Notre Premier Voyage à Amsterdam (Pays-Bas) : Carnet de voyage

Après avoir bien profité de la fête des tulipes, JB et moi décidons de passer un long week-end (3 jours) à Amsterdam. C’est la première fois que nous visitons cette ville.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Logement

A cause du prix très élevé des hôtels et Airbnb à Amsterdam, nous séjournons à l’écart du centre-ville mais juste à côté d’un métro. Ainsi, nous pouvons aller au centre en seulement 15 minutes. Voici le lien Booking de notre hôtel, il faut compter 200€/nuit en haute saison et 167€ le reste du temps. Les espaces communs de l’hôtel sont très beaux, j’y vais souvent pour lire.

Ou alors vous vous éloignez vraiment du centre, et faites l’aller-retour en train jusqu’à Amsterdam.
Je vous recommande vivement l’hôtel IntercityHotel (lien Booking, 111€/nuit) qui est juste à côté de l’aéroport. Vous avez des trains qui vont à Amsterdam en 13 minutes pour 4,9€. Ou alors, optez pour Haarleem, qui n’est qu’à 20 minutes en train d’Amsterdam et pas loin des tulipes. On vous recommande cet hôtel pas loin de la gare (135€/nuit).

Carte de transport

Prenez une carte de transport illimité (1, 2, 3 jours…). Ca vaut le coup car cela permet de parcourir toute la ville à la recherche des coins qui vous plaisent, et les musées sont un peu loin du centre. Il n’est plus possible d’acheter des tickets directement au chauffeur, donc allez à la gare centrale, et achetez à la machine des tickets GVB : 1 jour pour 18€, 2 jours pour 24€ et 3 jours pour 30€.

Les habitants se déplacent principalement en vélo, ou alors ils ont des cartes avec du crédit dessus. Ainsi, ils badgent en montant et en descendant. Mais si vous avez une carte illimitée, pas besoin de badger en descendant.

Amsterdam, une ville harmonieuse

Curieusement, la fête des tulipes ne semble pas venir jusqu’à Amsterdam car on ne les voit quasiment pas. Cependant, la première fois que je mets les pieds à Amsterdam, je suis saisie par la beauté de la ville. Déjà, la gare est énorme et très belle vue de loin. Il y a une harmonie indéniable dans ces maisons étroites colorées, au style flamand.

La première fois, on se perd rapidement car les rues près du canal se ressemblent beaucoup. Mais après quelques jours visite, on revient vite aux mêmes endroits car les points d’attraction sont assez proches.

Nous avons la chance de venir au moment du King’s Day (l’anniversaire du roi Willem Alexander), où les hollandais se lâchent, s’habillent tous en orange. Et l’activité festive consiste tout simplement à boire, beaucoup. La seconde activité est de vendre tout ce qu’on a dans la rue, car c’est le seul jour où l’on peut le faire sans autorisation. Notre hôtel nous a prévenus de prendre nos dispositions car les taxis et trams ne fonctionneront pas ce jour-là, mais nous découvrons avec soulagement que le métro fonctionne parfaitement bien.

Cependant, ayant passé trop de temps dernièrement en Asie et aux Balkans, nous n’avons pas eu le temps de nous ajuster à l’inflation en Europe. Nous sommes surpris des tarifs des musées et des restaurants. Une petite visite nous allège vite de 22€, et un plat principal 25€. Si on a le malheur de boire juste une petite bouteille d’eau au restaurant, 7€ sera facturé. Vraiment, ça coûte moins cher de commander des sodas au restaurant 😀 De même, ayant trop profité de l’absence de touristes depuis le Covid, on a perdu l’habitude de réserver les visites à l’avance et se trouve comme des cons devant certains musées. C’est le cas pour :

  • la Maison d’Anne Frank : un musée a été construit autour du bâtiment où elle se cachait avec sa famille. Les tickets sont mis en vente tous les Mardi, il vaut mieux réserver 6 semaines à l’avance
  • L’exposition Vermeer au musée Rijksmuseum
  • Le musée Rijksmuseum lui-même est complet 2 jours à l’avance
  • Le musée Van Gogh, complet 10 jours à l’avance

Je savais que pour Rome, il fallait s’y prendre un ou plusieurs mois à l’avance, mais je ne savais pas qu’Amsterdam aussi.

Mais pas de soucis, à part la maison d’Anne Franck, on avait peu de regrets. Il y a plein d’autres choses à visiter à Amsterdam.

Dam Square

On passe devant tous les jours. J’aime beaucoup, c’est spacieux, c’est joli, on s’y sent bien.

Il y a un joli, énorme centre commercial un peu vide. Dedans, il y a une boutique de fromages, trop trop jolie.

JB me dit que c’est du gouda, et on verra ce genre de boutiques partout, avec des fromages jusqu’au 2ème étage.

On ne peut pas rater l’imposant Palais Royal (Paleis op de Dam). Les tickets d’entrée peuvent être achetés le jour même mais pour ne pas faire de queue, nous achetons les tickets en ligne la veille. Nous ne visitons qu’une partie du palais, mais c’est déjà immense, avec plusieurs salles, petites et grandes.

Bien évidemment, c’est la salle de réception, la plus imposante, avec de jolis détails partout, qui nous plaît le plus.

Tour en bateau

Comme tout touriste qui se respecte, nous optons pour un tour en bateau d’une heure environ pour bénéficier des explications et d’une vue un peu différente. Grâce au petit tour, nous repérons des endroits que nous souhaitons visiter à pied plus tard. Nous avons opté pour rederij plas, 13€/personne, le moins cher apparemment, pas très loin de la gare centrale. Les explications sont traduites en français. Mais vous pouvez économiser davantage en optant à l’avance pour un ticket « bateau + musée Rijksmuseum » (à réserver ici, on ne l’a su qu’après)

On apprendra que les maisons à Amsterdam étaient autrefois taxées en fonction de la largeur, c’est pour ça qu’elles sont toutes étroites, mais longues. Les façades sont souvent penchées vers l’avant, avec une sorte de crochet tout en haut. C’était pour pouvoir y accrocher une poulie et remonter les marchandises. Maintenant, il n’y a plus de poulie mais les déménagements se font via les fenêtres car les escaliers sont trop étroits.

Il faut faire attention quand on se gare à Amsterdam car les voitures finissent régulièrement dans le canal 😀 des barrières ont été mises pour éviter ce genre d’accidents, mais certaines rues n’en ont pas. Quant aux vélos, malgré les parkings autorisés, les vélos sont garés partout partout, et des centaines de vélos sont saisies chaque jour pour stationnement interdit 😀

Les péniches sont plus rares que dans mon imagination. Les gens parlaient souvent des logements insolites : dormir sur une péniche à Amsterdam. Mais en réalité, les péniches sont devenues plus chères que des appartements. Il y a une telle demande maintenant que même sur airbnb, elles deviennent hors de prix.

Flâner dans Amsterdam

Le meilleur moyen de visiter Amsterdam, c’est de se promener à pied. Et quand on se rend compte qu’on tourne en rond, nous allons à la gare centrale et montons dans n’importe quel tram. Attention, avec la carte de transport que nous avons, il faut rester dans la zone jaune (donc pas trop loin du centre), vous pouvez le voir sur les plans du tramway. Et quand quelque chose nous plaît, on note, ou alors on descend et on reprend le tramway après.

C’est en nous promenant que nous voyons une boutique trop jolie avec des montgolfières portant une sorte de biscuits. C’est leur spécial « waffle ». Cette boutique a l’air très connue car il y a une longue queue devant. Nous comprenons rapidement l’engouement pour la boutique : chaque waffle est préparé à la commande : on peut choisir un ou plusieurs goûts et ajouter des toppings (chocolats, noisettes…). Si vous êtes prêt à faire la queue, voici le nom : Van Wonderen Stroopwafels.

Avant d’aller aux Pays-Bas, je pensais voir des moulins partout mais ce n’est pas le cas. A Amsterdam, je n’ai trouvé que celui-ci : De Gooyer Molen, pas très loin d’un arrêt de tramway. Nous y allons tôt et pouvons profiter du beau paysage ensoleillé avec deux autres touristes seulement.

En marchant vers la gare centrale, vous passerez par le musée maritime, avec d’anciens bateaux très bien conservés. On peut s’approcher de certaines d’entre eux sans payer, mais le plus beau VOC Ship ‘Amsterdam’ Replica est seulement accessible si l’on paie l’accès au musée.

Ensuite, vous avez le musée de la Science NEMO en forme de bateau. Le rooftop a l’air très sympa, et offre un joli panorama.

Vous verrez ensuite un énorme restaurant chinois qui, selon les commentaires, ne serait pas aussi bien que l’extérieur.

Cette église à côté de la gare centrale m’intrigue, mais je n’ai pas eu le temps de la visiter.

En flânant, vous tomberez forcément sur des choses cool.

Marché des fleurs

Le nom est trompeur car il n’y a pas de fleurs, mais juste des graines et des bulbes de fleurs. C’est un marché flottant (càd que les boutiques sont des bateaux), mais tout est tellement stable qu’on ne s’en aperçoit même pas.

Seule la première boutique vend des fleurs de tulipes. C’est un peu cher par rapport au prix des tulipes que j’ai pu cueillir moi-même au champ (50 tulipes pour 10€).

Par contre pour le reste, comme je ne jardine pas, je n’ai aucune idée si c’est cher ou pas.

Pensez à bien poser la question aux vendeurs car apparement, une cliente a eu la mauvaise surprise de voir que toutes les bulbes de tulipes qu’elle a achetées étaient de la même couleur 😀 alors que le packaging montrait des couleurs différentes.

Pas très loin se trouve les restaurants et bars gay, ça a l’air bien sympa et joli.

L’hôtel De L’Europa me fait de l’œil, avec son restaurant et sa belle terrasse au bord de l’eau. La cuisine est en dessous du niveau de l’eau.

Le soir, nous sommes allés au quartier chinois, espérant de trouver du canard laqué (cela fait une éternité que je n’en ai pas mangé), mais les restaurants étaient noirs de monde, ou mal notés. Je propose à JB une fondue. Oui c’est étonnant mais il y a plein de restaurants proposant de la fondue savoyarde !! JB est super super content car nos derniers mois aux Balkans et en Asie étaient sans l’ombre d’un bon fromage 😀 24€ par personne et voilà un mari tout content.

Sincèrement, on n’a touché à aucun plat hollandais. Tous les restaurants vendent de la nourriture fusion ou étrangère.

Mais il faut aussi passer au quartier rouge. On se demande si on ne s’est pas trompés d’endroit car on voit bien des sex shops un peu partout mais rien de particulier, même pas de musique. C’est en se promenant 20 minutes puis en revenant que nous comprenons que le quartier rouge démarre tard. Il y a bien des femmes très sexy en train de danser dans des vitrines.

Mais où sont les boutiques de drogues, de champignons magiques ? C’est beaucoup plus discret que je ne pensais. Il faut être attentif pour les voir. Comme le cannabis est autorisé, les gens ne fument que ça, et je trouve l’odeur moins désagréable que la cigarette.

Musées

Bon, voici les musées que nous n’avons pas visités (faute de billets), mais nous avons pris des photos pour vous. Vous pouvez opter pour un ticket « bateau + musée Rijksmuseum » (à réserver ici pour 35€) pour économiser du temps et de l’argent. L’exposition spéciale Vermeer qui réunit des tableaux de Vermeer du monde entier est complète des mois à l’avance, ce n’est plus possible d’acheter des tickets.

Même si nous n’avons pas pu visiter le musée, nous avons beaucoup aimé les jardins du musée (accès gratuit).

Juste à côté, vous avez les musées Van Gogh et Moco (avec des œuvres de Banksy). Nous n’avons pas visité non plus.

Et enfin, la maison d’Anne Frank, complète des mois à l’avance.

Musée de l’ésotérisme : Embassy of the free mind

Par contre, il y a un musée que j’ai visité même 2 fois, c’est celui-ci.

Le Pays-Bas, et notamment Amsterdam, a toujours été le paradis pour la libre-pensée. C’est tout à fait naturel que cet esprit continue et se matérialise en un musée absolument incroyable, où l’on peut accéder à 29 000 livres ésotériques !!! Sur place, 5000 livres sont en libre accès, et pour des livres plus rares et précieux, il faut juste prendre RDV, pas besoin de justifier sa demande, juste un petit email. La liste des 29 000 livres est disponible sur leur site, et Dan Brown a fait un don de 300 000 dollars au musée pour les aider à numériser une partie de leurs livres. Pour le moment, 2100 ont été scannés et sont disponibles gratuitement sur le site.

J’ai découvert son existence par hasard. C’est un havre de paix, et la bibliothèque est vraiment super super bien rangée et fournie. J’ai passé de bons moments là-bas et je vous conseille vivement. Je vais écrire un article plus détaillé, mais sachez que c’est mon coup de cœur à Amsterdam.

Je trouve le ticket un peu cher (15€) si on ne fait que la visite sans prendre en plus une visite guidée (7€) à 14h. La visite guidé se fait en anglais, mais je suis tombée sur une chercheuse à l’université, spécialiste des livres en hébreu, et comme j’étais la seule touriste à prendre une visite guidée, j’ai pu lui poser plein de questions.

J’espère que vous avez aimé ce carnet de voyage. Il est moins précis que d’habitude avec moins de conseils et d’adresses, mais je pense qu’il reflète tout simplement l’esprit de la ville, très chill, spontané, sans prise de tête. Promenez-vous et vous verrez plein de belles choses.

Partie 2 : Conseils pratiques

Budget

  • Logement : entre 111€ et 200€/nuit pour 2 personnes
    • lien Booking de notre hôtel, il faut compter 200€/nuit en haute saison et 167€ le reste du temps
    • Ou alors vous vous éloignez vraiment du centre, et faites l’aller-retour en train jusqu’à Amsterdam.
      Je vous recommande vivement l’hôtel IntercityHotel (lien Booking, 111€/nuit) qui est juste à côté de l’aéroport. Vous avez des trains qui vont à Amsterdam en 13 minutes pour 4,9€. Ou alors, optez pour Haarleem, qui n’est qu’à 20 minutes en train d’Amsterdam et pas loin des tulipes. On vous recommande cet hôtel pas loin de la gare (135€/nuit).
  • Restaurant : comptez 22€ à 25€ pour le plat principal. Ne prenez pas d’eau en bouteille, il n’y a en général pas de prix indiqué pour les bouteilles d’eau et vous pouvez finir par payer 7€ pour une micro-bouteille
  • Transport : à partir de 18€
  • Bateau : 13€
  • Ticket bateau + musée : 35€ (lien de réservation)
Visite du Musée de l'Imprimerie Plantin Moretus à Anvers (Belgique)
[Test & Avis] reMarkable 2, la Tablette qui imite le Papier
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.