaliste avec son « collant », elle est très fine et se plie complètement à plat ce qui me semble important pour mon usage.

      ++

      • Répondre Anh

        17 juin 2021, 4 h 19 min

        Wow merci pour ce retour super détaillé !
        La tablette a donc rempli sa fonction cad remplacer totalement le papier.

        Pour les embouts, je pense que la lime à ongles sera plus efficace et précise que les dents ahahah 🙂

        C’est super pour la housse, ça veut dire que le scotch à double face est de bonne qualité aussi.

        Bonne journée !
        Anh

    • Répondre CHRISTOPHE

      12 juin 2021, 11 h 34 min

      Bonjour
      Ayant acheté remarkable aujourd’hui sur un coup de tête (cela faisait des années que j’attendais une tablette reproduisant l’expérience de l’écriture sur papier), je stressais sur la pertinence de mon action.
      Votre article m’a particulièrement soulagé dans mon choix quelque peu irréfléchi, et donc inhabituel pour moi
      Merci

    • Répondre Stéphane

      6 juin 2021, 20 h 42 min

      Bonjour et merci beaucoup pour cet article aussi complet que passionnant.
      Vous vous adaptez à la pluralité de vos lecteurs en partant du néophyte au plus geek et vos conseils sont argumentés.
      Bref, je viens de l’acheter et c’est votre article qui m’a aidé à passer le cap. Je sais que vous n’êtes pas sponsorisée mais la marque vous doit au moins mon achat ;).
      Bonne journée.

      • Répondre Anh

        7 juin 2021, 5 h 53 min

        Merci Stéphane !
        Les commentaires comme les vôtres m’encouragent énormément à écrire d’autres avis. Pas seulement pour reMarkable mais d’autres gadgets également. J’espère que vous serez satisfait de votre reMarkable.

        Bonne journée !
        Anh

    • Répondre Laura

      3 juin 2021, 23 h 24 min

      Bonsoir Anh,
      Je vous remercie pour votre article si précis et précieux. J’aimerais acheter cette tablette mais n’étant pas inscrite sur FCB, je ne peux récupérer le lien de parrainage que vous évoquez. Accepteriez-vous de m’en adresser un ? Par avance, je vous en remercie. Laura

    • Répondre Alexis Brun

      27 mai 2021, 11 h 47 min

      Un grand merci pour votre article : précision et caractère méticuleux. C’est juste hallucinant. 😉 Un plaisir et surtout très utile.
      J’écris beaucoup de fiction (bloc notes et plume), je vous dirai si je suis définitivement conquis.
      Passez une bonne journée.

      • Répondre Anh

        27 mai 2021, 11 h 49 min

        Bonjour Alexis,
        C’est gentil d’avoir utilisé le mot « méticuleux » car j’aurais plutôt utilisé « obsessionnel » à la place ahahhah. J’aime trop cet appareil et j’espère qu’il saura vous séduire aussi.

        Bonne journée !
        Anh

      • Répondre Frederic

        29 mai 2021, 9 h 08 min

        Bonjour,

        un grand merci pour ce superbe article extremement détaillé et précis. Il m’avait donné envie de prendre la Rm2 mais en me renseignant un peu plus sur ces limitations j’ai en fait opté pour une boox onyx air. Mais, je continue à être attiré par la Remarkable, notamment car la qualité d’écriture semble bien supérieure. J’ai toujours du mal à me rendre compte si je pourrai m’adapter aux limitations (notamment en ce qui concerne le coté « reader » qui est important pour moi).

        Donc je me dis que la seule solution c’est de tester les 2 tablettes en même temps et je vais donc commander la RM2. Est-il encore possible d’avoir un coupon de réduction ?
        Merci.

        En tout cas, merci encore pour ce blog très instructif !

        • Répondre Anh

          29 mai 2021, 11 h 33 min

          Bonjour Frederic,
          Merci pour votre gentil commentaire !
          Je fais une pause d’envoi de code en ce moment car j’ai trop de travail. Vous pouvez demander un code sur le groupe Facebook ici : https://www.facebook.com/groups/177424916140887
          Pour Boox Onyx, comme mentionné dans l’article, on m’a fait remonter un problème d’écran qui fait mal aux yeux après plusieurs semaines de lecture. Prenez le temps de bien tester les deux tablettes.

          Bonne journée
          Anh

        • Répondre Tsipora ifrah

          10 juin 2021, 8 h 08 min

          Bonjour et merci pour toutes les explications que vous donnez.
          Comment fait-on quand on fait des dessins avec des couleurs ? Y a-t-il une fonctionnalité pour introduire de la couleur ou est-ce une fonction qui va être développée par la suite?
          Merci

    • Répondre Nicolas

      21 mai 2021, 7 h 47 min

      Bonjour Anh,

      Suite à mes débuts et essais, en particulier sur l’utilité de l’OCR sur la prise de notes, j’ai découvert quelques trucs qui ne sont, je pense, pas mentionnés sur les revues et videos.

      L’OCR fonctionne plutôt pas mal en fait, mais c’est la mise en page qui pose problème et ça donne trop de travail de reprise pour être utile.
      On se retrouve même à avoir des lignes inversées par rapport aux autres, des numéros ou « puces » qui ne se calent pas bien.

      Il y a quelques points cependant qui permettent d’améliorer considérablement l’expérience, essentiellement :
      – la ponctuation
      – l’espacement entre les paragraphes.

      Je te donne l’exemple suivant dont tu peux te servir pour illustrer un article.

      L’écriture n’est pas particulièrement soignée et je fais exprès d’avoir des reprises de lettres (dans EXEMPLE) pour souligner le point de l’OCR sur une note « live » sans effacement au fil de la prise.

      Document : https://www.tourdumonde5continents.com/wp-content/uploads/2021/05/notebook_ocr.pdf
      (uploadé par Anh)

      Et l’OCR correspondante :

      Voici UN EXEMPLE D’OCR

      Paragraphe 1. tout ce qui suit sera dans le même bloc. Sans retour à la ligne.

      Paragraphe 2. Le ». » que j’ai mis à la fin du paragraphe 1 Ainsi que l’espace, donnent un retour à la ligne tres important. Je peux ensuite faire une liste numérotée

      . 1. ce point est important
      . 2. ce point ne l’est pas.

      FIN

      En pratiquant de la sorte, il y a très peu (voire pas du tout) de travail de reprise. Dans l’exemple donné, seul le retour à la ligne entre le paragraphe 2 et le « Je peux » n’a pas fonctionné. Si j’avais mis un « . » plus gros, AMHA ça passait. Mais il faut montrer ce à quoi il faut faire attention.

      C’est, je pense, de la pratique à avoir. Chacun doit faire ses essais, la clef c’est l’aération et ne pas vouloir mettre trop d’informations sur une page.

    • Répondre Marine

      20 mai 2021, 22 h 35 min

      Mais quel article 🙂
      C’est tout simplement génial ! Depuis plus de 6 mois, je louche sur le reMarkable 2. Et puis il y a quelques jours, je me suis dit qu’il fallait que je me lance. Mais quand j’ai vu le prix des accessoires (housse + stylo) et réalisé malgré tout que j’achetais uniquement via internet sans jamais avoir essayé cette tablette, j’ai commencé à faire de la tachycardie :). Alors je suis allée sur le net et j’ai découvert la supernote, boox, bigme…. Là, j’étais en PLS, complètement perdue.
      Heureusement, il y a cet article et ces commentaires. C’est clair et réconfortant. Retour à l’essentiel. Et canon ces tips avec la housse Amazon et surtout l’offre de parrainage (je me suis précipitée sur le formulaire!!).
      C’est décidé, je saute le pas!!! Un grand merci Ahn.

      • Répondre Anh

        21 mai 2021, 2 h 39 min

        Bonjour Marine,
        Oui je comprends tout à fait votre hésitation, entre le prix et la multitude d’offres sur le marché, on se met à comparer les specs et ne comprend plus pourquoi reMarkable 2 avec ses specs aussi peu attirants, coûte aussi cher. C’est pour ça que des analyses techniques comme celles de Nicolas en commentaire ci-dessous, et les vrais retours d’utilisateurs satisfaits, sont importants.

        Bon shopping !
        Anh

    • Répondre Anaïs Bencivengo

      20 mai 2021, 16 h 50 min

      Bonjour et merci pour cet article extrêmement complet. Comme pour les autres commentaires, c’est votre article qui me fait sauter le pas. Je suis prof et donc je travaille là où je suis (salle de classe, salle des profs, mon salon…) et j’en peux plus de porter 15 cahiers en plus de mon ordinateur, entre les cours et les suivis de classe, mon agenda. Je pourrai y ajouter mes notes diverses : perso, asso, bref j’y vois l’outil idéal. J’espère être aussi enthousiaste après la réception ! J’ai hâte de recevoir mon code de réduction si l’offre est encore valable

    • Répondre Simoné

      19 mai 2021, 8 h 17 min

      Bonjour Anh,
      merci infiniment pour ce post : il est très utile, car très complet. De plus, en l’ayant écrit quelque temps après l’achat du Remarkable 2, le recul a été suffisant pour faire le tour des pour et des contre de la tablette.
      Au final, grâce à ton poste, j’ai pris la décision de me lancer et de procéder avec l’achat 🙂 Je pense que cet outil me sera très utile pour mon travail (je travaille dans un laboratoire de recherche), surtout pour centraliser toutes mes notes que pour l’instant se trouvent éparpillées sur de nombreux cahiers et feuilles éparpillées.
      Encore merci et félicitations pour le post !
      Simoné

      • Répondre Anh

        19 mai 2021, 9 h 33 min

        Bonjour Simoné,
        Merci beaucoup pour tes compliments.
        Je suis ravie que mon article t’ait permis d’avoir une idée précise de ce que peut faire/ne peut pas faire le reMarkable 2.
        Ta tablette va sûrement t’être utile au travail.

        Bonne journée !
        Anh

    • Répondre Nicolas

      18 mai 2021, 11 h 16 min

      Quelques éléments de réflexion techniques (et autres) pour les futurs acheteurs

      Déjà merci à Anh pour son article qui a participé à mon choix et pour son parrainage qui baisse quand même la facture. Ma commande est passée, j’attends l’avis d’expédition.

      Pour ceux qui ne voient pas le lien, il suffit de passer le curseur sur « ce formulaire » pour constater que c’est un lien. Anh devrait le mettre en gras ou en couleur pour qu’il soit plus facilement repéré.

      Les écrans Eink

      Eink (société) c’est un quasi monopole, ils ont la technologie et les brevets associés. Les évolutions ne sont pas si fréquentes et le « steps majeurs » n’ont pas été très nombreux depuis le départ. Ils vendent des kits de développement et les fabricants achètent les modules en fonction de leurs besoins. Du coup, il n’y a pas vraiment de compétition, les disruptions sont peu nombreuses et peu participent conjointement au développement.

      Cependant des constructeurs comme Sony font avancer le schmilblick avec E ink (développement en cours pour l’été 2021) et parfois des petites start-up com Remarkable apportent des idées nouvelles et techniques qui permettent d’améliorer les performances techniques.

      Le passage de l’écran Eink de « liseuse » à « l’écriture » n’est pas forcément récent, ce qui l’est plus c’est la considérable amélioration des performance par rapport aux modules livrés tels quels par Eink qu’ont fait les développements particuliers. Ainsi Remarkable, qui utilise la technologie Eink Carta (2013) à la base, a complètement modifié les drivers et quelques éléments hardware pour arriver à la première proposition de 2017. A cette époque ce travail a même surpris Eink parce que la performances dépassaient ce qu’ils pensaient possible, en particulier sur la latence générale. Je pense que ce qu’ils appellent « Canvas » 1 ou 2 c’est du Carta + driver propres + surface d’écriture propre et peut-être d’autres trucs… mais ça demande à être précisé.

      Pour la concurrence qui utilise les mêmes modules Eink « prêt à l’emploi », soient ils ont un développement similaire à celui de Remarkable avec une technologie supplémentaire propre, soit ils font appel à des technologies Remarkable (licence), soit ils utilisent les modules tels quels. Difficile de réellement savoir la réalité. Ce qui est certain c’est qu’il existe une réelle différence entre ceux qui utilisent les modules tel quels et les autres. Il ne faut pas se faire avoir par un discours marketing.

      2. Latence

      Il faut noter que la latence est un combiné de la latence d’affichage d’un écran et d’un moyen d’écriture associé à la performance des processeurs et drivers qui font tourner l’ensemble.

      Affichage

      Pour les écrans habituels (comme LCD) déjà l’affichage de tout ou partie de l’écran est fait par un rafraichissement général. Et c’est la fréquence d’affichage qui détermine la latence entre ce qui doit-être affiché et ce qui est affiché. Pour parler d’un concurrent largement cité, l’iPad, il y a une différence entre les iPad « normaux » qui ont une fréquence d’affichage à 60Hz et ceux « Pro » dont la fréquence est de 120Hz. Dans le premier cas on a déjà plus de 16ms de latence rien que pour l’affichage et dans l’autre on est à un peu plus de 8ms.

      Pour les écrans e-ink on ne peut pas vraiment comparer. Leur taux de rafraichissement est plutôt mauvais (450ms pour un rafraichissement complet pour un écran Cartas). C’est ce qu’on constate sur une liseuse ou un support d’écriture quand il y a un effacement « total » ou qu’on passe d’une page à l’autre.

      Mais le principe fait que l’affichage partiel est beaucoup plus rapide. Ca se passe en « local » une zone modifiée s’affiche bien plus rapidement qu’un rafraichissement général. C’est là que le savoir faire joue et qu’un boite comme Remarkable arrive à tirer son épingle du jeu par rapport au module de base.

      Stylet/Moyen d’écriture

      Là encore plusieurs technologies. Celle employée par les pros, les graphistes etc c’est la technologie EMR de Wacom (résonance électromagnétique). C’est le support (tablette) qui émet le champ, le stylet est passif (pas d’alimentation propre), une bobine+noyau est excitée et modifie le champ général. La fréquence est de 531kHz je pense. La latence du dispositif est inférieure à 2ms, mais ça va monter en fonction du driver, de « fonctions » demandées (inclinaison…)

      Ca tombe bien, toutes les bonnes tablettes en écriture (dont la Remarkable) incorporent le système Wacom EMR (module écran, probablement intégré de base chez Eink sur le Carta).

      Dans le cas de l’iPad, l’apple Pencil 2 a une fréquence de 240Hz (4ms). Fonction de sa gestion bidirectionnelle (« tu es où ? » « je suis là ») et de sa gestion, la latence est annoncée à 9ms pour certaines applications apple, mais les tiers ont 4ms de latence supplémentaire minimum. Et ça peut monter sur certaines applications gourmandes (photoshop).

      Et donc au total, la mesure qui est rarement présentée et qui est celle qui intéresse c’est combien de latence au total ?

      Dans l’idéal, avec un iPad Air, on aura donc mini 25ms de latence théorique et 17ms pour un iPad Pro. Je pense que c’est l’ordre de grandeur. A voir après en fonction de l’application utilisée. D’autres technologies peuvent arriver dans ces mêmes eaux. Disons que parler d’environ 20ms est raisonnable pour les dispositifs les meilleurs avec de bons écrans 120Hz. Je peux me tromper, mais c’est une réflexion générale « anti-pub » pour éviter de se faire bluffer par des annonces trompeuse (idéales ou faisant abstraction des taux de rafraichissement).

      Pour les Remarkable, à partir du firmware 2.6 il y a des changements.
      La version 1 est mesurée à 43ms et la 2 à 23 ms (pour 21 ms annoncés).
      Le Remarkable 1 reste un des tous meilleurs appareils sur le marché (s’ils sont réellement mesurés sans discours publicitaire) et le 2 est tout simplement le meilleur.

      Ca change quoi ?

      Disons que 43ms c’est à peu près la fréquence de l’oeil entre 2 images. Donc ça correspond à 1 image perçue de retard. Et pour les 23 ms c’est presque 2 fois mieux, on est plus dans la zone de confort de visionnage. Mais il reste le lag effectif perçu entre ce que le cerveau détecte comme « faire », par rapport à l’image perçue.

      Actuellement le Remarkable 2 est vraiment le meilleur en Eink. Je pense que le step futur c’est pour la fin de l’année du côté de chez Sony qu’il faut regarder, mais une fois mesuré ça ne veut pas forcément dire que ça sera plus performant.

      Reste la nouveauté française chez Bookeen, la Notéa. Là ils annoncent 15ms, mais sans se référer à quoique ce soit. On ne sait pas s’ils parlent de l’écran ou de l’expérience totale. En tout cas les démos qu’on peut voir sur Youtube (et qui ne se concentre pas vraiment sur la création de note) montrent un lag visible qui me semble supérieur à la Remarkable (et variable en plus, ce qui amène le point Android développé ci-après)

      3. Le système d’exploitation et le « moteur »

      On l’a vu plus haut les applications, le système et aussi le processeur peuvent changer la donne.

      En gros on a sur le marché les système LCD (iPad…) et Eink. Et pour les Eink il y a surtout du Linux (développement interne) et de l’Android.

      Le choix du Remarkable c’est de se séparer de tout ce qui est « autre » que l’expérience d’écriture.

      Perso ça me va bien car j’ai déjà plein d’objets connectés, à commencer par mon téléphone qui gère tout (ou trop de choses). Mon besoin c’est le même qu’avoir un bloc note, je me fiche qu’il fasse de la musique ou me donne des notifications. Mieux : je n’en veux pas !

      Et j’ai aussi des liseuses et je sais très bien que c’est quasi inexploitable pour aller sur internet, vraiment, je préfère sortir mon téléphone ou mon ordi. Donc en Eink, je ne trouve pas intéressant (pour le moment) tout ce qui est autre qu’expérience de lecture et écriture.

      Donc il reste le choix d’Android ou d’un système développé sur Linux.

      Android j’ai sur certains objets connectés (télé par exemple). Je sais très bien que l’expérience utilisateur varie en fonction du nombre et de la gourmandise des applications qui tournent. Si j’ai Youtube, Mycanal et Netflix qui sont ouverts en même temps, je sais que la télé n’est pas au top (parfois elle reboot d’ailleurs). Donc sur un système simple ce n’est pas forcément ce que je recherche. Je suis plus dans le monde Apple et je ne vois pas ce qu’une application Android sur une tablette va vraiment m’apporter. Pire j’ai plutôt tendance à préférer un petit système Linux dédié dès que j’ai besoin d’une fonction supplémentaire (exemple streaming musique…)

      Donc le fait que chez Remarkable le hardware soit léger par rapport à un compétiteur qui veut faire tourner Android et des applications Google play ne me dérange pas du tout, bien au contraire.

      D’ailleurs le hardware du 1, plus léger que le 2, n’empêche pas certains trucs d’aller plus vite sur le 1.
      On est probablement plus dans l’économie, la recherche de performance énergétique avec la version 2.

      Le fait qu’ils développent leurs propres drivers Linux et font évoluer petit à petit leur proposition me va bien. D’ailleurs le firmware 2.7 est sorti et apporte enfin le clavier français (à compléter sur l’article 😉 )

      Et si ça ne va pas assez vite, ça reste du Linux et il existe une communauté qui développe des petites applications ou des fonctions pour ceux que ça intéresse.

      Bref le parti pris me va bien.

      Reste le prix…

      Ce n’est pas donné pour un truc qu’on voudrait voir ressembler à un iPad.

      Sauf que l’iPad je ne suis pas fan, je préfère le portable (ça pourrait changer) et que j’ai déjà essayé en écriture et que ça ne me plait pas. Le principal élément qui me gêne ce n’est pas vraiment la latence (bonne voire très bonne aujourd’hui), mais la distance entre le verre et « l’endroit » où le trait se dessine. Ce cap est bien plus réduit sur les écrans Eink et la latence d’un Remarkable 2 devient comparable.

      En plus il faudrait que je désactive tout mon compte et mes notifications sur l’iPad pour avoir une expérience d’écriture « papier » sans être dérangé. Alors l’iPad en serait réduit à une fonction, qu’il ferait pour moi moins bien et avec moins d’autonomie que le RM2. Je préfère vraiment passer à une tablette dédiée dont le but est la prise de notes.

      Et si la concurrence en donne plus pour environ le même prix ? Déjà avec 40 euros de parrainage c’est plus comparable,, ça se joue alors à +/- 50 euros. Et je préfère largement avoir un système Linux et soutenir ceux qui ont contribuer à faire évoluer la technique que de faire entrer Android dans des endroits de ma vie où il n’a pas à être 😉

      Et l’expérience de commande ?

      Là ça se voit que Remarkable n’est pas un géant…. Un petit email de confirmation de commande et 2 jours plus tard, toujours pas une information d’expédition 😀
      On est sur un marché de niche, mais je trouve que ça pourrait-être meilleur dans le monde dans lequel Amazon nous a habitué et qui permet lui de commander son nouveau concurrent français. Mince, il faut être convaincu quand même pour commander chez les norvégiens (bonjour à eux, j’ai plein de souvenirs d’Oslo et de Molde. La pêche à la morue de nuit c’était quelque chose).

      Et ma commande ?
      la tablette
      Le stylet avec gomme
      Pas de housse…

      J’ai commandé une housse sur Amazon (que je reçois elle aujourd’hui).
      Ce n’est pas celle de Anh, mais celle toute fine qui « colle » (à peine plus chère). Les américains ont l’air de dire qu’elle va bien et respecte le poids et la ligne du Remarkable 2. Les aimants de fermeture ne gênent apparement pas. On verra…

      • Répondre Anh

        18 mai 2021, 11 h 44 min

        Wow, c’est un véritable article que vous me faites là, merci infiniment Nicolas ! C’est superbe, j’ai appris beaucoup de choses.

        Merci pour vos suggestions d’amélioration, je viens de les intégrer dans l’article. reMarkable 2 attire les passionnés, c’est sûr !

        J’ai parlé de votre Bookeen Notéa à un fan d’eink, et il affirme qu’effectivement Android sur une tablette eink n’est pas forcément une bonne idée car les applis tiers ne sont pas toutes conçues pour un usage e-ink. Comme vous l’aviez mentionné dans un autre mail, la latence avait correcte sur les bloc-notes mais dès qu’on passe sur les pdf, ce n’est plus la même chose.
        A part Koreader qu’il essaie de me faire installer sur reMarkable depuis des semaines, il affirme que rM2 est presque parfait tel quel.

        Je vois de quelle housse vous parlez. Effectivement c’est une très bonne option, si on accepte de coller son reMarkable à la coque.

        J’espère que vous recevrez rapidement le lien DHL. Il y a des rumeurs comme quoi ils regroupent toutes les commandes et les envoient une fois par semaine (mardi ou mercredi).
        Anh

        • Répondre Nicolas

          18 mai 2021, 14 h 10 min

          Merci, mais en me relisant les fautes sont un peu déplorables… on ne peut pas éditer ? 😀

          Quelques trucs en plus :

          – regarder les news côté Linfiny = partenariat Sony/Eink. C’est à mon sens le « gros » qui peut faire évoluer la technologie. A ce jour ils sont aussi sur les solutions Eink Carta / Wacom, le développement semble prendre la voie Android OS et c’est de ce côté qu’on pourrait voir des applications plus spécifiques aux écrans Eink voir le jour. On ne peut pas exclure non plus qu’ils arrivent à améliorer l’UX avec Android (ce qui ne semble pas être le cas des produits actuels Eink/Android)

          – l’iPad Pro aura toujours pour moi un train d’avance pour des usages spécifiques, voire pro, surtout dans un environnement Apple (et pas que). Quand on pense que les dernières évolutions intègrent un Lidar et font tourner des logiciels allégés de plus en plus proches des applications et besoins professionnels, je pense qu’ils feront partie demain des outils réellement pro. L’évolution du matériel créé l’usage. En architecture je vois bien un iPad Pro devenir un outil « participant » au BIM par exemple. Quelques infographies et artistes commencent a en avoir un usage convainquant (par rapport à d’autres tablettes réputées). Ce n’est que le début. Il reste certes un produit « tout public » mais ça évolue vraiment. Même les performances des derniers M1 sont bluffantes. Pour un « vieux » comme moi qui aime avoir son portable sur les genoux ça ne répond pas encore à mon besoin, à cause du clavier…

          Mais les écrans e-ink ont indéniablement apporté un confort de lecture par rapport aux écrans émissions traditionnels. Je passes des heures sur mon Mac, je peux y lire des informations, regarder des videos, écrire au clavier. Mais je n’ai jamais pu y lire un livre. Pareil sur iPad. Avec les e-ink il y a vraiment eu un gap de confort de lecture, une réelle alternative au papier. Et pour l’écriture c’est pareil. On s’habitue à écrire sur l’iPad, l’expérience est de plus en plus convaincante d’ailleurs, MAIS ce n’est pas « papier ». C’est une vraie chance d’avoir aujourd’hui des solutions performantes en e-ink. Marché de niche, certes, cher, aussi parce qu’il n’y a pas vraiment d’économie d’échelle et que c’est avant tout du développement qu’il faut bien rentabiliser.

          Et pour moi, si je veux bien croire qu’un iPad (ou équivalent) remplacera de plus en plus le besoin en ordi, en relations sociales et en applications diverses, autant la technologie en e-ink n’est pas encore au niveau pour supplanter l’ordi. Ca évolura peut-être, on voit déjà les codeurs chercher à remplacer des écrans LCD par des e-ink, mais ça reste sur des besoins spécifiques. Pour moi l’e-ink connecté, l’e-ink Android, ça reste du marketing pour ne pas faire peur. Le meilleur e-ink Android n’arrivera pas de sitôt à remplacer un iPad, il ne faut pas rêver.

          Pour tous ceux qui hésitent trop par peur d’avoir un système trop spécifique et fermé. Alors il vaut mieux choisir un iPad ou une Surface. Pour les autres qui ont déjà un ordi, un smartphone, une montre connectée… qu’apporte de plus un autres système connecté ? Il ne remplacerait JAMAIS un de ces éléments. Un iPad peut remplacer un ordi, voire un téléphone même, mais pas une tablette e-ink, impossible.

          C’est donc une question de besoin spécifique et de réponse à ce besoin spécifique.

          Quel est-il ? Ecrire / Lire ou Lire / Ecrire et rien d’autre…

          L’expérience de lecture du Remarkable n’était pas la meilleure ? Vrai, ça s’améliore il me semble. Anh qui vend son Kindle c’est un signe. Perso j’ai la première Kobo et la deuxième génération (avec le contraste amélioré). J’ai commencé à lire sur la première Kobo alors que l’expérience de mise en forme de lecture n’était pas top. Et j’y suis arrivé. Après il faut reconnaitre que la mise en page a apporté un confort supplémentaire, plus comparable au livre. Et ça la Remarkable le fait aujourd’hui. Le gadget de faire une recherche Google en e-ink, ça ne dure qu’un temps. C’est une fonctionnalité que je n’ai même plus l’idée d’utiliser. Une liseuse reste une liseuse… L’éclairage ? Moins agréable à l’usage que d’allumer une lampe. C’est pratique, mais pas vraiment important pour moi. Donc ce n’est pas particulièrement nécessaire sachant que ça coûte en poids et en énergie.

          Et pour l’écriture ?

          Le clavier n’a jamais supplanté les notes papier. J’ai toujours un bout de papier sur lequel griffonner. Un coin de table, un sous-bock, une enveloppe, un verso de courrier sur lequel je ne peux m’empêcher de dessiner ou noter des trucs, faire un schéma. C’est ça que je recherche dans l’écriture sur un Remarkable. Tout regrouper, tout pouvoir récupérer et surtout pas d’organiser ma vie et de remplacer Siri (que j’ai déjà eu du mal à adopter).

          C’est avant tout le besoin de remplacer le bout de papier qui me motive, le besoin de virer le nombre de documents « sans-titre » dont je me sers pour prendre des notes pendant un appel téléphonique ou une réunion. Mes blocs-notes sont de vrais foutoirs, j’essaie de déchirer les pages pour les regrouper, mais je n’ai jamais réussi à les remplacer par des notes au clavier… Je m’envoie des mini-mails aussi comme pense bête, ça j’aimerais aussi arrêter.

          Donc ce besoin d’écriture plus « centralisée » motive l’achat. Aujourd’hui j’ai le sentiment que c’est la Remarkable 2 qui y répond. Je me trompe peut-être. Mais comme je n’ai pas réussi non plus à remplacer mon ordi par un iPad, alors je sais que l’iPad deviendrait un élément supplémentaire pour l’écriture, tout comme un Remarkable. Le Remarkable va en revanche totalement prendre la place de mes Kobo, j’en suis certain.

          Dernière chose… j’aime bien le sudoku, mais si jamais il y en avait un sur le Remarkable, alors ce serait inévitablement une distraction 😀 J’ai beaucoup d’espérance sur l’usage d’un objet qui n’apporte aucune distraction, ce serait une première depuis bien longtemps. Il faut oser quand même lancer un produit comme ça, quelque part ça me parait psychologiquement bon pour moi.

          Et puis quand même un hors sujet puisque j’ai dérivé vers la psychologie : je suis passé à l’Apple Watch il y a quelque temps. Je ne croyais pas à ce truc, mais ça répond en fait à plein de besoins cachés. Déjà : poser son téléphone. Une notification sur l’AW c’est bien moins contraignant que sur le tel, on regarde et on agit que si c’est important (et on vire plein de notifications débiles, ça se paramètre). Ensuite le fait de ne pas prendre son tel pour répondre à un appel par exemple empêche de le conserver ensuite et de faire autre chose avec… On apprend à utiliser Siri pour répondre à un message, sans se retrouver à aller ouvrir Facebook ou autres. Bref… une AW participe au sevrage et ça m’embête car je suis amateur de belles montres et que je trouve l’AW très moche 😉 Et demander à Siri de rajouter un rendez-vous dans calendrier ou de cliquer sur un lien reçu par mail sera toujours infiniment plus rapide que la même chose faite à la main dans n’importe quel autre « device »…

          • Répondre Anh

            18 mai 2021, 16 h 19 min

            Non vous ne pouvez pas éditer mais moi si. Envoyez-moi le texte corrigé par email, et je peux l’updater si vous voulez.

            Effectivement, la clé est de connaître ses besoins. Vous avez fait une parfaite analyse de ce que vous voulez/ne voulez pas.

            Certains sont attirés par le côté gadget de reMarkable, alors qu’ils n’ont aucunement besoin d’écrire. Et ils commencent à le comparer avec tout un tas de devices qui ne sont pas comparables.

            Certains concurrents de reMarkable proposent aussi des fonctionnalités qui s’apparentent aux usages d’une tablette Android. C’est très bien sur le papier et les critiques viennent souvent de cette comparaison théorique des features absents chez RM et présents chez les autres. Comme une checklist qu’il faut cocher.

            Pour Apple Watch, je vois tout à fait ce que vous voulez dire. Il y a plein de gadgets comme ça, qui répondent aux besoins pas encore exprimés, et puis on ne s’en passe plus.

            • Nicolas

              20 mai 2021, 18 h 02 min

              Reçu aujourd’hui.

              Donc expédié réellement (dans les mains de DHL à HK) le mardi et réception en France le jeudi via Cologne et Bruxelles, comme le suivi d’Anh plus haut.

              J’ai juste testé rapidement :

              – quelques pages de gribouillage et dessin
              – une note (réelle)
              – un upload d’epub

              Je dirai :

              – que c’est la meilleure expérience d’écriture que j’ai eu sur un device de ce genre, vraiment. Je n’écris pas vraiment « au dessus » de la tablette, elle est souvent inclinée (comme je fais avec du papier) et je n’ai pas du tout la sensation de « distance » entre la surface et l’écriture comme je peux l’avoir avec un iPad. Très très bien et la latence est conforme à ce que j’attendais, c’est à dire très acceptable en écriture.

              – que l’OCR fonctionne sur des notes simples mais que c’est la cata sur ma prise de notes habituelle (soit je dois revoir ma méthode, soit mon écriture hiéroglyphique, soit je m’en passerai). MAIS si j’écris une page, même mal, ça fonctionne correctement donc je garde un peu d’espoir.

              – que l’affichage d’un epub me convient, c’est parfaitement lisible pour moi et peut remplacer mes vieux Kobo, reste à voir comment ils vont se classer, si le dernier ouvert monte au début et si la page en cours est la première à s’ouvrir… Pas assez joué avec pour le savoir. J’ai mis 250-300 epubs et ça ne prend quasi rien comme place.

              – que je ne dessine pas sur un bloc note pour faire de l’art, mais des croquis et que l’expérience me convient tout à fait. Je peux faire un crobard technique « à ma manière ». Au niveau du dessin et particulièrement avec le « crayon », la latence ressentie est un peu plus élevée qu’à l’écriture (à cause de la vitesse, du nombre de fois où on reprend le trait et des effets du crayon) mais c’est parfaitement acceptable pour moi.

              J’ai collé mon Remarkable dans la housse OLAIKE (sur Amazon.fr)

              Le passant pour le stylet était un peu étroit, j’ai « fait » le trou avec un bic et là c’est bien. Cette housse me semble très bien pour qui cherche un truc léger, très fin, qui ne dénature pas la tablette et présente un emplacement sur le stylet. On verra à l’usage si ça ne se décolle pas ou autre… Les aimant ne gênent pas et bloquent le rabat déplié qui revient sous le support pour créer une surface absolument plate et sans plis, ça mérite d’être souligné.
              Elle devrait coûter 10 euros à peine, elle n’est pas vilaine (et a un toucher « peau » mais plastique. A 32 euros (et peut-être moins fonction des coupons), ça reste bien plus abordable que les « Folders » de la marque, réputés pour ne pas bien résister, ne pas avoir d’emplacement pour le stylet et se détacher au niveau de la fermeture magnétique.

            • Anh

              20 mai 2021, 19 h 06 min

              Merci Nicolas pour votre retour très détaillé, encore une fois.

              Si la première impression est déjà aussi bonne, j’ai confiance pour la suite.

              Enjoy!
              Anh

    • Répondre Etienne MARCHAL

      15 mai 2021, 10 h 31 min

      Bonjour,

      Un mois après mon achat, je tiens à dire ici à quel point j’en suis satisfait !
      Votre article m’a convaincu de passer du rêve à l’action et j’en suis tous les jours heureux !

      J’utilise la reMarkable 2 dans de très nombreuses situations, dont voici quelques exemples :
      – Dans le cadre professionnel :
      – Prise de note, comptes-rendus (je transfère beaucoup sur OneNote, en impression de
      fichier ou texte converti)
      – Lecture et annotations de tous documents de travail convertis en PDF
      – Lecture et annotations de ma veille professionnelle (via plug-in sur mon navigateur
      notamment)
      – Dans le cadre personnel :
      – Lecture eBooks et articles
      – Ecriture de lettres à mes proches
      – Dessins
      – Dossier spécifique « Espagnol » (j’apprends la langue) avec un dictionnaire téléchargé
      en PDF, mes notes de cours du soir, des PDF d’exercices fournis par le professeur, etc.
      – Un notebook spécifique pour mes démarches administratives (avec les notes
      d’échanges téléphoniques, les coordonnées des contacts utiles, les rappels, etc.)
      – Je viens de faire un carnet de mon voyage d’une semaine à Séville puis Madrid en
      utilisant les différentes fonctionnalités (dessins, copier-coller, changement de taille,
      etc.) et modes d’écriture (notamment calligraphy pen, pencil, marker et highlighter),
      le rendu est assez chouette

      Comme le dit Anh, la tablette pousse à apprendre, lire et réfléchir.
      L’objet est tellement agréable et intuitif d’utilisation, complet et épuré à la fois, qu’il prend rapidement une place importante. C’est un support exceptionnel à la réflexion. On peut se laisser aller à l’écriture automatique ; on s’autorise plus facilement des erreurs (effacement facile, comme le déplacement, le changement de taille ou la copie d’éléments) et de ce fait on écrit plus, on expérimente sans crainte.

      Je précise que je suis convaincu par la conversion du texte manuscrit en texte dactylo ! C’était une de mes sources d’interrogation principales car honnêtement, j’ai une écriture assez illisible… Eh bien la reMarkable2 « me lit » très bien, à ma grande surprise. Les noms propres lui résistent, essentiellement, mais j’imagine que c’est pour la simple raison qu’elle ne dispose pas d’un dictionnaire de sigles et de noms…

      Bref, je recommande également chaleureusement l’achat de cette tablette !
      Etienne

      • Répondre Anh

        16 mai 2021, 12 h 15 min

        Bonjour Etienne,
        Je vois que vous avez testé et maîtrisé toutes les fonctionnalités principales de reMarkable 2. Ca fait plaisir !

        Effectivement, le « convert to text » est étonnamment précis. On se demande comment ils arrivent à deviner plein de mots illisibles.

        Vous avez bien raison de mentionner la possibilité d’expérimenter sans crainte, s’autoriser plus d’erreurs qu’avec un bloc-note.

        Avant l’achat, je ne comprenais pas comment les gens pouvaient être aussi accros à une tablette, mais maintenant je saisis son côté sentimental et indispensable. C’est vraiment un outil pas comme les autres.

        Anh

      • Répondre WAUTERS

        20 mai 2021, 8 h 11 min

        Bonjour Etienne,

        Je serais intéressé de savoir comment tu transfère sur one note ?
        Et quel plug in navigateur tu utilise ?

        Car ce sont aujourd’hui ce sont les deux éléments qui me retienne pour effectuer mon achat

    • Répondre Etienne MARCHAL

      15 mai 2021, 8 h 12 min

      Bonjour,

      Je me permets ce message pour vous faire part d’une petite remarque inspirée par le mois écoulé depuis mon premier commentaire à cette discussion. Comme ce fut la première réaction à cet article extrêmement qualitatif d’Anh, j’ai été, depuis, notifié de tous les commentaires laissés.

      Le travail d’Anh m’avait semblé augurer d’un fil de discussion de qualité, où on aurait pu trouver les retours d’utilisateurs, une sorte de communauté francophone permettant d’éclairer les personnes intéressées. Très fan de ma tablette reMarkable2 dès les premières utilisations, ravi d’en découvrir régulièrement de nouveaux modes d’utilisation possibles, disponible pour en échanger, je trouvais top d’avoir peut-être trouvé un espace pour faire part de mes propres premiers retours et impressions sur ce produit, alimenter cette discussion, poser d’autres questions…

      Mais au lieu de cela, ce fil s’est retrouvé quasi exclusivement embouteillé de demandes (légitimes, et dont j’ai d’ailleurs moi-même bénéficié avec plaisir) du parrainage permettant de bénéficier de la remise de 40 euros…

      Suis-je le seul à trouver cela un peu dommage ?
      Serait-il possible de réorienter les échanges de façon à les décorréler des « considérations achat/promo » ? ^^ Peut-être que cela pourrait se faire à la suite de votre autre article ? https://www.jesuisdigitalnomad.com/avis-tablette-e-ink-remarkable-2-apres-un-mois-dutilisation/

      Voilà, aucune attaque personnelle, ce message n’est motivé que par mon appréciation du produit reMarkable2 et du travail d’Anh, qui m’avait définitivement convaincu et avait entraîné mon achat immédiat, après plusieurs semaines d’hésitation…

      Bien à vous,
      Etienne

      • Répondre Anh

        15 mai 2021, 8 h 50 min

        Bonjour Etienne,

        Vous avez bien raison. La modération des commentaires est de mon ressort et si j’ai laissé passer quelques demandes suite au formulaire cassé, désormais il n’y a plus aucune raison pour que les gens demandent le lien de parrainage en commentaire alors qu’un formulaire simple et fonctionnel est prévu pour cela. Moi-même, j’ai été gênée de devoir parrainer les gens à la longueur de la journée, sur mon temps personnel, sans que les personnes ayant reçu le lien ne daignent dire « merci » ou « bien reçu ».

        Je suis contente que vous soyez toujours aussi ravi de votre achat. J’ai eu l’update 2.7 et reçu mon stylo mobiscribe (dont j’ai pris quelques photos).

        Ce qui m’impressionne c’est que cette tablette me pousse à apprendre, à lire et à réfléchir. Alors que je possède des produits beaucoup plus onéreux que ça, c’est le seul à me donner vraiment envie d’aller au-delà de mes capacités et c’est là la vraie valeur de cet outil.

        Et vous, avez-vous trouvé de l’inspiration pour écrire plus depuis la réception de votre remarkable ? Êtes-vous ravi du « convert to text » ?

        Anh

    • Répondre Quentin

      13 mai 2021, 16 h 21 min

      Merci Anh pour ces explications détaillées
      Vous m’avez convaincu!!
      Vous pouvez m’envoyer un lien de réduction svp?
      Merci beaucoup.

      Quentin

    • Répondre Julien

      13 mai 2021, 13 h 31 min

      Super article, très complet et étayé !

      Ca me permet de lever les derniers doutes quand au prix de cette Remarkable 2, surtout en ce qui concerne les accessoires (folio principalement). Ce n’est jamais évident de savoir si un accessoire est utile quand on a pas de recul sur l’utilisation d’un produit.

      Et la cerise sur le gâteau, c’est la possibilité de vous demander un parrainage ^^
      Super initiative !

      Hâte de lire les prochains tests.

      Julien

      • Répondre Anh

        13 mai 2021, 18 h 04 min

        Bonjour Julien,

        Merci beaucoup pour votre retour.
        Effectivement j’ai commandé la tablette sans folio mais dès que j’ai vu sa petite épaisseur, je me suis jeté sur Amazon pour lui trouver une coque de protection 🙂

        J’ai trop dépensé dernièrement pour sortir d’autres « tests et avis » mais promis, dès que j’ai un gadget à partager, je ferai un article dessus.

        Anh

    • Répondre Jeanne Figueras

      10 mai 2021, 8 h 00 min

      Bonjour, merci pour cet article très complet. Pourriez-vous m’envoyer un code de parrainage ? D’avance grand merci.

      • Répondre Anh

        10 mai 2021, 8 h 13 min

        Bonjour, c’est envoyé mais j’ai déjà ajouté dans l’article un lien vers le formulaire à remplir pour ce genre de demandes (je le marque pour les suivants).

        Veuillez passer par ce lien svp.

        Bonne journée !
        Anh

    • Répondre Cecile Yvon

      8 mai 2021, 6 h 54 min

      Bonjour. Merci pour votre article très complet qui me décidé à acheter Remarkable 2. Si vous pouvez m’envoyer le lien de parrainage ça serait super!

      Cordialement
      Cécile

    • Répondre Rémi

      30 avril 2021, 9 h 33 min

      Bonjour Anh,

      je vous remercie pour ce test très complet, qui m’a aidé à me décider. Je ne comprends pas très bien comment fonctionne l’interface du cloud de reMarkable. Y a-t-il un accès à un gestionnaire de fichiers (de notes) via le Web ?
      Les vidéos que vous avez indiquées sont très précieuses pour comprendre le fonctionnement. Je n’avais pas compris qu’on pouvait aussi utiliser son doigt pour cliquer sur tel ou tel bouton de l’interface. Mais est-ce que cela ne crée par des problèmes quand on a les doigts qui traînent sur l’écran, qui laissent des traces (écrites) à l’écran ? Quand j’écris avec le marker, est-ce que je peux laisser la paume de ma main toucher l’écran, comme quand j’écris dans un bloc-note ?

      Enfin, je ne reçois aucun lien pour les 40 € de parainnage. Est-ce normal ? Pouvez-vous me parrainer ?

      Merci et encore bravo pour ce post.

      Rémi

      • Répondre Anh

        30 avril 2021, 9 h 41 min

        Bonjour Rémi,

        Le cloud n’est accessible qu’à travers les applis fournies par remarkable (ordi, ios et android).

        On peut utiliser son doigt pour toucher les boutons de l’interface mais ne peut pas dessiner avec son doigt ou sa paume. Je vous invite à faire des recherches sur les stylos EMR.

        Le formulaire a été cassé pendant plusieurs jours, je ne sais pas pourquoi. Maintenant ça fonctionne de nouveau, vous pouvez vous inscrire pour recevoir le lien de parrainage.

        Bonne journée !
        Anh

    • Répondre BERGER David

      28 avril 2021, 19 h 35 min

      Bonjour,
      j’aimerais s’il vous plait recevoir le lien de parrainage que vous proposer.
      J’ai essayé d’inscrire mon mail sur le formulaire plus haut, sans succès.
      Merci

      Cordialement

      • Répondre Anh

        28 avril 2021, 20 h 02 min

        Bonjour,
        Je vous l’ai envoyé par email.
        Je ne sais pas pourquoi le formulaire ne fonctionne pas.
        Sur Windows + Chrome, il fonctionne pourtant 🙁

        Anh

    • Répondre Mga

      26 avril 2021, 9 h 49 min

      Bonjour,

      Merci pour cet article, le plus détaillé trouvé sur internet à ce jour !
      Pouvez-vous me parrainer ?

      Merci
      Bonne journée
      Mga

    • Répondre Sophie RIEUX

      23 avril 2021, 8 h 39 min

      Hé ben voilà, je l’ai reçu, c’est vraiment super top. installation ultra simple.
      je vais l’utiliser de plus en plus et je ferai un retour.
      j’adore la fonction envoi de mail des notes!
      et comme j’écris pas trop mal, il arrive bien à transformer mes notes en document.
      pour le moment, je suis conquise

    • Répondre Niko

      22 avril 2021, 20 h 22 min

      Bonjour Anh,
      Merci pour ce compte-rendu particulièrement complet.
      Pour un usage boulot, ça pourrait être très utile pour moi pour remplacer les nombreuses notes que je prends au quotidien. Mais à mon sens il manque une fonction essentielle : la possibilité d’assigner des tags aux notes !!! Comment faites-vous pour retrouver une note précise, lorsque celles-ci commencent à s’accumuler avec le temps, dans différents dossiers ? Car il me semble que seul le titre peut être utilisé pour la recherche. Je suis curieux de connaître votre avis à ce sujet.
      Merci pour votre retour et très bonne continuation !
      Niko

      • Répondre Anh

        22 avril 2021, 20 h 48 min

        Bonjour Niko,

        Cela fait plus d’un mois que j’ai mon reMarkable donc on ne peut pas dire que je croule sous mes notes.
        Elles sont organisées par client, puis par projet et pour le moment je m’en sors.

        Je pense que la clé est d’être organisé au quotidien, et tout de suite bien ranger les bloc-notes ou quick sheets, plutôt que d’attendre une future recherche manuscrite ou marque-page qui n’arrivera jamais.

        Anh

        • Répondre niko

          22 avril 2021, 22 h 13 min

          Merci pour votre retour rapide !
          Au delà de son. esthétique et son ergonomie minimaliste qui me séduit beaucoup, cette tablette me serait fort utile pour mes notes et autres croquis. J’hésite encore à franchir le pas…!
          Très bonne continuation

    • Répondre Sophie RIEUX

      19 avril 2021, 14 h 37 min

      Bonjour Anh,
      Moi aussi, je suis vietnamienne d’origine, et je me demandais au début de ton article pourquoi tu insistait sur cette langue….

      J’hesite à acquérir cette tablette, mais j’avoue que mes notes éparpillées partout sur mon bureau, avec des feuilles, que je perds, cas cahiers par centaines, ça devient compliqué.
      Je suis comme toi dans l’univers du marketing digital.

      Est ce que ton bon de réduction de 40 € est toujours valable?

      Merci
      et à bientôt

      • Répondre Anh

        19 avril 2021, 14 h 41 min

        Bonjour Sophie,
        Ahahaha oui c’est une blague, une sorte d' »inside joke ». C’est pour me moquer des gens qui critiquent reMarkable 2 pour l’absence de fonctionnalités dont personne n’a besoin.
        Oui le bon de réduction de 40€ est toujours valable, ils ont réactivé le système de parrainage récemment, donc je pense que tu as encore quelques mois pour réfléchir.
        Je t’envoie le lien par email.
        Anh

    • Répondre Etienne MARCHAL

      13 avril 2021, 14 h 03 min

      Juste pour vous remercier de votre réponse extrêmement claire et exhaustive à mon dernier commentaire/mes questions !

      Je suis définitivement conquis.

      Très belle journée et continuation !
      Etienne

      • Répondre Anh

        13 avril 2021, 14 h 09 min

        Je vous en prie !
        Bienvenue au club

        Anh

        • Répondre Etienne MARCHAL

          15 mai 2021, 10 h 30 min

          Bonjour,

          Un mois après mon achat, je tiens à dire ici à quel point j’en suis satisfait !
          Votre article m’a convaincu de passer du rêve à l’action et j’en suis tous les jours heureux !

          J’utilise la reMarkable 2 dans de très nombreuses situations, dont voici quelques exemples :
          – Dans le cadre professionnel :
          – Prise de note, comptes-rendus (je transfère beaucoup sur OneNote, en impression de
          fichier ou texte converti)
          – Lecture et annotations de tous documents de travail convertis en PDF
          – Lecture et annotations de ma veille professionnelle (via plug-in sur mon navigateur
          notamment)
          – Dans le cadre personnel :
          – Lecture eBooks et articles
          – Ecriture de lettres à mes proches
          – Dessins
          – Dossier spécifique « Espagnol » (j’apprends la langue) avec un dictionnaire téléchargé
          en PDF, mes notes de cours du soir, des PDF d’exercices fournis par le professeur, etc.
          – Un notebook spécifique pour mes démarches administratives (avec les notes
          d’échanges téléphoniques, les coordonnées des contacts utiles, les rappels, etc.)
          – Je viens de faire un carnet de mon voyage d’une semaine à Séville puis Madrid en
          utilisant les différentes fonctionnalités (dessins, copier-coller, changement de taille,
          etc.) et modes d’écriture (notamment calligraphy pen, pencil, marker et highlighter),
          le rendu est assez chouette

          Comme le dit Anh, la tablette pousse à apprendre, lire et réfléchir.
          L’objet est tellement agréable et intuitif d’utilisation, complet et épuré à la fois, qu’il prend rapidement une place importante. C’est un support exceptionnel à la réflexion. On peut se laisser aller à l’écriture automatique ; on s’autorise plus facilement des erreurs (effacement facile, comme le déplacement, le changement de taille ou la copie d’éléments) et de ce fait on écrit plus, on expérimente sans crainte.

          Je précise que je suis convaincu par la conversion du texte manuscrit en texte dactylo ! C’était une de mes sources d’interrogation principales car honnêtement, j’ai une écriture assez illisible… Eh bien la reMarkable2 « me lit » très bien, à ma grande surprise. Les noms propres lui résistent, essentiellement, mais j’imagine que c’est pour la simple raison qu’elle ne dispose pas d’un dictionnaire de sigles et de noms…

          Bref, je recommande également chaleureusement l’achat de cette tablette !
          Etienne

    • Répondre Etienne MARCHAL

      13 avril 2021, 13 h 39 min

      Bravo et merci beaucoup pour cet article extrêmement complet, Anh !
      Merci également pour le bon de réduction. Je pense acquérir la reMarkable 2 bientôt, je suis long à l’achat, aussi…

      Un point, sur lequel je cherche des informations sans en trouver assez : le « handwritting-to-text »… Sans hacks, que pensez-vous de cette fonctionnalité telle qu’elle a été conçue initialement ? Peut-on transformer et sauvegarder plusieurs pages ? Peut-on retravailler un texte ? Est-ce adéquat pour un travail journalistique ou d’écrivain ?

      Mille mercis pour les éventuelles précisions que vous voudrez bien apporter à ce point ! Et très belle continuation, merci pour votre blog!
      Etienne

      • Répondre Anh

        13 avril 2021, 13 h 53 min

        Bonjour Etienne,
        Merci pour ces questions pertinentes, j’adore !

        Le handwriting to text fonctionne sans hack.
        Cependant, la conversion se fait du côté du cloud de reMarkable, et pas en natif, càd que sans Wifi, on ne peut pas convertir le texte.

        On peut effectivement transformer et sauvegarder plusieurs pages. Il suffit juste de sélectionner toutes les pages qu’on veut convertir. Ensuite, le texte sera affiché avec un séparateur pour signaler à l’utilisateur que c’est un texte obtenu à partir de plusieurs pages de notes.

        On peut ensuite corriger le texte à l’aide du clavier de la tablette.

        D’ailleurs, une vidéo YouTube de la marque l’explique très bien : https://youtu.be/DeCfK8VQ5lo

        Cependant, on ne peut plus par la suite enregistrer le texte sur la tablette. Il faut obligatoirement l’envoyer par email.

        C’est-à-dire qu’une fois le texte converti et corrigé sur reMarkable, il ne sera plus sauvegardé, plus modifiable, et seul l’email envoyé garde la trace de ce que vous avez écrit.

        Pour un travail journalistique ou d’écrivain, je pense que c’est possible. Cependant, il vaut mieux séparer les chapitres pour que la conversion se fasse plus rapidement. Personnellement, je n’écris pas beaucoup et n’ai pas de problème de vitesse de conversion, mais les écrivains semblent avoir un peu du mal quand les notes dépassent les 100 pages.

        Ensuite, comme je tape plus vite que j’écris à la main, personnellement je n’utilise pas reMarkable pour écrire les articles de mon blog par exemple, mais juste pour prendre de petites notes.

        J’espère que ma réponse a été claire.
        Anh

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.